L’exploration et l’aventure dans les fonds de l’INA

Les thèmes de l’exploration et de l’aventure sont présents dans les programmes de la radio et de la télévision française depuis les années 1930 ainsi que dans le fonds plus récent du Dépôt légal du Web.

La nature variée de cette thématique exploration – aventure  (elle peut revêtir des motivations politiques, scientifiques, sportives ou encore ludiques) se reflète dans la diversité des manières dont elle est représentée dans les médias audiovisuels. Les progrès techniques vertigineux accomplis depuis 90 ans ont permis la mise en lumière de cette thématique dans les médias au travers d’une grande variété de programmes. Les fonds de l’INA  en sont le reflet.

Différents angles d’approche, se recoupant parfois, sont donc nécessaires pour l’appréhender : chronologique, thématique ou encore testimonial.

Sans prétendre à l’exhaustivité, ce guide vise à présenter la diversité des fonds audiovisuels disponibles et à susciter l’intérêt autour de ces sources concernant la recherche, qu’il s’agisse d’un projet universitaire, professionnel ou personnel.

Les documents identifiés sont consultables dans les centres de consultation de l’INA thèque  à Paris, en région et en Outre-mer. Certains sont également consultables en ligne sous la forme d’extraits depuis le site ina.fr ou sous la forme d’intégrales depuis le site de streaming madelen.fr.  Les documents présentés dans la section Webmedia sont quant à eux quasiment tous consultables sur les plateformes Youtube et Vimeo ou sur le réseau social en ligne Twitter.

Guide réalisé par Jean-Thomas Duboc, documentaliste à l’INA.

Télécharger le guide en PDF >>

CHRONOLOGIE DES THEMES DE L’EXPLORATION ET DE L’AVENTURE DANS LES FONDS TV ET RADIO

1 – Des années 30 aux années 50

2 – Des années 60 aux années 80

3 – Des années 90 aux années 2010


APPROCHE THEMATIQUE

1 L’exploration et l’aventure et leurs terrains de jeux

2 – L’aventure humaine

3 – L’aventure scientifique

4 – L’exploration et l’aventure dans la littérature et la fiction


FIGURES DE L’EXPLORATION ET DE L’AVENTURE 

1 –  Les aventuriers

2 Les aventurières


LE WEB MEDIA


LES SOURCES ECRITES

CHRONOLOGIE DES THEMES DE L’EXPLORATION ET DE L’AVENTURE DANS LES FONDS TV ET RADIO

1 – Des années 30 aux années 50

L’exploration des colonies

La période allant globalement des années 1920 aux années 1950 est marquée par la diffusion de films d’actualité et de causeries radiophoniques sur les colonies françaises. En recueillant la parole d’explorateurs ou en montrant leurs missions principalement en Afrique de l’Ouest, ces programmes avaient non seulement pour but de faire découvrir au public de métropole des contrées et des populations lointaines mais également de promouvoir les bienfaits de la colonisation.

Collection : Journal Les Actualités Françaises, Actualités Françaises (4 janvier 1945-25 février 1969), 1262 éditions

Plusieurs sujets du Journal Les Actualités Françaises sont consacrés à l’exploration et à la cartographie des colonies françaises en Afrique. Le commentaire au ton souvent raciste y vante généralement les mérites de la colonisation. Voir : Au cœur de l’Afrique noire (29.05.1947)

Documentaire : L’amitié noire,  Actualités Françaises, 1946, 17 mn

Film de propagande réalisé par François Villiers et commenté par Jean Cocteau. Au Congo français, pendant la Seconde guerre mondiale, un administrateur va de village en village pour une inspection des territoires. En pirogue, il parcourt les fleuves, les forêts tropicales, la savane et les hauts plateaux.

Documentaire : Trois femmes en Afrique, 1ère chaîne, du 10.07.1956 au 04.09.1959,  10 mn, 9 parties

Documentaire en 9 parties d’environ 10 minutes relatant la traversée en voiture du Sahara et de l’Afrique de l’Ouest, d’Alger à Bangui, par trois Françaises : France Degand, Janine Delbert et Michèle Cancre d’Orgeix.

Documentaire : Voyage sans passeport : Guyane, 1ère chaîne, du 10.01.1959 au 24.01.1959, 12 mn, reportage en 3 parties

La deuxième partie de ce reportage  Voyage sans passeport sur la Guyane et réalisé par Gilbert Leuk et Solange Peter est consacrée au voyage de Gilbert Leuk qui, accompagné d’un bagnard, se rend  dans un village d’Indiens Roucouyennes afin de trouver des guides pour une chasse au papillon bleu. Les Indiens les accompagnent lors d’une expédition en pirogue.

Documentaire : Les Africains : Le partage de l’Afrique : FR3, 15.03.1980, 13 mn

Episode de la collection Les Africains consacré à la colonisation de l’Afrique par les pays européens, à la fin du XIXème et au début du XXème siècle. Après avoir présenté la répartition par nations des conquêtes européennes en Afrique, l’émission retrace la difficile pénétration du continent africain par la France, depuis l’établissement des comptoirs jusqu’à l’invasion militaire et la violence de l’occupation. Nombreuses gravures, dessins, peintures, cartes et extraits du feuilleton Fachoda de Roger Kahane, diffusé sur Antenne 2 en 1977. Réalisation : Jean-Claude Morin.

Edouard-Edmond Blanc, explorateur du Haut-Mékong, Radio actualités françaises, 10.07.1939, 3 mn

Interview de l’explorateur et naturaliste Edouard-Edmond Blanc qui évoque son exploration du Haut Mékong.

Causerie : Tribune de la France d’outre-mer : les explorateurs, Ondes courtes, 08.07.1950, 17 mn

Jacques Soubrier, explorateur et écrivain, Alphonse Lippman, spécialiste de la Côte française des Somalis et François Balsan, spécialiste des déserts, évoquent leurs expériences de découvreurs, souvenirs forts et anecdotes, l’utilité des expéditions dans des domaines autres qu’ethnologiques, les qualités requises pour un explorateur moderne, les zones et les peuples encore mal connus.

Retour au sommaire

Les raids automobiles : la Croisière noire et la Croisière jaune

Le succès d’une première traversée du Sahara en automobile durant l’hiver 1922-1923 ouvre la porte à l’idée d’une véritable traversée de l’Afrique à André Citroën, désireux de mieux faire connaître sa firme et d’ouvrir une ligne régulière motorisée traversant le continent africain. La Croisière noire quitte Colomb-Béchar le 25 octobre 1924 pour rejoindre Tananarive en juin 1925.  Pendant plus d’un an, les huit autochenilles Citroën parcourent 28 000 km à travers l’Afrique, traversant successivement l’Algérie, le Niger, le Tchad, l’Oubangui-Chari, le Congo belge, puis ralliant l’Océan indien via quatre itinéraires différents. La mission emmène, en plus des mécaniciens, un cinéaste, Léon Poirier, un peintre ainsi que de nombreux scientifiques. La moisson de documents ethnographiques est énorme. Au retour, des expositions sont organisées et le film, après une première à l’Opéra de Paris, fait le tour du monde.

Sur le modèle de la Croisière noire, Citroën imagine un périple de 13 000 kilomètres suivant les traces de l’ancienne Route de la soie. C’est la Mission Centre Asie, plus connue sous le nom de Croisière jaune en 1931-1932. Son but : relier les territoires sous mandat français du Moyen-Orient (Liban et Syrie) à ceux d’Extrême-Orient (Indochine et Tonkin). Quarante-deux hommes, dont Pierre Teilhard de Chardin, des scientifiques et médecins, partagés en deux groupes (le groupe “Pamir” parti de Beyrouth et le groupe “Chine” parti de Tianjin), traversent l’Asie jusqu’au Pacifique en passant par le Levant, le Tibet et la Mongolie.

Documentaire : Le désert blanc, chaîne de diffusion indéterminée, 1934, 35 mn

Retour en images sur les expéditions du Prince Sixte de Bourbon Parme qui a consacré une grande partie de sa vie à des voyages d’étude et d’exploration : en 1929, première jonction directe en voiture d’Alger au lac Tchad, suivie d’une reconnaissance à travers l’ouest Ethiopien jusqu’au Nil, puis, en janvier 1932, traversée du désert blanc de Libye. Ces expéditions permirent de ramener des images précieuses des habitants des régions traversées, de certains de leurs rituels et coutumes.

Le magazine de l’aventure : la Croisière noire, TF1, 08.08.1981, 60 mn

Jean-Claude Guilbert et Christian Prost proposent la diffusion en quasi-intégralité du film de Léon Poirier sorti en 1926 et consacré à la Croisière noire, expédition composée d’autochenilles, organisée par André Citroën sur le continent africain, d’octobre 1924 à  1925, de Colomb-Béchar à Madagascar. Ils reçoivent ensuite le journaliste Fabien Sabates, spécialiste de l’histoire de l’automobile.

Sport passion : Auto Paris – Pékin présentation,  la croisière jaune, Antenne 2, 22.08.1992, 29 mn

Patrick Knaff propose la diffusion d’une version abrégée du film La Croisière Jaune d’André Sauvage sorti en 1934 et consacré à l’expédition éponyme (document Citroën). Un entretien avec Gustave Kégresse qui fut le conducteur-mécanicien de la voiture cinéma fait suite.

Causerie : La Croisière noire, chaîne indéterminée, enregistré le 20.08.1950, 4 mn 30

Récit détaillé par Jean Perrigault de la Croisière noire, première traversée du Sahara en automobile (autochenille) Citroën à laquelle il participa. Il évoque également l’expédition de 1934 reliant le Maroc à la Mauritanie avec des voitures à pneus.

Causerie : Contrepoint : histoire des grands raids motorisés, Paris Inter, 02.11.1953, 20 mn

Pierre Ichac s’entretient aves les spécialistes du raid automobile Maurice Penaud, participant à la Croisière jaune, Jean Raspail, participant au raid Terre de Feu Alaska, Guy Morance et Yves Bertranet participants au Rallye Alger Le Cap. Chacun illustre ses souvenirs d’anecdotes sur les trajets, les véhicules et les incidents de frontière.

Lieux de mémoire : la croisière noire, France Culture, 15.08.1998, 58 mn

D’octobre 1924 à juin 1925, le raid “Centre-Afrique Citroën”, expédition plus connue sous le nom de “Croisière noire”, est dirigé par Georges-Marie Haardt et Louis Audoin-Dubreuil et a parcouru, entre Colomb-Béchar et Tananarive, seize pays d’Afrique. Emission présentée par Laurence Cremière avec la participation d’Ariane Audoin-Dubreuil, Gabrielle Haardt, Bernard Filve,  Charles Di Meglio, Swan Veith, Dominique Taffin, Etienne FeauBénédicte Rolland-Villemot, Blandine Chavanne, Jacques Wolgensinger et Pan Vong Norndth.

2000 ans d’Histoire : la croisière jaune, France Inter, 17.10.2007, 28 mn

Patrice Gélinet reçoit Ariane Audouin-Dubreuil, fille de Louis Audoin-Dubreuil, chef adjoint des missions automobiles Citroën Centre-Afrique (1924-1925) et Centre-Asie (1931-1932), pour évoquer la Croisière jaune, expédition automobile qui relia Beyrouth à Pékin entre avril 1931 et février 1932.

Affaires sensibles : la Croisière jaune : 315 jours avec les aventuriers de Citroën, France Inter, 10.10.2018, 55 mn

Fabrice Drouelle consacre cette émission à la Croisière jaune. Pour évoquer cette épopée automobile en Asie,  il reçoit l’historien et journaliste Bernard Brisay.

Retour au sommaire

Les expéditions polaires françaises

Au cours de leur traversée du Groenland de 1936, Paul-Emile Victor et ses compagnons ont posé les jalons fondamentaux de la recherche scientifique dans les régions polaires de sorte que, peu après la fin de la guerre, un ambitieux projet d’expéditions scientifiques au Groenland et en Terre Adélie a pu être élaboré. Ce projet, soutenu par l’Académie des Sciences, approuvé par le Gouvernement, a permis de créer, le 28 février 1947, les Expéditions polaires françaises – Missions Paul-Emile Victor (EPF). Dès 1948, après un an d’intenses préparatifs, les EPF s’engagent sur les routes qui conduiront durablement la recherche scientifique française au Groenland et en Antarctique

J

Journal Les Actualités Françaises : L’expédition polaire de Paul-Emile Victor, Actualités Françaises, 20.10.1949, 1 mn 30

Sujet consacré à l’expédition polaire française au Groenland, dirigée par Paul Emile Victor. Images de l’expédition tournées par Marcel Ichac et Jean-Jacques Languepin.

DocumentairesTerre des glaces ; Terre Adélie, Fonds Armor Films, 1949-1951, 25 mn

Ces deux films documentaires font partie de la série Expéditions polaires Françaises Paul-Emile Victor qui retracent les campagnes Arctique et Antarctique des expéditions polaires françaises. Commentaire de Georges de Caunes.

Magazine des explorateurs : Paul-Emile Victor : l’Antarctique, 1ère chaîne, 06.11.1958, 26 mn

Pierre Sabbagh reçoit Paul Emile Victor, chef des Missions polaires françaises, venu présenter le film réalisé en 1911 par Robert Falcon Scott, lors de son expédition au Pôle Sud. Pour finir, il commente des photos prises récemment lors de l’expédition française en Terre Adélie, organisée dans le cadre de l’Année géophysique internationale de 1958.

Magazine des explorateurs : Paul-Emile Victor : le Groenland, 1ère chaîne, 03.07.1963, 35 mn

Pierre Sabbagh reçoit Paul Emile Victor à l’occasion des quinze ans des Expéditions polaires françaises dont il est le président. Il revient sur l’activité française au Groenland en s’appuyant sur les images tournées durant la mission de 1948. Il évoque en images les différentes recherches scientifiques menées au Groenland et insiste sur l’importance de ces recherches pour la compréhension du climat.

Les chemins du jour : Paul-Emile Victor et les expéditions polaires, Programme Parisien, 19.08.1956, 52mn

Enquête radiophonique de Luc Bérimont consacrée à l’explorateur Paul Emile Victor. Il explique la voie qui l’a conduit à effectuer des expéditions, revient sur ses premières explorations en 1934-1935 au Groenland. Il est interrogé sur sa connaissance du peuple Inuit, et plus largement, sur son métier. L’entretien est illustré de sons d’ambiance et de chants traditionnels.

Cinquantenaire des expéditions polaires françaises, France Culture, 21.02.1997, 73 mn

A l’occasion du cinquantième anniversaire des expéditions polaires françaises, Jean Lebrun présente l’émission depuis l’Institut Polaire de Brest. L’invité est le directeur de cet Institut. Il retrace les étapes marquantes de la conquête des terres australes et boréales françaises.

Retour au sommaire

L’ethnographie

Le ton raciste des commentaires relatant le travail des géographes et fonctionnaires français dans les anciennes colonies est encore présent dans de nombreux documentaires et films d’actualités à la fin des années 50. Pourtant, des cinéastes, scientifiques et aventuriers sérieux posent déjà à cette époque un regard respectueux et dénué de toute arrière-pensée politique sur les populations des régions reculées d’Afrique ou d’Amérique Latine.

Documentaire : Au pays des mages noirs, Actualités Françaises, 1947, 14 mn

Première réalisation de Jean Rouch tournée lors d’un voyage au Niger et qui montre un rituel de chasse pratiqué par une tribu Songhai, pour s’attirer la sympathie du Dieu du fleuve, ainsi que la mort d’un hippopotame qui leur apportera nourriture et honneurs.

Documentaire : Les hommes du Phoque, 1ère chaîne, 1948, 20 mn

Document muet en couleur  réalisé par Samivel sur la vie quotidienne d’un village Inuit au Groenland. Tourné en 1948 lors d’une campagne préparatoire des Expéditions polaires françaises, il montre une chasse au phoque organisée par les  chasseurs du village d’Ata.

Collection : Voyage sans passeport, 1ère chaîne, 1956-1969, durée variable, 170 numéros

Collection documentaire proposée par Irène Chagneau et réalisée principalement par Solange Peter. Les destinations concernent tous les continents, avec aussi bien des émissions sur une ville en particulier que sur une grande région du monde. Chaque reportage s’intéresse avant tout à la culture locale, aux modes de vie, à l’artisanat, mais aussi aux paysages et aux sites remarquables. Voir Asie, Inde et Pakistan (février 1960), Mato Grosso (janvier 1961) ou encore Congo (novembre 1961).

Le magazine des explorateurs : Jacques Villeminot : L’Australie, 1ère chaîne, 20.11.1957, 69 mn

Pierre Sabbagh accueille l’ethnologue et cinéaste Jacques Villeminot qui évoque sa deuxième expédition dans le centre de l’Australie. Il présente ses découvertes sur la tribu aborigène des Pitjantjara, explique leur façon de vivre, de fabriquer des armes comme les boomerangs et les propulseurs de flèches. L’ethnographe décrit également l’art et les techniques de peintures pratiquées par ces hommes dont le mode de vie est en voie de disparition.

Causerie : Ainsi va le monde : la sorcellerie au long du fleuve Niger, Programme Parisien, 18.10.1948, 18 mn

Pierre Fromentin reçoit les explorateurs et ethnologues Pierre Ichac, Jean Sauvy, Denis-Pierre de Pedrals et le reporter Jean Perrigault. Ils évoquent les phénomènes inexplicables (sorcellerie, cas de possession collective…) dont ils ont été témoins lors de leurs voyages en Afrique.

Causerie : Quatrième expédition de Bertrand Flornoy en Amazonie, Ondes courtes, 03.08.1950, 5 mn, 6 parties

Jean Vidal reçoit l’explorateur Bertrand Flornoy. Il raconte sa quatrième expédition en Amazonie réalisée avec l’appui de l’armée péruvienne et dont le but était d’étudier la culture du  peuple Iawa, une des tribus au mode de vie les plus primitifs du bassin amazonien.

Le cabinet de curiosités : l’Afrique de Marcel Griaule, savant voyageur, ami des Dogons, France Culture, 5 émissions du 22.02.1998 au 26.02.1999  26 mn

Série de 5 émissions consacrées à l’ethnologue Marcel Griaule, célèbre pour ses travaux sur les Dogons. Portrait du voyageur et de la nouvelle conception de l’ethnologie qu’il met en place au cours de ses expéditions. Témoignages de proches du chercheur dont celui de Jean Rouch.

Retour au sommaire

2 – Des années 60 aux années 80

Les premiers magazines d’aventures

La toute fin des années 50 voit l’apparition d’un nouveau genre à la télévision : le magazine d’aventure. Jouant alors pleinement son rôle de fenêtre sur le monde, le tout jeune média propose aux téléspectateurs des émissions et causeries dans lesquelles des explorateurs viennent, images à l’appui, évoquer leurs expéditions et découvertes. D’autres programmes proposent de longues immersions en plusieurs épisodes en Polynésie ou encore à la rencontre des peuples africains. Peu à peu, avec l’apparition de la couleur et l’allègement des moyens techniques, des programmes de plus en plus spectaculaires permettent aux téléspectateurs de découvrir les contrées les plus inaccessibles de la planète.

Collection : Magazine des explorateurs, 1ère chaîne puis 2ème chaîne, 1956-1970, durée variable, 76 numéros

Magazine consacré aux explorateurs et à leurs expéditions, présenté par Pierre Sabbagh et diffusé à partir de février 1956. À partir du 5 mai 1968 et jusqu’en 1970, l’émission est diffusée sur la deuxième chaîne de l’ORTF, puis en couleur, ce dont se félicite Pierre Sabbagh car « ainsi les téléspectateurs peuvent mieux apprécier les films montrés par les explorateurs ». Il reçoit notamment Paul-Emile Victor, Yves Coppens, Bertrand Flornoy ou encore Jean Rouch.

Collection : Le nouveau journal des voyages, 1ère chaîne, 1959, durée variable, 8 numéros

Magazine produit par Henri Nogueres et présenté par Pierre Sabbagh. Consacré à la vie de grands explorateurs et aux expéditions dont le but était l’exploration des terres inconnues, il propose une alternance de témoignages d’historiens et de séquences de reconstitution historique. Voir La découverte du détroit de la Pérouse (février 1959) et Savorgnan de Brazza (juin 1959).

Collection : Salut à l’aventure, 1ère chaîne, 1962-1968, 30 mn, 65 numéros

D’abord destiné à la jeunesse et diffusé le mercredi, puis en début de soirée, ce magazine produit par Frédéric Carey et Jean Dejean propose des portraits filmés de personnalités qui se sont illustrées par leurs exploits dans des domaines de l’aventure très divers, notamment ceux de l’exploration. Voir Piccard père et fils (novembre 1962), Bertrand Flornoy (février 1963), Portrait d’Alain Bombard (Mars 1963), Haroun Tazieff (septembre 1965) ou encore Jacques Villeminot (janvier 1968).

Collection : Sur les grands chemins, 1ère chaîne, 1965-1968, environ 25 mn, 40 numéros

Emission produite par François Montiel et co-présentée avec Anne-Marie Dubois Dumée. Chaque numéro est consacré à un périple vécu par un ou plusieurs jeunes voyageurs qui commentent en plateau les images de leurs aventures au bout du monde. Voir 9300 kilomètres à travers l’Europe (octobre 1965), Yukon 64 (janvier 1966) ou Chez les gauchos (septembre 1966).

Collection : Les rendez-vous de l’aventure, 2ème chaîne, 1968-1971, durée variable, 43 numéros

Emission proposée et présentée par François de La Grange. Avec l’appui des images qu’ils ont ramenées du bout du monde, des aventuriers relatent les voyages qu’ils ont effectués dans des conditions souvent difficiles. Voir Au pays des Touaregs (novembre 1968), Bivouac à Bornéo (mars 1969) ou Sorciers et hommes lions (janvier 1971).

Collection : Les itinéraires de l’aventure, 2ème chaîne, 1968-1969, durée variable, 15 numéros

Série de documentaires sur l’Afrique produite par Elie Davidson et Bernard Hubrenne. Présentation de pays et de régions (anciennes colonies françaises pour la plupart), de leurs cultures et de leurs traditions. Voir Djenné, ville sainte de l’Islam (1969).

Collection : Le Robinson français, RTF, 1962-1963, 5mn, 31 numéros

Chronique quotidienne de Georges de Caunes, qui a décidé à la manière de Robinson Crusoë de s’isoler, avec sa chienne Eder pour seule compagne, pendant 15 jours sur Eyao, une île déserte de l’archipel des Marquises.

Retour au sommaire

Les grandes courses à la voile

En 1968 est organisée le Golden Globe Challenge, première course autour du monde en solitaire sans escale. Malgré un scénario complètement chaotique, cette course inspirera des dizaines de marins et d’autres courses aussi prestigieuses telles le BOC Challenges ou le Vendée Globes. Les fonds de l’INA abondent de documents relatant ces courses mythiques ainsi que les exploits d’aventuriers de la mer aux destins parfois tragiques.

Panorama : Chichester et la mer, 1ère chaîne, 22.09.1967, 10 mn

Interview de l’aviateur et navigateur anglais Sir Francis Chichester, premier marin avoir effectué un tour du monde en solitaire. Il évoque la voile, la course en mer, la solitude, sa femme et son respect pour Eric Tabarly.

Le troisième œil : Voyage au bout de la mer, 2ème chaîne, 26.06.1971, 43 mn

Journal de bord de Bernard Moitessier lors de son tour du monde à la voile effectué en 1968. Alors qu’il est annoncé vainqueur du Golden Globe Challenge, première course autour du monde en solitaire et sans escale, il renonce à franchir la ligne d’arrivée, abandonne la course et continue, toujours sans escale, en direction de l’océan Indien. Après dix mois de navigation, son périple s’arrête en Polynésie. Réalisation : Bernard Moitessier.

Inf2 dimanche : Le journal de bord d’Alain Colas, 2ème chaîne, 22.10.1972, 25 mn

Journal de bord d’Alain Colas, vainqueur sur Pen Duick IV contre toute attente de la quatrième course transatlantique en solitaire. Réalisation : Alain Colas.

La course autour du monde, 2ème chaîne, 29.08.1974, 49 mn

Documentaire de Bob Saunders sur la première Whitbread, course à la voile autour du monde en équipage et en quatre étapes, partie en 1973 et à laquelle participèrent notamment Eric Tabarly et Clay Blith. Les conditions de vie des équipages de cette course furent terriblement précaires et ont forgé le caractère d’une génération de jeunes équipiers devenus par la suite de grands navigateurs.

Ça c’est du sport : La course solitaire : Alain Colas, Fonds Alain Colas, 1976, 35 mn

Portrait du navigateur Alain Colas dans les rues sa ville natale de Clamecy. Tout en déambulant, il s’exprime sur ses choix et son parcours atypique. Il dévoile ses projets : un tour du monde en solitaire en deux étapes par le Cap Horn. Il considère ce tour du monde comme une préparation à la prochaine Transat en 1976.

NOTE : Le Fonds Alain Colas rassemble divers programmes produits par Euroscop entre 1972-1978 consacrés au navigateur Aalain Colas.

Les dossiers de l’écran : Passeport pour l’océan, Antenne 2, 17.07.1979, 60 mn

Documentaire sur la première transat en double, Lorient – Les Bermudes – Lorient, à laquelle participèrent de grandes figures de la navigation. Interviews d’Eric Tabarly, Aline Marchand, Eugène Ridel et Alain Colas. Réalisation : Adolphe Drhey. Diffusion dans l’émission Les dossiers de l’écran : les chevaliers de la mer.

En course autour du monde, Arte, 03.11.1996, 82 mn

Documentaire de Yannick Kergoat sur les courses en voiliers autour du globe. De Chichester à Blake, du Golden Globe au Vendée Globe, de la Whitbread au trophée Jules Verne, il y est question d’aventures humaines et maritimes dans leurs dimensions les plus extrêmes.

L’homme qui voulait défier les océans (Deep water), Canal +, 10.01.2009, 90 mn

Film documentaire britannique réalisé par Louise Osmond et Jerry Rothwell. En 1968, le Golden Globe Challenge, première course autour du monde en solitaire, est marquée par la mystification et la folie de Donald Crowhurst, un de ses participants qui annonce des vitesses extravagantes avant de disparaître en mer. Il rencontra rapidement des difficultés et abandonna secrètement la course tout en transmettant de fausses positions pour faire croire qu’il effectuait réellement le tour du monde prévu. On découvrit après sa disparition qu’il avait manifestement sombré dans la folie et fini par se suicider.

François Gabart, coureur au large, Canal +, 06.04.2013, 61 mn

Portrait du navigateur François Gabart, vainqueur à 29 ans, de la septième édition du Vendée Globe, course autour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance, en 78 jours, 2 heures et 16 minutes. Il évoque la course, sa préparation et les qualités nécessaires à la navigation en solitaire. Réalisation : Laurent Segal.

Nous nous sommes tant aimés : Alain Colas, France 3, 27.08.2015, 25 mn

Portrait d’Alain Colas, grand navigateur français, vainqueur notamment de la Transat anglaise de 1972. Il a aussi établi le record du tour du monde à la voile et en solitaire l’année suivante, sur Pen Duick IV, rebaptisé Manureva. Il disparaît en mer, au large de l’archipel des Açores, le 16 novembre 1978, lors de la première Route du Rhum. Réalisation : Jérôme Revon.

Un jour, une histoire : Florence Arthaud, vague à l’âme, France 2, 08.03.2016, 103 mn

Documentaire réalisé par Laurent Allen – Caron et présenté par Laurent Delahousse, qui propose, à travers un montage d’archives et d’entretiens, le portrait de la navigatrice Florence Arthaud, première femme victorieuse de la Route du Rhum en 1990. Témoignages des navigatrices et navigateurs Isabelle Autissier, Anne Combier, Olivier de Kersauson, Yves Le Cornec, Philippe Poupon, Titouan Lamazou, et de l’écrivain Yann Queffélec.

Appel d’air : Autour du monde en solitaire, France Culture, 26.01.2001, 55 mn

Emission produite par Marie-Hélène Fraisse et réalisée par Céline Ters. Retour sur l’histoire de la navigation en solitaire depuis le tour du monde de Joshua Slocum à la fin du XIXème siècle au Vendée Globe 2000-2001. Archives sonores de Jacques-Yves Le Tourmelin, Alain Gerbault, Bernard Moitessier et Alain Colas et interviews notamment dEllen Mac Arthur et d’Alain Gautier.

Hondelatte raconte. Le récit : émission du 8 février 2018, Europe 1, 08.02.2018, 55 mn

Emission produite par Christophe Hondelatte. Retour sur le premier Golden Globe Challenge en 1968, premier tour du monde à la voile en solitaire sans escale et sans assistance. Invitée : Catherine Chabaud, première navigatrice à avoir bouclé un tour du monde sans escale dans le Vendée Globe. Elle évoque son tour du monde et la puissance symbolique du navigateur.

Retour au sommaire

Les expéditions himalayennes

Dans le sillage de la conquête de l’Annapurna en 1950 par Maurice Herzog et surtout de l’Everest en 1953 par Sir Edmund Hillary, de nombreuses expéditions internationales se sont confrontées à l’ascension des géants de l’Himalaya dans les années 60, 70 et 80. Là encore, l’évolution conjointe des techniques alpinistiques et audiovisuelles durant cette période donne lieu à une profusion de documents exceptionnels.

Lectures pour tous : Sir John Hunt, 1ère chaîne, 27.11.1953, 7 mn

Pierre Desgraupes reçoit Sir John Hunt, alpiniste, chef de l’expédition britannique qui pour la première fois a atteint le sommet de l’Everest le 29 mai 1953. Il évoque la difficulté surhumaine de cette ascension et l’exploit de Sir Edmund Hillary.

Les coulisses de l’exploit : Il y a vingt ans le premier huit-mille, 1ère chaîne, 29.06.1970, 46 mn

Maurice Herzog revient sur l’ascension de l’Annapurna le 3 juin 1950. Cette première conquête d’un sommet de plus de 8000 mètres marqua un tournant dans l’histoire de l’alpinisme. Images de Marcel Ichac.

Everest 78 , TF1, 20.12.1978, 91 mn

Le 15 octobre 1978, pour la première fois, une cordée française parvient au sommet de l’Everest. Quatre hommes sont les artisans de cet exploit : Pierre Mazeaud, Nicolas Jaeger, Jean Afanassief et Kurt Diemberger. L’expédition a demandé trois ans de préparation, plus de trois mois d’escalade au Népal avec une marche de vingt-quatre jours à travers l’Himalaya, cinquante-huit jours passés au camp de base à 5 300 m d’altitude, et trente jours d’escalade proprement dite jusqu’au sommet. Réalisation : Christian Brincourt et Jean-Claude Odin.

Collection : Les grandes aventures de l’Himalaya, TF1, du 14.04.1981 au 19.05.1981, 52 mn, 6 épisodes

Série documentaire en six épisodes de Daniel Costelle et Maurice Herzog retraçant l’histoire des expéditions en Himalaya depuis le début du XXème siècle jusqu’à l’ascension de l’Everest sans oxygène par l’alpiniste italien Reinhold Messmer et l’alpiniste autrichien Peter Habeler en 1978. Réalisation : Daniel Costelle.

Carnets de l’aventure : Everest 84, Antenne 2, 19.10.1985, 26 mn

Documentaire consacré à l’ascension hivernale de l’Everest par son arête Ouest, première tentative mondiale par l’expédition franco-belgo-népalaise dirigée par Eric Dossin en 1984. Il montre la marche d’approche de l’expédition, la bénédiction par un lama du monastère de Tamboche, l’installation du camp de base à 5400 mètres d’altitude, la progression de l’ascension avec les sherpas montant les charges et la montée finale de la cordée de tête vers le sommet. Réalisation : Thierry Machado.

Montagne : dossier : Sir Edmund Hillary, l’autre conquête, France 3, 29.05.1993, 25 mn

Retour sur le parcours de  Sir Edmund Hillary. Après son ascension de l’Everest en 1953 avec Tensing Norgay lors de l’expédition Hunt, il consacra sa vie à l’action humanitaire auprès des populations sherpas. Réalisation : Claude Andrieux.

Documentaire : The roof top of the world : Himalaya : des dieux et des hommes, France 5, 30.05.2003, 52 mn

Première partie du documentaire The roof top of the world consacrée à la géographie et aux différents peuples et cultures de l’Himalaya. Interviews notamment de  Sir Edmund Hillary, du Dalaï Lama et de Reinhold Messmer. Réalisation : Brando Quilici.

Documentaire : The roof top of the world : Everest : le prix de la conquête, France 5, 29.05.2003, 52 mn

Deuxième partie du documentaire consacrée à l’histoire des ascensions de l’Everest. Retour sur l’évolution des techniques – avec ou sans oxygène – et des organisations des expéditions – par équipe ou en solo – au fil des décennies qui permettent aujourd’hui à des dizaines d’alpinistes de gravir ce sommet chaque année. Interviews notamment de Sir Edmund Hillary, Jean-Christophe Lafaille et de Reinhold Messmer. Réalisation : Brando Quilici.

Documentaire : Sherpas les véritables héros de l’Everest, Arte, 06.09.2009, 95 mn

Rencontre avec Norbu et Long Dorje, deux sherpas émérites, alors qu’ils accompagnent une expédition d’alpinistes suisses désireux d’atteindre le Toit du monde. Evocation de leur métier de porteur et de pisteur, de leurs conditions de vie, de leurs motivations et de leur philosophie de la vie. Réalisation : Frank Senn et Hari Thapa.

L’histoire en direct : 3 juin 1950 : la conquête de l’Annapurna, France Culture, 02.09.1990, 60 mn

Patrice Gélinet s’entretient avec Maurice Herzog et Marcel Ichac qui reviennent sur leur exploit de 1950, l’ascension de l’Annapurna, première ascension d’un sommet de plus de 8000 mètres. Nombreuses archives sonores. Réalisation : Christine Bernard-Sugy.

Appel d’air : Himalaya : passions et raisons du risque, France Culture, 02.06.2000, 58 mn

Marie Hélène Fraisse reçoit les alpinistes Jean-Michel Asselin, Claude Jaccoux et Bruno Gallet pour parler de leur expérience de l’Himalaya. Ils évoquent l’expédition de l’Annapurna en 1950, l’influence que cette expédition a eue sur l’alpinisme et les conditions des expéditions aujourd’hui dans l’Himalaya.

Retour au sommaire

La conquête de la Lune

En 1969, la conquête de la Lune fut un événement télévisuel hors normes, suivi en direct par plus de 500 millions de personnes grâce à un dispositif exceptionnel déployé par la NASA et les chaînes de télévision du monde entier. Avant et après cet exploit, jusqu’à la dernière mission lunaire en 1972, la compétition féroce entre les Etats-Unis et l’URSS donna lieu à de nombreux exploits d’astronautes américains et de cosmonautes russes.

Les coulisses de l’exploit : Les hommes de l’espace, 1ère chaîne, 21.02.1962, 9 mn

De la préparation de l’équipe des astronautes du programme Gemini à Cap Canaveral jusqu’au retour dans l’atmosphère, découverte des phases d’entraînement qui permirent de concrétiser l’exploit de John Glenn (trois rotations en orbite autour de la Terre). Avec la participation de la NASA.

L’aventure moderne : La course aux planètes, 1ère chaîne, 23.01.1962, 29 mn

Interview du journaliste scientifique Lucien Barnier qui évoque la course spatiale que se livrent l’Union Soviétique et les Etats-Unis pour être la première puissance à envoyer des hommes sur la Lune.

Visa pour l’avenir : La conquête de la Lune, 1ère chaîne, 29.03.1963, 58 mn

Enquête sur les technologies, les équipements et les essais nécessaires à la conquête de l’espace et la découverte de la lune. Explications de Roger Louis depuis la cabine de la capsule d’un Spoutnik, sur la fusée et les conditions de vol du cosmonaute. Interview de l’ingénieur allemand Wernher Von Braun, qui parle du projet « Saturne » et évoque l’avenir. Réalisation : Jean Lallier.

Sept jours du Monde : On va marcher sur la Lune, 1ère chaîne, 19.02.1965, 11 mn

Présentation du programme spatial américain visant à envoyer les premiers hommes sur la Lune. Réalisation : Gilbert Larriaga.

Cinq colonnes à la Une : Quelques pas dans l’espace, 1ère chaîne, 02.04.1965, 14 mn

Nouvelle performance soviétique dans le domaine spatial. A bord de leur vaisseau Voskhod II, les deux cosmonautes Pavel Belaiev et Alexeï Leonov ont réalisé le 8ème vol spatial soviétique. A cette occasion, Leonov fut ainsi le premier homme à faire une sortie extra-véhiculaire et à accomplir les “premiers pas” de l’homme dans l’espace. Après un vol de 26 heures, les deux hommes sont revenus sur terre sains et saufs. Ils  donnent leurs impressions lors d’une conférence de presse à Moscou. Commentaire de Léon Zitrone.

Panorama : Gagarine, 1ère chaîne, 29.03.1968, 10 mn

Reportage de la télévision soviétique en hommage à Youri Gagarine récemment décédé. Retour en images sur la carrière du cosmonaute russe, premier homme à avoir effectué un vol dans l’espace au cours de la mission Vostok en avril 1961. Commentaire de Léon Zitrone.

Edition spéciale : Apollo XI, le lancement, 1ère chaîne, 16.07.1969, 111 mn

Retransmission en direct et en Mondovision du lancement de la fusée Saturn V, transportant le vaisseau Apollo XI et les astronautes Armstrong, Aldrin et Collins. Apollo XI doit, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, amener des hommes sur la Lune. Présentation : Michel Anfrol, Jean-Pierre Chapel et Jacques Sallebert.

 Apollo 11 : en direct du sol lunaire, 1ère chaîne, 21.07.1969, 4 heures

Retransmission en direct et en Mondovision des premiers pas de l’homme sur la Lune. Le 21 juillet 1969, à 3h56 (heure française), Neil Armstrong, chef de la mission Apollo XI, bientôt rejoint par Edwin « Buzz » Aldrin, fait quelques pas sur le sol de la Mer de la tranquillité. Les deux hommes vont utiliser les deux heures et demie de leur sortie sur la Lune à déployer des instruments scientifiques, ramasser des roches lunaires et effectuer des prises de vues. Pendant ce temps, le pilote, Michael Collins, reste en orbite lunaire. Présentation : Michel Anfrol, Jean-Pierre Chapel et Jacques Sallebert.

Un ticket pour l’espace : Bivouacs sur la Lune, Antenne 2, 30.04.1988, 26 mn

Retour sur l’histoire des différentes phases de la conquête lunaire : l’envoi dans l’espace d’un singe et d’un chien,  les lancements des sondes Luna suivies  du programme Apollo, avec le 21 juillet 1969, les premiers pas de l’homme sur la Lune. Puis les études effectuées sur le matériel de plus en plus important rapporté de la lune au cours des missions suivantes jusqu’en 1972 : 42 kgs de roches lunaires rapportées la première fois, puis 90 kgs et enfin 110 kgs au dernier voyage. Commentaire de Gérard Feldzer.  Réalisation : Georges Hoffman.

Collection : A la conquête de l’espace, Arte, du 20.12.2006 au 21.12.2006, 50 mn, 4 épisodes

Série de quatre documentaires de la BBC sur les dessous de la conquête de l’espace, enjeu majeur de la Guerre froide, de 1944 aux premiers pas de l’homme sur la Lune en 1969. Réalisation : Mark Everest.

Mystères d’archives : 1969 : en direct de la Lune, Arte, 20.07.2009, 25 mn

Montage d’archives. Les premiers pas de l’homme sur la Lune le 20 juillet 1969 sont l’aboutissement d’une titanesque aventure humaine, scientifique et médiatique : une caméra de télévision est là pour témoigner de cet exploit suivi en direct par 600 millions de téléspectateurs. Ces images retransmises en direct de la Lune apportent la preuve de la victoire de l’Amérique dans la course effrénée contre l’URSS pour la conquête spatiale. Réalisation : Serge Viallet et Alexandre Auque.

Les jours du siècle : 4 novembre 1957 : le Spoutnik, France Inter, 03.10.1997, 30 mn

Ladislas de Hoyos et Michel Forgit, journaliste scientifique évoquent, avec l’aide de nombreuses archives sonores, le lancement du Spoutnik, premier satellite artificiel lancé par l’URSS en 1957. Cet évènement, vécu comme un véritable traumatisme par les États-Unis, marqua le début de la course à la Lune dans laquelle les soviétiques eurent une longueur d’avance sur leur rival jusqu’au moins à l’année 1961 avec le vol spatial de Youri Gagarine.

Les jours du siècle : Le 21 juillet 1969 : on a marché sur la Lune, France Inter,  19.02.1997, 30 mn

Patrice Gélinet et Michel Forgit, journaliste scientifique reviennent sur l’histoire de concurrence spatiale entre USA et URSS qui aboutit en juillet 1969 à la réussite de la mission Apollo XI et aux premiers pas d’un homme sur la Lune. Diffusion  de nombreuses archives sonores.

Retour au sommaire

L’aventure ludique : les premiers jeux d’aventure

A la fin des années 70 et jusqu’au début des années 90, sous l’impulsion de Jacques Antoine, producteur de programmes télévisés, de nombreux jeux d’aventure apparaissent parmi lesquels certains marqueront durablement l’histoire de la télévision. Les ancêtres de ces jeux, à la fin des années 50 à la radio Les Français à la découverte du monde et en 1967 à la télévision Le jeu de l’aventure présenté par Pierre Sabbagh notamment, étaient bien différents dans leur ton et leur contenu.

Collection : Le jeu de l’aventure, 1ère chaîne, 1967, environ 30 mn, 11 numéros

Jeu animé par Pierre Sabbagh en compagnie d’Alain Bombard, médecin et biologiste français, qui a traversé en solitaire l’Océan Atlantique à bord d’un canot pneumatique. Ils proposent à de jeunes aspirants aventuriers de les aider à réaliser l’expédition de leur choix. Chaque semaine, un candidat, dont le courrier a été sélectionné, vient tenter sa chance en répondant à une série de questions sur la réalisation de cette expédition.

Collection : La course autour du Monde, Antenne 2, 1976-1984, 50mn, 133 numéros

Jeu télévisé créé par Jacques Antoine, réalisé et diffusé de 1976 à 1984 par les télévisions publiques francophones française, canadienne, belgo-luxembourgeoise et suisse. Présentée d’abord par Jean Gorini puis par Jean-Pierre Cuny et Yves Courrière, cette émission permet à huit jeunes reporters (deux par chaîne de télévision) de parcourir le monde pendant six mois caméra au poing. Chaque semaine, chaque équipe doit livrer un reportage diffusé durant l’émission et noté par un jury. En 1978, ce jeu révéla Philippe de Dieuleveult alors candidat reporter.

Collection : La chasse au trésor, Antenne 2, 1981-1984, 60mn, 109 numéros

La Chasse au trésor, devenu par la suite La Chasse aux trésors, est un jeu télévisé français créé par Jacques Antoine et diffusé initialement de 1981 à 1984. Lors du jeu, le reporter Philippe de Dieuleveult cherche des trésors en hélicoptère. En une heure, l’émission propose de faire découvrir, vue du ciel, une région du monde grâce à trois énigmes que des candidats, en studio à Paris, doivent résoudre pour pouvoir diriger par liaison satellite Philippe de Dieuleveult, à des milliers de kilomètres. L’émission prend fin avec la disparition mystérieuse de Philippe de Dieuleveult au Zaïre en 1985.

Collection : Le grand raid Le Cap Terre de Feu, Antenne 2, 1984-1985, 60mn, 30 numéros

Jeu télévisé produit par la Communauté des télévisions francophones et diffusé en 1984 sur Antenne 2 (France), RTBF1 (Belgique), TSR (Suisse), Radio-Canada Télévision (Canada), RTL Télévision (Luxembourg) et TMC (Monaco). Dans la foulée du succès de La Course autour du monde, cette émission propose à cinq équipages de journalistes amateurs de relier en voiture Le Cap de Bonne Espérance à la Terre de Feu. Chaque semaine, chaque équipage doit réaliser un film (documentaire ou de fiction) qui est présenté aux téléspectateurs et soumis à un jury de journalistes professionnels représentant les chaînes de télévision participantes.

Collection : Fort Boyard, Antenne 2, 1990- ,105 mn, 427 numéros

Fort Boyard, intitulé Les Clés de Fort Boyard lors de la première saison, est un jeu télévisé créé en 1990 par Jacques Antoine, Jean-Pierre Mitrecey et Pierre Launais, et tourné dans le fort Boyard en Charente-Maritime. Une équipe de candidats (d’abord des anonymes puis des célébrités jouant pour le compte d’associations caritatives à partir de 1993) doit faire preuve d’ingéniosité et d’habileté pour gagner des épreuves physiques, de réflexion et de résistance au stress. L’émission très spectaculaire et à laquelle vient s’ajouter une touche de mystère avec des personnages fantastiques récurrents (notamment Passe-partout et le Père Fouras) est un des programmes français les plus vendus à l’étranger.

Collection : Les Français à la découverte du Monde, Paris Inter, 1957-1958, 30mn, 30 numéros

Bertrand Flornoy dresse en public le portrait des grands explorateurs français, d’hier et d’aujourd’hui, avec ses invités explorateurs eux-mêmes et des chercheurs. Une séquence de l’émission est enregistrée dans la ville d’où est parti ou dont est originaire l’explorateur du jour. Un jeu concours accompagne l’émission et permet au lauréat de faire un magnifique voyage (100 000 kilomètres tous frais offerts par la RTF et Air France).

Retour au sommaire

L’aventure sportive : les magazines de sports extrêmes

A partir des années 70, les magazines d’aventures se tournent de plus en plus vers la notion de performance et d’extrême. Cette tendance arrive à son apogée avec l’émission Ushuaïa : le magazine de l’extrême présentée à partir de 1987 par Nicolas Hulot sur TF1.

Collection : Le magazine de l’aventure, TF1, 1979-1982, durée variable, 46 numéros

Emission créée par Marc Menant et diffusée sur  TF1 de 1979 à 1981. Présentée par Marc Menant, Jean-Claude Guilbert et Marc Prost, ce magazine propose des reportages sur des expéditions sportives ou ethnographiques et sur des sports extrêmes. Les aventuriers évoquent en plateau leurs expéditions ou leurs exploits. Voir La descente de l’Everest à ski (Bruce Nysnik, 1979) ou Le mythe du Pacifique (Jean-Claude Guibert, 1980).

Collection : Carnets de l’aventure, Antenne 2, 1980-1993, durée variable, 245 numéros

Magazine hebdomadaire produit et présenté par Pierre-François Degeorges. Très populaire (jusqu’à 4 millions de téléspectateurs),  il propose des reportages ou des films primés tournés dans des conditions extrêmes et relatant des expéditions aux quatre coins du monde. De l’ascension du Broad Peak à la descente d’un confluent de l’Amazone en pirogue …  Voir  Désert du Danakil (Jean-François Dion, 1980), Les nouveaux coureurs des bois (Alain Rastion, 1984), ou Les haleines du dieu Congo (Bernard Germain, 1986).

Collection : Aventure aventures, Antenne 2, 1988, 55 mn, 21 numéros

Emission produite par Didier Régnier et Pierre François Degeorges . Cousine des Carnets de l’aventure, elle propose des contenus similaires complétés d’ entretiens avec des aventuriers de grande renommée : Roger Frison Roche, Gérard d’Aboville, Eric Escoffier … Voir Les pionniers de l’espace (1988) ou Nomades de la verticale (1988).

Collection : Ushuaïa : le magazine de l’extrême, TF1, 1987-1997, durée variable, 209 numéros

Magazine d’aventure et de sports extrêmes présenté et produit par Nicolas Hulot. Durant les premières années, l’émission est consacrée principalement à la découverte de nouveaux sports extrêmes et à la recherche d’adrénaline, puis s’oriente vers des thématiques liées à l’aventure, l’exploration, l’environnement. Voir l’émission du 7 avril 1990 consacrée aux ruines maya du Guatemala ou celle du 25 octobre 1987 avec pour invitée Jérômine Pasteur, exploratrice, spécialiste des amérindiens de l’Amazonie péruvienne

Note : “Ushuaïa  :  le magazine de l’extrême” devient ensuite “Ushuaïa nature” de 1998 à 2011 pour 21 numéros.     

Collection : Action, France Inter, 1984-1986, 45 mn, 51 numéros

Magazine sur les professions exaltantes et les métiers d’aventure présenté par Nicolas Hulot. Ecouter La Comex, L’aile delta ou Planète Mars.

Retour au sommaire

3 – Des années 90 aux années 2010

Le thème de l’environnement dans les émissions d’aventure

Mené par Nicolas Hulot Ushuaïa : le magazine de l’extrême s’est peu à peu tourné vers la thématique de la protection de la nature. Dans la foulée de ce magazine et face à l’accélération de la dégradation de l’environnement et à la menace du réchauffement climatique, de nouveaux programmes apparaissent, magazines, unitaires ou documentaires, pour sensibiliser le public à ces urgences. Ces émissions sont souvent proposées à l’initiative ou avec la participation de personnalités liées à l’aventure ou à l’exploration.

Collection : Le monde d’Etienne, France 5, 2002, 26 mn, 6 épisodes

Série documentaire écrite par Thierry Piantanida et réalisée par Jean-Luc Mage. Depuis sa maison du Tarn, l’explorateur Jean-Louis Etienne, qui a rallié le pôle nord en 1986 au terme de 63 jours de marche solitaire, évoque le rapport de l’homme avec la nature et la responsabilité de nos sociétés envers celle-ci. Chaque numéro aborde une problématique spécifique de la protection de l’environnement à travers des reportages et des entretiens avec des scientifiques. Voir Planète blanche, avec Olivier Gieg, ingénieur écologue au Groupe de Recherche en écologie arctique, qui aborde les spécificités de l’écosystème arctique.

Documentaire : Chercheurs de climat, France 5, 12.02.2008, 52 mn

Expédition franco-chilienne de glaciologues près du mont San Valentin, le plus haut sommet de Patagonie chilienne, dont le but est de faire des prélèvements de glace afin d’étudier les évolutions du climat et de mettre au point les modèles d’aujourd’hui, ceux-là même qui informent sur le changement climatique. Réalisation : Patrice Desenne.

Documentaire : Sur la piste de la Croisière noire, France 5, 10.08.2008, 85 mn

Partie d’Europe en 2007, l’expédition Biotrek Africa suit les traces de la  Croisière noire de 1924 à travers le continent africain, depuis Tunis jusqu’à Madagascar en passant par le Cap de Bonne Espérance. A bord de véhicules roulant au biocarburant, les membres de l’expédition partent à la recherche d’initiatives africaines permettant de concilier protection de l’environnement et développement durable. Réalisation : Luc Federmeyer.

Collection : L’odyssée climatique du Southern Star,  TV5 Monde, 2011, 50 mn, 4 épisodes

Série documentaire réalisée par Thierry Robert. Avec une dizaine d’équipiers, le skipper Olivier Pitras navigue à bord d’un voilier polaire, le Southern Star, pour un an d’expédition autour de l’Amérique du Nord afin d’étudier les effets du changement climatique à travers les océans Atlantique, Arctique et Pacifique.

Documentaire : Une fleur au Brésil, Voyage, 11.05.2015, 55 mn, 2 parties

Le navigateur Philippe Poupon, sa femme la comédienne Géraldine Danon et leurs enfants ont embarqué sur la Fleur Australe en direction du Brésil pour effectuer un voyage d’observation afin de sensibiliser le public à la protection des océans. Réalisation : Aurélien Bonnet.

Documentaire : L’aventure continue en Patagonie avec Céline Cousteau, France 3, 03.12.2018, 115 mn

Céline Cousteau suit les traces des expéditions de son grand-père Jacques-Yves Cousteau. A bord d’un navire et avec son équipage, elle entame un périple de plusieurs milliers de kilomètres le long des côtes chiliennes et sillonne la Patagonie pour tenter de comprendre comment a évolué ce territoire fragile, véritable arche de Noé à ciel ouvert. Au cours de cette expédition, elle rencontre des scientifiques et des acteurs de terrain œuvrant pour la préservation de cet écosystème. Réalisation : Stéphane Jacques et Alexis Barbier-Bouvet.

Retour au sommaire

De l’aventure à la découverte

Progressivement au fil des années 90 et jusqu’à nos jours apparaissent des programmes de découverte et  d’évasion. La notion d’aventure extrême y laisse peu à peu la place à l’exploration culturelle, sociétale voire touristique de pays qui met bien en exergue des personnages hauts en couleurs ou des traditions et gastronomies exotiques. La chaîne de télévision Voyage (1996-2020) est  quasi-intégralement consacrée  à ce genre.

Collection : Des trains pas comme les autres, Antenne 2, France 2 puis France 5, 1987- , durée variable, 169 numéros

Emission créée par François Gall et Bernard d’Abrigeon, diffusée à partir de 1987 sur Antenne 2, puis France 2. France 5 relance la série en 2011 avec une nouvelle formule animée par Philippe Gougler. Chaque épisode présente un ou plusieurs pays, à travers un parcours sur les lignes ferroviaires nationales. D’étape en étape, à bord de trains, insolites, archaïques ou ultramodernes, on découvre l’histoire, la culture et les peuples des  pays traversés. Voir Australie : l’Indian Pacific (1991), Syrie, Jordanie (2006) ou Namibie (2018).

Collection : Faut pas rêver, FR3 puis France 3, 1990– , durée variable, 730 numéros

Magazine de découverte et d’évasion créée par Georges Pernoud dont l’objectif est de faire découvrir le monde à travers les yeux de ceux qui y vivent. L’émission s’articule autour de reportages et de rencontres. Chaque numéro est consacré à un pays ou une région particulière. Depuis 1990, plusieurs présentateurs et présentatrices se sont succédés : Valérie Maurice et Marc Bessou, Sylvain Augier, Laurent Bignolas, Patricia Loison et aujourd’hui Philippe Gougler et Carolina de Salvo en alternance. Voir Destination Rajasthan (Antoine Galey, 2002) ou A la poursuite du Nil blanc (Bertrand Gauthier 2003).

Collection : Rendez-vous en terre inconnue, France 5 puis France 2, 2004- , durée variable, 29 numéros

En terre inconnue sur France 5 puis rebaptisée Rendez-vous en terre inconnue à partir de 2006 sur France 2, cette émission veut faire découvrir aux téléspectateurs un peuple lointain, dont la culture et les traditions sont menacées par la modernité. Cette découverte s’effectue via le regard d’une personnalité, qui accepte de s’envoler pour une destination qu’elle ne découvre qu’une fois dans l’avion puis de vivre selon les coutumes des populations rencontrées. Emission présentée par Frédéric Lopez puis à partir de 2019 par Raphaël de Casabianca. Voir Muriel Robin en Nabimie (2006) et Mélanie Doutey chez les nomades de Mongolie (2016).

Collection : J’irais dormir chez vous, Canal+ puis France 5, 2005- , durée variable, 87 numéros

Emission créée et réalisée par Antoine de Maximy qui, caméra au poing, part seul dans différents pays du monde et tente de se faire inviter chez des habitants locaux pour y passer la nuit, afin de mieux connaître leur mode de vie et les coutumes du lieu. Voir Indonésie (2009) et Uruguay (2019).

Collection : Les nouveaux explorateurs, Canal +, 2007-2014, 55 mn, 372 numéros

Emission hebdomadaire présentée par Maïtena Biraben puis par Diego Buñuel proposant des reportages dans lesquels des journalistes explorateurs partent à la découverte de pays du monde entier et de leurs habitants à travers le prisme d’une thématique qui leur est propre (les modes de vie traditionnels des peuples nomades, les saveurs culinaires ou encore les initiatives de développement durable). Chaque reportage est suivi d’un entretien en plateau avec son réalisateur. Voir Destination le Pakistan (2008) ou Fred Chesneau en Colombie (2014).

Retour au sommaire

Les émissions de téléréalité

Diffusé à partir de 2001 sur TF1, Koh-Lanta s’est imposé comme l’un des programmes phares de la télévision française. Il est adapté du format télévisuel britannique « Survivor », véritable matrice du genre de la téléréalité d’aventure et de survie.  Bien éloignés de ceux des émissions de Jacques Antoine mais devenus incontournables dans le paysage audiovisuel français, les codes de cette émission sont depuis adaptés et déclinés sur de nombreuses chaînes de télévision.

Collection : Koh – Lanta, TF1, 2001- , durée variable, 292 numéros

Jeu d’aventure et de télé-réalité intitulé dans un premier temps Les aventuriers de Koh-Lanta puis Koh-Lanta à partir de 2002. Quatorze à vingt-et-un candidats doivent survivre sur une île inhabitée pendant 40 jours. C’est à eux de trouver de la nourriture pour accompagner la maigre ration de riz qui leur est fournie en début d’aventure.  Ils doivent construire un abri afin de se protéger des conditions extérieures  et entretenir le feu qu’ils ont construit ou gagné. Les candidats, répartis en deux équipes, doivent remporter des épreuves et nouer des alliances avec les autres candidats (amis ou adverses) pour rester dans le jeu d’une semaine à l’autre. Le vainqueur est celui qui a remporté le plus d’épreuves sans avoir été éliminé. Présentation : Hubert Auriol puis Denis Brogniard à partir de 2002.

Collection : Pékin Express, M6, 2006 – , durée variable, 289 numéros

Jeu de  téléréalité et d’aventure présenté par Stéphane Rotenberg et adapté d’une émission hollando-belge. Course entre plusieurs binômes de participants, lesquels s’affrontent durant des étapes à travers différents pays d’Europe et d’Asie pour arriver les premiers et par leurs propres moyens à Pékin (lors des deux premières saisons). Les saisons suivantes verront l’émission se transposer sur d’autres continents avec parfois des éditions spéciales impliquant des célébrités participant au jeu.

Collection : The Island, seuls au monde, M6, 2015-2018, durée variable, 50 numéros

Émission de télévision de type docu-aventure adaptée du format anglais The Island with Bear Grylls (Channel 4). Un groupe d’individus doit tenter de survivre sans aide extérieure sur une île déserte pendant 28 jours. Les candidats disposent au départ de trois couteaux, trois machettes et trois jerricans de dix litres d’eau potable ainsi que d’une trousse de secours. Avant leur départ, ils ont reçu une formation à la survie ainsi que des conseils de l’aventurier Mike Horn. La quatrième et dernière saison met en scène des célébrités.

Collection : Moundir & les apprentis aventuriers, W9, 2016-2019, 55 mn, 148 numéros

Émission française de télé-réalité  et d’aventure produite par Banijay Productions France et présentée par Moundir Zoughari. Douze candidats répartis en six duos doivent s’entraîner à la survie afin de remporter le titre de “meilleurs aventuriers”. À la fin de chaque semaine, une équipe est éliminée lors d’un duel entre les deux duos qui ont eu le plus de voix contre eux lors du conseil. La somme finale est de 10000 euros, à partager entre les membres du duo vainqueur.

Collection : L’aventure Robinson, TF1, 2018-2019, 120 mn, 5 numéros

Émission de télé-réalité et d’aventure présentée par Denis Brogniart. Deux célébrités vont devoir survivre pendant cinq jours sur une île déserte, à la manière du personnage de fiction Robinson Crusoé. Ils doivent aussi affronter trois épreuves pour trouver trois coffres remplis d’argent. L’argent récolté sera remis à une association de leur choix. Réalisation : Francis Coté.

Retour au sommaire

Les derniers explorateurs

Les aventuriers Jean-Louis Etienne, Bertrand Piccard ou Nicolas Vanier reprennent le flambeau des explorateurs à l’ancienne. Ils revendiquent l’héritage des héros qui ont marqué leur enfance. Leurs expéditions s’inscrivent dans une longue tradition de recherche scientifique associée à la survie en milieu hostile. D’autres, comme Patrice Franceschi ou Sylvain Tesson, tout en partageant cet héritage et en revendiquant une filiation littéraire avec l’aventure, la vivent  à la mode ancienne, en naviguant dans l’Océan Indien sur une jonque, héritière de la Boudeuse de Bougainville, ou en hivernant dans une cabane de pêcheur sur la rive du lac Baïkal.

Documentaire : 7ème continent  Transantartica : L’essai du pôle : Groenland 88, France 5, 09.01.1995, 28 mn

Diffusion du film “L’essai du pôle” sur l’expédition internationale Transantarctica au Groënland à laquelle participèrent Jean-Louis Etienne et Will Steger et qui servit d’entrainement à la traversée de l’Antarctique qu’ils feront en Aout 1989. Au-delà de l’entraînement, cet essai du pôle constitue une grande première : la traversée intégrale du Groenland du Sud au Nord. 2000 kilomètres parcourus en deux mois, dont 1500 en autonomie complète, pour apprendre à résister au froid, au vent et à la solitude. Réalisation : Laurent Chevallier.

Documentaire : Entre ciel et mer, France 3, 04.10.2005, 53 mn

Portrait de l’explorateur et écrivain Patrice Franceschi. Autour de la préparation de sa nouvelle expédition à bord de la goélette “La Boudeuse”, plusieurs intervenants, proches et compagnons de route, évoquent la carrière et la vocation de l’explorateur : son enfance, notamment en Corse et en Afrique, son expédition initiatique en Amazonie, celles en Nouvelle Guinée et en Afghanistan, sa participation à la résistance afghane contre l’URSS, son tour du monde en ULM, son goût pour la littérature et l’écriture et les différents ouvrages qu’il a publiés. Réalisation : Daniel Bansard.

Documentaire : L’odyssée sibérienne, le rêve utile, France 5, 14.11.2009, 52 mn

Nicolas Vanier part avec son traîneau et ses 10 chiens pour une traversée de 8 000 kilomètres à travers la taïga entre le lac Baïkal et Moscou. Son périple durera 109 jours par des températures descendant jusqu’à -56°C. Réalisation : Thomas Bounoure.

Note : reformatage de la collection de 30 épisodes « L’odyssée sibérienne : Le rêve utile avec Nicolas Vanier” diffusée sur TF1 en 2006.

Documentaire : Arktos, l’expédition polaire de Mike Horn, TV5 Monde, 22.08.2008, 55 mn

Suivi de l’expédition polaire Arktos au cours de laquelle l’aventurier Mike Horn a réalisé l’exploit d’un tour de la terre en solitaire par le cercle arctique polaire, du Groenland au Canada. Pendant deux ans, il a parcouru vingt mille kilomètres dans des conditions climatiques extrêmes, du Cap Nord en Norvège, en passant par le Groenland, l’Arctique et la Sibérie, à pied, à vélo, en kayak, en voilier, à skis et tracté par cerf-volant. Réalisation : Raphaël Blanc.

Documentaire : 6 mois de cabane au Baïkal, France 5, 03.09.2011, 51 mn

L’écrivain voyageur Sylvain Tesson a décidé de vivre seul pendant six mois en Sibérie dans une cabane sur les bords du lac Baïkal, de février à juillet 2010. A 500 km de la première ville, les jours se succèdent avec leur lot d’efforts et de solitude. Tout au long de sa retraite, il livre ses réflexions personnelles sur la nature, le temps et poursuit son introspection au fil des mois et des transformations de la nature qui l’entoure. Seule une visite à des amis, vivant à trois jours de marche de sa cabane, interrompt sa vie d’ermite en quête de paix intérieure. Réalisation : Florence Tran.

Documentaire : Solar Impulse, le vol perpétuel, France 2, 30.11.2015, 52 mn

Suivi sur cinq mois de la tentative de tour du monde par l’avion Solar impulse, un aéronef uniquement propulsé par l’énergie solaire. Au fil des douze étapes, Bertrand Piccard et André Borschberg se relaient aux commandes de cet avion et sensibilisent les populations rencontrées au développement durable et aux énergies renouvelables. L’essentiel du document concerne le survol de l’océan Pacifique, de Nagoya à Hawaï, en cinq jours et cinq nuits de vol perpétuel. Réalisation : Eric Beaufils et Mathieu Czernichow.

Note : en 2016, les auteurs de ce documentaire en réalisent la suite : « Solar Impulse, l’impossible tour du monde », France 5, 90 mn.

Retour au sommaire


APPROCHE THEMATIQUE 

L’exploration et l’aventure sont constitutives de la nature humaine et peuvent être vécues seul ou à plusieurs, revêtir de multiples formes selon les profils et les motivations des explorateurs. Sportifs, scientifiques, passionnés, ces aventuriers partagent pourtant une démarche commune : la recherche de l’inconnu. Cette sphère de recherche est inépuisable et ses champs s’étendent à tous les domaines, à tous les terrains, au sens figuré comme au sens propre.

1 – L’exploration et l’aventure et leurs terrains de jeux

Depuis 1937, date de la création de la Société des explorateurs français (SEF), la notion d’exploration a fortement évolué. Après la Seconde Guerre mondiale, les explorateurs sont largement soutenus par les États. Les pôles atteints, les explorateurs se focalisent sur les fleuves, les sources, les sommets du toit du monde … et surtout, l’espace. Ces différents terrains seront plus tard l’apanage de sportifs extrêmes ou de navigateurs qui se tourneront de plus en plus vers des financements privés et vers les médias.

La mer

Collection : Visite à nos cousins des mers du Sud, 1ère chaîne, 1961, 25mn, 13 épisodes

Pendant trois mois, une équipe de journalistes a sillonné les îles françaises du Pacifique Sud : Tahiti, les îles Wallis, la Nouvelle-Calédonie, les Nouvelles-Hébrides. Dotés de caméras et magnétophones, ils ont parcouru plus de 15000 kilomètres, utilisant tous les moyens de locomotion possible, du jet à la pirogue, pour découvrir et partager la vie quotidienne des Polynésiens et les rites ancestraux de certaines tribus (la préparation du poisson cru, le mystère des femmes-fleurs de Tahiti. Voir Wallis, le roi de la république (1961).

Collection : Thalassa, FR3 puis France 3, 1975- , durée variable, 1668 numéros

Magazine consacré à la mer et son environnement d’un point de vue écologique, sportif, humain, économique  et historique.  C’est l’une des émissions télévisées ayant la plus grande longévité dans le paysage audiovisuel français ; elle a largement contribué à la médiatisation des sports nautiques et du thème l’environnement lors des quarante dernières années. Georges Pernoud produit et présente l’émission à partir de 1975 et est remplacé en 2017 par Fanny Agostini. Voir Soixante-dix jours sous les mers (Karin Anska, 2001) ou Rivages amers (Jérome Bouyer, 1988).

Collection : Histoire de la marine, TF1, 1979, 50 mn, 7 épisodes

Série de sept documentaires retraçant l’histoire de la marine depuis les origines de la navigation en pirogue et en felouque jusqu’aux paquebots en passant par les grandes découvertes et la guerre navale. Témoignages de nombreux historiens et de grands marins et spécialistes de la mer dont notamment Jacques-Yves Cousteau, Alain Bombard, Paul-Emile Victor et Eric Tabarly. Voir l’épisode Les hommes de la mer évoquant les marins, les pêcheurs et les navigateurs en solitaire. Réalisation : Daniel Costelle.

Documentaire : Les Hommes et la mer : Mers froides, Antenne 2, 23.08.1976, 25 mn

L’aventure dans les mers polaires débute au XVIème siècle, quand les marins cherchent à tracer une route par l’Arctique. Depuis, de nombreuses  expéditions se sont lancées dans ces mers gelées. Georges Blond évoque ce pan de l’histoire maritime et  poursuit avec les mers froides du sud, explorées par Dumont d’Urville, James Cook et enfin Jean-Baptiste Charcot, à bord du Pourquoi-pas ?. Il évoque enfin la période contemporaine en recevant François Didier qui dirige la recherche et l’exploitation des hydrocarbures à Elf Aquitaine. Ce dernier raconte ses navigations dans les mers polaires pour installer des plates-formes de forage. Réalisation : André Fey.

Documentaire : Les Hommes et la mer : Les rugissants, Antenne 2, 19.08.1976, 25 mn

Georges Blond évoque la grande épopée des cap-horniers partis de Saint-Malo, d’où ont appareillé des milliers de bateaux, pour transporter des marchandises vers le Pérou puis les Etats-Unis. Malgré des conditions de vie et de travail particulièrement pénibles, les grands cap-horniers doublaient encore le fameux rocher au début du XXème siècle. De nos jours, ce sont surtout les skippers qui doublent le Cap, lors des grandes courses autour de monde. Joe Klipfell, membre de l’association des cap-horniers, les navigateurs Olivier Stern-Veyrin et Marc Linski racontent leur expérience du Cap Horn. Réalisation : André Fey.

Collection : La Boudeuse autour du monde : à la découverte des peuples de l’eau, France 5, 2006, 52 mn, 5 épisodes

A bord du trois-mâts d’aventure La Boudeuse, Patrice Franceschi et son équipage entament en 2004 pour un tour du monde de trois années , dont l’objectif est de mener des expéditions ethnologiques pour redécouvrir les “peuples de l’eau” qui vivent dans des îles perdues, le long de côtes isolées, ou sur les rives de fleuves lointains. Voir l’épisode On les appelle Yuhup : chroniques d’Amazonie, consacré à un peuple de chasseurs-cueilleurs de Colombie rencontré après un périple de 3000 kilomètres sur les flots de l’Amazonie. Réalisation : Patrice Fransceschi.

Documentaire : Femmes du large, France 3,05.11.2010, 52 minutes

Portraits des navigatrices Ellen MacArthur, Isabelle Autissier, Catherine Chabaud, Cécile Pujol, Maud Fontenoy, Jeanne Grégoire et Raphaëla Le Gouvello. Réalisation : Samuel Lajus et Michel Ismaël Khalifa.

Retour au sommaire

La montagne

Croquis : Montagne III, 1ère chaîne, 21.03.1963, 27 mn

Jean-Claude Bringuier et Hubert Knapp rendent hommage aux alpinistes. Evocation de la dimension héroïque de ces hommes partant à l’assaut des sommets. Témoignage de vieux montagnards, guides de haute montagne, qui se souviennent des jours anciens et donnent des conseils de vie et de montagne.

L’événement : Situation Everest, TF1, 05.10.1978, 5 mn

Plateau de Julien Besançon qui évoque les conditions extrêmes endurées par l’expédition française qui tente de gravir l’Everest (expédition Everest 78). Il évoque la prouesse technique réalisée par les techniciens de TF1 pour obtenir une liaison radio par satellite avec les membres de l’expédition alors en pleine ascension.

Les frontières de l’inconnu : expédition au zanskar, Antenne 2, 14.03.1981, 52 mn

Michel Peissel présente un documentaire britannique consacré à une expédition dans le royaume du Zanskar, situé dans les montagnes du Cachemire indien. L’équipe dut emprunter une antique voie caravanière pour pénétrer cette contrée à l’écart du temps, pays bouddhiste gouverné par un prince et qui sera peut-être détruit par l’intrusion des techniques occidentales. Mais aujourd’hui, il reste le berceau d’une civilisation pastorale et agraire vivant au rythme des fêtes et des rites agricoles. Réalisation : Peter Montagnon.

Collection : Montagne, FR3 puis France 3, 1985-2000, durée variable, 620 numéros

Magazine produit et présenté par Pierre Ostian puis par le duo Alexandre Poussin et Sylvain Tesson, qui propose de partir à la découverte de la montagne, de ses habitants et de ses passionnés. Diffusion notamment de longs reportages sur de grandes expéditions d’alpinisme ou sur des régions montagneuses du monde. Voir le dossier consacré au Ladakh dans l’émission du 11.12. 1993 (réalisation de Christophe Delachat) ou le reportage La vie suspendue (Jean-Xavier de Lestrade) diffusé le 27.02.1993 sur des toxicomanes en cure de sevrage qui se dépassent lors d’un stage d’escalade.

Collection : Les conquérants de l’impossible, TF1, 1988, 55 mn, 3 épisodes

Série dressant les portraits d’alpinistes célèbres de la fin des années 50 à la fin des années 80 et conçue en trois épisodes retraçant chacun une époque :  les années 60 ou la fin des grandes conquêtes de l’alpinisme traditionnel avec Walter BonattiRené Desmaison ou la fin de la période des grandes hivernales ; Edlinger, Berhault et Profit, la génération des “grimpeurs” aux mains nues. Réalisation : Bernard Choquet.

Documentaire : Le baladeur, France 5, 06.06.2009, 52 minutes

Portrait de Guido Magnone, précurseur de l’alpinisme moderne. Il réussit le premier, en 1952, l’ascension de la face ouest des Drus et accomplit d’autres exploits comme l’ascension du Fitzroy argentin ou la descente de la tour Eiffel en rappel. Cinéaste de l’alpinisme, il a aussi fondé et dirigé l’UCPA et se consacre aujourd’hui à la sculpture. Témoignages des anciens alpinistes Pierre Lesueur, Robert Paragot et Maurice Herzog. Réalisation : Marina Paugam et Jean-Michel Rodrigo.

Retour au sommaire

Le désert

Collection : Les grands déserts, FR3, 1982, 55 mn, 6 épisodes

Série documentaire produite et commentée par Henri de Turenne sur les déserts du monde, du Sahara aux déserts polaires et asiatiques, en passant par le désert de Nabimie. Voir Le désert des déserts : le Sahara » espace qui a fasciné et fascine toujours des générations d’aventuriers et de mystiques. Témoignage de Louis Gardel, auteur du roman Fort Saganne. Réalisation : Jean-Marc Leblon.

Documentaire : Les nouveaux aventuriers : le défi Ténéré, Antenne 2, 28.12.1985, 26 mn

Dans le désert du Ténéré, Thierry Sabine, organisateur du Paris-Dakar, fait la reconnaissance de l’étape la plus difficile du rallye. Il évoque les Touaregs, seigneurs du désert dont la vie est silence, lenteur et temps qui ne passe pas et qui se repèrent à l’aide des étoiles. Il dit aussi le défi de l’homme qui met le pied dans le désert et sa conception de l’aventure moderne. Réalisation : Gilbert Loreaux.

Documentaire : Carnets de l’aventure : Okavango, Antenne 2, 06.06.1987, 40 mn

Récit d’une expédition qui s’est déroulée en octobre 1986 au nord du Botswana, dans le but d’explorer le territoire compris entre les salines du lac Makgadikgadi Pan et le delta du fleuve Okavango, qui se perd dans les sables du Kalahari. Grand Prix TV au 10ème Festival de l’Image à la Découverte du Monde à Royan, en avril 1987. Réalisation : Michel Tonelli.

Documentaire : Le nomade blanc, France 3, 12.06.2003, 26 mn

Rencontre avec Philippe Frey, ethnologue, qui parcourt le désert six mois par an à pied, à cheval ou à dos de dromadaire et de chameau depuis maintenant 25 ans. Il évoque sa passion pour le désert et ses différentes expéditions. Réalisation : Guy Wach.

2000 ans d’histoire : Un explorateur oublié : Sir Richard Burton, France Inter, 16.06.2004, 26 mn

Emission présentée par Patrice Gélinet et consacrée à la vie de l’explorateur anglais Sir Richard Burton. Il fut notamment un des premiers européens à pénétrer dans la ville sainte de la Mecque et le premier à découvrir la cité interdite de Harrar en Somalie. Entretien avec Sylvie Simon, autrice du roman La passagère du désert : La vie aventureuse d’Isabel et Richard Burton 1861-1890.

2000 ans d’histoire : Charles de Foucault, France Inter, 15.03.2005, 27 mn

Emission présentée par Patrice Gélinet et consacrée à la vie de Charles de Foucault (1858 -1916), officier de cavalerie de l’armée française devenu explorateur et géographe, puis religieux catholique, prêtre, ermite et linguiste, fasciné par le Maroc et l’Islam. Entretien avec Jean-François Six, historien.

2000 ans d’histoire : Lawrence d’Arabie, France Inter, 25.11.2005, 27 mn

Emission présentée par Patrice Gélinet et consacrée à la vie de Thomas Edward Lawrence, plus connu sous le nom de Lawrence d’Arabie. Officier et écrivain britannique, il a organisé dans le désert la révolte arabe contre l’Empire ottoman pendant la Première Guerre mondiale. Entretien avec Alain Fillion, auteur de Lawrence d’Arabie au Moyen-Orient.

Retour au sommaire

La jungle

Documentaire : Jangal : Kapawi : le peuple du jaguar, France 5, 23.11.2002, 26 mn

Le peuple amazonien des Achuars, jivaros de la région de Kapawi aux confins de l’Equateur et du Pérou veille sur la forêt grâce à sa connaissance de celle-ci et aux accords passés avec les autorités équatoriennes et péruviennes alliant écotourisme, recherche et protection de la nature. Réalisation : Bruno Vienne, Richard Wollocombe et Sandrine Roy-Dumas.

Documentaire : Bruno Manser, Laki Penan, Arte, 17.01.2009, 95 mn

Portrait du militant écologiste suisse Bruno Manser, mystérieusement disparu en 2000 à Bornéo. Défenseur de la nature, il a partagé pendant six ans la vie des Penans, peuple de Bornéo vivant dans la forêt vierge du Sarawak, et les a aidés à lutter contre les compagnies forestières et les autorités locales souhaitant l’exploitation minière de leur jungle. Les Penans avaient surnommé Bruno Manser Laki Penan, l’homme Penan, car il s’était approprié leur langue, leur mode de vie et leur culture. Réalisation : Christoph Kuhn.

Planète des hommes : Jungles, France 5, 30.12.2011, 49 mn

Documentaire consacré à la vie dans la jungle, où la nature luxuriante peut rendre l’environnement particulièrement inhospitalier pour les hommes. Panorama des moyens trouvés par ceux qui ont su s’adapter à ce monde sauvage : la chasse à la sarbacane des Matis du Brésil dans la canopée amazonienne, les enfants chasseurs de mygales de la tribu Piaroa au Venezuela, le rôle de la musique chez les Baakas dans le bassin du Congo ou encore l’utilisation de l’éléphant après l’abattage des arbres à la frontière entre l’Inde et la Birmanie. Réalisation : Tom Hugh-Jones.

Les routes de l’impossible : Guyana : les convois du monde perdu, France 5, 30.12.2012, 52 mn

Dans la forêt du Guyana, les transports routiers ne se comptent pas en kilomètres, mais en jours de voyage. Les chauffeurs de camions Bedford risquent souvent leur vie pour ravitailler de petits villages d’orpailleurs perdus en plein milieu de la jungle. Réalisation : Julien Félix et Jean-Marie Lemaire.

Les nouveaux explorateurs : Christophe Cousin en Papouasie, Canal +, 16.09.2012, 52 mn

Christophe Cousin part en Papouasie indonésienne à la rencontre du peuple autochtone Una. Ils sont tailleurs de pierres de basalte avec lesquelles ils fabriquent des haches. Il assiste à la taille des pierres et à la chasse au pigeon dans la forêt. Il part ensuite à la rencontre des Korowais, un peuple nomade qui construit ses huttes très haut dans les arbres. Ils dépendent entièrement de l’arbre sagoutier, qui leur offre à la fois nourriture et abri. Réalisation : Christophe Cousin et Jego Fitzgerald.

Radioscopie : Jacques Bock, France Inter, 09.10.1981, 57 mn

Jacques Chancel s’entretient avec Jacques Bock, gardien de la paix parisien et explorateur. Il évoque sa double vie et la manière dont il concilie ses deux activités, son métier et ses voyages. Il prépare une expédition en Amazonie et souhaite en ramener un film. Il fait part de sa difficulté à trouver des financements, de la formation de son équipe et surtout de la vie dans la jungle et de son désir de vivre avec les amérindiens.

Retour au sommaire

Sous la terre

A propos de : Propos sur la spéléologie, 1ère chaîne, 19.06.1958, 28 mn

Au Muséum d’Histoire naturelle de Paris, lors du congrès du comité national de la spéléologie,  Roland Dhordain s’entretient avec les spéléologues Félix Trombe, directeur du centre national de la recherche scientifique et Bernard Gèze, géologue, professeur à l’Institut national agronomique. Ils parlent de la circulation de l’eau sous terre, des traces laissées par les hommes tout au long de l’histoire.

Documentaire : Aventures sous la terre, TF1, 14.08.1980 et 15.08.1980, 53 mn, 2 épisodes

Les deux documentaires Dans les cavernes de l’Ouest américain et Dans les gouffres du Mexique précolombien permettent de suivre le spéléologue Michel Siffre et son équipes dans l’exploration des grottes du Nouveau-Mexique, du Texas et du Mexique, à la découverte de merveilles géologiques et  de vestiges précolombiens. Réalisation : Julien Galeotti.

Montagne : Dossier : terra incognita, FR3, 21.01.1990, 24 mn

Récit d’un voyage en Patagonie sur les pas de sept spéléologues lorrains partis explorer les cavités souterraines et glacières de la Terre de feu. Réalisation : Laurence Giroult et Jean Baudin.

Documentaire : Shumula, Antenne 2, 11.09.1991, 30 mn

Documentaire réalisé dans un gouffre mexicain par une équipe de spéléologues français à la recherche des différentes issues composant cette cavité depuis longtemps oubliée. Le débit important de la rivière souterraine leur rend la tâche difficile et après plusieurs jours et de nombreuses péripéties ils parviennent enfin à poser 800 mètres de cordes sur les parois rocheuses du gouffre et à établir une cartographie des lieux. Réalisation : Guy Meauxsoone.

Documentaire : Nomades : Le feu sacré, La 5, 14.07.1991, 26 mn

Retour en images sur la carrière des volcanologues français Maurice Kraft et Katia Kraft, morts le 3 juin 1991 lors d’une éruption volcanique au Japon. Malgré leur grande expérience du milieu et des risques volcaniques, une coulée de lave leur fut fatale sur les pentes du volcan Unzen. Images filmées par les époux Kraft. Commentaire de Patrick de Carolis.

Collection : Le feu de la terre, France 2, 1994, 52 mn, 6 épisodes

Série de six documentaires consacrés à Haroun Tazieff et à la volcanologie. Il a réuni les films tournés lors de ses cinquante ans de carrière et est retourné sur les lieux de ses expéditions les plus spectaculaires. Chacune des six parties du Feu de la Terre est consacrée à un lieu géographique et correspond à une étape dans le cheminement scientifique du volcanologue. Voir Cordillère des volcans consacré au retour d’Haroun Tazieff en Amérique Latine et au Chili, trente ans après le tournage des Rendez-vous du diable. Réalisation : Pierre Willemin.

Retour au sommaire

Les pôles

Documentaire : L’Antarctique, Fonds Agriculture et Pêche, 1959, 19 mn

L’histoire de la conquête et de l’exploration du Pôle Sud. Les premières expéditions – explorations maritimes et vols transcontinentaux – sont évoquées à l’aide de gravures et d’archives filmées. En 1956 l’expédition scientifique américaine Deep Freeze est lancée. En 1959 se succèdent les missions scientifiques du programme polaire défini par l’Année géophysique internationale (AGI). En 1958, Vivian Fuchs et Edmund Hillary effectuent la première traversée terrestre du continent. Réalisateur : Sidney Stibert.

Documentaire : Antarctique : la vie des Français en Terre Adélie, TF1, 21.09.1976

Le 25 février 1976 le navire polaire danois Thala Dan arrive sur les côtes de l’Antarctique après 25 jours de navigation au départ de l’Australie. A son bord, Jacques Ertaud propose de passer une semaine sur la base scientifique française Dumont d’Urville située sur l’île des Pétrels. En alternance avec Paul-Emile Victor, dont c’est le dernier voyage en qualité de directeur des Expéditions Polaires Françaises, il présente le continent Antarctique et explique la mission des Français en Terre Adélie. Réalisation : Jacques Ertaud.

Documentaire : Nobile, les naufragés des glaces, TF1, 27.06.1978, 55 mn

Retour sur l’épopée catastrophe d’Umberto Nobile et de son équipage. Le 25 mai 1928, le dirigeable Italia commandé par le général italien Nobile s’écrase près du Pôle Nord avec seize hommes à bord. Une dizaine survécut pendant sept semaines et fut sauvée après de nombreuses tentatives avortées dont celle durant laquelle périt l’explorateur norvégien Roald Amundsen. Interviews d’Umberto Nobile et de l’Amiral Alfredo VIiglieri, lieutenant de vaisseau qui faisait partie de l’expédition. Réalisation : Daniel Costelle.

Collection : L’aventure polaire, TF1, 1978, 50 mn, 4 épisodes

Série de quatre documentaires présentés par Paul-Emile Victor retraçant la “conquête des pôles”. Ces émissions sont illustrées par une iconographie abondante composée de photographies et de films d’origines diverses. Voir l’épisode La conquête des pôles  consacré aux premières expéditions polaires. Réalisation : Jean-Michel Meurice.

Documentaire : Vagabond II : sur les traces de Charcot, FR3, 11.01.1980, 53 mn

L’aventure d’une équipe de sept marins en mission scientifique en Arctique sur le navire “Vagabond II”. Partis durant quatre mois sur les traces du commandant Charcot , ils parcourent les fjords du Groenland pour établir de nouvelles cartes, découvrir de nouveaux passages, étudier la faune, et nouer des contacts avec la population esquimaude. Réalisation : Jacques Laine.

Documentaire : Une épave de l’expédition Franklin retrouvée dans l’Arctique, Arte, 09.01.2016, 99 mn

En septembre 2014, le gouvernement canadien annonce la découverte de l’emplacement de l’épave du HMS Erebus, l’un des navires disparus en Arctique lors de l’expédition britannique menée par Sir John Franklin  qui avait pour but de trouver le passage du Nord-Ouest. Cette découverte lève le voile sur un mystère maritime vieux de près de 170 ans. Réalisation : Ben Finney.

Retour au sommaire

L’espace

Les dossiers de l’écran : La conquête de l’espace, 2ème chaîne, 30.05.1969, 180 mn

Joseph Pasteur reçoit le colonel James Mac Divitt, chef de bord d’Apollo IX, le colonel David Scott, Russel Schweickart et leurs épouses, Georges Sourine, auteur de Vivre dans l’espace, et Clotaire Wood, représentant pour l’Europe de la NASA. Diffusion du film L’aventure spatiale de Guy Labourasse.

Frontières de l’inconnu : Les frontières de l’espace, Antenne 2, 21.03.1981, 50 mn

Enquête sur les futurs possibles de la conquête spatiale. Après avoir fait le point sur les projets de la NASA et du CNES en cours de réalisation, Michel Peissel dévoile les projets spatiaux, des plus sérieux aux plus fous : architecture de stations spatiales où l’imagination est sans limite, réflecteur solaire en orbite solaire, lance-pierre lunaire, transfert d’astéroïdes vers la terre pour en exploiter les minerais, projets de véhicules destinés à se déplacer sur les planètes, projet de “voile solaire” pour les communications interstellaires… Réalisation : Jacques Delrieu.

Documentaire : 2019 : destination Lune, Arte, 20.07.2009, 50 mn

En 2019, l’homme remarchera sur la Lune. La NASA a mis en chantier de nouveaux prototypes de fusées et de vaisseaux spatiaux : le programme Constellation. Bientôt, des astronautes construiront une base permanente sur la Lune, en exploreront la surface et en foreront le sous-sol. Ce programme a pour objectif de préparer la colonisation future de Mars et du système solaire. Réalisation : Charles Frankel et Laurent Linchtenstein.

Documentaire : Jean-Loup Chrétien : l’étoffe d’un héros, France 5, 25.09.2009, 55 mn

Documentaire consacré à l’astronaute  Jean-Loup Chrétien qui, le 24 juin 1982 et à l’âge de 44 ans, fut le premier français envoyé dans l’espace. Retour sur son parcours professionnel, son enfance, sa passion pour le vol et ses trois missions spatiales. Réalisation : Guy Beauché.

Documentaire : Thomas Pesquet, profession astronaute, Arte, 15.11.2016, 93 mn

A  la rencontre de l’astronaute français Thomas Pesquet qui s’envola de Baïkonour à destination de la Station spatiale internationale le 15 novembre 2016. Ayant intégré en 2009 le club très restreint des spationautes européens, puis sélectionné pour rejoindre la station spatiale internationale, sa préparation est une aventure quotidienne, à la fois physique, psychologique et scientifique tendue vers l’objectif des six mois durant lesquels il tournera en orbite autour de la Terre, à 400 km d’altitude. Réalisation : Vincent Perazio et Alain Tixier.

Documentaire : Destination Mars, France 5, 20.02.2020, 52 mn

Dans le domaine de la conquête spatiale, Mars est désormais l’objectif numéro 1. Pour atteindre la planète rouge, les défis sont immenses. Dans le monde entier, la communauté scientifique tente de trouver les solutions pour envoyer le premier homme sur la planète rouge. Réalisation : Thierry Robert.

Sur les docks : La conquête spatiale, France Culture, du 22 au 24.12.2015, 52 mn, 3 épisodes

Série de trois émissions sur la conquête spatiale présentées par Irène Omélianenko : L’Étoffe française des héros, Les nouvelles frontières de la conquête spatiale et Station spatiale internationale, y aura-t-il de la dinde à Noël ? Avec la participation des astronautes français Thomas Pesquet, Jean-Loup Chrétien, Claudie et Jean-Pierre Haigneré, Léopold Eyhards, Jean-François Clervoy et Michel Tognini. Réalisation : Jean-Philippe Navarre.

Retour au sommaire

2 – L’aventure humaine

La conquête de l’impossible peut être plus ouverte, relevant d’initiatives tantôt intellectuelles, notamment pour les ethno-anthropologues, les chercheurs en sciences humaines ou les les documentaristes, tantôt expérimentales, pour ceux qui étudient l’adaptation de l’homme aux milieux et aux conditions extrêmes.

L’ethnologie

Documentaire : Les dernières tribus des Philippines, Antenne 2, 19.07.1981, 49 mn

Documentaire produit par Frédéric Rossif et commenté par Pierre Vaneck. Manuel Elizalde, milliardaire philippin, défend les droits des derniers survivants des tribus de l’île de Mindanao, parmi les populations les plus isolées de la planète. C’est son portrait que présente le film, en même temps qu’il décrit le combat de ces tribus pour leur survie. Prêt à risquer sa vie, il consacre la plupart de son temps et de son argent à survoler la jungle vers les lieux où se sont réfugiés ces tribus. Certains groupes ont pris le maquis, d’autres peuvent encore vivre dans leur village ; quelques-uns, comme les Tasadai, n’ont encore jamais vu de représentant d’une autre civilisation. Réalisation : Denis Azzarella.

Les frontières de l’inconnu : Les derniers hommes primitifs, Antenne 2, 27.06.1981, 52 mn

Présentation de trois documents canadiens sur les dernières peuplades isolées de la planète et n’ayant eu que peu ou pas du tout de contact avec la civilisation occidentale : amérindiens du Brésil, pygmées d’Afrique Centrale et papous de Nouvelle-Guinée. Témoignages de Roger Renaud, ethnologue, de Claude Meillassoux, chercheur, et de Roselène Dousset-Leenhardt, historienne et ethnographe.

Documentaire : Pierre Dominique Gaisseau, aventurier, FR3, du 05.01.1987 au 19.01.1987, 50 mn, 3 parties

Documentaire en trois parties de Pierre-Dominique Gaisseau, documentariste et ethnologue, auteur  de Le Ciel et la Boue, oscar du meilleur film documentaire en 1962, qui revient en images sur les expéditions et films qui ont marqués sa carrière.

Documentaire : Les tribus cachées d’Amazonie, France 5, 25.01.2003, 52 mn

Le réalisateur Erling Söderström a participé à l’expédition organisée dans la vallée brésilienne de Javari, dans la jungle amazonienne, par Sydney Possuelo, chef du département des tribus isolées de la FUNAI (Fondation nationale de l’Indien), afin de prendre contact avec un groupe d’Indiens Korubo qui vivent à l’écart du reste du monde. Ce film relate ce périple et évoque l’action menée par Sydney Possuelo pour permettre à ces tribus de continuer à vivre libres et isolées. Prix spécial du jury au festival du film Jules Verne.

Documentaire : Mission aventure découverte : Au pays des indiens Kogis, Arte, 02.01.2011, 12 mn

En Colombie, les Indiens Kogis sont les derniers représentants d’une société précolombienne. Souhaitant vivre en harmonie avec la nature, ils sont confrontés à la modernité toujours plus envahissante. Accompagnés par Gentil Cruz Patino, colombien métis qui a passé plus de vingt ans de sa vie auprès des Indiens Kogis, trois d’entre eux viennent en Europe présenter leur communauté. Réalisation : Jean-François Bordier.

Documentaire : L’homme des déserts dans les dunes du Namib, France 5, 21.12.2008, 52 mn

Philippe Frey, ethnologue et spécialiste français des déserts, traverse le Namib accompagné par un guide Bushman, Dabé. Au cours de ce voyage initiatique, Philippe Frey et Dabé vont rencontrer un peuple qui descend des Bushmen : les Topnaars. Ils vont également découvrir des peintures rupestres datant de plus de 20000 ans qui attestent que les Bushmen sont sans doute l’un des plus anciens peuples au monde. Enfin, les deux hommes font la connaissance des Himbas, un peuple pastoral dont les femmes s’enduisent le corps d’une étrange pâte rouge. Réalisation : Jérôme Sesquin.

Retour au sommaire

La vie quotidienne en milieu hostile

Collection : Caméra 2 : Derniers Far-West, Antenne 2, 1990, 55 mn, 12 épisodes

Série documentaire de Michel Honorin sur les pionniers des “derniers Far West” de la planète : lieux inhospitaliers où les conditions de vie sont hostiles, les lois sont sommaires et la vie humaine n’a que peu de valeur. Voir les épisodes L’Ouest australien, L’Amazonie, ou Le Nord canadien.

Collection : Les routes de l’impossible, France 5, 2007 – , 52 mn, 100 numéros

Série documentaire créée et produite par Tony Comiti. Elle montre le quotidien de personnes bravant tous les dangers pour gagner leur vie sur des routes impraticables dans les coins les plus reculés de la planète. Voir les épisodes Congo, le salaire de la sueur (2008), Sibérie, entre la vie et l’enfer (2010) ou Pakistan, la vallée des immortels (2017).

Documentaire : Les voix oubliées : les fils du vent, France 5, 06.02.2010, 51 mn

 En Mongolie, rencontre avec trois familles de nomades appartenant à des peuples différents et découverte de leurs rudes conditions de vie,  traditions,  univers spirituel et des rapports qu’elles entretiennent avec les animaux et la nature, alors qu’elles se préparent à partir pour le Naadaam, fête traditionnelle mongole au cours de laquelle les concurrents participent à trois types d’épreuves : lutte, tir à l’arc et course de chevaux. Réalisation : Patrick Bernard et Ken Ung.

Documentaire : Planète des hommes : Déserts, France 5, 27.12.2011, 49 mn

La survie de l’homme dans la fournaise aride et souvent mortelle du désert dépend de sa quête incessante de l’eau. Panorama des moyens utilisés par ceux qui ont su s’adapter et survivre dans cet environnement : le combat d’un jeune vacher malien contre les tempêtes de sable et les éléphants assoiffés, la pêche sacrée annuelle en pays dogon, la quête d’eau des femmes touboues dans le désert du Ténéré, la transhumance des chameliers dans les steppes glacées du désert de Gobi … Réalisation : Brian Leith et Tuppence Stone.

Faut pas rêver : Atacama, la quête de l’eau, France 3, 09.11.2016, 15 mn

Reportage sur la quête de l’eau dans le désert de l’Atacama au Chili. Rencontre avec des habitants de  Quillagua, le village le plus sec au monde, où il n’est pas tombé une goutte de pluie depuis 23 ans. Réalisation : Carolina De Salvo.

Retour au sommaire

La survie

Salut à l’aventure : Portrait d’Alain Bombard, 1ère chaîne, 07.03.1963, 29 mn

Reportage sur Alain Bombard. Rattaché à l’Institut océanographique de Monaco, ce scientifique trouve inimaginable que les victimes de naufrages disparaissent alors que, selon lui, il est possible de survivre en mer. Afin de démontrer son postulat, il se lance dans une aventure folle : devenir naufragé volontaire au milieu de l’Atlantique. Le 20 octobre 1952, il embarque aux Canaries sur un canot pneumatique, sans eau ni nourriture, pour une traversée qui durera 63 jours. Réalisation : Jean-Paul Sassy.

Documentaire : Plein cadre : 200 jours hors du temps, 1ère chaîne, 28.09.1972, 28 mn

Reportage sur l’expérience de Michel Siffre, spéléologue et directeur de l’Institut Français de Spéléologie, qui vécut totalement isolé pendant 7 mois, en 1972, dans une grotte du Texas. Cette expérience, financée par la Nasa, avait pour but d’étudier les rythmes chrono-biologiques et le comportement psychologique face à l’isolement absolu. Réalisation : Jean-Claude Héberlé.

Documentaire : Opération survie au Pérou, TF1, 03.01.1980, 43 mn

Le film relate l’expérience menée par l’alpiniste et médecin Nicolas Jaeger pour étudier les effets de l’altitude et du froid sur l’organisme . Pour cela il a vécu seul pendant soixante jours au sommet du Mont Huascaran, qui culmine à 6700 mètres au Pérou. Réalisation : Philippe Charliat.

Collection : Miracle, France 5, du 02.05.2010 au 16.05.2010, 52 mn, 3 épisodes

Série de trois documentaires (Dans le ciel ; Dans le désert ; Dans la jungle) proposant des récits de survie dans des conditions extrêmes et extraordinaires : une parapentiste allemande qui a survécu après avoir été emportée à 10000 mètres d’altitude, un randonneur qui a survécu seul et blessé pendant 10 jours dans la jungle laotienne, un autre qui a marché 43 jours sans manger dans le grand désert de sable du nord-ouest de l’Australie.

Réalisation : Guy Norris et Léo Faber.

In extremis : Les naufrages, France Inter, 01.09.2001, 55 mn

Isabelle Autissier  consacre son émission aux naufrages. Pour en parler elle reçoit Luc Berthiller, navigateur, Philippe Bacquet, directeur du Centre opérationnel de surveillance et de sauvetage et le médecin-conseil de la Mini Transat. Ensemble, ils évoquent les naufrages et les diverses fortunes de mer des navigateurs contemporains, les techniques et le matériel de survie en mer, ainsi que le comportement psychologique à adopter quand tout semble perdu. Ils évoquent également longuement l’histoire du radeau de la Méduse.

Documentaire : L’atelier de la création : Vivre en milieu hostile, France Culture, 29.05.2012 et 30.05.2012, 55 mn, 2 parties

Documentaires en deux parties consacré à la survie en milieu hostile. La première s’intéresse  à ceux qui, tels les spéléologues Michel Siffre et Véronique Le Guen, ont fait l’expérience de descendre sous terre et de vivre un temps, seuls, dans un gouffre. La seconde aborde les thématiques de l’apesanteur et de la vie dans l’espace avec la participation de l’astronaute Jean-François Clervois. Réalisation : Marie-Laure Ciboulet et Christine Delorme.

Retour au sommaire

3 – L’aventure scientifique

Avec la prise de conscience de la détérioration de la nature, on assiste à une multiplication des missions de terrain pour recueillir des données sur les écosystèmes marins ou terrestres pouvant être utiles aux scientifiques, le plus souvent initiées par des explorateurs chevronnés et bénéficiant de partenariats public-privé.

Les expéditions Cousteau * (* Les émissions ayant pour sujet ces expéditions sont déjà présentées dans le guide des sources « Les animaux dans les fonds de l’INA ». Les descriptions sont extraites de ce guide.)

Collection : L’odyssée sous-marine de l’équipe Cousteau, Antenne 2 / TF1, 1969-1982, 50min, 38 épisodes

Série documentaire diffusée en prime-time et réalisée par Philippe Cousteau, fils du commandant Jacques-Yves Cousteau. Elle rassemble des images étonnantes sur la vie du monde sous-marin qui ont été tournées pendant une expédition maritime de 5 ans.

Collection : L’équipe Cousteau en Amazonie, TF1, 1984, 50min, 7 épisodes

Série documentaire réalisée cette fois-ci par Jacques-Yves Cousteau lui-même. Cette nouvelle série de documentaires propose une virée au sein du bassin de l’amazone où existe la faune la plus riche du globe terrestre.

Collection : L’équipe Cousteau à la redécouverte du monde, Antenne 2 / France 2, 1989-1995, 48min, 22 épisodes

Crabes, albatros, pingouins et poissons tropicaux sont, entre autres, visibles dans cette nouvelle série de documentaires de l’équipe Cousteau. De nouveau à la réalisation, Jacques-Yves Cousteau aborde cette fois de nombreux lieux : Cuba, Haïti, Tahiti, Nouvelle-Zélande, Australie, Thaïlande etc.

D’Antarctica à Tara

Les chemins de la découverte : Autour du sixième continent, FR3, 24.12.1991, 88 mn

Depuis la classe d’une école élémentaire de Nersac, Georges Pernoud et Lise Blanchet animent un débat entre les élèves et Jean-Louis Etienne, en duplex de son voilier Antarctica qui croise au large des côtes de l’Antarctique. L’explorateur évoque la mission scientifique, présente ses coéquipiers, dont Claude Lorius, glaciologue, et Pierre Jouventin, spécialiste des mammifères marins et relate  la vie à bord de la goélette.

Documentaire : Tara, voyage au cœur de la machine climatique, Arte, 24.05.2008, 92 mn

Documentaire consacré à l’expédition scientifique Tara. A partir d’un voilier polaire prisonnier des glaces de l’océan arctique, des dizaines de scientifiques vont se relayer pour étudier la banquise afin d’anticiper les bouleversements climatiques que sa disparition engendrerait à l’échelle de la planète. Le film décrit au fil des jours le projet, les recherches et la vie à bord des scientifiques. Réalisation : Emmanuel Roblin et Thierry Ragobert.

Thalassa. L’expédition : Les trois vies de la dame de fer, France 3, 04.09.2009, 13 mn

Reportage retraçant les trois époques de l’histoire du voilier polaire conçu à l’origine pour l’explorateur Jean-Louis Etienne sous le nom Antarctica. Devenu Seamaster pour les expéditions du navigateur néo-zélandais Peter Blake qui devait y laisser la vie, il  est aujourd’hui baptisé Tara pour l’étude de la dérive arctique. Marins ou scientifiques, tous en parlent avec émotion car un jour ou l’autre ce bateau-là fut leur refuge face à la mer et à la glace. Témoignages de Jean-Louis Etienne, de son capitaine Hervé Bourmaud et d’Etienne Bourgeois, propriétaire du navire. Réalisation : Yves Pelissier.

L’expédition Clipperton

Eclats de mer : Clipperton, l’île oubliée, Télé Nouvelle-Calédonie, 18.01.2001, 13 mn

Une mission menée par le géographe calédonien Christian Jost s’est rendue sur l’île de Clipperton, atoll moribond situé à trois jours de mer des côtes mexicaines. L’île, possession française, a une histoire tragique, et, bien qu’elle soit déserte, un intérêt stratégique pour la France. Réalisation : Nathalie Daly.

Les Mystères de Clipperton, Canal +, 25.10.2005, 91 mn

Pendant plusieurs mois, l’explorateur Jean-Louis Etienne a mené une expédition sur l’Île de Clipperton, atoll inhabité et perdu dans l’Océan Pacifique au large du Mexique – et un des systèmes insulaires les moins perturbés du monde – afin d’y dresser un inventaire des espèces terrestres et marines. Depuis l’installation du camp aux découvertes scientifiques en passant par le quotidien de l’expédition, le documentaire s’intéresse également au regard des jeunes enfants de Jean-Louis Etienne qui l’accompagnent pendant cette expérience. Réalisation : Luc Marescot, Brigitte Delahaie, Pascal Plisson et Didier Touchette.

L’univers de Jules : L’île mystérieuse : Jean-Louis Etienne, France Inter, 26.08.2005, 20 mn

Hervé Pauchon reçoit Jean-Louis Etienne pour un entretien autour de l’oeuvre de Jules Verne L’île mystérieuse. L’explorateur fait le parallèle entre l’île de Clipperton, dont il revient et l’île Lincoln dont parle Jules Verne dans son roman. Il évoque la justesse et le réalisme de Jules Verne dans ses descriptions et  revient sur la mission scientifique de recensement des espèces qu’il a mené sur Clipperton, la singularité de cet atoll et sa difficulté à le quitter.

Sur les traces de la Pérouse

Thalassa : Le mystère de Vanikoro, 12.01.2001, France 3, 58 mn

C’est à Vanikoro, petite île du Pacifique Sud, que les deux vaisseaux de l’expédition scientifique du capitaine La Pérouse ont sombré en 1788. Ce document rend compte de la nouvelle expédition lancée par l’association Salomon en coopération avec l’IRD (Institut de Recherche et de Développement) sur l’île en 1999, dans le but de poursuivre les fouilles des épaves, de comprendre les causes du naufrage et de connaître le destin des éventuels survivants. Le travail des plongeurs et des archéologues a levé tout un pan de voile sur le mystère de La Pérouse et de ses 220 marins et scientifiques. Réalisation : Yves Bourgeois.

Thalassa : Sur les traces de Pérouse, portés disparus, France 3, 11.06.2004, 115 mn

Enquête consacrée aux investigations, sur terre et sur mer, de la mission rassemblant des scientifiques de diverses disciplines (archéologue sous-marins et terrestres, géophysicien, médecin légiste, entomologiste, électronicien, cinéaste) partie sur les traces de La Pérouse. CeluI-ci, chargé par Louis XVI de conduire une grande expédition de découverte dans le Pacifique à bord des vaisseaux L’Astrolabe et La Boussole disparut sans laisser de traces dans l’archipel des îles Salomon. Réalisation : Yves Bourgeois.

Le temps d’un bivouac : Sur les traces de La Pérouse, France Inter, 07.08.2019 et 14.08.2019, 52 mn, 2 parties

Emission en deux parties consacrée à la disparition du navigateur La Pérouse disparu dans le Pacifique lors d’une mission d’exploration pour Louis XVI et à l’expédition archéologique menée plus de 200 ans après pour résoudre ce grand mystère historique. Daniel Fiévet reçoit Bernard Jimenez, historien et voyageur, et Jean-Christophe Galipaud, archéologue, pour évoquer cette énigme et son dénouement.

Retour au sommaire

4 – L’exploration et l’aventure dans la littérature et la fiction

Enfin, l’exploration et l’aventure sont un formidable terreau pour l’imagination. De nombreuses relations d’explorateurs, d’écrivains voyageurs, de bande dessinées et de fiction audiovisuelles en témoignent.

Lecture pour tous : Bernard Moitessier : le vagabond des mers du sud, 1ère chaîne, 09.03.1960, 12 mn

Pierre Dumayet et Pierre Desgraupes reçoivent  le navigateur aventurier Bernard Moitessier qui  vient de publier Un vagabond des mers du sud dans lequel il évoque son périple dans l’Océan Indien à l’âge de 27 ans. Il tente d’exprimer comment on devient navigateur solitaire et explique comment survivre sans trop d’argent. Bernard Moitessier veut surtout éviter de travailler pour survivre. Selon lui, le matériel tue l’esprit. Il conclut en affirmant que seul un bateau lui permet de vivre la vie qui l’intéresse.

Salut à l’aventure : Joseph Kessel, 1ère chaîne, 24.02.1964, 56 mn

Emission présentée par Frédéric Carey. Depuis son bureau, l’écrivain Joseph Kessel   évoque son amour pour l’aventure. Il revient sur son enfance dans la pampa argentine et son expérience d’aviateur pendant la Première guerre mondiale. Il évoque ensuite ses voyages, ses rencontres et ses engagements qui l’ont conduit de l’aventure littéraire à une vie d’aventure.

Série télévisée : La cloche tibétaine, 1ère chaîne, 1974, 55 mn, 7 épisodes

Feuilleton d’aventures en sept épisodes inspiré de faits réels et retraçant de façon romancée l’histoire de La Croisière jaune. Dans un esprit d’équipe, les héros découvrent des mondes encore mystérieux, accomplissant une mission pacifique qui pousse les hommes à se dépasser dans l’effort. Scénario : Henri Viard. Réalisation : Michel Wyn et Serge Friedman. Avec notamment : Wolfgang Preiss, Coluche et Philippe Léotard.

Le magazine de l’aventure : La ballade plus loin, TF1, 05.09.1981, 51 mn

Portrait onirique d’Hugo Pratt, père du héros de bande dessinée, l’aventurier Corto Maltese. Dans ce reportage-fiction filmé à Djibouti, les auteurs partent à la recherche de ce voyageur sans bagage mais toujours muni de quoi dessiner : dans les rues, dans un fortin, dans le désert, sur les bords de la mer Rouge, Hugo Pratt “croque” les scènes de la vie qui servent de décors aux aventures de son héros. Réalisation : Jean-Claude Guilbert et Michèle Tournier.

Ex libris : La vie extrême, TF1, 25.04.1991, 72 mn

Patrick Poivre d’Arvor reçoit l’animateur Nicolas Hulot, Claude Lorius, directeur de recherche au CNRS, Jéromine Pasteur, exploratrice, Philippe Petit, funambule, et Roger Knobelspiess, qui a passé 26 ans en prison pour divers braquages. Les vies de ces invités sont motivées à des degrés divers par la passion de l’aventure ou le goût de l’extrême. Ils évoquent cet attrait dans les récits ou les romans qu’ils sont venus présenter.

Montagne : Dossier : Tintin au Tibet, le livre des raretés, France 3, 31.12.1994, 23 mn

Reportage retraçant la genèse de l’album de bande dessinée Tintin au Tibet d’Hergé et revenant sur l’obsession très ancienne de l’auteur pour le Tibet. L’album, né dans la douleur,  aura une portée qui dépassera l’univers de la bande dessinée. Témoignages notamment du philosophe Michel Serres, pour qui Tintin est un “explorateur de la fraternité humaine” et de l’alpiniste Maurice Herzog à qui Hergé demanda de nombreux conseils sur l’Himalaya lors de la préparation de son album. Réalisation : Dominique Sanfourche.

Retour au sommaire


FIGURES DE L’EXPLORATION ET DE L’AVENTURE

1 – Les aventuriers

Paul-Emile Victor

L’invité du dimanche : Paul-Emile Victor, 2ème chaîne, 29.09.1968, 176 mn

Pierre Nemours reçoit Paul-Emile Victor à l’occasion du vingtième anniversaire des Expéditions polaires françaises dont il fut le créateur et directeur. L’explorateur évoque son parcours, ses expéditions, la mission des Expéditions polaires françaises, son goût pour l’aventure et relate de nombreuses anecdotes.

Carnets de l’aventure : Paul-Emile Victor, retour vers le futur, Antenne 2, 13.06.1987, 25 mn

Quarante ans après sa première expédition en Antarctique, Paul-Emile Victor revient en Terre-Adélie, accompagné de son fils Teva et de trois jeunes, gagnants d’un concours organisé par le magazine Science et vie. Il évoque sa passion des régions polaires qu’il  nourrit depuis son enfance, les expéditions du commandant Charcot auxquelles il a participé, ses propres expéditions depuis 1947, ainsi que son refus de la nostalgie et son regard résolument tourné vers l’avenir. Réalisation : Dominique Martial. Commentaire : Claude Rich.

Documentaire : Paul-Emile Victor, un rêveur dans le siècle, FR3, du 31.05.1991 au 24.06.1991, 50 mn, 3 parties

Portrait en trois parties de Paul-Emile Victor, dont l’histoire se confond avec celle de l’étude ethnologique et géophysique des Pôles. Des premières expéditions auprès des Esquimaux dans les années 1930 jusqu’à son engagement dans les années 1950 pour préserver le continent antarctique de toute exploitation industrielle, l’itinéraire de l’explorateur a tout entier été guidé par un profond respect pour les civilisations qu’il a côtoyées. Participation de Claude Lévi-Strauss, Jacques-Yves Cousteau et Maurice Herzog. Réalisation : Jean-Louis Cormolli.

Documentaire : 66° Nord, l’irrésistible attraction, France 3, 09.02.2008, 51 mn

À l’occasion de l’année polaire internationale, ce film suit quelques passionnés du Grand Nord qui, sur les traces de Paul-Emile Victor, cherchent à mieux connaître ces régions arctiques : les naturalistes Brigitte Sabard et Olivier Gilg, le marin-aventurier Frédéric ChamardBoudet, le guide Stéphane Niveau, le futur instituteur chez les Inuits Max Audibert. Nicolas Hulot et Jean-Louis Etienne reviennent sur l’importance des travaux de Paul-Emile Victor et sur les enjeux environnementaux dans ces régions. Réalisation : Colette Ouanounou.

Eric Tabarly

Sept jours du monde : Seul : Eric Tabarly vainqueur de la traversée de l’Atlantique, 1ère chaîne, 26.06.1964, 12 mn

Reportage. Le navigateur français Eric Tabarly a remporté la Transat anglaise reliant Plymouth en Angleterre à Newport aux Etats-Unis sur son voilier Pen Duick II. Il a été fait chevalier de la légion d’honneur par l’ambassadeur de France à Washington. Interview du navigateur qui évoque les conditions de la course.

Documentaire : Voile : Pen Duick III – Tabarly, 2ème chaîne, 31.07.1971, 51 mn

Eric Tabarly reprend la barre de Pen Duick III pour la première transat en équipage entre Le Cap et Rio de Janeiro. Préparatifs de la course, vie à bord et arrivée à Rio après 24 jours de mer. Témoignages d’Eric Tabarly et de son coéquipier Olivier de Kersauson. Réalisation : Jean-Paul-Janssen.

Documentaire : Pacifique Sud, TF1, 15.02.1978, 54 mn

Reportage sur la vie à bord de  Pen Duick VI, lors d’un convoyage du bateau de la Californie à la Nouvelle-Zélande en juillet 1977. Pen Duick VI n’ayant pas obtenu l’autorisation de participer à la course Los Angeles – Honolulu pour un problème de règlement, Eric Tabarly et son équipage traversent le Pacifique Sud pour rallier le départ de la Whitbread à Auckland, en passant par les Marquises et Tahiti. Témoignages d’Eric Tabarly et de ses  équipiers Jean-Louis Etienne, Jean-François Coste et Titouan Lamazou. Réalisation : Christian Brincourt.

Documentaire : Tabarly, Canal +, 23.06.2009, 91 mn

Portrait du navigateur Eric Tabarly, l’un des plus grands marins français dont le destin est intimement lié à l’incroyable histoire d’un voilier, le Pen Duick qui fut son premier bateau mais également celui avec lequel il disparaîtra en juin 1998. Montage d’archives radiophoniques et audiovisuelles, françaises et étrangères, professionnelles et amateurs, pour la plupart inédites. Réalisation : Pierre Marcel.

Théodore Monod

Documentaire : Le vieil homme, le désert et la météorite, FR3, 01.10.1990, 56 mn

Dix mois après sa précédente expédition dans le désert mauritanien à la recherche de la météorite géante de Ripert, Théodore Monod repart sur les pistes sahariennes. Il a relu le rapport de Ripert datant de 1916 et découvert que le militaire avait situé sa “montagne de fer” plus au sud que ne le mentionnait la tradition. Aussi, accompagné de son fils et de sa femme, il quitte les sables pour explorer les plateaux de grès de l’Adrar. Réalisation : Karel Prokop. Voir aussi Le vieil homme et le désert (FR3, 20.06.1988)

Documentaire : Personnel et confidentiel : Théodore Monod, un destin nomade, France 3, 08.12.2007, 52 mn

Documentaire consacré à la vie du naturaliste, explorateur de déserts Théodore Monod et plus particulièrement à ses deux dernières expéditions dans le massif du Tibesti en Lybie et au Tchad. Le naturaliste y cherchait une plante qu’il avait découverte dans le désert en 1940, la Monodiella flexuosa. Il s’agit de l’ultime étape de l’aventure botanique et spirituelle que Théodore Monod  appelait sa “quête du Graal”. Ambroise Monod, cadet de ses enfants, théologien et artiste, est le témoin privilégié de ce récit.

Une vie, une œuvre : Théodore Monod le fou du désert, France Culture, 28.12.2003, 88 mn

Montage d’entretiens menés par Ruth Scheps avec des chercheurs, des photographes et des journalistes dressant le portrait de Théodore Monod. Avec la participation de Jean-Marc Durou, guide saharien, historien, Ambroise Monod, fils de Théodore Monod, Jean-Claude Hureau, ichtyologiste, professeur au Muséum national d’histoire naturelle de Paris, Sylvain Estibal, journaliste et écrivain et Geneviève Désiré-Vuillemin, historienne de la Mauritanie.

Carnet nomade : Le désert entre les lignes, France Culture, 06.02.2011, 59 mn

Emission consacrée à la fascination qu’a exercée le désert sur le scientifique naturaliste et humaniste Théodore Monod.  Il s’est notamment rendu de mars 1934 à mai 1935 dans les pays sahariens et sahéliens de la Mauritanie et du Soudan. Pour en parler,  Colette Fellous reçoit Ambroise Monod, fils de Théodore Monod et l’archiviste Mauricette Berne, qui a rassemblé de nombreux documents évoquant la vie du savant aux multiples facettes (botaniste, géologue, archéologue, dessinateur, spécialiste des poissons et des crustacés).

Retour au sommaire

2 – Les aventurières

Alexandra David-Néel

L’invité du dimanche : Arnaud Desjardins, 2ème chaîne, 02.11.1969, 12 mn

Arnaud Desjardins s’entretient avec Alexandra David-Néel, exploratrice et première occidentale à être entrée en 1916 dans la ville de Lhassa au Tibet. Dans cette unique interview filmée (la dernière quelle donna à l’âge de 101 ans) elle évoque sa vie, le bouddhisme, le yoga.

Documentaire : Sept femmes au Tibet, TF1, 12.10.1990, 50 mn

Sept femmes effectuent un voyage au Tibet oriental sur les traces de l’exploratrice Alexandra David-Néel. C’est à partir de ses écrits que s’organise ce périple au féminin, sur un parcours de 7000 kilomètres et à des altitudes de plus 5000 mètres. L’expédition qui se déroule parfois à cheval va à la rencontre des populations tibétaines nomades et sédentaires et assiste à de nombreuses fêtes folkloriques et religieuses. Réalisation : Marie-Jaoul de Poncheville.

Le Tibet tel que je l’ai vu, Programme national, du 27.12.1954 au 21.02.1955, 30 mn, 9 parties

Série d’entretiens avec Alexandra David-Néel, première européenne ayant exploré le Tibet au début du XXème siècle. Elle évoque sa vie, ses voyages, ses projets, le bouddhisme, le Tibet et l’organisation sociale et religieuse de ce pays, ainsi que le sa rencontre déterminante avec le 13ème Dalaï-lama en 1913.

Livres de grand air : Voyage d’une Parisienne à Lhassa, France Culture, 24.09.1969, 59 mn

Hommage à Alexandra David-Néel et présentation de son ouvrage Voyage d’une Parisienne à Lhassa par son ancienne secrétaire Mme Peronnet. Elle évoque la vie exceptionnelle de l’exploratrice, son périple de 1916, grimée en mendiante, pour entrer au Tibet, et ses projets de livres sur lesquels elle travaillait encore à la veille de sa mort à 101 ans.

Isabelle Autissier

Estivales : Rencontre avec Isabelle Autissier, FR3, 20.07.1991, 42 mn

Christophe Chastanet reçoit la navigatrice Isabelle Autissier qui évoque sa passion pour la mer et le Boc Challenge, course en solitaire autour du monde qu’elle a terminé à la septième place, faisant d’elle la première femme à boucler un tour du monde à la voile en solitaire lors d’une compétition. Diffusion du film En solitaire autour du monde de Marcelo Parisi relatant cet exploit.

Faut pas rêver : Isabelle Autissier, France 3, 26.05.1995, 55 mn

Sylvain Augier reçoit la navigatrice Isabelle Autissier. Elle évoque son récent sauvetage en mer et le déchirement d’abandonner son voilier. Ancienne ingénieure agronome mais déjà spécialisée en halieutique (pêche en mer), elle explique pourquoi elle est devenue coureuse professionnelle, sa passion pour la course en mer et sa préparation pour le prochain Vendée Globe.

Thalassa : Isabelle Autissier aux Kerguelen, France 3, 12.05.2000, 7 mn

Reportage consacré à la navigatrice Isabelle Autissier qui, en novembre 1999,  a entamé un long périple à pied sur les îles Kerguelen. Après un démâtage et une escale forcée sur ces îles australes en 1994,  elle s’était promis d’y retourner un jour. Cette marche de 70 jours, en compagnie de deux amis, marque le début de son engagement public en faveur de la sauvegarde de l’environnement. Réalisation : Yves Pelissier.

Investigations : Les nouveaux résistants : Chili, France Ô, 02.12.2015, 59 mn

Après une halte sur l’île de Chiloé en Patagonie, où l’élevage industriel du saumon contrôlé par des multinationales fait des ravages, Isabelle Autissier rencontre les Mapuche. Ce peuple indien s’oppose à l’État chilien et à ses projets de construction d’un barrage hydroélectrique qui menace de noyer leurs terres sacrées. Puis, sur l’île Riesco, réserve naturelle à l’écosystème unique et fragile, elle rencontre ceux qui tentent d’empêcher l’exploitation de la plus grosse mine de charbon à ciel ouvert du pays. Réalisation Bertrand Coq et Isabelle Autissier.

Claudie Haigneré

Documentaire : Claudie à la conquête de l’espace, France 3, 18.11.2001, 52 mn

Documentaire retraçant la carrière du médecin scientifique et astronaute Claudie Haigneré. En 1996, après deux ans d’entraînement à la Cité des étoiles de Moscou, elle s’envole pour la première fois vers la station Mir, dans le cadre de la mission Cassiopée. En 1999, elle est intégrée à l’Agence spatiale européenne et rejoint ainsi le corps des astronautes européens. Réalisation : Alain Tixier et Gilles Cayatte.

Documentaire : Claudie Haigneré, une femme dans les étoiles, France 5, 15.03.2002, 53 mn

Portrait de l’astronaute française Claudie Haigneré qui s’entraîne à la Cité des Étoiles près de Moscou pour son prochain vol vers la toute nouvelle station spatiale internationale. A 44 ans, l’astronaute sera responsable, en tant qu’ingénieure de bord, du vaisseau Soyouz et des manœuvres d’approche et d’amarrage à l’ISS. C’est la phase la plus délicate d’un vol de cette nature et c’est la première fois dans l’histoire spatiale que les Russes la confieront à une non-Russe. Réalisation : Gilles Cayatte.

Biographie : Claudie Haigneré, Arte, 20.04.2008, 45 mn

Retour sur le parcours exceptionnel de Claudie Haigneré, depuis les laboratoires du CNRS jusqu’aux missions spatiales et à son bureau  de ministre déléguée à la Recherche et aux Nouvelles technologies. Réalisation : Sabine Jainski et Ilona Kalmbach.

A voix nue : Claudie Haigneré, France Culture, du 30.12.2014 au 03.01.2014, 29 minutes, 4 parties

Entretien en quatre parties avec Claudie Haigneré  qui évoque sa vie et sa carrière professionnelle. Tout d’abord médecin rhumatologue bardée de diplômes, puis ingénieur en biomécanique et titulaire d’un doctorat en neurosciences, elle fut tour à tour première femme astronaute française puis deux fois ministre. Entretien mené par Lydia Ytzhak.

Retour au sommaire


LE WEB MEDIA

La GoPro et l’explosion de l’exploration et de l’aventure en ligne

Commercialisées à partir de 2005, les caméras portables GoPro dites “action cameras” vont révolutionner la pratique des sports extrêmes et démocratiser de nombreuses disciplines tout en en repoussant les limites. Aujourd’hui, nombre d’adeptes partagent les vidéos de leurs exploits sur YouTube, grâce à des caméras GoPro greffées à leur casque. Prouesses techniques, sensations fortes, images spectaculaires, tous les éléments sont réunis pour assurer un spectacle sensationnel et attirer de nouveaux amateurs d’adrénaline et d’aventure extrême.

Chaîne : GoPro

Hébergeur : YouTube

Chaîne YouTube officielle de la marque de caméras embarquées GoPro permettant de filmer en vue subjective et en très haute résolution. La chaîne promeut des contenus sportifs extrêmes : base jump, chute libre, freeriding, plongée sous-marine, kitesurf, saut à l’élastique… Elle propose ainsi de nombreuses vidéos extrêmement spectaculaires. Voir GoPro: Kilian Jornet – Running Ridges (2019) ou GoPro Awards: Skydiver Ejects From Glider (2017).

Chaîne : Xtreme Video

Hébergeur : YouTube

Chaîne YouTube proposant des contenus promotionnels de marques relatives aux sports de glisse et des vidéos prises notamment à la GoPro par des amateurs de sports extrêmes et célébrant la culture de l’adrénaline : parkour, freeride, ultratrail, wingsuit, surf … Voir Bezerke | Big Wave Surfing Film | O’Neill (2016) et Dream Jump – XTreme Compilation Of The Week (2016).

Chaîne : Base Jump XTreme

Hébergeur : YouTube

Chaine YouTube dépendant de Xtreme Video et consacrée entièrement au base jump. Voir WINGSUIT | Fernando Goncalves Especial Jump | Aiguille Du Midi (2014) et Best Of Ski Base Jumps (2011).

Chaîne : Basile Bamps

Hébergeur : YouTube 

Chaîne YouTube du rider belge Basile Bamps qui propose les vidéos de ses descentes à vélo les plus spectaculaires. Voir Pied Moutet Les 2 Alpes (2015), et Downhill Morzine (2015).

Vidéo : Found GoPro-camera – memory card intact. Last video: See when the camera fell from 3000 meters

Chaîne : Kristoffer Örstadius

Hébergeur : YouTube 

Perdue au cours d’un vol en parachute, une caméra GoPro a fait une chute libre de 10000 pieds avant d’atterrir à proximité d’une ville suédoise. Elle a été récupérée par un habitant de la région qui a publié la vidéo sur YouTube.

Retour au sommaire

L’Urbex

L’exploration urbaine ou urbex est une activité consistant à visiter des lieux construits et abandonnés par l’homme mais également des lieux interdits, cachés ou difficiles d’accès, tels des tunnels de métro, des catacombes, des chantiers de constructions et des rooftops (sommets d’immeubles, monuments…). L’explorateur urbain est alors communément désigné par le néologisme urbexeur. Cette pratique s’est largement répandue avec l’émergence des réseaux sociaux.

Vidéo : Le phénomène Urbex

Chaîne : 3IS

Hébergeur : Viméo

Documentaire sur une nouvelle pratique de visite urbaine, qui consiste à pénétrer dans des locaux et des usines en friches, des maisons ou des châteaux abandonnés. Les urbexeurs prennent des photos, recherchent des documents, visitent des lieux insolites pour le plaisir de braver les interdits, sans jamais rien détériorer ou voler… Film d’étudiants de l’école de cinéma 3IS.

Chaîne : Mamytwink

Hébergeur : YouTube

Chaîne créée par trois passionnés d’histoire et d’aventure qui propose plusieurs séries de vidéos d’urbex (Les explorations nocturnes, Les explorations insolites. En 2019, LCI a utilisé des images de la chaîne pour illustrer un reportage sur le tourisme noir dans la zone de Tchernobyl. Qualifiant leurs auteurs de touristes en mal de sensations fortes, la chaîne d’information en continu reçut finalement un avertissement du CSA pour avoir diffusé un reportage mensonger sur les vidéastes de Mamytwink.  Ceux-ci, en effet, réalisaient une enquête fouillée sur l’histoire de Prypiat, une ville proche de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Voir Dans les parties radioactives de Tchernobyl (2019).

Chaîne : IXpédition

Hébergeur : YouTube

Chaîne proposant des vidéos d’urbex au ton fantasmagorique et principalement situées dans le Nord-Est de la France. Son objectif est de participer à la sauvegarde des lieux abandonnés en laissant une trace numérique avant que ces derniers disparaissent. Voir Château des anges (2019) ou Cimetière de la forêt (2016).

Chaîne : Zeib

Hébergeur : YouTube

Chaîne de la youtubeuse Zeib qui promeut une exploration urbaine ludique et ouverte à tous les curieux et amateurs de visites insolites. Voir Une demeure bourgeoise dans les décombres… | EXPLO #66 (2019) et La maisonnette colorée et oubliée | Mini EXPLO #22 (2019).

Retour au sommaire

L’aventure spatiale et les nouveaux médias

Les institutions spatiales et certains astronautes célèbres sont très présents sur les réseaux sociaux et proposent de nombreux contenus (vidéos, lives, chats) qui documentent les avancées quasi-quotidiennes de l’aventure spatiale et aéronautique. Cette présence en ligne est un des éléments clés de la communication de ces acteurs, nécessaire pour remporter l’adhésion des internautes et followers et ainsi gagner ou conserver des financements publics ou privés.

Chaîne : Nasa

Hébergeur : YouTube

Chaîne officielle de la Nasa qui propose de nombreuses vidéos, rétrospectives et directs de lancements spatiaux et de sorties d’astronautes dans l’espace. Voir Happy thanksgiving From the International Space Station(2018) et NASA Astronauts Complete All-Woman Spacewalk (2019).

Chaîne : CNES

Hébergeur : YouTube

Chaîne officielle du CNES (Centre national d’études spatiales) qui, comme la chaîne de la Nasa, propose de nombreuses vidéos mais aussi plusieurs vlogs (blogs vidéo) de vulgarisation scientifique. Voir [Décollage] Ariane 5/Galileo le 25/07/18 (2018) et Le retour sur la Lune | #CPQ01 (2019).

Chaîne : Esa

Hébergeur : YouTube

Chaîne officielle de l’Esa (European Space Agency). Très similaire aux chaînes de la Nasa et du CNES, elle propose notamment des contenus éducatifs pour les enfants. Voir Paxi explore les exo planètes ! (2019) et ESA’s 71st parabolic flight campaign experiments (2019).

Compte : Thom_astro

Hébergeur : Twitter

Compte Twitter personnel de l’astronaute français Thomas Pesquet sur lequel il a posté de nombreuses photos prises depuis la Station spatiale internationale lors de sa mission en 2017. Il y a également partagé au premier semestre 2020 des conseils pour bien vivre le confinement et propose aujourd’hui des contenus sur la préparation de sa prochaine mission spatiale prévue en 2021. Suivi par près de 750000 followers, c’est aujourd’hui une des personnalités préférées des Français et la figure de proue de l’aérospatiale française.

Retour au sommaire

Sélection de chaînes et de vidéos

Chaîne : Chroniques chaotiques

Hébergeur : YouTube

Chaîne de Christophe Asselin, chasseur d’orages et de tornades. Voir la série de vidéos Rendez-Vous in Tornado Alley racontant l’histoire de jeunes français qui parcourent plus de 20000 kilomètres dans une douzaine d’Etats américains à la recherche de la tornade parfaite. La série est diffusée sur La Chaîne Météo depuis le 11 mars 2012.

Chaîne : Trek TV

Hébergeur : YouTube

Chaîne YouTube consacrée aux sports outdoor et au dépassement de soi : escalade, trail, VTT, alpinisme, surf et base-jump. Voir les documentaires Rise (Laurent Jamet, 2019) et Aurélien Ducroz, de la mer aux sommets (Ugo Benghozi, 2018).

Chaîne : Alexis Righetti

Hébergeur : YouTube

Chaîne YouTube du rider Alex Righetti qui propose des vidéos de ses meilleures sessions de freeride à vélo ou à ski. Voir STOP OU ENCORE – Ski extrême, comment rater sa ligne ! – Mont Valier, couloir Faustin, Pyrénées (2018) et TOUGH FIELDS – VTT freeride extrême – Pyrénées espagnoles (2016).

Chaîne : Biglo

Hébergeur : Viméo

Chaîne Viméo de la société de production de films documentaires Biglo. Elle fait office de vidéothèque en proposant tous les films de cette société dédiée à la sensibilisation de la problématique de l’eau vue sous l’angle du développement durable. Voir Expédition Grand Rift – 52’ – Episode 4 (2018) et Expédition Yangtse – 26′ – Episode 1 (2016).

Chaîne : Mike Horn

Hébergeur : YouTube

Chaîne YouTube de l’explorateur suisse Mike Horn qui propose des films de ses expéditions et des conseils de survie dans la nature. Voir le documentaire Latitude 0° (Didier Lafond, 2000) et le tuto Comment installer un campement| Mike Horn’s Advices #5 (2020).

Vidéo : Red Bull Stratos – freefall from the edge of space – SUCCESS!

Chaîne : Red Bull

Hébergeur : YouTube

Intégralité de la retransmission en 2012 de la montée à bord d’un ballon sonde puis de la chute libre depuis une hauteur de 39000 mètres de l’autrichien Felix Baumgartner. Il devint ainsi le premier homme à franchir le mur du son au cours d’une chute libre.

Retour au sommaire


LES SOURCES ECRITES

Fonds d’archives écrites

Fonds Jean Kerchbron

Le nouveau journal des voyages : 1959 (1 et 2)

Contient divers documents relatifs à l’émission télévisée « Le nouveau journal des voyages » réalisée par Jean Kerchbron en 1959. Cette série d’émissions présentée par Pierre Sabbagh avait pour but de retracer les découvertes des grands explorateurs.

Fonds Jean-Pierre Marchand

Yanomami / Les femmes aussi : 1969 – 1971

Contient divers documents réunis par le réalisateur Jean-Pierre Marchand lors de la préparation et du tournage du documentaire « Yanomami » sur la culture des indiens d’Amazonie en 1969.

Fonds FR3 – France 3

  • Evènements et manifestations (5) 

Le dossier n°76 rassemble des documents émanant du service de presse de FR3 et relatifs à l’organisation des festivals suivants : Festival international du film maritime et d’exploration (Toulon, 1986) et Festival de cinéma d’aventure de La Ciotat (1986).

  • La salle n°6 / La cuisine / America / Aventurier /Nostalivres /Jean Pinot, médecin d’aujourd’hui / La vie de château / Le nouveau Vendredi (5)

Le dossier n°168 rassemble des documents émanant du service de presse de FR3 et relatifs au documentaire en trois parties « Aventurier » réalisé en 1987 par Pierre-Dominique Gaisseau.

Fonds TF1 : dossiers d’émissions

Téléfilms et séries télévisées (4)

Le dossier n°47 rassemble des documents (dossier de presse, documents juridiques et techniques) relatifs à la série télévisée « La cloche tibétaine » diffusée sur la 1ère chaîne en 1974.

Fonds CSA

SOP : les émissions télévisées consacrées à la vie moderne 

Le dossier n°87 contient un dossier documentaire sur le magazine « Carnets de l’aventure ».

Fonds Canal Plus : télévision

  • Secteur audiovisuel : personnalités (43 et 44)

Les dossiers n°231, n°232 et n°233 rassemblent des articles de presse consacrés à Nicolas Hulot, journaliste et producteur-présentateur notamment de l’émission « Ushuaïa ».

  • Secteur audiovisuel : émissions (25)

Les dossiers  n°125 et n°126 rassemblent des articles de presses concernant le jeu de télé-réalité et d’aventures « Koh-Lanta ».

Fonds Canal Plus : sciences et environnement

Explorateurs (1,2 et 3)

Ces trois unités rassemblent des coupures de presse relatives à divers explorateurs (Gérard d’Aboville, Jacques Yves Cousteau, Théodore Monod …) et expéditions scientifiques (Antarctica, Annapurna 1950, Opération 2000 à la grotte de Clamousse…).

Monographies

Ouvrages

  • Auguste Piccard, Au seuil du cosmos, Gonthier, 1946, 143 p.
  • Charles de la Roncière, Jacques Cartier, Lavauzelle, 1984, 161 p.
  • Albert Ducrocq, Les premiers pas de l’homme sur la lune, La Documentation française, 1986, 84 p.
  • Lionel Duroy et Nicolas Vanier, Destin Nord : entretien avec Lionel Duroy, Laffont, 1998, 138 p.
  • Vincent Rousset, Georges de Caunes, l’aventurier, Ramsay, 2006, 300 p.
  • Frédéric Lopez, Rendez-vous en terre inconnue, La Martinière, 2009, 212 p.
  • Nicolas Hulot, Nos années Ushuaïa : 25 ans d’émerveillement, Editions du Toucan, 2012, 218 p.

Travaux universitaires

  • Cécile Morin, Une bande son pour l’Afrique. La mise en sons de l’Afrique subsaharienne dans les émissions de la Radiodiffusion française de 1945 au début des années 1960, mémoire de Master 2 Recherche en histoire et archéologie de l’Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand, sous la direction de Pierre Cornu, 2013, 222 p.

Retour au sommaire

Périodiques

Revues

  • Haroun Tazieff, médecin des volcans, Radio tv je vois tout, n°28, 11-17 juillet 1981, pp 26-27
  • Apprentis aventuriers, à vos caméscopes !, Télé ciné vidéo, n°79, décembre 1987, pp. 68-69
  • Antarctica, l’émission de Jean-Louis Etienne sur FR3, un nouveau mode de production, Sonovision, n°357, mars 1992, pp. 78-82

Magazines de programmes

  • Le Figaro TV Magazine (1987-…)
  • Télé Loisirs (1986-2018)
  • Télé Moustique (1986-2018)
  • Télé Magazine (1955-1976)
  • Télé Poche (1990-2018)
  • Télé Sept jours (1960-…)
  • TéléCinéObs (2002-2018)
  • Télécâble satellite hebdo (1996-2018)
  • Télérama (1950-…)

Retour au sommaire


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search