Le podcast : un format qui donne la parole aux femmes

Article rédigé par Florence Eyrolles, documentaliste à l’INA.

Ménie Grégoire avait inventé la “radio réalité” pour libérer la parole des femmes, aujourd’hui beaucoup de podcasts ou balados, comme les désignent nos amis québécois, s’inscrivent dans cette tradition de confidence et entraide féminines. Féministes ou féminins, ils donnent de toute façon la parole aux femmes, dont on sait qu’elle n’est pas majoritaire dans les médias traditionnels , nous avons fait une sélection de ces nouveaux formats et regroupé en corpus une trentaine de podcasts français avec leurs publications liées sur les réseaux sociaux (comptes Facebook, Twitter, Instagram, chaînes YouTube du podcast ou de leurs créatrices). Tous ces “objets”, leur contenus et métadonnées, sont collectés et archivés pour les générations futures au titre du dépôt légal et consultables dès aujourd’hui à l’INAthèque pour qui voudrait mener un travail d’analyse accompagné.

  • Des podcasts féministes

Créé en 2016 par Lauren Bastide, ancienne journaliste de l’hebdomadaire «Elle » et produit par Nouvelles Ecoutes, La Poudre souhaite  « donner la parole à une femme pendant une heure, sans lui couper la parole ». C’est le podcast qui a ouvert la voie aux podcasts féministes. Lauren Bastide, co-fondatrice du studio de production et  de la plateforme de diffusion Nouvelles Ecoutes, reçoit dans un cadre intimiste, une chambre d’hôtel, une femme inspirante connue ou moins connue, artiste, activiste, politique, qui vient se livrer sur sa vie personnelle et son parcours professionnel.

 

 

Produit par Arte Radio et présenté par Charlotte Bienaimé, productrice et animatrice de radio, Un podcast à soi aborde les sujets féministes sous l’angle du documentaire, mêlant paroles de spécialistes et récits singuliers et personnels de femmes. Egalité homme-femme, éducation, vie de couple, parentalité, sexualité, tous le sujets sont abordés, de même que les différentes orientations sexuelles ou conditions sociales sont représentées. 

 

 

 

 

Produit par Nouvelles Ecoutes et animé par les journalistes Clémentine Gallot, Mélanie Wanga et des chroniqueuses féministes, Quoi de Meuf parle féminisme, anti-racisme, genre, queer, pop culture, et politique sur le ton de la  conversation.

 

 

 

  • Des podcasts féministes axés sur les questions de genre 

 

Produit par Nova et  animé par Géraldine Sarratia, Dans le genre   interroge pour chaque édition une personnalité sur les notions de  genre et d’identités féminine ou masculine.

 

 

 

 

 

 Produit par Binge Audio, Les couilles sur la table est animé par Victoire Tuaillon, journaliste, féministe et membre du collectif « journalopes ». Elle propose un format de 40 minutes d’entretien avec des spécialistes des problématiques de genre et interroge les mythes, représentations et constructions sociales du genre …masculin.

 

 

 

  • Des podcasts féministes axés sur les questions d’”identité raciale” 

Kiffe ta race  est produit par Binge Audio et animé par Rokhaya Diallo, journaliste, animatrice de radio et de télévision, militante féministe et anti-raciste et Grace Ly, écrivaine française, militante anti-raciste. Riches chacune d’une double culture, franco-africaine et franco-asiatique, les deux femmes,  qui revendiquent leur identité noire et asiatique,  racontent sur le ton de la conversation comment les représentations qui leur sont associées ont influencé leur construction personnelle. Elles évoquent avec beaucoup d’humour le racisme et le sexisme ordinaires de la société française .

 

 

  • Des podcasts féministes liés à l’intimité, la sexualité 

 

Produit par Nouvelle Ecoutes, Quouïr est animé par la journaliste Rozenne le Carboulec. Dans une série de  6 épisodes, elle recueille les témoignages de lesbiennes qui racontent leur coming out, le cheminement qui les a menées à affirmer leur identité de genre et  les réactions autour d’elles.

 

 

 

 

Créé, produit et animé par Axelle Jah Njiké, auteure féministe et entrepreneuse franco-camerounaise, engagée pour l’abolition des mutilations sexuelles faites aux femmes, le podcast Me my sexe and I est consacré à l’intimité des femmes noires. L’animatrice s’entretient avec d’autres femmes sur des sujets comme la maternité, le rapport au corps, la sexualité, l’excision…

 

 

  • Des podcasts de femmes engagées contre le sexisme

Produit par Podcast Factory, animé par Margaïd Quioc , Elsa Miské et Anaïs Bourdet, fondatrice du Tumblr participatif Paye ta Schnek qui compile les pires phrases de drague masculine entendues dans la rue, le podcast YESSS  recueille des témoignages de femmes qui expliquent comment elles se sont défendues face au sexisme dans leur environnement familial, domestique, professionnel ou dans l’espace public.

 

 

 

  • Des podcasts de femmes qui entreprennent

Siham Jibril, créatrice, animatrice, et productrice du podcast Génération XX  interroge des femmes qui se sont lancées dans des projets personnels et professionnels.  Elle s’attache à constituer un panel diversifié  en âges et profils exerçant dans des secteurs variés.  La conversation est menée sous l’angle psychologique , les femmes évoquent leurs difficultés et s’expriment en toute liberté afin que celles qui les écoutent puissent s’identifier

 

 

 

  • Des podcasts “bien-être “

 

Ex blogueuse en cuisine,Clotilde Dusoulier, désormais coach de vie, anime le podcast Change ma vie, elle y propose des recettes et outils  pour l’esprit. 

 

 

 

 

 

Exhale  est un podcast  bien-être animé par Marty et Adama, à destination des femmes noires francophones. Le ton est léger et bienveillant.

 

 

 

 

Et pour  éclairer cette sélection appelée à s’enrichir , suivez les liens ! 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.