Robots, IA, Hacking … 

La semaine du 16 décembre 2019,  l’INAthèque  a accueilli à 26 étudiants et chercheurs pour un Datasprint  co-organisé avec Marta Severo et Antonin Segault, enseignants du Master de l’EUR ArTeC

Dans le cadre d’un  Module Innovant Pédagogique (MIP), ce collectif  s’est inscrit dans une dynamique collaborative très stimulante pour produire des travaux exploratoires à partir des collections de l’INA. Organisés  en quatre groupes et en format “Sprint” , les participants ont produit des restitutions formellement innovantes sur la thématique des  imaginaires de l’informatique.

Un corpus de 204 388 notices des fonds Radio/TV avait été constitué par une documentaliste, tandis qu’un autre, issu des archives Web de l’INA  était extrait à partir de la requête “Intelligence artificielle” (87161 tweets et 500 videos web).  Tout ou parties de ces corpus avaient été passés à la moulinette de plusieurs outils développés par le département Recherche et Innovation de l’INA (reconnaissance homme/femme, reconnaissance d’images, navigation dans les transcriptions, analyse des réseaux sociaux, etc.), exploités  via OKAPI, une plateforme d’annotation “maison”, ou par des outils de fouilles  et visualisation en accès libre.

Ces jeux de données pré-traités étaient mis à disposition des participants, qui ont rivalisé d’inventivité et créativité pour produire des analyses “long data” déclinées en quatre thématiques :

Nous vous invitons à  lire les restitutions de ces travaux collectifs  produits dans des contraintes de temps, d’espace  et de méthodes.  Au delà d’analyses très pertinentes sur  le sujet des imaginaires technologiques dans le temps long des médias , elles dessinent des pistes nouvelles pour l’exploration des collections patrimoniales par les  “Digital Methods” .


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.