La programmation des radios en temps de Covid

Les radios ont, comme toutes les antennes, bouleversé leurs grilles de programmation et mis en œuvre divers dispositifs pour s’adapter aux contraintes sanitaires. Nous proposons ici une présentation synthétique de ces adaptations, chaîne par chaîne, appuyée sur une veille réalisée par les documentalistes du Dépôt Légal de l’INA pendant le confinement. Cette veille a porté sur les programmes de 8 stations de radio (France Inter, France Culture, France Musique, France Info, RTL, Europe 1, RMC, RFI), entre le 22 février 2020 (arrivée de l’épidémie en France) et le 11 mai 2020 (début de la première phase de déconfinement)

Par Delphine André, documentaliste INA

Pendant la période du confinement, les stations de radio observées se concentrent sur l’information et le bien être des auditeurs, en les informant, en les conseillant, en les distrayant, et en les écoutant au quotidien. Les journalistes, producteurs, et techniciens des stations travaillent en grande majorité à distance, les programmes sont donc fortement impactés pas ces dispositifs inédits. Toutes les chaînes diffusent également, tout au long de leurs journées de programme, les messages d’information des autorités sanitaires (« Message alerte coronavirus »). Certains bouleversements semblent se pérenniser, avec l’installation durable de la crise sanitaire, puisque des émissions apparues pendant le confinement sont intégrées aux grilles de rentrée 2020.

Pour vos recherches : comment identifier facilement ces émissions ?

Les postes de consultation (à l’INA thèque Paris, comme dans les centres de consultations INA en régions) permettent d’interroger le champ « Note », qui a été spécialement renseigné par les documentalistes.

Quelques suggestions :

  • Recherche via « Note du titre » : « Titre événement : pandémie du coronavirus » : pour les journaux parlés, les magazines et les chroniques traitant exclusivement de l’épidémie de coronavirus.
  • Recherche via « Note » : « Émission réalisée dans les conditions de sécurité sanitaire liées à l’épidémie de coronavirus » : pour les émissions ayant eu recours à un dispositif adapté aux mesures sanitaires imposées par le gouvernement.
  • Recherche via « Note » : « Dans le cadre du programme “Nation apprenante” » : programmes s’inscrivant dans cette opération du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, en partenariat avec les acteurs de l’audiovisuel public.

Sur les stations de Radio France

Pour assurer le maintien de ses missions, Radio France active son « Plan de Continuité d’Activité » dès le 15 mars, pour la première fois de son histoire. Le service public s’organise ainsi pour préserver sa capacité à assurer ses missions de service public essentielles, en particulier celle d’informer. Il relève pour ce faire les mesures de protection de ses équipes. Un principe général de maintien à domicile des salariés est appliqué. Les déplacements sur le territoire et la présence physique du personnel dans les locaux de Paris et en régions sont réduits au strict minimum et réservés pour les seules missions directement liées à la continuité d’activité. Aucun invité n’est reçu en plateau dans les locaux de Radio France, sauf dérogation exceptionnelle et sous réserve du respect de précautions sanitaires renforcées. Toutes les liaisons sont effectuées à distance, y compris pour les soirées électorales (municipales). Les concerts en public, captations de concerts et répétitions des musiciens des quatre formations musicales de Radio France sont suspendues.

Les programmes des antennes de Radio France sont remaniés pour concentrer les moyens sur les missions essentielles, et notamment la production d’information.

Les moyens des antennes sont mis en commun pour produire les grandes tranches d’information quotidiennes et les journaux, qui sont diffusés simultanément sur France Inter, France Culture, et parfois sur France Musique. Les émissions de production sont en grande partie des rediffusions, même si certaines proposent de nouvelles diffusions dès le mois d’avril.

Sur France Inter

France Inter affiche sa volonté de donner la priorité à l’information, à la lutte contre la désinformation, à la mise en perspective en donnant la parole à tous les acteurs mobilisés autour de cette crise épidémiologique et aux regards de spécialistes (scientifique, médical, international…).
Les interactions avec les auditeurs sont renforcées, via les libres antennes, pour leur prodiguer des services, des conseils et les accompagner dans cette période.
La chaîne propose également à ses auditeurs des programmes culturels en rediffusion.
Peu de nouveaux programmes sont lancés, mais les émissions habituelles évoluent (genre, format, fréquence…).

  • Priorité aux tranches horaires d’information : le 5/7, le 7/9,  le 6/9 du week-end, et une nouvelles tranche du midi, « Le grand rendez-vous »
  • « Le téléphone sonne » dure 2 heures et est diffusé tous les jours
  • Quelques nouveautés : « Barbatruc », « Lettres d’intérieur », reportage d’Antoine Chao ou chronique cinéma de Laurent Delmas
  • Deux  émissions de production prennent de l’ampleur en doublant leur durée, elles sont consacrées à l’accompagnement et au conseil au quotidien, au bien être des auditeurs : « Grand bien vous fasse » et « On va déguster ».
  • La libre antenne : la chaine donne une nouvelle visibilité à la parole des auditeurs dans  les  tranches horaires d’information et dans les deux magazines diffusés quotidiennement.
  • Les après-midis et soirées sont consacrées à la rediffusion d’émissions de production ou d’émissions du jour
  • Des concerts en confinement

Sur France Culture

France Culture rediffuse des programmes culturels, et développe une offre éducative pour les élèves et étudiants sur le numérique, puis à l’antenne, dans le cadre du programme “Nation apprenante”, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale.

Chaque jour, une nouvelle chronique scientifique est proposée, « Radiographie du Coronavirus » de Nicolas Martin, également disponible dans le podcasts du même nom composé d’une sélection de programmes pour mieux comprendre l’épidémie.
Une web radio “Culture et compagnie”, en partenariat avec l’APHP, est créée : programmes en flux continu (des lectures, des magazines, des fictions, des documentaires…) à destination des patients hospitalisés.

Dans le cadre du Plan de Continuité d’Activité mis en œuvre par la direction de Radio France, les journaux et les émissions quotidiennes d’actualité produits par l’ensemble des équipes du groupe, son diffusés simultanément sur France Inter, France Info, France Musique et France Culture.

Le retour à la normale se fait progressivement, dès le 11 mai.

  • Basculements / décrochages d’antenne vers France Inter et France Info pour les tranches d’info et les journaux.
  • Nation Apprenante : en lien avec le ministère de l’Éducation, nouvelle émission (« Écoutez, révisez »), et rediffusions ciblées.
  • Sélection de programmes mis en ligne sur le site internet de la chaîne
  • Spots d’informations institutionnels et spécifiques aux changements de grille de la chaîne.

Illustration d’une chronique, site internet de France Culture

Sur France Musique

France Musique propose un flux musical, avec la diffusion régulière de flash d’information de franceinfo.  Les émissions d’actualité relaient l’impact de la crise sanitaire sur le secteur culturel.
La station valorise les 3000 concerts disponibles en réécoute sur son site internet et ses 7 web radios. Sur les réseaux sociaux et sur son site, des contenus exclusifs sont régulièrement mis en ligne pour les familles et les jeunes, pour les musiciens professionnels et amateurs (playlists, conseils, guides pratiques…). France Musique propose aussi des concerts réalisés par des musiciens « confinés ».
Les émissions de production qui peuvent perdurer s’adaptent et sont réalisées dans des conditions sanitaires adaptées, et quelques nouvelles émissions voient le jour.

  • Les émissions d’actualité relaient l’impact de la crise sanitaire sur la culture
  • Programmation musicale à base de disques
  • Rediffusions
  • Quelques nouvelles productions réalisées “à la maison”
  • Exclusivités web
  • Spots d’information
  • Concerts en confinement

Sur France Info

Les horaires des tranches horaires fluctuent et les chroniques sont dédiées au coronavirus. Un dispositif général est adopté le 17 mars, avec la présence en studio du présentateur uniquement. Les journalistes et invités sont en liaison téléphonique depuis leur lieu de reportages ou leur domicile. À partir du 19 mars, les présentateurs des différentes tranches horaires ne se succèdent plus dans le même studio. 
Une nouvelle grille stable s’installe définitivement à partir du 23 mars : France Info a réaménagé son antenne tout en protégeant ses équipes internes. La chaîne rallonge ses tranches horaires, renforce son dispositif de libre antenne, poursuit ses fils d’informations toutes les 10 minutes et fait appel à de nombreux spécialistes (interview ou réponses aux auditeurs).
Dès 8h, les auditeurs ont différents moyens de poser leurs questions : par téléphone, via le live de franceinfo.fr, sur twitter avec le #onvousrépond.   

  • 23 mars : grille stable
  • Allongement et renforcement des tranches d’information
  • Libre antenne
  • Fil d’info toutes les 10 minutes

Sur RFI

RFI est passée lundi 16 mars en grille unique, avec une seule et même programmation.

Un bulletin d’information continue à être diffusé toutes les heures, d’une durée de dix minutes. Une nouvelle chronique consacrée au Covid-19 fait son apparition tous les jours à 5h10 et 7h10. Elle dresse un état des lieux de la pandémie dans le monde, et rappelle les bonnes pratiques. La chaîne ouvre également son antenne en donnant la parole aux auditeurs.

  • Émissions déprogrammées
  • Émissions impactées
  • Rediffusions
  • Grille unique pour le monde
  • 90% des journalistes et techniciens et télétravail
  • Libre antenne

 

Illustration d’une chronique, site internet de RFI

 

Europe 1

Europe 1 adapte sa grille des programmes et met en place en complément du 3921, son numéro spécial, le hashtag spécial #RadioOuverte. Les auditeurs peuvent ainsi poser leurs questions aux experts de la chaîne et partager leurs témoignages.

Tout au long de la journée, les journalistes, animateurs et experts ouvrent l’antenne et répondent aux questions des auditeurs :

Dans la matinale présentée par Matthieu Belliard (6h-9h), dans Votre grande journal du soir (18h-20h) avec Nathalie Levy, avec Raphaëlle Duchemin dans La France Bouge (12h-14h), Mélanie Gomez dans l’émission de santé d’Europe 1, Sans rendez-vous, (15h-16h) ou encore Christophe Hondelatte.

  • Libre antenne tout au long de la journée
  • Éditions spéciales info

Sur RMC

Suite au report des différentes compétitions sportives, RMC propose une nouvelle programmation le soir avec “RMC Mobilisation Générale” de 18h à 22h, afin d’aider et de répondre à toutes les questions des auditeurs au quotidien.

Les auditeurs posent directement leurs questions au 3216, sur l’application RMC via Direct Studio et sur les réseaux sociaux avec #questionRMC

  • Émissions liées à l’actu sportive déprogrammées
  • RMC Mobilisation spéciale : nouveau
  • Éditions spéciales d’information
  • Certaines émissions maintenues et impactées 

Sur RTL

RTL met à l’honneur l’interactivité avec ses auditeurs pour les accompagner tout au long de la journée avec 17h d’émissions en direct par jour. 
Dans la continuité de son dispositif spécial, RTL a également proposé des nouveaux podcasts quotidiens pour informer ses auditeurs.
La chaîne a participé au dispositif « Nation Apprenante », en partenariat avec le Ministère de l’Éducation Nationale. 

  • Émissions impactées
  • Émissions déprogrammées
  • rediffusions
  • Nouvelles émissions ou chroniques
  • Libre antenne
  • Nation apprenante (La curiosité est un vilain défaut)
Revue de presse : pour aller plus loin (articles classés par date de publication) :

Coronavirus : ce qui change à la radio, Télérama, Elise Racques, 16 mars 2020

Coronavirus : La grande mobilisation des radios, TéléObs, 19 mars 2020

France Culture se mobilise pour aider les élèves et les étudiants confinés, Émilie Grangeray, 22 mars 2020

Coronavirus : plus que jamais, les radios donnent la parole aux auditeurs, Sandrine Bajos, Le Parisien, 23 mars 2020

Coronavirus : les radios se mettent en quatre pour maintenir le lien avec leurs auditeurs, Marina Alcaraz, Les Echos, 07 avril 2020

Radio : les chiffres des audiences ne tiendront pas compte de la période de confinement, Le Parisien, Benoît Daragon, le 08 avril 2020

Confinement : les radios et les studios de podcasts chamboulés, Télérama, Matilde Meslin, le 10 mai 2010

La radio très affectée par le confinement, Le Figaro, Enguérand Renault, le 23 juillet 2020

Les audiences « atypiques » de la radio pendant le confinement, Le Monde, Aude Dassonville, le 23 juillet 2020

Radio France: une rentrée marquée par lexpérience du confinement, La Croix, Aude Carasco, le 26 août 2020

Divers articles et études, La Revue des Médias


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search