L’Europe dans les collections de l’INA

Guide réalisé par Romain Pengam, étudiant en Master 2 histoire et audiovisuel, Paris I Panthéon Sorbonne

L’Europe, en tant qu’espace géographique et culturel et en tant que construction politique, occupe une place majeure dans les collections de l’INA. Des documentaires retraçant la chronologie du projet européen aux magazines relayant les actualités de l’Union européenne, le sujet est quotidien à la télévision, à la radio et sur le web. Il apparaît dans des formats et des programmes variés, allant de la simple chronique matinale à la série documentaire en passant par la fiction. Ce guide a pour objectif de montrer la diversité des sources sur l’Europe présentes dans les fonds audiovisuels et les archives écrites de l’INA. Il se compose de deux parties traitant respectivement de l’histoire institutionnelle de l’Europe à la télévision et à la radio et des grands thèmes qui symbolisent l’idée européenne et sa construction politique.

Télécharger le guide >>

I – CHRONOLOGIE DU PROJET EUROPÉEN DANS LES FONDS RADIO ET TÉLÉVISION

1.    Les germes de la communauté européenne

Fédérer les Européens

Les traités

Présenter la communauté européenne

L’alliance franco-allemande

Zoom sur la chaine Arte

2.    Le rêve de l’Europe

Elargissements successifs

L’Europe et le libéralisme

3.    L’Union européenne porteuse de divisions

Le choc de Maastricht en 1992

La conquête de l’Est

La montée de l’euroscepticisme

L’Europe face aux crises

II – APPROCHE THÉMATIQUE

1.    Les visages marquants de la construction européenne

Les créateurs de l’Europe

L’héritage européen

2.    L’UE et les élections

3.    L’UE et la diplomatie

Le couple franco-allemand

L’UE et la Russie

L’UE et les Etats-Unis

4.    L’Europe en fictions

L’institution européenne

Le dépaysement

Les frontières

Parodies et détournements

Dessins animés

5.    Les symboles européens

Le drapeau européen

L’hymne européen

L’Euro

Le programme Erasmus

6.    Les droits sociaux en Europe

Les droits de l’homme

Les femmes

Les droits LGBTI

7.    L’Europe des sciences

Le rêve spatial

Le nucléaire

L’UE et l’écologie

8.    Pêche et agriculture en Europe

9.    La sécurité dans l’UE

La politique extérieure commune

L’UE et les attentats

10.    La culture en Europe

Culture et politique

Les tours d’Europe

Le cinéma

La musique

11.    Les médias en Europe

Des unions techniques

Euronews

Des programmes internationaux

Documentation écrite

Webmédia

I – CHRONOLOGIE DU PROJET EUROPEEN DANS LES FONDS RADIO ET TELEVISION

Dans l’immédiat après-guerre, alors que l’Europe doit reconstruire ses villes et son économie, l’idée d’unir les pays européens s’impose et trouve un écho chez des dirigeants politiques comme Winston Churchill ou Robert Schuman. La radio est alors le principal lieu d’expression des promoteurs de l’Europe unie, qui y voient une opportunité de fédérer le plus de monde possible autour de leur projet.  De même, la télévision, encore balbutiante, présente la construction de l’Europe dans les journaux du soir mais aussi dans des magazines spécifiques.

1.    Les germes de la communauté européenne

Fédérer les Européens

Le fédéralisme européen s’épanouit dès 1945 dans la création de l’Union européenne des fédéralistes (UEF) et du Mouvement pour les Etats Unis socialistes d’Europe. Ces mouvements prônent la création d’une fédération européenne démocratiquement élue qui exercerait la souveraineté dans des domaines précis. Leurs rassemblements et les initiatives qui en découlent sont commentés dans les journaux et donnent lieu à un certain nombre de débats.

Déclaration : Extrait d’un discours de Winston Churchill à Zurich : Etats-Unis d’Europe,  19 septembre 1946.

Au sortir de la guerre, Winston Churchill se prononce pour la création d’Etats-Unis d’Europe, dont la première étape serait le rapprochement de la France et de l’Allemagne.

Collection : Tribune de Paris : les hommes, les évènements, les idées à l’ordre du jour, Programme National, 1945 – 1963, 20min.

Animé par Paul Guimard, ce magazine de réflexion présente des débats sur des sujets liés à l’actualité politique, économique et artistique en France. De nombreux numéros sont consacrés à l’Europe : Les Etats-Unis d’Europe sont-ils possibles ? (1er mai 1946), Les Etats-Unis d’Europe (12 et 13 septembre 1946), Le fédéralisme, idée de l’avenir ? (30 septembre 1946), Les journées fédéralistes d’Amboise (5 mai 1948)

Presse filmée : Journal Les Actualités Françaises, 1945 – 1969

Dans l’immédiat après-guerre, la presse filmée consacre de nombreux reportages aux grandes réunions des pays européens.

Voir La signature de l’accord des 16 au quai d’Orsay (22 avril 1948), Le congrès de l’Europe à la Haye (13 mai 1948), Le congrès fédéraliste européen (18 novembre 1948), Le Conseil de l’Europe (18 août 1949)

Reportage : Journées d’études de l’Union Européenne des Fédéralistes, 28 février 1949, 8min,

Reportage à Bruxelles de Jacques Philippet, journaliste de la Radio Nationale Belge, depuis la Maison des Huit Heures aux Journées d’Etudes de l’Union Européenne des Fédéralistes (UEF) en préparation de la conférence de Westminster.

Débat : Conseil de l’Europe et Parlement européen, La ronde des nations, Programme National, 22 juillet 1949, 17min.

A propos de la réunion prochaine, à Strasbourg, du Conseil de l’Europe et du parlement européen, débat entre André Philip du Parti socialiste, Emile Roche du Parti radical, Robert Buron du MRP, Pierre Marcilhacy indépendant, et André Gauthier Walter de l’UDSR sur la manière de concilier les pensées européennes et nationalistes.

Documentaire : E comme Europe, Fonds Agriculture et Pêche, 1er janvier 1952, 23min.

Réalisé lors du plan Marshall, ce film montre plusieurs milliers de jeunes de différentes nations réunis pendant plusieurs semaines au camp de la Lorelei, au bord du Rhin. Dans le cadre de la construction de l’Europe, cette rencontre internationale de la jeunesse célèbre la diversité et la fraternité européenne autour d’un programme de manifestations culturelles (représentation théâtrale du Bourgeois gentilhomme dans le théâtre de plein air de la Lorelei, danse moderne et danses folkloriques, séminaires, spectacle de la Passion du Christ, etc…).

Les traités

Les traités fondateurs de l’Europe – La CECA en 1951, la CEE et l’Euratom en 1957 et la PAC en 1962 – permettent aux six pays signataires – La France, l’Italie, l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas – d’unir leurs intérêts sur le plan économique à travers la mise en commun de la production du charbon et de l’acier et la libre circulation des marchandises et produits agricoles au sein du Marché commun. Au moment de leur signature, les effets de ces traités sont abondamment décrits dans les journaux et les magazines. Ils font aujourd’hui l’objet de nombreux documentaires sur la construction de l’Union Européenne.

Déclaration de Robert Schuman sur l’Europe, Programme national, 6 mai 1950, 1min36, Déclaration.

Déclaration de Robert Schuman, ministre français des Affaires étrangères, appelant à mettre l’ensemble de la production du charbon et de l’acier sous une haute autorité commune à la France et à l’Allemagne. Elle marque la première étape de la réalisation d’une fédération européenne destinée à préserver la paix. Ce discours est considéré comme le texte fondateur de l’Union européenne.

Reportage : Signature du plan Schuman, 19 mars 1951, 16min.

Déclarations de Jean Monnet et de Walter Hallstein, président de la Commission Européenne, sur les bienfaits politiques et économiques du plan Schuman en Europe.

Presse filmée : Assemblée du pool charbon acier, Journal Les Actualités Françaises, Actualités Françaises, 18 septembre 1952, 28sec.

Réunion des 78 députés membres de l’assemblée du pôle charbon acier et élection de Paul-Henri Spaak comme premier président du Parlement européen.

Presse filmée : Prix Charlemagne à Jean Monnet, Journal Les Actualités Françaises, Actualités Françaises, 28 mai 1953, 33sec.

Reportage consacré à la remise du prix Charlemagne à Jean Monnet. Cette récompense a été crée trois ans plus tôt pour rendre hommage à ceux qui ont œuvré à l’unification de l’Europe,

Journal parlé : Réunion à Bruxelles des six pays de la CECA, Paris vous parle, Paris Inter, 11 février 1956, 3min.

Les ministres des Affaires étrangères des six pays membres de la CECA se réunissent à Bruxelles pour préparer la relance européenne et discuter de l’organisation commune des transports, du marché commun et de l’Euratom.

Presse filmée : Le marché commun, 160 millions de clients, Journal Les Actualités Françaises, Actualités Françaises, 23 janvier 1957, 2min.

Ce reportage vante les bienfaits du marché commun qui, en supprimant les barrières douanières, permet la libre circulation des marchandises au sein de la CEE.

L’Europe pourquoi ?, Marché commun, 1ère chaîne, 1957, 7 mai 1957, 12min.

Le professeur Georges Vedel accueille le journaliste dans son bureau le journaliste Jean Rabaut, qui pose des questions sur les traités de marché commun et d’Euratom, qui s’inscrivent dans une tradition déjà longue pour la réalisation de l’union européenne. Quelques aspects sont décrits, notamment la scission politique et militaire est-ouest, entre les pays comme l’Autriche et la Hongrie.

Le marché commun : Pourquoi ? Comment ?, Marché commun, 1ère chaîne, 1957, 14 mai 1957, 12min.

Le journaliste Jean Rabaut s’entretient avec Robert Marjolin, vice président de la délégation française, sur le traité de marché commun, l’Euratom et le libre échange des marchandises. Robert Marjolin lit et commente les différents paragraphes du traité de Rome, plus particulièrement la libre circulation des marchandises, les dispositions douanières et de nombreux aspects du marché commun.

Presse filmée : Ouverture du nouveau Parlement européen, Journal Les Actualités Françaises : édition pour l’étranger, Actualités Françaises, 26 mars 1958, 41sec.

Un reportage sur la première session parlementaire tenue à l’Assemblée européenne qui représente la passation de pouvoir entre Luciano Granzotto Basso et Robert Schuman, qui vient d’être élu président du Parlement européen.

Magazine : Renault – Volkswagen – Fiat, Cinq colonnes à la une, 1ère chaîne, 09 janvier 1959, 16min.

Interview en triplex de trois ouvriers de l’industrie automobile : un ouvrier français travaillant chez Renault, un Allemand employé de Volkswagen et un Italien de la firme Fiat. Les trois hommes répondent aux questions de Claude Thomas sur leur niveau de vie et leurs sentiments devant les débuts du marché commun, qu’ils voient d’un bon œil.

Débat : Marché commun et zone de libre échange, Liberté de l’esprit, 1ère chaîne, 19 janvier 1959, 33min.

Un débat animé par Pierre Corval au cours duquel deux syndicalistes posent des questions à des parlementaires européens de toutes étiquettes sur le marché commun et le libre-échange. Les invités sont M. Heckscher, député conservateur suédois, Paul Struye, Ministre d’Etat, Président du Sénat de Belgique, Social Chrétien, Willy Birkelbach, Président du groupe socialiste de l’Assemblée Parlementaire Européenne, député au Parlement de Bonn, Natale Santero, Sénateur d’Italie, Démocrate Chrétien, Jean-Paul Palewski, député UNR à l’Assemblée Nationale française, ainsi que M. Kulman, correspondant de la Radio et de la Télévison Française à Strasbourg, et les deux syndicalistes, M. Dillinger, Secrétaire Général de l’Union Régionale des Syndicats Chrétiens d’Alsace et M. Deguerre, militant de la CGT.FO.

Journal télévisé : Rétrospective construction européenne, JT 20H, 1ère chaîne, 14 juin 1962, 8min.

Ce reportage de Pierre Crenesse souligne les bienfaits des traités de la CECA et de Rome pour la prospérité de l’Europe unie face aux Etats-Unis et à l’URSS. Des cartes et des schémas illustrent la supériorité économique et culturelle du Vieux Continent.

François Mitterrand

Déclaration : Déclaration de François Mitterrand (30ème anniversaire du traité de Rome), TF1, 25 mars 1987, 6min.

Le discours de François Mitterrand, Président de la République, à l’occasion du 30ème anniversaire du Traité de Rome.

Documentaire : Demain l’Europe, France 2, 7 novembre 1996, 57min.

Axel Krause adapte dans ce documentaire le sujet de son livre La Renaissance de l’Europe, Voyage à l’intérieur de l’Europe. A travers des interviews, des reportages et des archives, ce film, présenté comme un voyage, retrace la construction de l’Europe et sa situation au moment du tournage.

Documentaire : L’Europe de Rome à Maastricht de 1957 à 1997, Les Brûlures de l’histoire, France 3, 12 avril 1997, 50min.

Patrick Rotman relate la construction de l’Europe de 1957 à 1997, du traité de Rome à Maastricht. Des images d’archives, en particulier des extraits d’émissions Demain l’Europe ? (réa Reynold Ismard, France 2, 07.07.1993) et La Décennie Mitterrand (réa Nat Lilenstein, La Marche du siècle, FR3, 17.04.1991) illustrent ses propos.

Patrick Rotman relate la construction de l’Europe de 1957 à 1997, du traité de Rome à Maastricht. Des images d’archives, en particulier des extraits d’émissions Demain l’Europe et La Décennie Mitterrand illustrent ses propos.

Documentaire : Miracle à l’Européenne, Le Siècle des hommes, France 2, 24 août 1997, 47min.

Philippe Gandrieux évoque l’avènement de la société de consommation en Europe dans le cadre de la reconstruction de l’après-guerre. Les traités de la CECA et de la CEE sont évoqués à plusieurs reprises pour illustrer la nécessité d’une alliance politique et économique de l’Europe.

Documentaire : D’Eisenhower à Adenauer, Histoire, 7 mai 2005, 30min.

Documentaire de Francis Gillery racontant les étapes de la construction européenne vue de Reims. Cette ville a en effet vu la signature officielle de la capitulation allemande le 7 mai 1945, le général Eisenhower y ayant établi son QG. Dix sept ans après, le 8 juillet 1962, le général de Gaulle y célèbre officiellement la réconciliation franco allemande avec le chancelier Adenauer. Entre temps l’idée de l’Europe, inspirée par Jean Monnet et initiée par Robert Schuman, a pris corps, avec la création de la Communauté Européenne du charbon et de l’acier (CECA), et celle de la défense (CED). Des témoignages d’habitants de Reims, de Georges Berthoin, président d’honneur de l’association Jean Monnet et d’Yves Guena, président de la Fondation Charles de Gaulle alternent avec des images d’archives.

Documentaire : La France et la construction européenne, France 5, 19 mars 2007, 52min.

Frank Verpillat décrit les différentes étapes de la construction européenne. Le rôle de la France et son implication dans le développement institutionnel est ici plus particulièrement décrit. Le commentaire sur images illustratives et d’archives alterne avec des interviews de Michel Barnier, Jacques Delors, Roland Dumas et de l’historien Philippe Moreau-Defarges.

Retransmission : Les 50 ans du Traité de Rome, La Chaîne parlementaire Assemblée Nationale, 22 mars 2007, 1h46.

Retransmission en direct de Berlin de la cérémonie marquant le cinquantième anniversaire du traité de Rome, en présence des vingt-sept chefs d’Etat des pays membres. Cette cérémonie est marquée par le discours de la chancelière allemande Angela Merkel, Présidente de l’Union Européenne. En studio, Kathia Gilder et Pierre-Henri Gergonne reçoivent Jean- Dominique Guilliani, Président de la fondation Robert Schuman et Noëlle Lenoir, présidente du Cercle des Européens, pour un débat.

Débat : Traité de Rome : 50 ans d’Union, La Chaîne Parlementaire Assemblée Nationale, 22 mars 2007, 50min.

Après l’interview de Hans-Gert Poettering président du Parlement européen et un rappel de ce qu’est le traité de Rome, Jean-Pierre Gratien reçoit six députés européens représentant les six pays signataires du traité de Rome pour fêter le cinquantième anniversaire de celui-ci. Ils évoquent l’acte fondateur de l’Union européenne, ses objectifs. Ils reviennent sur la construction européenne, sur l’évolution de UE, sur la question du traité constitutionnel et sur l’avenir de l’Europe.

Documentaire : Le Traité de Rome, Quand le monde bascule, Planète, 2 mai 2009, 55min.

Ce documentaire à base d’archives réalisé par Fabrice Meslin relate la signature des deux Traités de Rome, le 25 mars 1957 : celui instituant la Communauté européenne ou Traité CE et celui instituant la Communauté Européenne de l’Energie Atomique ou Traité Euratom, qui entrent en vigueur le 1er janvier 1958. Des interviews de Michel Dumoulin, historien de la construction européenne, Claude Turmes, délégué du Luxembourg au Parlement européen, Anne de Castelnau, responsable au comité pour l’histoire économique et financière de la France, Jean François Poncet, sénateur de Lot et Garonne et Marc Pottier, responsable éducatif et scientifique du mémorial de Caen, accompagnent les images.

Présenter la communauté européenne

Pour renforcer le sentiment d’appartenance à la communauté européenne, de nombreux reportages présentent aux Français le mode de vie et la culture de leurs concitoyens européens.

Collection : Une Petite ville, 1ère chaîne, 1959 – 1963, 25min, Série documentaire, 10 épisodes

Réalisée à l’initiative de l’Union Européenne de Radio-Télévision (UER), cette série décrit l’architecture, les coutumes et les modes de vie des habitants de dix petites villes d’Europe et des Etats-Unis. A l’exception de la France, tous les pays-membres de l’Europe des Six sont représentés.

L’Europe, le marché commun, Le Journal des jeunes, 1ère chaîne, 15 septembre 1960, 11min.

Cinq étudiants français, italiens, danois, britanniques et allemands posent des questions au journaliste Alfred Frisch sur les débouchés que le Marché Commun peut apporter aux jeunes.

Magazine : Une école européenne, Page de la femme, 1ère chaîne, 30 octobre 1961, 10min.

Un reportage sur une école au Luxembourg crée par les pays du Marché Commun et destinée à former les futurs cadres de l’Union à travers des enseignements sur les différents pays-membres.

Collection : L’Europe Buissonnière, 1ère chaîne, 1962, 40min, Jeu, 9 épisodes.

Ce jeu élargit les horizons des téléspectateurs vers trois pays européens : L’Italie, la Bavière et l’Espagne, à raison de trois émissions par pays.

Collection : Mode d’emploi de l’Europe, France Inter, 1964, 40min, Reportage, 5 épisodes.

Cette émission animée par Pierre Comte et Paul-Jean Franceschini présente les pays membres de la CEE ainsi que Monaco, Jersey et la Suisse sous l’angle politique, sociologique et culturel.

Collection : Six pays en quête d’Europe, Panorama, 1ère chaîne, 1966, 15min, Magazine.

Panorama est un magazine d’actualité qui a consacré, en 1966, une série de reportages à quatre pays membres de la CEE : Le Luxembourg, les Pays-Bas, la Belgique et l’Italie.

Collection : Visages d’Europe, 1ère chaîne, 1968, Reportage, 30min, 12 documents.

Série internationale de reportages sous forme d’autoportraits de pays européens. Chaque excursion doit permettre de découvrir les traditions, le mode de vie mais aussi le tempérament des habitants de chaque pays.

L’alliance franco-allemande

L’alliance franco-allemande est le moteur décisif de la construction de l’Europe et marque un tournant dans l’histoire des deux pays. Officialisée en 1963 par la signature du traité de l’Elysée, qui inaugure la coopération entre la France et l’Allemagne dans les domaines de la défense, des relations internationales et de l’éducation, cette alliance perdure jusqu’à nos jours dans de nombreux partenariats et jumelages.

Le Traité de l’Elysée en 1963

Journal télévisé : Signature à l’Elysée du traité de coopération franco-allemand, JT 20H, 1ère chaîne, 22 janvier 1963, 4min.

Reportage sur la venue du chancelier Konrad Adenauer à Paris le 22 janvier 1963 et la signature de signature de l’accord de coopération franco-allemand.

Presse filmée : Adenauer : de la réconciliation à la rénovation de l’Allemagne, Journal Les Actualités Françaises, Actualités Françaises, 25 avril 1967, 2min30.

A l’occasion de son décès, un portrait de Konrad Adenauer, élu chancelier en 1949, artisan du redressement économique de l’Allemagne et grand défenseur d’une Europe unie à travers la signature du traité de 1963.

Magazine : Des Allemands à Paris, Point contrepoint, 2ème chaîne, 25 mars 1969, 2min30.

Dans le cadre du partenariat franco-allemand, des Allemands arrivent à Paris pour un stage à l’Office franco-allemand de la Jeunesse, créé dans la lignée du traité de l’Elysée. A cette occasion, les journalistes les interrogent sur les stéréotypes européens.

Magazine : 10 ans de coopération franco-allemande, JT 20H, 1ère chaîne, 22 janvier 1973, 20min.

Reportage diffusé avant le journal du soir qui retrace les grandes dates de l’amitié franco-allemande, à travers des images de la signature du traité de l’Elysée, des rencontres successives du général de Gaulle et du chancelier Adenauer puis de Georges Pompidou et de Willy Brandt et des manœuvres militaires réalisées dans le cadre de la coopération des deux pays.

Magazine : France Allemagne : nos amitiés particulières, Géopolis, France 2, 16 janvier 1993, 26min.

Reportage traitant des relations entre la France et l’Allemagne de l’Est depuis la signature du Traité de l’Elysée en janvier 1963, et plus particulièrement depuis la chute du Mur de Berlin, avec l’instauration d’un dialogue entre les deux pays par des systèmes d’échanges entre les nouvelles générations et les armées respectives.

Magazine : Le Traité de l’Elysée, 7 et demi, ARTE, 22 janvier 1998, 15min30.

Pour le trente-cinquième anniversaire du traité de l’Elysée, le reportage revient sur le lancement du partenariat franco-allemand à l’initiative du général De Gaulle et de Konrad Adenauer et ses conséquences sur la vie des deux pays et, plus largement, sur l’Europe. Le sujet est illustré par une alternance d’images d’archives et d’interviews de personnalités politiques témoins de ces événements.

Magazine : France Allemagne : pour le meilleur et pour le pire, Le Forum des Européens, ARTE, 18 janvier 2003, 41min.

A l’occasion des célébrations du 40e anniversaire du Traité de l’Elysée, Le Forum des Européens fait le point sur les relations franco-allemandes au travers trois reportages commentés en plateau par le journaliste allemand Ulrich Wickert, invité de l’émission

Magazine : Spécial 40ème anniversaire du Traité de L’Elysée, L’Hebdo du Parlement. Le Sénat, La Chaîne Info, 21 janvier 2003, 14min.

En direct de l’Assemblée Nationale, à  la veille de la célébration du 40ème anniversaire de la signature du traité franco-allemand de l’Elysée. Fernand Tavarès s’entretient avec Jean-Louis Debré, président de l’Assemblée nationale sur l’importance de cet événement et sur sa signification.

Magazine : Les 50 ans du traité de l’Elysée, PolitiqueS, La chaîne parlementaire Assemblée Nationale, 25 janvier 2013, 45min.

Cette édition du magazine PolitiqueS est consacrée au cinquantenaire de l’amitié franco-allemande. A cette occasion, Serge Moati propose un débat entre Bruno Le Maire, député et ancien secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, Michel Rocard, ancien Premier ministre, Jean-Marie Cavada, député européen et président du Mouvement européen France, et Jean-Dominique Giuliani, Président de la Fondation Robert-Schuman.

Les jumelages

Magazine : L’Arbre de l’amitié, Magazine régional, France 3 Paris Ile de France, 21 janvier 1973, 26min.

A l’occasion du dixième anniversaire de l’office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ), Jean Claude Narcy part à la découverte de la Forêt Noire avec deux jeunes étudiants forestiers français. Albrecht Krause, le secrétaire général de l’organisation, répond alors aux questions du journaliste. Ce dixième anniversaire est marqué par le jumelage entre la forêt française d’Hez Froidmont et la forêt communale de Fribourg. Le reportage comporte des séquences tournées en Forêt Noire (départ en tournée du garde forestier, travail des bucherons, loisirs sportifs des enfants) ainsi que des images d’archives de la rencontre du chancelier Adenauer avec le général De Gaulle à Colombey en 1962.

Magazine : Villes jumelées de la région, Magazine de la vie régionale, France 3 Paris Ile de France, 10 juillet 1974, 52min.

Ce reportage offre un aperçu de la mise en place des comités de jumelage à Carrières-sur-Seine, Pontoise, Houdan, Argenteuil et Oncy-sur-École, et ce qu’ils ont apporté à la population locale : fraternité franco-allemande, hébergement d’adolescents français au Royaume Uni à Sevenoaks, échange de techniques et de savoir-faire et consolidation de l’amitié européenne.

Magazine : L’Allemagne au quotidien, Panorama hebdomadaire, France 3 Bourgogne, 24 juin 1982, 12min.

A l’occasion du 25ème anniversaire du jumelage Bourgogne-Rhénanie Palatinat, Jean-Luc Maertens  nous propose de découvrir les aspects de la vie sociale en Allemagne, à travers la vie de deux familles.

Magazine : Les Mille chevaux de Stuttgart, Estivales, FR3, 17 août 1988, 24min.

Dans ce reportage sur la ville de Stuttgart, réalisé à l’occasion du 25ème anniversaire du jumelage avec Strasbourg, Gérard Heinz présente les symboles de la ville et commente son activité industrielle et commerciale, la circulation et la géographie urbaine mais aussi la vie culturelle. Le maire de la ville, Manfred Rommel, parle de la population européenne qui y vit, composée d’immigrés grecs, turcs ou encore espagnols.

Magazine : Le Sommet franco-allemand, Samedi 12 heures, France 3 Bourgogne, 1er juin 1996, 40min.

A l’approche du 67eme sommet franco-allemand à Dijon, Emmanuel Pinsonneaux et Jean Claude Plesnage évoquent les bienfaits de l’amitié franco-allemande pour la culture et l’économie des villes de Bourgogne et de Rhénanie-Palatinat à travers des entretiens avec Till Meyer, consul honoraire d’Allemagne, et Paul Morelon, maire de Fontaine-lès-Dijon.

Documentaire : Fractures et réconciliations, les villes jumelées, France 3 Basse Normandie, 24 juin 1995, 38min.

Documentaire sur la naissance des jumelages entre quatre villes normandes et quatre villes allemandes : Caen/Wursburg, Rouen/Hanovre, Evreux/Rüsselsheim et Cherbourg/Bremerhaven ponctué par les événements politiques qui ont joué en la faveur du rapprochement et de la construction de l’Europe.

Magazine : Les jumelages franco-allemands, La Fabrique de l’histoire, France Culture, 6 janvier 2003, 1h30.

Reportage d’Amélie Meffre et Véronik Lamendour sur les jumelages franco-allemands. A travers des témoignages, entre autres ceux d’habitants de Montbéliard, de Meudon jumelé avec Celle en 1953 ou encore de Ravières, une petite commune de l’Yonne qui se rapproche de Neuenstein dès 1958, La Fabrique de l’Histoire revient sur les premiers pas des jumelages franco-allemands et leur difficile mise en place. Un débat avec Michel Cullin, président de l’OFAGE, conclut ce magazine.

Magazine : Jumelage franco-allemand, C’est mieux ensemble, France 3, 3 mars 2003, 2min30.

Reportage à Obernai dans le Bas Rhin, qui fête le 45ème anniversaire de son jumelage avec la ville allemande de Gengenbach, située à 60 kilomètres de l’autre côté du Rhin. Les deux communes sont à l’origine de la création d’un diplôme européen de la citoyenneté. Un commentaire sur des images d’illustration et des photos alterne avec les interviews de Julius Roschach, conseiller municipal de Gengenbach en 1958, et Bernard Thiebaut, responsable du jumelage à la mairie d’Obernai, ainsi qu’un microtrottoir.

Magazine : Jumelage, une passion française, Reportages, TF1, 9 novembre 2014, 17min.

Reportage au sujet de la fête annuelle du jumelage entre une commune de la France, en Bretagne, et une commune en Allemagne. 4 000 communes françaises sont jumelées, et 40 000 en Europe, pour éviter la guerre. Diverses initiatives ont lieu dont celle de cyclistes Allemands. Des liens d’amitié se sont tissés.

ZOOM SUR LA CHAINE ARTE

L’alliance franco-allemande s’illustre avant tout dans la création d’une chaîne de télévision à vocation européenne : Arte.

Sa naissance est le fruit d’un projet politique imaginé en 1988 lors du sommet de Bonn par le président français François Mitterrand et le chancelier allemand Helmut Kohl. A travers la fondation d’une chaîne bilingue dont le siège se situerait à Strasbourg, ville hautement symbolique dans l’histoire des deux pays et de l’Europe, les deux dirigeants souhaitent renforcer l’intégration européenne.

Les ministres allemands Lothar Späth et français Jack Lang et Catherine Tasca, respectivement chargés de la culture et de la communication, se réunissent alors pour établir les fondements de la future chaîne. En 1990, un traité interétatique est signé avec les dirigeants des onze Länder de l’ancienne RFA pour définir les contours de la « Chaîne Culturelle Européenne » (CCE).

Le 30 avril 1991, la chaîne ARTE (Association Relative à la Télévision Européenne) naît sous la forme d’un Groupement européen d’intérêt économique composé à parité de deux pôles de coordination : La Sept, chaîne française fondée en 1986 qui a déjà constitué un stock de programmes, et ARTE Deutschland TV GmbH, qui vient d’être créée.

Officiellement ouverte le 30 mai 1992, La Sept-Arte, émise sur le satellite franco-allemand TDF1 et diffusant ses contenus à partir de 19h, n’est pas reçue par tous les foyers, qui peuvent néanmoins découvrir ses programmes lors de leur rediffusion sur la chaîne hertzienne FR3 le samedi après-midi. En Allemagne, elle est diffusée sur le câble. C’est quatre mois plus tard, le 28 septembre 1992, qu’elle bascule sur le cinquième réseau laissé vacant après la fermeture de la chaîne berlusconienne La Cinq.

Ses activités sont réparties dans trois villes : Strasbourg, qui abrite la Centrale GEIE, et deux pôles d’édition, l’un français à Paris et l’autre allemand à Baden Baden.

Longtemps présidée par Jérôme Clément, La Sept devient Arte France en 2000. Au fur et à mesure, la chaîne se diversifie en se tournant vers la radio (Arte radio en 2002) et le web (service de télévision de rattrapage).

Aujourd’hui, elle a des contrats avec de grandes chaînes européennes comme la RAI Com en Italie, l’ORF en Autriche ou encore la RTBF en Belgique et 85% des films qu’elle diffuse sont produits en Europe.

Les sources que nous référençons ici retracent la création de la chaîne dans les fonds télé, radio et écrit et présentent les programmes de la chaîne qui ont trait à l’Europe (magazines, documentaires, fiction,…)

Fonds TV

  • Journaux
CSA / TDF1, TF1 Vingt heures, 2 avril 1989, 1min.

Ce reportage évoque les auditions publiques des différents candidats pour l’attribution des canaux de diffusion du satellite TDF1. Les plans présentent successivement André Rousselet, fondateur de Canal +, Patrick Le Lay et Etienne Mougeotte, responsables du groupe TF1.

Lancement La Sept, A2 Le Journal 20H, 31 mai 1989, 2min.

Christine Ockrent annonce le lancement de « La Sept », dont les programmes sont diffusés par satellite, avant de diffuser une interview de Jérôme Clément, PDG de la nouvelle chaîne, qui parle des contenus qu’elle propose : des fictions haut de gamme, du cinéma européen, des magazines pour la jeunesse mais aussi des retransmissions de spectacle.

Lancement Arte, A2 Le Journal 20H, 30 mai 1992, 2min.

Ce reportage, montrant les derniers préparatifs et dernières répétitions avant le lancement de la chaîne franco-allemande Arte, propose une interview d’André Harris, directeur de programmes, de Christian Vidalie, réalisateur, et de Manu Di Bango, artiste.

  • Documentaires
Connaissez vous Arte ?, ARTE, 1er juin 1998, 28min.

Pour fêter l’anniversaire d’Arte, un retour ludique sur les origines de la chaîne franco-allemande et sur le genre de programmes qu’elle diffuse.

Arte, La Cinquième : viser plus haut, L’écho du siècle : cent ans de radio et de télévision en France, La Cinquième, 21 mars 2000, 13min.

Ce documentaire de Manuel Gasquet traite de la création et des missions de deux chaînes de télévision à caractère culturel et pédagogique : la chaîne franco-allemande Arte, lancée en 1992, et La Cinquième, lancée en 1994. Les commentaires de Jean-Noël Jeanneney alternent avec des images d’archives diverses et des interviews de Jérôme Clément, président d’Arte et de La Cinquième, de Daniel Toscan du Plantier, producteur et vice-président de l’Assemblée générale d’Arte, du réalisateur Claude Santelli, de Jean-Marie Cavada, président de La Cinquième entre 1994 et 1997, et de Jean Minot, directeur des programmes de La Cinquième.

Arte, 10 ans déjà, ARTE, 30 mai 2002, 1h30.

Pierre Philippe réalise ce documentaire consacré à la programmation de la chaîne Arte depuis sa création. Il présente des extraits d’émissions, de fictions, de magazines, de spectacles et de coproductions cinématographiques.

Tranche horaire : 20 ans Arte. Festival du film, ARTE, 2010, 2 – 3h.

L’actrice Isabelle Huppert présente une sélection de films dans le cadre du Festival du cinéma d’Arte, le 1er premier festival de cinéma à la télévision, programmé à l’occasion du 20ème anniversaire d’Arte.

  • Magazines
Arte : bon anniversaire, 7 et demi, ARTE, 29 mai 1997, 28min.

A l’occasion du cinquième anniversaire d’Arte, le thème principal du magazine est la chaîne elle-même. Plusieurs reportages racontent son histoire et décrivent ses spécificités : le bilinguisme, les programmes intellectuels, un rappel des émissions les plus étranges diffusées sur la chaîne,…

Jobst Plog, PDG d’ARTE, La Vie des médias, TF1, 2 avril 2000, 20min.

Laurent Huchet réalise une interview avec Jobst Plog, PDG d’Arte, qui évoque l’indépendance des médias par rapport au gouvernement allemand alors que Catherine Tasca, ministre de la Culture et de la Communication, souhaite rattacher la chaîne Arte à France Télévisions.

Fonds radio

  • Journaux / Chroniques
La chaîne culturelle « Arte » à la place de la « Cinq », Inter actualités de 19H00, France Inter, 23 avril 1992, 1min30.

Frédéric Barreyre annonce que le gouvernement a fait jouer son droit de préemption sur le cinquième réseau. Il sera bientôt occupé par une chaîne publique, Arte, qui occupera les ondes à partir de 19h00 et une chaîne privée dont on ne connaîtra pas le nom avant la fin de l’année 1992.

Arte et les élections européennes, Un Jour sur la toile, France Inter, 12 mai 2009, 3min.

Cette chronique est consacrée au nouveau site crée par Arte, 27 et moi, dédié aux élections européennes et destiné à lutter contre l’abstention. 27 correspondants ont été sélectionnés pour suivre l’évènement. Parmi eux quelques journalistes mais aussi des étudiants, chômeurs, mères au foyer, entrepreneurs et même un clown professionnel. Le but est de tenter d’intéresser les internautes en proposant des sujets moins institutionnels, traités plus simplement, et de façon parfois un peu plus légère.

  • Magazines / Entretiens
Jérôme Clément, Radioscopie, France Inter, 4 janvier 1990, 53min.

Jacques Chancel s’entretient avec Jérôme Clément sur la création de La Sept (Société Européenne de Programmes Télévisés). L’invité raconte les difficultés du lancement de cette chaîne, sa diffusion sur FR3, ses objectifs, ses programmes mais aussi son public.

Culture matin du 24 septembre 1992, Culture matin, France Culture, 24 septembre 1992, 1h12.

Jean-Noël Jeanneney est invité pour le lancement de la nouvelle chaîne franco-allemande Arte. Il parle de la mise en place de la nouvelle chaîne culturelle, ses difficultés et sa programmation mais aussi la place de la chaîne au sein de l’audiovisuel public.

Arte et le mieux disant culturel, Masse critique, France Culture, 29 septembre 2007, 50min.

Dans ce magazine d’actualité consacré aux industries culturelles. Frédéric Martel reçoit Jérôme Clément, PDG d’Arte, pour parler de la situation de la chaîne culturelle franco allemande qui fête ses quinze ans. Il parle d’Arte +7, un nouveau service à la carte sur internet.

Arte, J’ai mes sources, France Inter, 8 septembre 2008, 19min.

Dans ce magazine présenté par Colombe Schneck et consacré aux médias, le sujet est la chaîne Arte. A cette occasion, Jérôme Clément, président d’Arte France, et Raphaël Enthoven, professeur de philosophie et producteur, sont les invités du jour.

 

Les 20 ans d’Arte avec Pierre Chevalier, On aura tout vu, France Inter, 3 octobre 2010, 46min.

Christine Masson et Laurent Delmas reçoivent Pierre Chevalier, directeur des projets sur Arte, qui présente la chaîne et parle du souffle nouveau qu’elle a apporté au cinéma français et européen.

Jérôme Clément : l’invention d’Arte, A voix nue : grands entretiens d’hier et d’aujourd’hui, France Culture, 21 juin 2018, 31min.

Zoé Sfez rencontre Jérôme Clément, personnalité du monde de la culture et des médias, ancien directeur d’Arte chez lui dans sa maison de Clamart. Dans ce quatrième volet, il aborde la naissance et le développement de la chaîne culturelle franco-allemande Arte, qu’il a dirigé durant 22 ans.

Bruno Patino, président d’Arte France, L’instant M, France Inter, 5 novembre 2020, 17min.

L’Instant M propose un entretien avec Bruno Patino, PDG d’Arte France, qui souligne la qualité des séries qui sont diffusées et produites en grande partie par la chaîne. Il évoque par ailleurs les négociations du groupe avec le distributeur Salto, susceptible d’acheter des programmes. Enfin, il met en avant l’offre affinitaire d’une chaîne qui attire beaucoup d’auteurs et de créateurs.

Les programmes sur l’Europe

Collection : Via Regio, ARTE, 1993 – 1995, Magazine.

Ce magazine réalisé en collaboration avec les chaînes de télévision de toute l’Europe propose, chaque semaine, la visite de trois régions emblématiques du continent. Le téléspectateur peut ainsi y découvrir les coutumes et les modes de vie de ses concitoyens européens.

Collection : Europe, notre histoire, ARTE, 1996, 1h, 3 documents.

Documentaire en trois épisodes réalisé par Jean-Michel Meurice et François Féron et consacré aux grandes étapes de la construction européenne. Il retrace les évènements politiques, économiques et sociaux qui ont permis à l’Europe dévastée de coordonner ses efforts pour se reconstruire et s’affirmer sur le plan international entre 1945 et 1995.

Documentaire : Putain d’Europe = Mein gott Europa, ARTE, 2000 – 2001, 25 épisodes.

Cette série documentaire est présentée par Colin Luke et composée de 20 émissions distinctes filmées à l’aide de caméras numériques. Initiée par Arte avec des partenaires de cinq pays de l’Union Européenne, diffusée quotidiennement du lundi au vendredi, elle entend dépeindre la diversité des vies des Européens d’aujourd’hui.

 

Magazine : Vox pop, ARTE, 2014 – , 26min, 252 documents.

Dans un contexte d’euroscepticisme, le magazine hebdomadaire Vox pop enquête avec franchise et pédagogie sur les problématiques et les dysfonctionnements de l’Union européenne (UE). Ce magazine pluri-thématique s’articule autour d’une grande enquête suivie d’une interview menée par John Paul Lepers, puis du portrait d’un citoyen engagé, afin de mettre en lumière les actions concrètes qui font avancer l’UE vers une société plus juste, plus créative et plus solidaire.

Fonds écrit

  • Archives

Collection : Fonds Arte : Bulletins de presse 1993 – 1994, 101 documents.

Fonds numérisé à partir de la collection imprimée des bulletins de presse Arte de janvier 1993 à décembre 1994.

Collection : Arte magazine, 1995 –.

Bulletin de presse de la société de diffusion Arte. C’est une publication hebdomadaire de la Sept/Arte, établie par le service de presse d’Arte Paris. Elle présente l’ensemble de la programmation d’Arte du samedi au vendredi, un sommaire, les « grands rendez-vous » de la semaine ainsi que les horaires des émissions au jour le jour.

 

Collection : Fonds Arte : fiction, 1989 – 2000, 273 documents.

Collection : Fonds Arte : documentaire, 1989 – 2000, 142 documents.

Collection : Fonds Arte : cinéma, 1989 – 2000, 118 documents.

Ces fonds ont été versés par Arte France à l’Ina en décembre 2016. Il s’agit d’éléments photographiques (photos et diapositives) parfois accompagnés de documents de promotion, relatifs à des fictions produites, coproduites ou diffusées par La Sept-Arte entre 1989 et les années 2000, en unitaire ou dans le cadre d’une soirée thématique.

  • Monographies

Mémoire : Véronique Chocron, Monographie d’Arte, chaîne culturelle européenne, Institut français de presse, 1994.

Un tableau exhaustif de la chaîne Arte deux ans après son lancement. Il se compose de trois parties qui respectivement présentent la chaîne Arte (ses origines, son équipe dirigeante, sa carte d’identité,…), analysent ses contenus (les grilles des programmes, le refus de l’élitisme,…) et analysent ses fonctions culturelles et sociales. 

Mémoire : Carola Bossert, Arte : possibilités et limites de la chaîne culturelle européenne, sous la direction de Bertrand Claude Jean, Institut français de presse, 1994.

A partir d’une description de la chaîne Arte (son développement, ses structures, sa diffusion,…), ce mémoire analyse les moyens de réaliser une chaîne européenne et ses principaux obstacles.

Mémoire : Myriam Allouch, Les naissances d’Arte : histoire d’une polémique 1988 à 1995, sous la direction de Hélène Duccini, et Philippe Levillain, Université de Paris X-Nanterre, 1995.

Myriam Allouch revient sur les débats qui ont entouré la création de la chaîne franco-allemande, liées aux choix politiques qui ont guidé sa création mais aussi aux conceptions de la culture qui prévalent sur Arte. 

Mémoire : Björn Quellenberg, L’économie d’Arte : financement, fonctionnement et service de la première chaîne culturelle européenne, sous la direction de Nadine Toussaint Desmoulins, Université Paris II, 1995.

Un mémoire sur l’environnement économique et financier ayant permis la création de la chaîne Arte, à travers le GEIE, la répartition du budget, la gestion des programmes et l’évaluation de son service. 

Thèse : Jean-Michel Utard, Arte : information télévisée et construction d’un point de vue transnational : étude d’un corpus franco-allemand, sous la direction de Yves Lavoine, Université Strasbourg III, 1997.

Jean-Michel Utard prend pour objet d’étude le discours du journal quotidien de la chaine franco-allemande Arte, le « 8 1/2 », du 2 juillet 1992 au 30 avril 1993, pour répondre à la question suivante : est-il possible de produire un point de vue transnational sur l’actualité quotidienne destinée à un public français et un public allemand? 

Mémoire DEA : Alexandra Gerota, La Construction européenne vue sur Arte (2002 – 2004), sous la direction de Brigitte Le Grignou, Université Paris IX Dauphine, 2003 – 2004.

Ce mémoire analyse la construction des discours de légitimation de l’Union européenne sur Arte. A partir d’une étude sur l’identité de la chaîne franco-allemande et ses rapports à l’Europe, Alexandra Gerota étudie les représentations des différentes politiques européennes qu’on y trouve. 

Livre : Vicky Postler, De Gaumont Italia à Arte : la politique culturelle française en Europe, Connaissances et Savoirs, 2005, 314p.

Cet ouvrage propose, grâce à une analyse pluridisciplinaire, une synthèse des débats actuels sur le rapprochement audiovisuel franco-allemand et un nouvel éclairage sur les relations cinématographiques franco-italiennes.

2.    Le rêve de l’Europe

Alors que les traités ont consolidé les Communautés européennes, plusieurs pays se portent candidats pour l’intégrer. C’est ainsi qu’entre 1973 et 1990, la CEE passe de six à douze membres. Alors que le premier élargissement se fait par la voie du référendum et marque l’entrée du Royaume-Uni, de l’Irlande et du Danemark et le refus de la Norvège, les deux élargissements suivants, la Grèce en 1981 et le Portugal et l’Espagne en 1986, sont le fruit de négociations. Ces élargissements sont le sujet de nombreux journaux et de magazines d’actualité à la télévision et à la radio.

Elargissements successifs

– Le Royaume-Uni et l’Irlande

Magazine : L’Angleterre frappe à la porte, Panorama, 1ère chaîne, 20 octobre 1967, 26min.

Le reportage évoque les positions de la Grande-Bretagne face à la construction du Marché commun, de la conférence de Messine en 1955 à sa demande d’adhésion de 1967. Il est illustré de documents d’archives, d’interviews de Jacques Donnedieu de Vabres, secrétaire général du comité interministériel pour les questions de coopération économique européenne de 1955 a 1960 et Jean-Francois Deniau, ambassadeur français et d’un bref reportage auprès de la population londonienne.

Magazine : La Grande-Bretagne et le Marché commun, Inter actualités de 19H00 : Spécial Inter, France Inter, 29 octobre 1971, 33min.

France Inter propose une discussion entre Jean-François Deniau, ambassadeur représentant la France à la commission des communautés, et un député conservateur anglais, favorable à l’entrée de la Grande-Bretagne dans le Marché commun. Après avoir évoqué les élections, ils soulignent le renforcement du Marché commun grâce à l’entrée de la Grande-Bretagne, ses compétences technologiques et financières et l’adaptation du citoyen britannique.

Journal télévisé : Rétrospective 1971 : l’Angleterre dans l’Europe, 1ère chaîne, 28 décembre 1971, 8min.

Cette rétrospective commentée par Maurice Delarue retrace les grandes étapes de l’intégration de la Grande Bretagne au Marché Commun, depuis le discours du général De Gaulle du 14 janvier 1963 jusqu’à la l’adoption de la Chambre des communes.

Collection : Campagne électorale officielle : référendum sur l’élargissement de la CEE, 1ère chaîne, 1972, 7 documents.

La question posée lors de ce referendum de 1972 est la suivante : « Approuvez-vous, dans les perspectives nouvelles qui s’ouvrent à l’Europe, le projet de loi soumis au peuple français par le président de la République, et autorisant la ratification du traité relatif à l’adhésion de la Grande-Bretagne, du Danemark, de l’Irlande et de la Norvège aux Communautés européennes ? »

Journal télévisé : Conférence au sommet des neuf pays de la Communauté Economique Européenne, 1ère chaîne, 19 octobre 1972, 1h.

Alors que l’adhésion de l’Angleterre, l’Irlande et le Danemark ont élargi le Marché commun à neuf membres, les délégations des pays-membres sont reçues à l’hôtel Majestic à Paris par le président Georges Pompidou.

Journal télévisé : Entrée de la Grande-Bretagne dans le Marché commun, JT 20H, 1ère chaîne, 1er janvier 1973, 3min.

Le JT de 20h diffuse le discours de bonne année doublé en français de Edward Heath, premier ministre britannique depuis 1970, qui se réjouit de l’entrée de l’Angleterre vers le Marché Commun européen.

Magazine : Les Anglais accostent, Magazine 52, 3ème chaîne, 4 janvier 1973, 18min.

Jean-François Chauvel présente la première émission du magazine hebdomadaire Magazine 52, consacrée à l’entrée de la Grande Bretagne dans le Marché Commun. Rentrés dans ce marché commun malgré eux, les Anglais sont prêts à affronter la concurrence. Les images montrant l’état de l’industrie anglaise et des cultures agricoles sont suivies par des interviews de Messieurs Hargrove, John Davis, Ministre des Affaires Européennes, Guy Wilbson, Richard Plamer et M. Delaporte.

Reportage : Dossier : L’Angleterre après 1 an de Marché commun, Inter actualités de 19H00, France Inter, 16 octobre 1973, 9min.

Interview à Londres du directeur général de l’agence de presse Reuter. Il souligne les effets du Marché commun sur la vie des Anglais et les avantages qu’il a apportés, évoquant par là la montée du Parti libéral et l’augmentation des investissements britanniques en France.

– Le refus de la Norvège

Journal télévisé : Norvège et le Marché commun, JT 20H, 1ère chaîne, 29 juin 1970, 2min.

En marge de l’éventuelle entrée de la Norvège dans le Marché commun, Maurice Werther fait découvrir le pays à travers ses paysages, ses élevages, son industrie et ses habitants. La pêche à la morue représente un des secteurs les plus rentables de la Norvège, qui exporte déjà ses poissons dans les pays du Marché commun.

Journal télévisé : Après le non de la Norvège M. Mansolt, JT 20H, 2ème chaîne, 28 septembre 1972, 3min.

Le JT présente la réaction de Sicco Mansolt, président de la Commission Européenne, au refus de la Norvège d’entrer dans l’Europe. Il fait part de son inquiétude à l’égard du développement du pays et explique le refus des Norvégiens par leur méconnaissance des institutions de l’Europe et leur crainte d’une dépossession du pouvoir démocratique par une institution supranationale.

Magazine : Réalités norvégiennes, France Culture, 17 mai 1974, 55min.

Le jour de la fête nationale norvégienne, Pierre Sipriot reçoit Laars Aarvig, vice-président de l’association du patronat, Frank Djerkholt, représentant du gouvernement, Johnny Ramm, directeur général adjoint de la Andersen bank, Kjen Brevik, responsable d’éducation et de formation permanente et Christiane Ramm, Française mariée vivant en Norvège.

Magazine : Norvège : les ressources du pétrole et le mode de vie, C’est à dire, Antenne 2, 19 janvier 1977, 9min.

Ce reportage est consacré à la Norvège, ancien pays le plus pauvre d’Europe devenu le sixième PNB le plus élevé du monde. Après avoir refusé d’adhérer au Marché commun en 1973, elle a maintenu sa croissance grâce à la production de pétrole alors que les autres pays européens subissaient la crise de l’énergie. Les principaux points évoqués sont : la crainte de la pollution provoquée par le pétrole, la volonté d’une croissance modérée et d’une redistribution équitable des richesses et la préservation des ressources pour les futures générations.

Débat : Norvège et le Marché commun, Dialogues franco-norvégiens, France Culture, 22 juillet 1980, 1h.

Roger Pillaudin propose le quatrième et dernier dialogue franco-norvégien d’une série de quatre, enregistrés à Oslo. Le thème en est : « Norvège et Marché commun ». Les invités qui en débattent sont Gérard Tardy, chargé des relations extérieures au Commissariat général du plan, et Kjell-Martin Frederiksen, chargé des relations extérieures à la Confédération des industries norvégiennes.

– Le Danemark

Journal télévisé : Le Danemark et le Marché commun, JT 20H, 1ère chaîne, 26 juin 1970, 4min30.

Ce reportage tourné dans le cadre de la future adhésion du Danemark à la CEE fait alterner des images de Copenhague (son architecture, ses monuments emblématiques, ses habitants,…) et une interview du prince Heinrich du Danemark.

Magazine : Des cochons qui viennent du froid, Télé Villages, 1ère chaîne, 6 avril 1971,13min.

Ce reportage est consacré à l’agriculture au Danemark, pays qui possède le plus de terres labourables et une avance technique, une rationalisation et une organisation économique de son agriculture. Or, les agriculteurs, qui connaissent une pénurie de main d’oeuvre et un taux élevé freinant les investissements, souhaiteraient rejoindre le marché agricole commun. En attendant cette entrée, les fermes se reconvertissent, à l’exemple d’une exploitation qui a abandonné l’élevage pour se consacrer aux céréales.

Reportage : L’entrée du Danemark dans le Marché commun, Inter actualités de 19H00, France Inter, 11 janvier 1973, 13min30.

A l’occasion de l’entrée du Danemark dans la Communauté européenne, ce document propose une interview d’un député libéral danois, du ministre de l’Economie Ivar Nargaard, d’un responsable de la protection et de l’aide sociale et d’un sociologue de l’université de Copenhague.

– La Grèce

Création audiovisuelle : Ce soir à Athènes, Antenne 2, 29 décembre 1980, 30min.

Pour fêter l’entrée de la Grèce dans le Marché commun, une soirée de variétés franco-grecque est organisée en compagnie de Guy Béart, Marie-Paule Belle et Vicki Leandros.

Journal télévisé : Entrée de la Grèce dans la CEE, Antenne 2 le Journal de 20H, Antenne 2,  31 décembre 1980, 2min.

Dans le cadre de l’arrivée de la Grèce dans le Marché commun, Nicolaos Colivas, qui dirige la Confédération Héllénique des Organisations et Coopératives Agricoles, s’exprime sur les espoirs  de la Grèce de trouver dans la CEE des produits à meilleur prix pour compenser les pertes des produits agricoles.

Magazine : La Grèce, Reportage : Le magazine du monde, France Inter, 23 mai 1982, 50min.

A l’occasion du premier anniversaire de l’entrée de la Grèce dans le Marché commun, ce magazine propose des reportages et interviews du délégué de la CEE en Grèce et de personnalités grecques. Ils s’expriment entre autres sur la modernisation de l’industrie, les nouvelles méthodes agricoles mais aussi l’essor du tourisme dans le pays.

– Espagne et Portugal

Journal télévisé : Mitterrand en Espagne, TF1 20H, TF1, 23 juin 1982, 3min.

Dans le cadre de l’entrée de l’Espagne dans la CEE et de la lutte contre le terrorisme basque, François Mitterrand termine sa visite en Espagne par une réception à l’Ambassade de France organisée par le roi Juan Carlos. Le chef de l’Etat français s’y entretient notamment avec le Premier Ministre Leopoldo Calvo-Sotelo et avec les chefs des différents partis. Ce reportage présente la réception et les manifestations engendrées par la venue du président français.

Journal télévisé : Dossier de la pêche CEE, Antenne 2 Midi, Antenne 2, 22 mars 1985, 2 min.

Ce reportage évoque les problèmes de la pêche dans la CEE, du fait de l’éventuelle entrée de l’Espagne et du Portugal dans le Marché commun, car la péninsule ibérique compte un nombre très important de pêcheurs.

Magazine : Portugal, le choc de l’Europe, Sept sur sept, TF1, 16 juin 1985, 5min30.

Alors que le Portugal souffre d’un retard économique considérable par rapport aux autres pays européens, son entrée dans la CEE et les politiques économiques de Mario Soares provoquent un mécontentement général, forçant ce dernier à quitter ses fonctions de Premier Ministre. Ce reportage suit la crise politique qui agite le Portugal et propose une interview de Mario Soares.

Magazine : L’Espagne et le marché commun, Sept sur sept, TF1, 30 juin 1985.

Anne Sinclair présente à Harlem Désir un reportage sur les Arnoux, une famille française installée au sud de l’Espagne, dans la région du Guadalquivir, et associée à des espagnols qui lui louent des terres. Au fil d’un commentaire soulignant l’importance de leur exploitation de pêches et de nectarines en Espagne, le reportage propose une interview du patron et des ouvriers agricoles.

Journal télévisé : Les deux nouveaux de l’Europe, TF1 Vingt heures, TF1, 31 décembre 1985, 2min.

Après huit ans de négociations, l’Union européenne s’élargit à 12 états en intégrant l’Espagne et le Portugal. Le reportage propose une analyse des conséquences économiques de l’élargissement de l’Europe ainsi que de multiples images d’archives.

Magazine : L’Espagne et le Portugal dans la CEE, Rue des entrepreneurs, France Inter, 4 avril 1986, 55min.

Claude Cheysson, vice-président de la Commission européenne, François Guillaume, président de la FNSEA, des chefs d’entreprises français et espagnols, un producteur de beurre espagnol, un viticulteur français  et des pêcheurs français, sont interviewés sur les avantages et les inconvénients de l’adhésion de l’Espagne et du Portugal à la CEE au niveau économique et politique.

L’Europe et le libéralisme

Si la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace économique européen et la disparition des droits de douane révèlent les inclinaisons libérales de l’Europe, des barrières physiques, politiques et fiscales existent toujours entre les Etats-membres. Dans les années 1980, alors que le tournant libéral est amorcé en France et au Royaume-Uni, le projet de supprimer les frontières économiques pour unifier le marché intérieur est relancé. En 1986, l’Acte unique européen est signé par les douze états-membres de la Communauté. Entré en vigueur en 1987, il instaure le marché unique, qui permet la circulation sans entrave des personnes, biens et capitaux, renforce les pouvoirs du Parlement et attribue des compétences à l’Union dans le domaine de la recherche, de l’environnement et de la politique étrangère.

Journal télévisé : L’Acte unique européen, Soir 3, FR3, 19 novembre 1986, 1min.

Ce reportage consacré à la ratification de l’acte unique européen présente un exposé des grandes lignes de ce traité, qui consiste en une révision du traité de Rome et qui prévoit la mise en place d’un marché unique européen en 1992.

Collection : L’économie aujourd’hui, France Inter, 1988 – 2008, Chronique, 3900 documents

Dans le cadre du passage au marché unique européen, acté en 1986 et officialisé en 1993 suite au traité de Maastricht, de nombreuses chroniques économiques sont consacrées aux effets de l’union budgétaire sur les marchés des pays-membres et sur l’économie mondiale.

Voir : La Fiscalité en Europe (28/06/1988), L’Europe fiscale (19/05/1989), Radiographie des cadres de l’Europe (25/05/1989), La Guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’Europe (23/02/1993).

Magazine : Qui a peur de l’Europe, Direct, Antenne 2, 27 novembre 1991, 1h16.

Christine Ockrent présente le thème de l’émission de ce soir : l’Europe, en prévision du prochain sommet européen à Maastricht. Parmi les personnalités invitées sur le plateau, nous retrouvons Jean-François Poncet, sénateur et ancien ministre des Affaires étrangères, Dominique Strauss-Kahn, ministre de l’industrie, Michel Albert, président des AGF, Frédéric Broussous, euroconsultant en lobbying, Lionel Roctage, rédacteur en chef de Challenge, ou encore Philip Revzin, rédacteur en chef du Wall Street journal Europe. Des représentants interviennent également en duplex, comme Lord Léon Brittan, commissaire européen à la concurrence, Enrique Baron Crespo, président du Parlement européen, Dr Kaske, président de Siemens ou encore Fédérico Rampini, vice-directeur du journal économique « Il Sole ». Plusieurs reportages accompagnent le débat pour l’orienter sur les différents problèmes que pose l’Europe.

Documentaire : Economie, Mémoire de l’Europe, FR3, 1er juillet 1992, 53min.

En marge de la campagne pour le référendum sur le traité de Maastricht, ce documentaire réalisé par Christian Paureilhe raconte l’histoire de l’Europe économique depuis la fin de la Première Guerre Mondiale. Alors que l’Europe, à partir de 1951, se dote de solides institutions économiques, quelle place l’union va-t-elle occuper dans le marché mondial du XXIe siècle. Les images sont accompagnées des interventions de Raymond Barre, ancien premier ministre, Efthymios Christodolou, ministre de l’économie, Carlos Ferrer Salat, président du Banco de Europa, Karl Schiller, ministre fédéral de l’économie et Lord Williams of Elvel, banquier. Il est issu d’une série de dix émissions de 52 minutes proposant un regard sur l’Europe par chaque fois cinq personnalités culturelles ou politiques européennes.

Magazine : A vos marks : quelle monnaie pour l’Europe, Transit, ARTE, 27 juin 1995, 1h16.

Pierre Thivolet s’entretient avec Yves Thibault de Silguy, commissaire européen, et Bob Taylor, journaliste économique britannique. Ils commentent le bilan du sommet et dressent des perspectives en vue de la mise en oeuvre de la monnaie unique.

Documentaire : Good Luck for Your Country, ARTE, 12 mai 1999, 59min.

Cette enquête menée par Jean Druon porte sur le succès mondial du libéralisme à partir des années 1970 et ses conséquences, à travers l’exemple de la privatisation en Europe des entreprises publiques de télécommunications. Les images sont entrecoupées de témoignages de personnalités ayant participé ou assisté à la mise en place du mouvement libéral.

3.    L’Union européenne porteuse de divisions

Les divisions sur le projet européen atteignent leur paroxysme au moment de la campagne pour le référendum de Maastricht. Signé le 7 février 1992, le traité de Maastricht donne une vocation politique à l’Europe en définissant trois piliers : La Communauté formée par les traités de 1951 (CECA) et 1957 (CEE et Euratom), la coopération en matière de politique étrangère et de sécurité commune et la coopération en matière de justice et d’affaires intérieures. Il crée par ailleurs une citoyenneté européenne pour les citoyens des Etats-membres. Ces nouvelles attributions politiques, qui donnent naissance à l’Union européenne, génèrent de nombreux débats. Promoteurs et adversaires de l’Europe expriment leurs désaccords à la télévision et à la radio lors des grands rendez-vous politiques qui jalonnent la campagne de 1992.

Le choc de Maastricht en 1992

– La campagne

Nicolas Sarkozy

Collection : Sept sur sept, TF1, 1981 – 1994, 1h, Magazine, 9 documents.

L’émission présentée par Anne Sinclair à partir de 1987 organise, à l’approche du référendum sur le traité de Maastricht, de grands rendez-vous politiques. Neuf numéros abordent le traité comme un sujet majeur et donnent la parole à des personnalités politiques incontournables comme le Président de la République, François Mitterrand, des promoteurs de l’Europe comme Simone Veil et Jacques Delors et certaines personnalités réfractaires comme Philippe de Villiers.

Voir surtout : Simone Veil, Charles Pasqua et Jean Pierre Chevènement (06/09/1992) et Alain Juppé, Jack Lang et Philippe de Villiers (13/09/1992)

Marie-France Garaud

Collection : L’Heure de vérité, Antenne 2, 1982 – 1995, 50min – 1h30, Magazine, 22 documents.

L’Heure de vérité prend également le pouls de la campagne pour le référendum en invitant des personnalités politiques qui s’illustrent dans leur combat pour ou contre l’Europe.

Voir surtout : Edouard Balladur (05/04/1992), Pierre Beregovoy (10/05/1992), Valéry Giscard d’Estaing (06/09/1992), Philippe Seguin (27/09/1992),…

Magazine : Europe m-12, Euro 3, France 3 Pas de Calais, 8 janvier 1992, 26min.

Douze mois avant le lancement de L’Union européenne, un magazine est consacré aux effets du traité de Maastricht sur les industries du nord de la France et sur la vie quotidienne des habitants. Des patrons témoignent sur les échanges économiques avec les autres pays européens, l’ouverture du marché et les difficultés du dédouanement.

Journal télévisé : Traité de Maastricht, Soir 3, FR3, 7 février 1992, 1min47.

Ce court reportage raconte l’histoire du traité de Maastricht, dont l’acte fondateur est le traité de Rome, à travers des images d’archives et donne la parole à Jean Vidal, ambassadeur de France auprès de la CEE, pour qu’il évoque le traité actuel.

Magazine : Le traité de Maastricht et ses conséquences, Répliques, France Culture, 18 avril 1992, 48min.

Dans cette émission hebdomadaire consacrée à l’actualité politique, Alain Finkielkraut reçoit Jean-Claude Casanova, conseiller auprès de Raymond Barre (76-81), directeur de la Revue Commentaire et Marie-France Garaud, présidente de l’Institut international de géopolitique, qui exposent très fermement leurs divergences face aux abandons que consacre le traité de Maastricht.

Magazine : Aventures et mésaventures du Traité de Maastricht, Arrêt sur image, France Culture, 14 juin 1992, 26min.

Après le refus du Danemark de ratifier le traité de Maastricht, Marc Riglet reçoit Léo Hamon, ancien ministre et agrégé de droit public. Ce dernier évoque la nécessité pour la France de renégocier le traité qui risque de lui faire perdre sa souveraineté. L’entretien est accompagné d’extraits des discours de Charles Pasqua, opposé au traité dans sa forme actuelle, et d’Elisabeth Guigou et Valéry Giscard d’Estaing, favorables à cette union.

Dans la même collection : Le Référendum sur le Traité de Maastricht J-7 (13/09/1992)

Débat : Aujourd’hui l’Europe : le président de la République face aux français, TF1, 3 septembre 1992, 3h.

Guillaume Durand reçoit François Mitterrand dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne pour un long débat à propos de l’Europe, du traité de Maastricht et du référendum sur ce traité prévu pour le 20 septembre 1992. Il répond aux questions posées par un panel de Français et de nombreux journalistes et débat

Journal télévisé : Maastricht sondages, TF1 matin, TF1, 9 septembre 1992, 1min.

Le journal de 20h présente les chiffres de plusieurs instituts de sondages, avec un écart très court entre le « Oui » et le « Non ». Ces résultats expriment aussi le vote selon l’appartenance politique, la catégorie socio-professionnelle ou encore l’âge. Enfin, nous retrouvons un classement des personnalités les plus convaincantes parmi François Mitterrand, Philippe Seguin, Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Delors et Elisabeth Guigou.

– La soirée électorale

Jean-Marie Le Pen

Magazine : Soirée électorale : référendum sur le traité de Maastricht, TF1, 20 septembre 1992.

Alors que les Français ont choisi à une courte majorité de ratifier le traité de Maastricht, TF1 organise une soirée spéciale consacrée à la victoire du « oui » en interrogeant l’ensemble de la classe politique française.

Gisèle Halimi

Débat : Soirée électorale : référendum sur le traité de Maastricht, France 2, 20 septembre 1992, 2h52.

Bruno Masure et Paul Amar présentent une soirée débat à la suite de la ratification du traité de Maastricht par les Français. A cette occasion, des personnalités politiques de tout bord sont invitées à s’exprimer sur le résultat du scrutin, de même que des représentants syndicaux, des artistes et des membres de la société civile.

Laurent Fabius

Journal télévisé : Edition spéciale référendum : émission du 20 septembre 1992, France 3, 20 septembre 1992, 2h54.

Dans une édition spéciale présentée par Eric Cachart, France 3 donne également la parole à des personnalités mobilisées pour ou contre le référendum, des leaders syndicaux, des chefs d’entreprise ou encore des représentants politiques locaux.

Magazine : Spécial référendum Maastricht, Télé Martinique, 20 septembre 1992, 1h50.

André Arsenec anime une soirée spéciale sur les résultats du scrutin et les conséquences du traité de Maastricht sur la France et, au niveau local, en Martinique. Il reçoit pour en discuter divers représentants politiques martiniquais qui s’étaient mobilisés pour ou contre le référendum.

Catherine Trautmann

Magazine : Edition spéciale référendum Maastricht : résultats Bas-Rhin et Haut-Rhin, France 3 Alsace, 20 septembre 1992, 28min.

Ce magazine est consacré aux résultats du référendum du traité de Maastricht en Alsace. Il donne la parole à différents représentants politiques, parmi lesquels Jean Marie Bockel, Gérard Freulet, Jean Weber ou encore Catherine Trautmann.

Direct : Référendum Maastricht, Radio France Bordeaux Gironde, 20 septembre 1992, 2h30.

Jacques Chaban Delmas, Jean-Marie Bilat et Jacques Vallades commentent la courte victoire du « oui » au référendum pour le traité de Maastricht.

– L’après Maastricht

Journal télévisé : Maastricht, TF1 matin, TF1, 1er novembre 1993, 1min.

Le journal annonce l’entrée en vigueur officielle du traité de Maastricht. Si tous les dispositifs du traité ne sont pas encore appliqués, cette nouvelle ère pour l’Europe de l’Ouest est célébrée à travers une succession d’images symbolisant l’union : François Mitterrand et Helmut Kohl bavardant dans un salon, Jacques Delors siégeant au Parlement de Strasbourg, Helmut Kohl et Edouard Balladur lors d’une réunion et la chaîne de montage d’une usine Volkswagen.

Documentaire : Le traité de Maastricht (2 parties), L’Histoire en direct, France Culture, 1er et 8 avril 1996, 1h.

Ce documentaire en deux parties produit par Patrice Gélinet est consacré à l’histoire du traité de Maastricht. Critiqué dès sa signature pour sa complexité et ses limites, il exprime une volonté de parachever l’organisation de l’Europe à l’Ouest pour faire face au chaos à l’Est et préparer l’adhésion de nouveaux états-membres. Les témoignages de Roland Dumas, Elisabeth Guigou, Marie-France Garaud, Philippe Herzog et Jacques Attali éclairent sur la conception de ce traité.

Magazine : Le traité de Maastricht, l’Europe en oui et non, Concordance des temps, France Culture, 14 mai 2005, 50min.

En compagnie de Robert Frank, historien, spécialiste des relations internationales, titulaire de la chaire d’histoire des relations internationales à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, Jean-Noël Jeanneney revient sur le débat cathartique et passionné autour du référendum sur la ratification du traité de Maastricht.

La conquête de l’Est

En 1990, la chute du mur de Berlin fait entrer de facto l’ancienne RDA dans le territoire de l’Union européenne, et les regards des Européens sont tournés vers l’est. Puis, en 1995, l’Europe intègre l’Autriche, la Suède et la Finlande, des pays plutôt riches qui ne faisaient pas partie du bloc soviétique. Les élargissements les plus significatifs sont ceux de 2004, tournés vers l’Europe insulaire (Malte et Chypre), l’Europe centrale (Pologne, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie, Hongrie) et les Pays baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie) puis ceux de 2007 et 2013 vers les Balkans (Roumanie, Bulgarie, Croatie). Ils unifient en partie un continent divisé pendant plus de soixante ans par le rideau de fer. A cette occasion, des magazines exceptionnels sont consacrés au passage de l’Europe des douze à l’Europe des vingt-sept.

Magazine : Europe : les p’tits nouveaux, Géopolis, France 2, 11 juin 1994, 45min.

Présentée par Henri Legoy et Claude Sérillon, l’émission est consacrée au référendum qui déterminera l’entrée de quatre nouveaux pays dans l’Union européenne : L’Autriche, la Norvège, la Suède et la Finlande.

Magazine : Heureux : Bruxelles, trois pays rejoignent l’Union européenne, 6 minutes, M6, 1er janvier 1995, 1min.

Ce reportage est consacré à l’entrée de l’Autriche, la Suède et la Finlande dans l’Union européenne. A l’occasion des festivités du Nouvel An, les drapeaux des trois pays sont hissés devant le Parlement européen à Bruxelles.

Magazine : L’impact de l’adhésion des pays scandinaves à l’Union européenne, Le Dessous des cartes, ARTE, 5 août 1995, 22min.

A quelques semaines de l’adhésion des pays scandinaves à l’Union européenne, Jean-Christophe Victor propose une analyse des conséquences économiques et politiques de cette adhésion, en soulevant la question de la politique de sécurité qu’implique une frontière commune entre l’Europe et la Russie.

Magazine : L’impact de l’adhésion de l’Autriche sur son identité, Le Dessous des cartes, ARTE, 9 août 1995, 22min.

Jean-Christophe Victor décline l’identité de l’Autriche en citant quelques chiffres de son économie, aborde brièvement l’histoire du pays de 1867 à 1990 puis analyse les conséquences de son adhésion et la possibilité qu’elle ouvre la voie à une adhésion future des pays d’Europe de l’Est.

Magazine :  Finlande et Suède dans la CEE : reportage en Finlande, 7 et demi, ARTE, 22 février 1996, 4min.

Ce reportage en Finlande étudie les effets de l’adhésion à l’Union européenne sur le pays sur le plan de l’économie, du pouvoir d’achat mais aussi de la sécurité.

Collection : Génération Europe, France 3, 1er mars 2003, 8min, magazine, 17 épisodes.

Ce magazine propose de mieux connaître les dix pays futurs membres de l’Union Européenne, au travers de courts reportages, présentés par Véronique Auger, et de l’analyse de François Poulet Mathis.

Magazine : Europe : la grande famille, Rideau rouge, TV5 France Belgique Suisse, 8 avril 2003, 1h30.

Réalisée en direct du Parlement européen à Strasbourg, cette émission est consacrée à l’élargissement de l’Union Européenne à 25 membres et aux questions que cette réforme pose, à un moment où l’actualité est marquée par la crise irakienne.

Les invités de l’émission sont Pat Cox, président du Parlement européen (Irlande), Vaira Vike Feiberga, présidente de la République de Lettonie, Mario Soares, ancien président du Portugal, député européen, Michel Rocard, député européen (France), Tassos Yannitsis, ministre grec délégué aux affaires européennes, Veronique De Keyser, députée européenne (Belgique), Graham Watson, député européen (Royaume-Uni), Cécilia Malmstrom, députée européenne (Suède), Jas Gawronski, député européen (Italie), Mikolaj Dowgielewicz, conseiller politique (Pologne), Michael Gahler, député européen (Allemagne).

Magazine : Les pays de l’est à l’ouest, C dans l’air, France 5, 25 novembre 2003, 65min.

Yves Calvi reçoit sur le plateau Jean-Dominique Giuliani, directeur de la fondation Robert Schuman, Paul-Marie Couteaux, député européen souverainiste, Jacques Rupnik, directeur de recherches au Centre d’Etudes des Relations Internationales, et Jacques Marseille, professeur d’histoire économique, pour faire le point sur le débat actuel en France autour de l’élargissement de l’Union Européenne aux Pays de l’Est ainsi que sur les réactions sur place

Collection : Arte Europa. Spécial élargissement de l’Union européenne, Arte, 2004, 5 – 10 min, Reportage, 10 documents.

Arte diffuse une série de reportages sur les nouveaux pays entrant dans l’Union Européenne à partir du 1er mai 2004. Chacun d’eux est consacré à un aspect particulier du pays et particulièrement de sa capitale.

 

Magazine : Union européenne : les dix nouveaux, En question, France 3 Aquitaine, 29 avril 2004, 15min.

Le reportage est consacré à l’entrée de dix nouveaux pays et de 75 millions d’habitants dans l’Union européenne à partir du 1er mai 2004. Il évoque l’enthousiasme mais aussi les inquiétudes de la population face aux risques d’augmentation des prix que l’adhésion à l’UE pourrait provoquer.

Journal télévisé : La Croatie devient le 28ème membre de l’Union européenne, Soir 3 Journal, France 3, 30 juin 2013, 1min.

Un reportage tourné à la veille de l’entrée de la Croatie dans l’UE suit les festivités organisées à Zagreb pour marquer l’évènement.

La montée de l’euroscepticisme

L’Union européenne ne manque pas d’être critiquée par des courants politiques et des citoyens hostiles à la dépossession du pouvoir national par une autorité supranationale. Alors que depuis 1992, la question européenne occupe une place plus importante dans le débat public, les sentiments eurosceptiques sont fortement relayés dans les médias nationaux mais aussi locaux. Le choc du Brexit est révélateur de ce climat de méfiance et sert de tribune aux adversaires du projet européen.

– La méfiance de l’Europe

Journal télévisé : Profession : eurosceptique = Euroskeptiker in London, 8 et demi, ARTE, 22 janvier 1997, 2min14.

Ce numéro de 8 et demi traite de la campagne électorale en Grande-Bretagne et de l’absence de la question européenne dans les discours du parti conservateur, qui a choisi de mettre en avant l’économie et la fiscalité dans son slogan.

Documentaire : L’Union et la force, Thema. Où va l’Europe, ARTE, 2 juin 2009, 1h.

Cette enquête de Jean Quatremer et Jean-Michel Meurice à travers l’Europe éclaire sur les atouts et les faiblesses de l’Union Européenne, qui est alors confrontée à des crises politiques, économiques et financières. Les interviews de représentants politiques alternent avec un commentaire sur des images factuelles et d’archives.

Magazine : 20 ans après Maastricht, le rêve est-il brisé ?, Le Téléphone sonne, France Inter, 31 octobre 2013, 37min.

Pierre Weill anime un débat consacré au climat de méfiance qui règne vis-à-vis de l’Europe, du fait des problèmes économiques et sociaux qu’elle rencontre. Les invités répondent aux questions des auditeurs.

Voir aussi : Les Extrêmes droites en Europe (08/05/2013)

Europortrait : Gedmine Bubnyte, Arte reportage, ARTE, 19 avril 2014, 11min.

Alors que les sondages annoncent le FN en tête des intentions de votes pour les élections européennes, le reportage évoque la montée de l’abstention et de l’extrême-droite en Europe. Arte part ainsi à la rencontre d’une jeune Lituanienne de Vilnius, Gedmine Marija Bubnye, qui veut aider ses voisins biélorusses en proie à un régime qui, dirigé d’une main de fer par Alexandre Loukachenko, n’accepte pas le débat politique.

Documentaire : Nationalismes et populismes : l’autre visage de l’Europe, LSD, la série documentaire, 17-20 avril 2017, France Culture, 4 parties.

Cette série est consacrée aux succès du nationalisme et du populisme en Europe. Elle évoque la montée d’une extrême droite européenne caractérisée par un profond rejet des institutions de l’UE et évalue le degré de risque qu’elle fait peser sur l’Europe.

Voir particulièrement l’épisode 3 : Le Parlement Européen : le grand machin supranational (19/04/2017)

Nicolas Sarkozy

Documentaire : De l’Euro au Brexit, L’Europe, dans les coulisses d’une décennie de crise, France 3, 11 avril 2019, 1h15.

Dans ce premier volet documentaire sur les crises en Europe, Tim Stirzaker et Tania Rakhmanova évoquent les crises qui ont émaillé l’Europe depuis 2010 : l’annonce de la faillite de la Grèce en 2010, son rejet du plan d’austérité de l’UE en 2015, la déstabilisation de la monnaie unique et la sortie de la Grande-Bretagne. Le Premier ministre britannique mène des négociations avec les dirigeants européens afin d’obtenir davantage d’autonomie. Il gagne l’accord, mais perd le referendum. Le Royaume Uni quitte l’Union européenne. Témoignages des acteurs politiques qui se sont battus pour sauver l’Union européenne.

– Le choc du Brexit

Christian Saint-Etienne

Magazine : L’Europe craque, C dans l’air, France 5, 23 janvier 2013, 1min.

Yves Calvi consacre cette émission à la proposition de David Cameron d’organiser un référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne si le parti conservateur gagne les prochaines élections législatives. Les spécialistes invités débattent du sujet, réagissent aux reportages, puis répondent aux questions des téléspectateurs en fin d’émission.

Programme atypique : Edition spéciale, I>TELE, 24 juin 2016, 3h.

Cette édition spéciale est consacrée au résultat du référendum britannique en faveur de la sortie de l’Union Européenne. Des images factuelles alternent avec des commentaires en plateau de journalistes, d’économistes et d’un représentant politique.                 

Programme atypique : Edition spéciale : le Royaume Uni sort de l’UE, France 24, 24 juin 2016, 56min.

Sur France 24, Philomé Robert propose également une édition spéciale sur les résultats du référendum britannique. Les résultats de ce vote en faveur du Brexit, ses conséquences et les réactions face à ce scrutin dans le monde politique et sur les marchés financiers sont analysés par Alexis Poulin, directeur de Euractiv France, Nicholas Sowels, maitre de conférence à l’Université Paris I, et Armelle Charrier, chroniqueuse.

Retransmission : Comment faire face au Brexit, Public Sénat, 11 juillet 2016, 2h.

Public Sénat retransmet l’audition de Harlem Désir, secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, par la Commission des Affaires européennes présidée par le sénateur Les Républicains de la Manche, Jean Bizet. Cette audition porte sur les conclusions du Conseil européen du 28 et du 29 juin 2016 concernant les conséquences du Brexit, terme utilisé pour désigner la sortie de l’Angleterre de l’Union européenne.

Magazine : L’Union européenne a-t-elle encore un avenir ?, Le Téléphone sonne, France Inter, 13 septembre 2016,  37min.       

Nicolas Demorand anime un débat sur l’avenir de l’Union européenne. Les invités sont Viviane Reding, députée PPE, Enrique Calvet Chambon, groupe Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe, et Isabelle Thomas, eurodéputée du groupe de l’Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates. Ils répondent aux questions des auditeurs.

Theresa May

Retransmission : Brexit au Royaume Uni : conférence de presse de Theresa May, édition spéciale, France 24, 17 janvier 2017, 52min.

En plateau, Elisabeth Allain est accompagnée des journalistes et analystes politiques Catherine Coron et Caroline De Camaret afin de commenter en direct la conférence de presse de la première ministre britannique Theresa May sur le Brexit. Cette dernière a détaillé, dans un discours prononcé à Lancaster House, sa feuille de route pour la sortie du pays de l’Union européenne, prônant un « nouveau partenariat équitable » et rappelant que le Brexit signifie la sortie du marché unique.

Boris Johnson

Documentaire : Boris Johnson, l’illusionniste du Brexit, France 5, 12 janvier 2021, 1h12.

Réalisé par Walid Berrissoul, ce portrait du Premier ministre britannique Boris Johnson permet de dessiner un état des lieux de la Grande-Bretagne cinq ans après le référendum sur le Brexit, dans un contexte de crise économique et sanitaire. Des membres de sa famille, des alliés et des opposants politiques éclairent le portrait.

L’Europe face aux crises

En outre, les multiples crises qui touchent le continent à partir des années 2000 ravivent des contestations qui pointent les défaillances de l’Union européenne sur les plans économiques, sociaux mais aussi sanitaires. Face aux conséquences de la crise financière de 2008 et à l’arrivée des migrants sur les côtes méditerranéennes, le modèle européen avait déjà révélé ses limites. Aujourd’hui, la crise du Covid-19 lui impose également d’agir dans le domaine de la santé.

La crise migratoire

Magazine : L’Europe : terre d’accueil ?, Le Grand débat, France Culture, 19 janvier 1993, 1h.

Le thème du Grand débat est l’exil des peuples réfugiés fuyant devant la guerre, la misère, la dictature, l’oppression ou encore l’épuration ethnique. Alors qu’en 1986, ils étaient plus de 200.000 à demander l’asile, cinq ans plus tard en 1991, ils sont plus du double. Aux réfugiés d’Afrique et d’Asie s’ajoutent, depuis l’effondrement du Mur de Berlin et la décomposition du communisme à l’Est, une vague de réfugiés originaires d’Europe de l’Est. Les invités, Edgar Pisani, président de l’Institut du monde arabe, Francis Lott, directeur de l’OFPRA, Jean-Claude Barreau, président de l’INED, Patrick Devedjian, député maire RPR, Guy Sorman, écrivain et Claude Norek, directeur général adjoint de Radio France, en discutent.

Magazine : Traffic d’hommes, 7 et demi, ARTE, 4 juin 1996, 2min40.

Le reportage éclaire sur les filières d’immigration clandestine des pays d’Europe de l’Est vers les pays de l’Union Européenne, à travers l’exemple d’une filière en Slovaquie et l’interview du responsable de l’immigration clandestine des Roumains vers l’Allemagne.

Magazine : Flux migratoire en Europe, C’est en France, c’est en Europe, France Inter, 1er février 1998, 55min.

Dans ce magazine, Jacqueline Costa Lascoux raconte l’histoire ancienne des migrations européennes et évoque les nouvelles formes de migration, les passeurs et trafiquants, la politique de l’immigration, l’espace Schengen et la question du droit du sang et du droit du sol.

 

Collection : C dans l’air, France 5, 2001 – , 1h, magazine, + de 380 documents traitant de l’Europe

Cette émission de débat est présentée par Yves Calvi est porte chaque jour sur un thème d’actualité sociale, politique ou culturelle, décrypté par plusieurs experts. Ici, les interviews alternent avec la diffusion de reportages sur les flux migratoires.

Dans la collection : L’Europe des immigrés (11/11/2005), Immigration : l’Europe se ferme (14/03/2006), Lampedusa : la liberté ou la mort (04/10/2013), Migrants : la nouvelle vague (21/04/2015),…

Magazine : Immigration : que peut faire l’Europe, Le Forum des Européens, ARTE, 12 novembre 2005, 43min.

A l’occasion du drame de Melilla, Matthias Beermann et Anne Sophie Mercier reçoivent Enrique Baron Crespo, député européen  et ancien président du Parlement Européen et Ewa Klamt, députée démocrate-chrétienne allemande au parlement européen, au sujet de l’immigration en Europe.

Collection : Avenue de l’Europe, France 3, 2006 – 2015, magazine

Le magazine sur l’Europe présenté par Véronique Auger aborde à plusieurs reprises la politique européenne en matière d’immigration et les flux migratoires.

Voir :  Les Politiques d’immigration (05/07/2008), Les Clandestins afghans (03/04/2010) L’Union européenne : une passoire ? (28/01/2012), Lampedusa : une maire déchaînée (14/05/2014)

Journal télévisé : L’Europe face à la crise migratoire, Le 20H, TF1, 5 septembre 2015, 1min50.

Ce reportage aborde la question des milliers de réfugiés qui tentent de rejoindre l’Union Européenne par quatre portes : l’Espagne, l’Italie, la Grèce et la Turquie. En six mois, 345 000 personnes sont venues demander l’asile, venant en majorité de Syrie mais aussi d’Afghanistan, d’Erythrée, du Niger, d’Irak ou de Somalie.

Documentaire : Déchiffrage : Immigration, un problème économique ?, Thema, ARTE, 10 novembre 2015, 1h14.

Ce volet de la série documentaire réalisée par Caroline Pochon et Gualberto Ferrari met en lumière les conséquences de l’immigration sur les pays d’accueil. Généralement perçue comme négative, notamment dans des pays affaiblis par la crise économique, l’immigration réveille les sentiments nationalistes des populations en place. Or, l’arrivée de migrants dans un pays s’avère être une source de croissance économique pour les pays d’accueil comme pour les pays d’origine.

Magazine : Europe : Edifice en sursis, Cultures monde,  France Culture, 15 – 18 février 2016, 1h, 4 épisodes.

Cette série de quatre émissions est consacrée à l’Union Européenne, ses fragilités, mais aussi des tentatives pour ré-enchanter le projet européen. Florian Delorme évoque avec ses invités les solutions de l’Union face aux problèmes migratoires.

Magazine : L’Europe joue-t-elle sa survie ?, Un Jour dans le monde, France Inter, 26 juin 2018, 42min.

Le magazine évoque les négociations de seize pays européens sur la question migratoire. Il n’y a pas eu de réelle avancée, pas même de déclaration commune. La réunion à vingt-huit s’annonce donc complexe. Les chefs des Etats membres de l’Union Européenne doivent se rencontrer deux jours et notamment trouver des solutions aux questions de la crise migratoire ou encore de la sortie des Britanniques de l’Union européenne.

Documentaire : L’urgence des migrants, L’Europe, dans les coulisses d’une décennie de crise, France 3, 18 avril 2019, 52min.

Ce second volet de la série de Tim Stirzaker et Tania Rakhmanova est consacré à la prise en charge de la question migratoire par l’Union européenne. Alors qu’en 2015, Angela Merkel décide d’ouvrir les frontières à plus d’un millions de demandeurs d’asiles sans consulter ses partenaires européens, elle renforce le mouvement de contestation de l’Union européenne.

Documentaire : Réfugiés : à bord de l’Aquarius au large des côtes libyennes, LSD, la série documentaire, France Culture, 5 août 2019, 55min.

Depuis 2017, l’Aquarius mène des missions de sauvetage en Méditerranée centrale au large des côtes libyennes. Aux côtés d’autres ONG, des marines européennes et des navires marchands ou de pêche, SOS Méditerranée et Médecins sans Frontières, qui arment ce bateau, ont sauvé des eaux des milliers de personnes parties des côtes libyennes. Ce documentaire donne la parole à ces hommes et ces femmes en quête d’un avenir meilleur.

Magazine : Flux migratoires, une longue histoire, Le Dessous des cartes, ARTE, 19 septembre 2020, 12min.

Cet épisode du Dessous des cartes consacré à l’histoire des flux de populations montre que l’histoire européenne est indissociable de l’histoire des migrations. Il met en avant les fantasmes entourant la présence du migrant, qu’on retrouve aujourd’hui dans les discours de nombreux partis politiques en Europe.

Magazine : Migrants, la seconde chance, Nous, les Européens, France 3, 27 septembre 2020, 26min.

Francis Letellier évoque l’intégration des migrants en Europe. Depuis vingt ans des familles entières tentent de traverser la Manche pour gagner l’Angleterre. Cependant certains choisissent de s’intégrer dans d’autres pays, en France ou en Italie grâce à des associations d’entraide. Il nous propose un reportage dans la région italienne des Pouilles.

L’île aux réfugiés, L’info du vrai, le docu news, Canal +, 16 octobre 2020, 35min.

Alors que l’île Samos, en Grèce, voit des migrants arriver sur ses côtes par milliers, François Xavier Rigot suit leur traversée et prend le pouls de la situation à travers des interviews de la population locale et d’un avocat des droits de l’homme. Le reportage s’accompagne d’une discussion en plateau avec Thibault de Montbrial, avocat, qui propose des zones d’attente sur le territoire européen pour permettre aux migrants de bénéficier d’un confort alimentaire et médical et d’une liberté de communication.

La crise sanitaire

– Grippe H1N1, Ebola,…

Xavier Bertrand

Magazine : La grippe aviaire, France Europe Express, France 3, 11 octobre 2005, 1h38.

Christine Ockrent, en compagnie de Jean Michel Blier, de Serge July et de Guillaume Vanhems, consacre le débat de cette soirée à la grippe aviaire avec comme invité principal Xavier Bertrand, ministre de la santé et des solidarités.

Magazine : Les poulets aux abris, C dans l’air, France 5, 15 février 2006, 1h05.

Yves Calvi consacre cette émission à la grippe aviaire et aux mesures de prévention mises en place par le gouvernement. Les spécialistes invités débattent du sujet, réagissent aux reportages, puis répondent aux questions des téléspectateurs

Documentaire : Grippe sans frontières : l’Europe face à la menace, ARTE, 5 avril 2006, 30min.         

Ce documentaire de Cornélia Kolden et Daniel Hunter étudie trois grandes questions : les conséquences économiques des dispositions prises pour endiguer le virus de la grippe, les conséquences du monopole de fabrication des vaccins par trois groupes pharmaceutiques sur la santé humaine et les problèmes posés par l’absence d’une gestion européenne de la santé.

Magazine : Vacciner ou pas, Le Blogueur, ARTE, 13 février 2010, 30min.

Anthony Bellanger propose de faire un tour d’Europe pour voir les sentiments et les attitudes, souvent de craintes, des Européens au regard des différentes campagnes gouvernementales de vaccination. Les cas de la Suisse et de la Bulgarie sont ici évoqués plus précisément.

Magazine : Ebola : pas de panique mais…, C dans l’air, France 5, 9 octobre 2014, 1h05.

Yves Calvi anime un débat sur l’épidémie de fièvre Ebola et sur le vent de panique qu’elle fait souffler en Europe. Pour en parler, il reçoit Bernadette Murgue, médecin, Sylvie Brunel, géographe, économiste et spécialiste des questions de développement, Bruno Lina, médecin virologue, et Vincent Hugeux, grand reporter.

– COVID-19

Aymeric Caron

Magazine : Contre le Coronavirus L’Union Européenne peut-elle être unie ?, 9h00 Galzi, La Chaîne Info, 6 mars 2020, 1h.

Alors que le taux de contamination ne cesse d’augmenter, les invités débattent du bon niveau de gestion du problème sanitaire par l’Union européenne. Nous retrouvons Anne-Christine Lang, députée LREM de Paris, Jannick Alimi, rédactrice en chef adjointe au service politique du Parisien, Gaêtan Dussausaye, membre du Conseil National du RN, Aymeric Caron, journaliste et Yves Roucaute, philosophe et écrivain.

Magazine : Coronavirus : la cacophonie européenne, Ca vous regarde, La chaîne parlementaire Assemblée Nationale, 10 mars 2020, 1h.

Pascale Clark, journaliste, Patrick Martin-Genier, professeur à Sciences Po Paris et spécialiste de l’Europe, et Frédéric Bizard, économiste de la santé, président de l’Institut de Santé, débattent sur les compétences de l’Union européenne dans la gestion de la crise sanitaire.

Journal télévisé : Europe : le retour des frontières, LE 20H, TF1, 17 mars 2020, 1min37.

Alors que la France entre officiellement dans sa première période de confinement,  le JT de 20h sur TF1 présente un aperçu des mesures prises par l’Europe pour endiguer l’épidémie : la fermeture des frontières dans les états-membres, l’annulation de tous les vols à destination des pays étrangers et la mise en place de confinements stricts par les gouvernements nationaux.

Magazine : Italie et Europe : le divorce en perspective, Le Téléphone sonne, France Inter, 23 avril 2020, 42min.

Fabienne Sintes anime un débat consacré à la crise sanitaire et économique en Italie, engendrée par l’épidémie de coronavirus, l’attente d’aide financière de l’Union européenne pour aider le pays à traverser ces crises et l’eurosceptiscisme de l’opposition italienne. Pour en parler, elle s’entretient, par liaison téléphonique, avec son invité Marc Lazar, professeur d’histoire et de sociologie politique à Sciences Po et à la Luiss à Rome, spécialiste de la vie politique italienne et avec Bruce de Galzain, journaliste et correspondant à Rome pour Radio France.

Magazine : Covid-19 et l’impact économique en Union européenne, Ici l’Europe, France 24, 11 avril 2020, 7min.

Anastasia Becchio commente la réunion de l’Eurogroupe consacrée au Covid-19, en compagnie de Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur, au numérique, à l’industrie, et aux services, à la Défense.

Magazine : L’Europe face au coronavirus : infodémie, fake news, la vérité en danger ?, Vox pop, ARTE, 10 mai 2020, 28min.

Que restera-t-il de l’Union européenne une fois l’épidémie du Covid-19 enrayée ? Quelles seront les conséquences économiques et sociales de cette crise sanitaire sans précédent ? Du 19 avril au 10 mai, Vox pop explore la stratégie des États membres face au virus et met en lumière ce qui risque de changer dans nos modèles de citoyenneté. En duplex depuis la rédaction du magazine, Nora Hamadi donnera la parole à trois invités et aux correspondants de l’émission en Europe.

Magazine : Solidarité européenne : l’Allemagne fait sa révolution, Un Jour dans le monde, France Inter, 19 mai 2020, 42min.

Fabienne Sintes s’entretient avec Hans Stark, chercheur à l’IFRI et professeur à l’Université Paris-Sorbonne et Fabienne Keller, députée européenne affiliée LREM et membre du groupe parlementaire Renew Europe, au sujet du plan de relance européen pour faire face à la crise du coronavirus.

Documentaire : Coronavirus : les leçons d’une crise inédite, C dans l’air spécial, France 5, 30 juin 2020, 1h31.

Un documentaire de Romain Besnenou sur la crise sanitaire entre janvier et juin 2020 en France et dans le monde, sur les plans politique, médical et économique. Il évoque les débuts de la crise en Chine puis en Europe et les mesures d’urgence prises pour endiguer l’épidémie.

Magazine : Virus : la fièvre monte, L’info du vrai, l’événement, Canal +, 27 octobre 2020, 44min.

A la veille du second confinement de la France, Yves Calvi reçoit Jean-François Lemoine, médecin et journaliste, Jean-Paul Hamon, médecin généraliste, président d’honneur de la Fédération des médecins de France et Paolo Levi, journaliste, correspondant à Paris du journal italien La Stampa et de l’agence de presse Ansa. Ils présentent un panorama des effets de la crise dans les différents pays européens.

Documentaire : Un virus déchire l’Europe : le prix de la pandémie, ARTE, 10 novembre 2020, 58min.

Huit mois après les débuts de la crise sanitaire, ce documentaire de Michael Richter met en lumière les points faibles de nombreux pays européens : des structures hospitalières affaiblies et mal préparées aux systèmes inadaptés d’assurance maladie, qui laissent des centaines de milliers d’Européens sans protection sociale après la disparition de leur emploi.

Magazine : Coronavirus mutant : l’Europe se barricade, C dans l’air, France 5, 21 décembre 2020, 1h05.

Axel de Tarle consacre cette émission aux conséquences en Europe de l’arrivée d’une forme mutante du Coronavirus. Il reçoit pour en parler : Patrick Pelloux, médecin-urgentiste, président de l’Association des médecins urgentistes hospitaliers de France, Vincent Marechal, professeur de virologie à Sorbonne Université à Paris, en visioconférence, Anne-Claude Cremieux, professeure de maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Louis à Paris et Éric Albert, correspondant à Londres pour Le Monde.

La crise économique

Magazine : Le surendettement en Europe, Accents d’Europe, Radio France Internationale, 7 juin 2005, 20min,.

Ce magazine, dédié à l’Europe, est aujourd’hui consacré à l’endettement et au surendettement des ménages européens. Des correspondances, des interviews, un reportage, et une rubrique, composent la structure de l’émission.

Collection : Le Téléphone sonne, France Inter, 1977 – , 30-40min, Magazine, 46 documents.

Cette émission quotidienne présentée par Eric Valmir propose de nombreux sujets sur la crise économique de 2008 et ses conséquences sur l’économie de l’UE.

Voir : Réunion de l’Eurogroupe au Luxembourg (07/10/2008), Les Conséquences de la crise financière en Grèce (03/05/2010), Quelles solutions concrètes face à la crise ? (01/11/2011).

François Lenglet

Collection : C dans l’air, France 5, 2001 – , 1h, Magazine, 168 documents.

L’émission d’Yves Calvi évoque à plusieurs reprises, sous forme de discussions ou de reportages, la profonde crise économique qui touche l’Europe dans les années 2010. Certains sujets sont abondamment traités, comme la BCE, la crise de la dette grecque ou encore les conséquences économiques du Covid-19.

Voir : La Bourse ou la vie (07/10/2008), USA et UE face à la crise de la dette (15/07/2011), Les négociations sur le plan d’aide à la Grèce (13/07/2015).

Magazine : L’Europe et la crise financière, Carrefour de l’Europe, Radio France Internationale, 10 octobre 2008, 19min.

Cette émission présentée par Jean Mars Munier est consacrée à la crise financière en Europe. Pour en parler, il reçoit Alain Lamassoure, eurodéputé français du groupe PPE, Robert Goebbels, eurodéputé luxembourgeois du groupe PSE et Christian De Boissieu, professeur d’économie.

Audrey Pulvar

Magazine : Europe : à chacun sa crise, Parlez-moi d’ailleurs, La Chaîne parlementaire Assemblée Nationale, 1er décembre 2008, 55min.

Audrey Pulvar anime un débat entre Olivier Pastre, économiste, Catherine Chatignoux, journaliste, Jérôme Chartier, député UMP du Val d’Oise, Jean-Claude Sandrier, député communiste du Cher, et Philippe Tourtelier, député socialiste d’Ille-et-Vilaine, sur le thème de la crise économique en Europe, l’effondrement de l’économie islandaise, la crise de l’immobilier en Espagne et l’endettement des Roumains.

Magazine : L’Europe est-elle capable d’une relance commune, Du Grain à moudre, France Culture, 2 décembre 2008, 44min.

Julie Clarini et Brice Couturier consacrent l’émission à la politique économique de l’Union Européenne. Ils s’entretiennent successivement avec André Sapir, au téléphone depuis Bruxelles, professeur à l’université libre de Bruxelles, où il est titulaire d’une Chaire d’économie internationale et intégration européenne, Jean-Dominique Giuliani, président de la Fondation Robert Schuman, et Eric Heyer, économiste.

Magazine : La crise, le FMI et la zone Euro, La Rumeur du monde, France Culture, 2 mai 2009, 43min.

Jean-Marie Colombani et Jean-Claude Casanova reçoivent Christian Saint-Etienne, auteur de l’essai La Fin de l’euro, et Jacques Mistral, directeur des études économiques de l’IFRI, pour parler des avantages et inconvénients de la zone Euro, des difficultés de la gouvernance européenne et du rôle du FMI dans la crise économique actuelle.

Jean-Claude Trichet

Documentaire : Euro, quand les marchés attaquent, ARTE, 7 décembre 2010, 1h.

Jean Quatremer et Jean Michel Meurice enquêtent sur les mécanismes régissant le système financier et monétaire de l’Union européenne, les enjeux, les causes (dette publique, faillite des banques, bulle immobilière…) et les conséquences (plans de rigueur, endettement des Etats…) de la crise de l’euro. Le film analyse et retrace les divers épisodes de cette crise sans précédent à l’aide du témoignage et des explications des principaux acteurs et observateurs de la zone euro.

Magazine : La Faillite, une aubaine pour la Grèce ?, Du Grain à moudre, France Culture, 21 septembre 2011, 39min.

Hervé Gardette anime un débat sur la crise économique en Grèce en compagnie de Christian de Boissieu, président du Conseil d’analyse économique (CAE), Jacques Sapir, économiste et directeur d’études à l’EHESS, et Carlos Quenan, économiste, professeur à l’IHEAL – Paris 3.

Magazine : Europe faut-il sauver l’euro ?, Arte reportage, ARTE, 7 janvier 2012, 26min.

Dix ans après sa mise en circulation, Der Spiegel s’interroge sur le danger que représente l’euro. En pleine crise économique, la monnaie unique est effectivement la cible de nombreuses critiques. Jean-Louis Perez part à la rencontre de chefs d’entreprise, de citoyens militants et d’économistes à travers la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni pour tenter de comprendre les différents points de vue sur l’euro.

Documentaire : Europe à vendre, Thema, ARTE, 26 août 2014, 1h12.

Pour faire face à la crise économique et afin d’endiguer la dette publique et les déficits, plusieurs pays européens ont décidé de mettre en vente leur patrimoine foncier, culturel ou naturel public : un peu partout en Europe des agences immobilières proposent à la vente des propriétés d’états. Au fil de plusieurs enquêtes, ce documentaire d’Andreas Pichler révèle des conflits d’intérêts entre responsables politiques et entreprises privées.

Journal parlé : Alexis Tsipras en visite à Paris pour demander l’aide à l’OCDE, Inter soir 19h00, France Inter, 12 mars 2015, 2min.

Ce court reportage évoque la venue d’Alexis Tsipras, premier ministre grec, à l’OCDE dans le but d’obtenir une aide financière pour mettre en œuvre ses réformes. Le commentaire alterne avec un extrait de son discours, qui souligne l’importance de nouer une nouvelle relation avec les partenaires européens.

Retour au sommaire

II – APPROCHE THÉMATIQUE

Cette partie met en avant la diversité des fonds relatifs à l’Union européenne sur des sujets précis. Elle souligne les actions qu’elle mène dans des domaines comme la justice, la science et la culture. Elle évoque aussi les avancées sociales et les progrès techniques considérables qu’elle a vu naître. Enfin, elle s’attache à représenter les symboles propres à l’UE et leurs évolutions.

1.    Les visages marquants de la construction européenne

Bien qu’étant un processus long et collectif, la construction européenne s’incarne dans de grandes figures. Après la guerre, les mouvements fédéralistes et la signature des premiers traités sont l’initiative d’une poignée de représentants politiques qui, en associant les intérêts de leur pays, voyaient une occasion de faire régner la paix sur le continent. En France, les architectes de l’Europe sont Jean Monnet, Robert Schuman et Louise Weiss. Nous retrouvons également Alcide De Gasperi en Italie, Konrad Adenauer en Allemagne, Paul-Henri Spaak en Belgique, Johan Willem Beyen aux Pays-Bas et Joseph Bech au Luxembourg. Si la télévision et la radio d’après-guerre consacrent quelques portraits aux figures françaises, la plupart des créateurs sont mentionnés dans des documentaires retraçant l’histoire de l’UE.

Les créateurs de l’Europe

– Jean Monnet

Interview entretien : L’Europe de Jean Monnet, Un Certain regard, 1ère chaîne, 13 septembre 1970, 53min.

Georges Suffert interroge Jean Monnet, l’homme qui a réalisé le rêve de l’Europe à travers la mise en place de la Communauté du charbon et de l’acier et qui, à 82 ans, accepte pour la première fois de s’exprimer à l’écran sur sa vie et ses idéaux.

Retransmission : Transfert des cendres de Jean Monnet au Panthéon, Orchestre national de France, France Musique, 9 novembre 1988, 70min.

Roger Gicquel interroge deux jeunes qui ont participé à la célébration en l’honneur de Jean Monnet et qui disent ce qu’évoque pour eux la personnalité du fondateur de l’Europe et comment se manifeste, chez eux, le sentiment européen.

Documentaire : Jean Monnet, l’illustre inconnu, Chroniques sauvages, France Inter, 1er juin 1996, 56min.

Cette émission survole l’œuvre de Jean Monnet, père de l’Europe, donne des éléments biographiques et fait une incursion dans sa vie intime avec des témoignages de proches et d’amis.

Documentaire : L’Europe des miracles, C’était hier, Planète, 18 juin 2002, 59min.

Ce documentaire de Bernard Millet et Henri de Turenne brosse un portrait des années 1960 en France, en Allemagne et en Italie, à travers les destinées de quatre grands personnages : Jean Monnet, artisan de la communauté européenne, Ludwig Ehrhardt, chancelier allemand, Enrico Mattei, industriel italien régnant sur l’empire des hydrocarbures et Jean-Luc Godard, cinéaste emblématique de la Nouvelle Vague française.

– Louise Weiss

Journal télévisé : Interview Louise Weiss, Antenne 2 Le Journal de 20H, Antenne 2, 11/06/1979.

Patricia Charnelet interviewe Louise Weiss, doyenne des députés au Parlement européen, qui déclare que chaque Européen doit prendre conscience de sa culture.

Documentaire : Louise Weiss l’Européenne, Les mercredis de l’Histoire, Arte, 5 mars 1997, 57min.

Ce documentaire de Elisabeth Kapnist, composé de témoignages et de documents d’archives, retrace le parcours et la personnalité de Louise Weiss, journaliste, femme politique française qui œuvra pour les droits et l’union des Européens.

Documentaire : Louise Weiss une femme pour l’Europe, Les Oubliés de l’Histoire, Arte, 11 février 2017, 26min.

Réalisé par Jacques Malaterre, ce portrait de Louise Weiss met en avant son militantisme pour les droits civiques des femmes et son engagement pour une Europe unie.

– Robert Schuman

Documentaire : Der Europaër Robert Schuman : ein Portrait, France 3 Alsace, 29 juin 1986, 43min.

Ce documentaire bilingue français-allemand réalisé par Eberhard Schneider propose un portrait de Robert Schuman, fondateur de l’Europe et grand défenseur des relations franco-allemandes

Documentaire : Robert Schuman père de l’Europe, Le Magazine, France 2, 12 février 1995, 30min.

Veronick Beaulieu Mativet réalise un portrait de Robert Schuman, pilier de la construction européenne, bâti sur les témoignages de personnalités l’ayant bien connu et illustré de séquences d’archives.


L’héritage européen

Une seconde génération de représentants politiques europhiles a succédé aux créateurs de l’Europe, souhaitant prolonger le travail qui a été fait par ces derniers en dotant la Communauté européenne d’un puissant arsenal politique, économique, financier et culturel.

– Helmut Kohl

Documentaire : Helmut Kohl : 1989 Mitterrand rate l’histoire, Vive la République !, histoire, 29 janvier 2004, 15min.

Dans ce documentaire de Robert Mugnerot, Jean-Marie Colombani s’entretient avec Helmut Kohl, chancelier de la RFA de 1982 à 1998, à propos de la réunification de l’Allemagne, la chute du mur de Berlin, la position politique de François Mitterrand vis-à-vis de cette réunification et la ligne Oder Neisse entre l’Allemagne et la Pologne. L’entretien est complété avec des images d’archives et un commentaire en voix-off.

Journal télévisé : Helmut Kohl : l’hommage au parlement européen, 20 heures, France 2, 1er juillet 2017, 1min30.

Ce reportage suit le rassemblement organisé au Parlement européen en hommage à Helmut Kohl, réunissant Angela Merkel, Emmanuel Macron ou encore Bill Clinton.

– Jacques Delors

Magazine : Jacques Delors, invité de « Face au public », Face au public, France Inter, 2 janvier 1986, 40min.

Interview de Jacques Delors, président de la Commission européenne, qui présente le nouveau visage économique, social et politique de l’Europe après l’adhésion de l’Espagne et du Portugal à la CEE.

Interview entretien : Jacques Delors, L’Heure de vérité, Antenne 2, 23 janvier 1990, 63min.

François-Henri de Virieu reçoit Jacques Delors, président de la Commission européenne, venu plaider en faveur de l’union de l’Europe, notamment sur les plans politiques et culturels.

Magazine : Delors l’européen = Delors der europäer, Forum, ARTE, 20 octobre 2001, 40min.

Lorenz Gallmetzer reçoit Jacques Delors, ancien président de la Commission Européenne et figure emblématique de la construction européenne. En compagnie de John Andrews, journaliste à The Economist, il l’interroge sur divers sujets : l’actualité en Afghanistan et le rôle de l’Europe dans la lutte contre le  terrorisme, l’immigration clandestine, les groupes de pression européens et l’exclusion sociale.

Magazine : Quelle union européenne demain ?, Sur parole, TV5MONDE, 15 avril 2008, 55min.

Xavier Lambrechts propose un face à face inédit entre l’ancien président de la Commission européenne, Jacques Delors, et le Premier ministre luxembourgeois et président de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker. Le débat porte sur l’état des lieux de l’Union Européenne, une construction européenne trop rapide pour certains, pas assez pour d’autres. Quels sont les grands défis qui attendent l’Europe et quels sont ses atouts et ses handicaps dans la crise économique et financière actuelle ?

Documentaire : Jacques Delors l’insoumis, Empreintes : la collection documentaire, France 5, 30 septembre 2011, 52min.

Antoine Roux et Valérie Manns présentent un portrait de Jacques Delors, qui incarne l’Europe et a été président de la Commission européenne durant dix ans. Des séquences en situation sur différents lieux emblématiques de son parcours alternent avec l’interview de Jacques Delors, ponctuée de photos et d’images d’archives.

Documentaire : La présidence Delors à la Commission européenne, La Marche de l’histoire, France Inter, 20 mai 2014, 30min.

Emission historique présentée par Jean Lebrun consacrée à la présidence de Jacques Delors à la tête de la Commission européenne, entre 1985 et 1995, son déroulement, son bilan et les grands projets et réformes qu’il a menés, en compagnie de Gérard Bossuat, professeur à l’université de Cergy- Pontoise. L’entretien alterne avec la diffusion d’extraits d’archives.

Documentaire : Jacques Delors, l’Européen, Mémoire vivante, Histoire, 2019, 50min, 3 parties.

Dans cette série documentaire en trois volets, Christophe Muel et Stephan Rabinovitch étudient le parcours politique de Jacques Delors, qui a été président de la Commission européenne du 6 janvier 1985 au 22 janvier 1995 et ministre de 1981 à 1984.

– Simone Veil

Interview entretien : Simone Veil, L’Heure de vérité, Antenne 2, 5 septembre 1983, 80min.

François Henri de Virieu reçoit Simone Veil, qui commente l’élection municipale de Dreux en récusant l’alliance avec l’extrême droite et se prononçant pour l’abstention. Elle est invitée à s’exprimer sur des sujets d’actualité parmi lesquels l’Europe économique et militaire.

Documentaire : Simone Veil, la loi d’une femme, Empreintes : la collection documentaire, France 5, 12 octobre 2007, 55min.

Un documentaire réalisé par Caroline Huppert qui retrace le parcours de Simone Veil, première femme élue au Parlement européen et ayant œuvré pour la réconciliation franco-allemande.

Magazine : Simone Veil, ligne de vie, Reportages, TF1, 1er juillet 2017, 71min.

Anne Claire Coudray présente un portrait de Simone Veil, en hommage à l’ancienne ministre de la Santé décédée à 89 ans. Il fait un retour sur sa vie marquée par l’internement au camp de concentration d’Auschwitz, le combat pour le droit des femmes et la construction européenne.

– Michel Rocard

Interview entretien : Michel Rocard, Sept sur sept, TF1, 18 décembre 1988, 1h30.

Face à Anne Sinclair, Michel Rocard commente l’actualité des derniers mois et explique les grandes lignes de sa politique en réaffirmant l’importance d’une union de l’Europe.

Interview entretien : Michel Rocard, Les 4 vérités, France 2, 18 janvier 1995, 7min.

Gérard Leclerc s’entretient avec Michel Rocard sur des thèmes liés à l’Union Européenne : la monnaie unique, l’Europe sociale, la présidence française, la politique extérieure, l’emploi et la croissance.

Interview entretien : Plateau invité : Michel Rocard, Canal +, 3 mai 2005, 8min.

Bruce Toussaint et Valérie Astruc accueillent Michel Rocard, député européen, pour parler du prochain référendum, des nouveaux sondages et de l’avenir de l’Europe. Michel Rocard croit à la victoire du « oui » et pense que la crise du Parti Socialiste ne va pas durer.

Documentaire : Michel Rocard, la politique avant tout, Empreintes : la collection documentaire, France 5, 27 mars 2009, 55min.

Ce documentaire sur Michel Rocard est réalisé par Claire Duguet et Philippe Bernard et retrace le parcours d’une personnalité politique engagée au PS qui a longtemps œuvré pour la construction européenne.

2.    L’UE et les élections

Les évènements politiques européens font l’objet d’une médiatisation importante à la radio et à la télévision. A partir de 1979, des soirées entières sont consacrées aux scrutins européens sur les chaînes nationales. Puis, les chaînes d’information continue prennent le relais, donnant la parole aux candidats dans les magazines ou diffusant les spots de campagne. Il en va de même pour la télévision nationale qui, dans de nombreux débats et magazines, met en lumière les enjeux des élections européennes.

Patrick Poivre d’Arvor, TF1, 7 juin 1979

Campagne électorale officielle : élections européennes, 1978 – 1994, Antenne 2 – TF1 – FR3 – France 2, 242 documents.

Emissions relatives aux quatre premières élections européennes (1979, 1984, 1989 et 1994), qui peuvent prendre la forme de débats entre les candidats, de spots électoraux pour les différentes listes, d’entretiens ou de soirées électorales.

Voir : Soirée électorale : élections européennes (18/06/1989 ; 12/06/1994)

Jacques Mailhot et Maurice Horgues (19/07/1989)

Soirée électorale : élections européennes, TF1 – Antenne 2 – FR3 – France 2 – France 3, 1979 – 1994, 91 documents.

Soirées électorales diffusées sur les trois premiers canaux (TF1, Antenne 2 puis France 2 et FR3 puis France 3) lors des élections européennes de 1989 et de 1994.

Débat : Elections européennes, Face à face, TF1, 17 mai 1979, 1h55.

A l’approche des élections au Parlement européen, un débat est organisé entre les têtes des quatre listes principales : François Mitterrand, Jacques Chirac, Georges Marchais et Simone Veil, venus confronter lors de discussions houleuses leur conception de l’Europe.

Débat : Spécial élections européennes, Antenne 2, 10 juin 1979, 3h30.

Soirée spéciale organisée dans le cadre des premières élections au Parlement européen. Des reportages tournés dans les différents pays-membres accompagnent un débat entre plusieurs représentants politiques.

Bernard Pivot

Magazine : Candidats aux élections européennes, Bouillon de culture, France 2, 27 mai 1994, 1h25.

Bernard Pivot reçoit sept personnalités non professionnelles de la politique, qui pourtant sont candidats aux élections européennes, et leur demande d’expliquer les raisons de leur candidature : Hélène Carrère d’Encausse, Edmonde Charles Roux, Antoinette Fouque, Aline Pailler, Yvan Blot, Olivier Duhamel et André Glucksmann.

Europe 2009 (07/06/2009)
Marielle de Sarnez

Elections européennes, France 2 – France 3 – Canal +, 1999 – 2019.

Spots de campagne et émissions ayant trait aux élections européennes de 1999 (France 2, France 3), de 2009 (France 3) et de 2019 (Canal+).

Philippe de Villiers

Magazine : Les élections européennes 2004, France Europe Express, France 3, 04 mai 2004, 1h30.

Emission autour des prochaines élections européennes, le 13 juin 2004, en présence de deux invités politiques : Pierre Moscovici, ancien ministre délégué aux Affaires Européennes, tête de liste socialiste dans la région Grand Est aux élections européennes, et Philippe de Villiers, député de Vendée, président du Mouvement pour la France, tête de liste dans la région Grand Ouest sous le slogan Changeons d’Europe pour protéger la France.

Débat : Elections européennes, Public Sénat, 14 juin 2004, 6 parties.

Au cours de cette journée spéciale consacrée aux élections européennes, Perrine Tarneaud et Cyril Zhâ commentent les résultats du scrutin et donnent la parole à des spécialistes, journalistes, politiques mais aussi des citoyens européens.

Marine Le Pen

Magazine : Elections européennes : débats en régions, De la région à l’Europe, France 3 Pas de Calais, 28 mai 2009, 1h.

A l’approche des élections européennes, Véronique Marchand anime un débats entre plusieurs têtes de listes de la circonscription Nord-Ouest : Gilles Pargneaux (PS), Dominique Riquet (UMP), Corinne Lepage (MODEM), Marine Le Pen (FN), Frédéric Nihous (Liste Libertas), Eric Pecqueur (Lutte Ouvrière), Hélène Flautre (Les Verts) et Jacky Hénin (Front de gauche).

Débat : Spécial élections européennes, Planète presse, Arte, 05 juin 2009, 43min.

Magazine présenté par William Irigoyen depuis le Parlement européen de Bruxelles, consacré aux élections européennes à deux jours du vote en France et en Allemagne, qui vont désigner les députés européens et donc la future politique européenne. Les journalistes participants sont Griselda Pastor, journaliste espagnole à Radio Cadenar Ser, Rolf Dieter Krause, journaliste à l’ARD télévision publique allemande, Inga Czerny, journaliste à l’agence de presse polonaise PAP et David Rennie, journaliste à The Economist, Grande Bretagne.

Magazine : Les élections européennes et régionales, Questions à la une, TV5MONDE, 23 juin 2009, 1h.

Une équipe a suivi la journée du 7 juin en compagnie de femmes et d’hommes politiques. Que se passe-t-il en coulisses ? Comment se déroulent les premières heures de l’après-scrutin ? Du 7 juin à 8 heures au lendemain 13 heures, tous les moments cruciaux de l’élections sont passés en revue.

Microtrottoir à Nantes

Débat : Débat Elections Européennes 2014 Bretagne, France 3 Bretagne, 20 mai 2014, 1h.

Emission spéciale enregistrée à l’Ecole d’architecture de Nantes, présentée par Xavier Rolland, Katia Gilder (LCP) et François Rivaud, rédacteur en chef de France Bleu Loire Océan. Sont réunis Alain Cadec (UMP), Isabelle Thomas (PS), Jean Arthuis (UDI Modem), Yannick Jadot (Europe Ecologie Les Verts), Gilles Lebreton (Front National) et Myriam Martin (Front de Gauche)  pour évoquer les enjeux des élections européennes pour la circonscription Ouest.

Margaux de Frouville

Tranche horaire : Emission spéciale élections européennes, BFM TV, 25 mai 2014, 4h.

Tranche horaire d’information présentée par Jean Alexandre Baril, Pauline Revenaz et Marc Autheman principalement consacrée aux élections européennes et qui fait alterner des reportages, des correspondances et des interviews sur le plateau.

Gilles Bouleau et Anne Claire Coudray

Journal télévisé : Elections européennes 2019, TF1, 26 mai 2019, 1h10.

Edition Spéciale consacrée aux résultats des élections européennes 2019 pendant laquelle Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau commentent les première estimations du taux de participation (50,4%) et des résultats du suffrage (24,0% pour le Rassemblement National et 22,5% pour La République en Marche et le Modem, 12,5% pour Europe écologie les verts, 8.5% pour les Républicains et 6.5% pour la France Insoumise et 6,5% pour le Parti Socialiste).

3.    L’UE et la diplomatie

Le couple franco-allemand

L’amitié franco-allemande est la pierre angulaire de la construction politique et culturelle de l’Europe et incarne à elle seule la volonté réconciliatrice du projet européen. Les rencontres régulières des dirigeants français et allemands ont été fortement représentées à la télévision et caractérisent l’histoire politique de l’UE mais aussi sa médiatisation.

Journal télévisé : Historique relations franco-allemandes, TF1 20h, TF1, 16 janvier 1983, 3min30.

Patrick Bourrat présente un historique des relations franco-allemandes depuis le voyage du général de Gaulle à Bonn en septembre 1963.

Documentaire : De Gaulle, Adenauer : un pont sur le Rhin, Arte, 27 mars 1996, 60min.

Artisans de la réconciliation franco allemande, le général De Gaulle et le chancelier Adenauer ont posé les bases d’une coopération qui est un pilier de la politique étrangère de la France et de l’Allemagne, et l’axe majeur de la construction européenne. Ce documentaire de François Moreuil, qui retrace la genèse de ce rapprochement historique, est illustré de témoignages et d’images d’archives.

Magazine : Schröder : Mon Europe à moi = Schröder : Mein Europa, Le Forum des Européens, 3 avril 2004, 43min.

Anne Sophie Mercier et Matthias Beermann s’entretiennent avec le chancelier Gerhard Schroder, depuis la chancellerie à Berlin. Ils évoquent l’avenir de l’Union Européenne, la constitution européenne, la relance de l’économie, et les relations  allemandes. Leur entretien alterne avec des reportages.

Documentaire : France-Allemagne : Des ondes parallèles, ARTE, 19 janvier 2008, 60min.

Ce documentaire de Ruth Zylberman et Serge Moati raconte quarante ans de relations politiques entre la France et l’Allemagne, à travers les récits de correspondants allemands à Paris et français à Bonn et Berlin et de nombreuses images d’archives.

Magazine : Vingt ans de relations franco-allemandes : les convergences, Le Dessous des cartes, ARTE, 6 novembre 2010, 12min.

Jean-Christophe Victor s’intéresse aux relations franco-allemandes vingt ans après la réunification de la RFA et de la RDA. Dans cette première partie, il s’attarde sur trois convergences entre les deux pays : l’économie, la défense militaire et le rapprochement européen avec la création de l’Association relative à la télévision européenne (la chaîne ARTE).

Magazine : Vingt ans de relations franco-allemandes : les tensions, Le Dessous des cartes, ARTE, 13 novembre 2010, 12min.

Ce second volet du magazine est consacré aux rivalités entre la France et l’Allemagne dues à des facteurs géographiques, économiques et politiques, notamment lors de la guerre des Balkans ou des divers élargissement de l’Union Européenne. Les explications de Jean-Christophe Victor s’accompagnent à l’écran de nombreuses cartes géographiques.

Documentaire : Konrad Adenauer : le chancelier de la guerre froide, ARTE, 31 juillet 2012, 90min.

Ce documentaire-fiction de Stefan Schneider retrace toutes les étapes du parcours politique de Konrad Adenauer, leader du parti chrétien-démocrate, qui s’est engagé à redresser l’Allemagne après la guerre. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des pères fondateurs de l’Europe et l’un des promoteurs, avec le général de Gaulle, de la réconciliation franco-allemande.

Documentaire : De Gaulle et Adenauer : une amitié franco-allemande, ARTE, 20 janvier 2013, 52min.

Werner Biermann et Kristian Kähler réalisent un documentaire sur les relations franco-allemandes pour célébrer le 50e anniversaire du traité de l’Elysée. A partir d’images d’archives,  les portraits croisés du général de Gaulle et de son homologue d’outre-Rhin, le chancelier Adenauer, donnent à revivre un temps historique crucial pour la construction européenne.

Documentaire : France-Allemagne : une histoire presque commune, France 5, 20 janvier 2013, 52min.

Bertrand Delais fait le récit des relations franco-allemandes à travers les couples de dirigeants qui ont fait cette histoire depuis les années 1960.

L’UE et la Russie

Les relations entre l’Union européenne et la Russie sont houleuses et font l’objet de nombreux reportages dans les médias, notamment depuis la crise ukrainienne de 2013. Politologues et géopolitologues interviennent souvent dans les magazines pour expliquer ces rivalités, fondées pour partie sur les positions atlantistes de l’UE et la volonté de la Russie de retrouver sa puissance et son influence.

Magazine : Russie, la mise au pas, Le Forum des Européens, ARTE, 24 janvier 2004, 43min.

Au lendemain des élections législatives en Russie et deux mois avant les élections présidentielles à Moscou, Anne-Sophie Mercier et Matthias Beermann reçoivent le politologue et écrivain russe Andreï Grachev, ancien conseiller de Mikhail Gorbatchev. Ils l’interrogent sur les derniers développements politiques en Russie, sur les possibilités de « tsarisation » du gouvernement de Vladimir Poutine et d’une reprise en main de l’économie et des membres du gouvernement par le KGB, la position des pays occidentaux et plus particulièrement des pays européens par rapport à la politique de Poutine.

Documentaire : La Propagande selon Poutine, ARTE, 8 septembre 2015, 51min.

Ce documentaire de Stephan Kühnrich étudie le discours agressif du dirigeant russe à l’égard de l’Europe. Effectivement, depuis le conflit ukrainien et les sanctions de l’Union européenne envers la Russie, une rhétorique guerrière et nationaliste s’est mise en place à Moscou, qui vise à la fois les Etats-Unis, l’UE et le gouvernement ukrainien.

Documentaire : Le nouveau désordre mondial, Le Monde en face, 2 mai 2018, 1h05. 

Bertrand Delais propose, à travers le décryptage et la mise en perspective des grands événements depuis la fin de la guerre froide, une rétrospective de l’évolution des relations entre l’Occident et l’ancien bloc de l’Est. Il propose également un état des lieux des enjeux géopolitiques actuels alors que l’alliance entre les Etats-Unis et la vieille Europe s’effrite et que la Chine et la Russie occupent une place de plus en plus grande sur la scène internationale.

L’UE et les Etats-Unis

Les Etats-Unis sont un partenaire historique de l’Europe mais leur coopération a souvent été menacée par des rivalités économique, commerciales (aéronautique, aérospatial,…), fiscales (taxe sur les GAFAM) ou par des tensions liées au refus d’un état-membre de s’aligner sur les positions américaines.

Reportage : Les Etats Unis et la Communauté européenne du charbon et de l’acier, Programme National, 8 février 1953, 5min.

Michel Leblanc, correspondant à Luxembourg, raconte la venue de John Foster Dulles et Harold Stassen, délégués américains, à la Haute Autorité de la Communauté européenne du Charbon et de l’Acier, pour poser les bases d’une coopération entre les Etats-Unis et cette nouvelle union. Au cours de leur voyage, les deux représentants ont par ailleurs visité les six capitales européennes et rencontré leurs chefs de gouvernement.

Débat : La guerre des images, La Marche du siècle, France 3, 8 décembre 1993, 1h37.

A moins d’une semaine de la signature des accords du GATT, Jean-Marie Cavada consacre l’émission à la guerre des images qui constitue actuellement le point de blocage entre l’Europe et les Etats-Unis. Il a réuni sur le plateau des hommes de cinéma et des hommes politiques : Claude Berri, réalisateur, Alain Terzian, producteur, Jean-Jacques Beinex, cinéaste, Serge Siritzky, journaliste, Alain Touraine, sociologue, Jack Ralite, fondateur des Etats Généraux de la Culture, et Alain Carignon, ministre de la Communication.

Magazine : L’Amérique face à l’Europe : thank you Mister Freedom, La Preuve par cinq, La Cinquième, 1er avril 1997, 30min.

Ce second volet d’une série intitulée L’Amérique face à l’Europe est consacré à la rupture de l’isolationnisme américain et aux effets de l’interventionnisme sur l’Europe, notamment au niveau financier à travers les accords de Bretton Woods et la création de la FMI. L’interview d’André Kaspi, professeur d’histoire des Etats-Unis à la Sorbonne, sur ce sujet est illustrée d’images d’archives et des témoignages de Robert Trivin, Edward Bernstein, Paul Samuelson et Boris Fyodorov.

Magazine : L’Europe contre l’Amérique, C dans l’air, France 5, 17 février 2003, 50min.

Yves Calvi consacre son magazine à la crise actuelle entre certains pays d’Europe et les Etats-Unis, au sujet de l’Irak, aux conséquences possibles sur un nouvel équilibre dans les relations transatlantiques et aux nouvelles perspectives européennes. Les invites sont : Laurent Cohen Tanugi, avocat international, Yves Boyer, fondation pour la recherche scientifique, Claude de Kemoularia,  ancien ambassadeur de France de l’ONU, Guillaume Parmentier, Institut Français des relations internationales. Elle est également ponctuée par les analyses de Jean-Bernard Cadier, en duplex de Washington.

Magazine : USA-Europe : poker menteur, Le Forum des Européens, ARTE, 10 janvier 2004, 43min.

Le thème du Forum des Européens porte sur les relations entre les Etats-Unis et l’Europe communautaire. Pour faire le point sur la situation, Matthias Beermann et Anne Sophie Mercier reçoivent Richard Perle, membre du Defense Policy Board, principal groupe d’experts du Pentagone.

Documentaire : Europe/USA : la guerre économique secrète, Canal +, 28 mars 2005, 58min.

Ce film de Stéphane Bentura retrace les méandres de ce qui est devenu « l’affaire Gemplus » à travers une enquête menée en France et aux  Etats-Unis, qui donne la parole à l’ensemble des protagonistes de ce dossier. Elle illustre les questions liées à la protection des intérêts économiques français et européen.

Documentaire : Comment nous sommes tous devenus américains, ARTE, 5 juin 2007, 56min.

Réalisé par Serge Ghizzardi, ce film montre les effets du plan Marshall qui, à travers un investissement massif dans la reconstruction de l’Europe, a permis aux Etats-Unis de modeler le Vieux Continent dans tous les domaines : loisirs, style de vie, politique, sciences, arts…

Documentaire : Obama, l’ami américain ?, ARTE, 26 octobre 2010, 28min.       

Deux ans après le phénomène d’adulation collective des Européens à l’égard du nouveau président des Etats-Unis Barack Obama, Stéphanie Kaim et Fabien Benoit analysent ce qui pourrait être la fin d’une ère entre l’Union européenne et l’Amérique en faveur d’un nouveau déploiement stratégique américain vers les puissances émergentes ou potentiellement rivales.

Documentaire : La Guerre commerciale des superpuissances : Les USA, la Chine et l’Europe, ARTE, 1er décembre 2020, 53min.

Jens Niehuss propose une enquête sur les rouages et les conséquences, notamment sur l’Europe, de la guerre économique que se livrent depuis plusieurs années les Etats-Unis et la Chine.

4.    L’Europe en fictions

Si les institutions de l’Europe se prêtent peu au genre de la fiction, les politiques menées par l’Union européenne sur l’immigration ou encore sur les échanges culturels peuvent servir de cadre à des histoires romancées ou encore être détournées dans un but humoristique.

L’institution européenne

Série : Root in Europe, Arte, 1994, 30min, 10 épisodes.

Poissonnier à la retraite, rédacteur passionné de lettres pour le « courrier des lecteurs » ou à l’adresse de ceux qui le gouvernement, Mr Root se fait un sang d’encre : quels désastres se préparent avec cette nouvelle Europe unie ? Quel destin funeste s’annonce pour la Grande-Bretagne ? Notre bon citoyen britannique décide de s’autoproclamer défenseur de la culture britannique et ambassadeur itinérant du gouvernement de Sa Majesté. Le voilà donc parti en mission pour découvrir l’Europe.

Création sonore : Europe connexion, France Culture, 2013, 10min, 10 épisodes.

Alexandra Badea a écrit ces 10 micro-fictions autour de la question européenne, une Europe aux multiples visages, où se mêlent les résonances intimes, les faillites, les espérances et les deuils des peuples, les ambitions et les trahisons des dirigeants, une Europe au bord de l’implosion ou de la renaissance.

Série : Baron noir, Canal+, 2016 – 2020, 1h, 24 épisodes

Dans ce thriller politique en trois saisons, Eric Benzekri raconte l’épopée de Philippe Rickwaert dans les coulisses de l’Elysée. Des épisodes consacrés aux élections européennes illustrent la place majeure occupée par la France au sein des institutions de l’Europe.

Voir les épisodes Grenelle, Shutdown (22/02/2016), Pianoforte, Pardon (29/02/2016), Tourniquet (22/01/2018), Haram (29/01/2018)

Adults in the room, Canal+, 11 août 2020, 2h.                     

Ce drame de Costa-Gavras raconte l’histoire d’une lutte sans merci entre Yanis Varoufakis, ministre grec des finances, et les institutions européennes pour renégocier le Memorandum of Understanding et résoudre la crise de la dette grecque. L’intérêt du film est de représenter les sessions de l’Eurogroupe comme des évènements centraux de l’intrigue.

Le dépaysement

Long métrage : L’Auberge espagnole, Canal+, 13 octobre 2003, 1h56.

Cette comédie romantique signée Cédric Klapisch présente les aventures de Xavier qui, parti à Barcelone dans le cadre du programme Erasmus, emménage dans un appartement avec six colocataires venus de toute l’Europe.

Long métrage : Les Poupées russes, Canal+, 11 septembre 2006, 2h03.

Ce film fait suite au succès de L’Auberge espagnole. Xavier, devenu écrivain, enchaîne les problèmes financiers et les déboires amoureux. Tentant de réconcilier le travail, l’amour et l’écriture, il part en voyage à Londres puis à Saint-Pétersbourg.

Couchmovie, Arte, 21 novembre 2014, 55min.

Cette fiction d’Isabel Braak représente des hommes et des femmes qui n’ont rien en commun se rencontrant de façon inattendue et insolite. A Stuttgart, l’éditrice Anette fait la connaissance du Polonais Pawel, qui se la coule douce. En Espagne, sa nièce Nina espère faire la fiesta, mais ses attentes sont déçues. A Paris, un bachelier frais émoulu cherche la grande aventure. Enfin, à Francfort, deux étudiantes Erasmus tentent désespérément de trouver leur hôte.

Les frontières

Long métrage : Le retour des cigognes, Arte, 31 mars 2010, 1h28.

Martin Repka raconte le cheminement de Vanda, une jeune femme quittant l’Allemagne et ses problèmes professionnels et affectifs pour se réfugier chez sa grand-mère à Runina, un village à la frontière entre la Slovaquie et l’Ukraine. Ce lieu est idyllique, semble-t-il, pour une jeune citadine comme Vanda. Sauf qu’à proximité, des hommes et des femmes originaires des républiques de l’ex-URSS tentent d’entrer clandestinement dans l’Union européenne. Et que, bientôt, Vanda tombe amoureuse de Miro, un passeur…

Feuilleton : Eden, Arte, 2 mai 2019, 45min, 6 épisodes.

Cette série réalisée par Dominik Moll suit les trajectoires de cinq personnages en Europe : A Athènes,  Amare et son frère Daniel sont accueillis dans un camp de réfugiés dirigé par Hélène, une femme d’affaires qui défend un projet de gestion privée des flux de réfugiés. À Mannheim, Silke et Jürgen décident d’héberger Bassam, un jeune syrien, ce qui contrarie leur fils Florian. Enfin, à Paris, Hamid et Maryam demandent l’asile politique, aidés par un journaliste qui enquête sur les exactions du régime de Bachar el-Assad.

Court métrage : Le Décompte, Court circuit, Arte, 20 avril 2012, 21min

Dans ce court métrage, Daniel Sandu narre le quotidien de Mircea, préposé au comptage des voitures sur les routes pour les statistiques de l’Union européenne.

Parodies et détournements

Rien à déclarer, Canal+, 23 décembre 2011, 1h44.

Réalisée par Dany Boon, cette comédie raconte les aventures de Ruben Vandervoorde et Mathias Ducatel, deux douaniers, l’un au poste de Koorkin en Belgique et l’autre au poste de Courquain en France, qui se détestent. Lors du passage à l’Union européenne, en janvier 1993, alors qu’ils apprennent la disparition de leur petit poste fixe, Ruben se trouve enrôlé de force dans le première brigade volante mixte franco-belge. A la surprise générale, Mathias se porte volontaire pour être son co-équipier.

Collection : 50 nuances de Grecs, Arte, 2018 – 2020, 3min, 60 épisodes.

Adaptée de la BD à succès, cette série courte de Jul met en scène les héros et les divinités de la Grèce antique et revisite les mythes de manière décalée en les replaçant dans le contexte de la société contemporaine. La politique et les institutions européennes y sont détournées à plusieurs reprises. Voir épisode « Grexit »

Dessins animés

Pour donner une légitimité à sa création et la faire connaître aux plus jeunes, des dessins animés sur l’Union européenne sont diffusés sur le petit écran. Ils peuvent faire découvrir des cultures et des traditions nationales à travers un tour d’Europe des pays-membres ou expliquer son fonctionnement dans des programmes éducatifs et ludiques. La plupart d’entre eux sont diffusés lors d’évènements politiques européens comme le référendum de Maastricht ou les élections européennes.

Caroline en Europe, Caroline et ses petits amis, 2ème chaîne, 1971, 6min, 6 épisodes.

Six épisodes de ce dessin animé sont consacrés à l’Union européenne. Martine Sarcey y raconte les aventures de Caroline dans les six états-membres : La France, la RDA, l’Italie, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas. Les dessins, réalisés par Pierre Probst, représentent des monuments et des paysages emblématiques des pays visités par les personnages.0

Coup de bleu dans les étoiles, France 3, 1993, 12min, 22 épisodes.

Dans cette série d’animation réalisée par Anne Ray-Wendling, Philippe Cousin et Chantal Touzet, les personnages voyagent à travers le temps et sont témoins des évènements ayant marqué l’histoire des pays européens.

A quoi ça sert l’Union Européenne, Le professeur Gamberge, France 3, 20 octobre 2008, 2min30.

Dans ce programme d’animation qui se propose de cultiver les enfants tout en les distrayant, le professeur Gamberge, un savant, répond à toutes les questions que se posent Charlotte, Rita et Léo sur l’actualité du moment. Cet épisode consacré à l’Union européenne est rediffusé en 2009 au moment des élections européennes.

Le Tour d’Europe de Lucie, Lucie raconte l’histoire, ARTE, 28 décembre 2014, 24min, animation.

Réalisé par Cécile Taillandier, ce programme destiné à la jeunesse suit les aventures de Lucie, une sauterelle qui voyage à travers l’histoire de l’UE et enquête sur les technologies européennes.

Europeman help, France 2, 9 mai 2016, 3min, Campagne d’information.

Ce court métrage d’animation est lauréat du concours lancé par l’association Européens sans frontière sur le thème de la citoyenneté européenne. Mis au point par Mégane Lepage et réalisé par le studio Amopix, il cherche à informer de manière ludique et humoristique sur les droits concrets mais méconnus qu’offre la citoyenneté européenne.

Scooby-Doo en Europe, à la découverte des pays de l’Union européenne, France 3, 2019 – , 4min, 20 épisodes.

A l’occasion des élections européennes, Scooby et tous ses amis invitent les enfants pour un tour d’Europe des nations. Entre découvertes culturelles, culinaires ou encore historiques le Scooby gang partage tout ce qu’il y a à savoir sur les pays membres de l’Union européenne.

5.    Les symboles européens

Le drapeau européen

Crée en 1955 par Arsène Heitz pour symboliser le Conseil de l’Europe, ce drapeau représentant douze étoiles disposées en cercle sur un fond bleu est inspiré d’une médaille miraculeuse vendue chez les petites sœurs de Saint-Vincent-de-Paul. Les douze étoiles figurent l’harmonie attribuée à ce chiffre. Lors de l’élargissement de l’UE à 12 membres en 1986, le drapeau est officiellement adopté par les trois institutions des Communautés européennes puis par l’Union européenne en 1993. Il demeure aujourd’hui un de ses principaux emblèmes et est hissé à côté du drapeau national sur de nombreux bâtiments publics.

Magazine : Drapeau européen, Questions pour l’Europe, France Info, 6 août 2000, 2min30.

Marie Christine Vallet interviewe Arnaud Pinon, directeur de l’association Jean Monnet, qui, répondant à la question d’une auditrice, explique la signification du drapeau européen, initialement adopté par le Conseil de l’Europe, puis par la Communauté européenne : douze étoiles jaunes en cercle, symbole d’harmonie, avec un fond bleu, couleur du continent européen.

Magazine : Drapeau européen, Mon Kanar, France 3, 3 mai 2004, 1min20.

Dans ce reportage sur le drapeau de l’Union européenne, qui comporte douze étoiles, Isabelle Clerc et François Poulet-Mathis expliquent les raisons du choix de ce nombre à travers diverses images d’archives.

Journal parlé : Pourquoi ? – Philippe Vandel – Pourquoi le drapeau européen est-il bleu avec 12 étoiles ?, France Info, 25 mai 2014, 2min.

A l’approche des élections européennes, Philippe Vandel décrit le drapeau de l’UE et explique que c’est en 1955, après que le Conseil de l’Europe eut commandé un projet de drapeau à Arsène Heitz, que le fond bleu et le cercle de douze étoiles, inspiré d’une médaille miraculeuse, sont devenus des emblèmes officiels de l’Union européenne.

Magazine : Le Drapeau européen revisité par Banksy, ou d’autres, La Revue des images d’Hélène Delye, France Culture, 31 août 2015, 3min30.

Hélène Delye commente le détournement du drapeau européen par Banksy, le fond bleu et les douze étoiles représentant respectivement la mer Méditerranée et des cadavres de migrants noyés pour avoir fui la guerre et la misère. A cet égard, elle évoque le bouleversement de sens majeur opéré par l’artiste sur le drapeau car depuis sa création en 1955, il est supposé illustrer l’union des peuples, la solidarité et l’ouverture.

Tranche horaire : Drapeau européen : faut-il l’imposer ou le bannir ?, La Chaîne Info, 12 octobre 2017, 7min.

Après l’appel de la France Insoumise à retirer le drapeau européen de l’hémicycle de l’Assemblée Nationale, Philippe Tesson, éditorialiste, Rost, membre de Banlieues Actives et du Conseil économique social et environnemental, Natacha Polony, chroniqueuse, sont invités à débattre sur la place que doivent occuper les symboles de l’UE dans les lieux d’expression démocratique en France.

Journal télévisé : Histoire du drapeau européen et attitude de la France, L’info du vrai, l’événement, Canal +, 20 octobre 2017, 3min.

Alors qu’Emmanuel Macron a décidé de ratifier la déclaration 52, qui reconnaît le drapeau européen comme une marque d’appartenance à l’UE, Cécile Bartoli et Margaux Bachelier reviennent sur l’histoire de ce symbole depuis sa création en 1955, la signification du nombre d’étoiles et son usage dans les institutions et dans des lieux emblématiques en Europe.

Magazine : Le drapeau européen, Les Petites Histoires de France Bleu – Vanessa Lambert – On n’arrête pas le progrès, France Bleu, 9 mai 2019, 2min.

Dans le cadre de la Journée de l’Europe, Capucine Fret raconte l’histoire de l’UE depuis sa création à travers l’évolution du drapeau européen. Elle évoque les dizaine de propositions de drapeaux qui ont été faites pour enraciner l’union de l’Europe dans les esprits : une croix rouge au centre d’un rond jaune sur un fond bleu, un « E » vert sur un fond blanc,…

Magazine : Spécial Europe : (1ère partie), Karambolage, Arte, 19 mai 2019, 11min.

Dans le cadre du soixante-dixième anniversaire du Conseil de l’Europe, Karambolage consacre deux épisodes à l’Europe et à ses symboles. Dans cet épisode, Nikola Obermann et Bérangère Lallemant racontent l’histoire du drapeau européen.

L’hymne européen

En 1972, le Conseil de l’Europe choisit l’Ode à la joie comme hymne de célébration de l’Europe. Ecrit en 1785 par Schiller et mis en musique par Beethoven en 1824, il célèbre la liberté et l’union des hommes par la joie. Devenu hymne officiel des Communautés en 1985, il est aujourd’hui joué lors des cérémonies officielles de l’Union européenne et à l’occasion de certaines commémorations.

Magazine : Les hymnes nationaux, C’est en France, c’est en Europe, France Inter, 9 février 1997, 55min.

Véronique Barnet propose un tour d’Europe des hymnes nationaux en compagnie de Xavier Maugendre, qui vient de publier L’Europe des hymnes, et Jean-François Chiappe, qui raconte l’histoire particulière de la Marseillaise. La discussion est entrecoupée par les extraits des hymnes hollandais, danois, italiens, grecs, belges, anglais, allemands et espagnols. L’ode à la joie de Beethoven est diffusé en fin d’émission.

Documentaire : La Neuvième, un destin exceptionnel, France 5, 5 mars 2005, 54min.

Ce documentaire de Pierre Henry Salfati est consacré à la Neuvième Symphonie de Beethoven, maintes fois revisitée depuis sa création en 1824, et devenue, au fil du temps, fétiche sonore de causes et d’idéologies contradictoires, de l’Allemagne nazie à l’Union européenne. Les commentaires alternent avec diverses images d’archives, de concerts et de répétitions de l’oeuvre et d’extraits de films.

Magazine : Spécial Europe : (2ème partie), Karambolage, Arte, 26 mai 2019, 10min.

Dans cette seconde partie de Karambolage consacrée à l’Europe, Philipp Seefeldt et Hajo Kruse racontent l’histoire de l’Ode à la joie depuis sa composition par Beethoveen.

L’Euro

L’union monétaire figure parmi les résolutions du traité de Maastricht, entré en vigueur le 1er novembre 1993. Annoncée en 1999 et mise en circulation en 2002, la monnaie unique européenne fait l’objet d’une intense campagne de préparation dans les médias.

Collection : Le Journal de l’euro, France Info, 1998-1999, 2min30, Chronique, 11 documents.

Le journal présenté par Marie Christine Vallet explique le fonctionnement de la monnaie unique et ses conséquences sur la vie quotidienne des Européens, ceci à travers des interviews et des incursions dans des secteurs d’activité comme l’automobile.

Documentaire : L’Euro, une pièce en trois actes, Les Mercredis de l’histoire, Arte, 1998, 49min, 3 épisodes.

Stéphen Clarke réalise une série documentaire de trois épisodes consacrée à la genèse de la monnaie unique dans les années 1970 et à ses divers promoteurs dans les milieux politiques et économiques.

Débat : Vivre en Euro, Mots croisés, France 2, 27 avril 1998, 1h15.

En marge de l’adoption de l’euro par le Parlement, un débat contradictoire est organisé à l’Hôtel de la Monnaie entre les partisans de la monnaie unique (Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Delors, Daniel Cohn Bendit, Bertrand Colomb) et ses détracteurs (Robert Hue, Nicole Catala).

Collection : L’Euro au quotidien, France Info, 2001, 2min, Chronique, 21 documents.

Pour préparer le passage à la monnaie unique, cette émission animée par Marie Christine Vallet permet de connaître la valeur en euros d’objets du quotidien comme un briquet, une boîte d’aspirine ou encore un bouquet de fleurs.

Collection : Chronique de l’Euro, Europe 1, 2002, 3min, Chronique, 25 documents.

Cette chronique économique est présentée par Pierre Thivolet et porte sur une thématique autour de l’Euro. Il évoque entre autres la destruction des francs, la circulation des faux billets, les différentes pièces de monnaie ou encore le salaire en euro.

Magazine : Les Européens et l’euro, Accents d’Europe, Radio France Internationale, 2 janvier 2002, 20min.

Magazine sur le comportement des européens à l’arrivée de l’Euro ; correspondance d’Allemagne, de Grande Bretagne, d’Espagne et de Russie ; reportage sur les difficultés des commerçants de détail français.

Magazine : L’euro est arrivé, C’est pas sorcier : le magazine de la découverte et de la science, France 3, 27 janvier 2002, 26min.

L’euro est la monnaie unique européenne depuis le 1er janvier 2002. Cette émission, grâce à Fred, en duplex de Londres, à Sabine, en duplex de Bruxelles, et à Jamy, dans le camion, nous dit tout sur cette nouvelle-venue, dont l’arrivée est préparée depuis longtemps. En partant de leur désir de se lancer dans l’import-export de petits camions, ils se trouvent face à des situations qui permettront de parler des spécificités de l’euro et de son rôle dans l’économie européenne et mondiale.

Magazine : Un euro de plus en plus séduisant, Carrefour de l’Europe, Radio France Internationale, 16 janvier 2009, 19min.

Daniel Desequelle consacre cette émission à un bilan de la monnaie unique européenne, l’euro, dix ans après son adoption. Quels sont les atouts de cette monnaie et le rôle de la Banque Centrale Européenne ? Ses invités sont Iain Begg, professeur d’économie à la London School Of Economics, Daniela Schwarzer, analyste et chercheur à SWP, et Bernard Jacquillat, professeur à l’IEP Paris.

Documentaire : La Naissance de l’euro, La Marche de l’histoire, 26 septembre 2011, 29min.

Jean Lebrun s’entretient avec Thomas Klau, analyste politique à l’ECFR, l’European Council on Foreign Relations, et coauteur de Ces Hommes qui ont fait l’euro – Querelles et ambitions européennes.

François Fillon

Documentaire : Le Roman de l’Euro, France 2, 15 mai 2014, 1h40.

Ted Anspach et Bernard Faroux retraçent les grandes étapes de la construction de l’euro et mettent en perspective son rôle et son avenir. Leur documentaire donne la parole aux personnalités politiques qui ont participé à la mise en place de la monnaie unique telles que Michel Rocard, François Fillon, Wolfgang Schauble, José Luis Rodriguez Zapatero et Dominique Strauss-Kahn.

Le programme Erasmus

Créé en 1987 sous l’égide de Jacques Delors, alors président de la Commission européenne, le programme Erasmus est un dispositif de mobilité qui permet chaque année à des étudiants, apprentis, demandeurs d’emploi ou encore enseignants de partir étudier ou travailler dans un pays-membre de l’UE ou dans un pays partenaire (Islande, Liechtenstein, Norvège, Turquie, Macédoine du Nord et Serbie). Ce programme emblématique de l’intégration européenne est considéré comme une réussite majeure de l’Union.

Magazine : Les grandes écoles, Correspondance pour l’Europe, La Cinquième, 6 juin 1998, 25min.

Dans cette émission consacrée à l’enseignement supérieur en Europe, et plus particulièrement au volet Erasmus du programme Socrates mis en place par l’Union européenne, Mady Tran s’entretient avec Jacques Mion, rapporteur de la commission Attali « Pour un modèle européen d’enseignement supérieur », et Jean-Yves Longueau, chef du bureau Europe au ministère de l’Education Nationale. Ils évoquent les aspects pratiques et politiques de ce programme, et les propositions du rapport.

Magazine : Le programme Erasmus, L’Europe et nous, Public Sénat, 30 octobre 2007, 10min.

Marie-Laetitia Bouriez reçoit Odile Quintin, directrice générale de l’Education et de la Culture à la Commission Européenne, et Sébastien Maillard, responsable du service Europe au journal La Croix, pour parler du programme européen d’échange universitaire Erasmus, son fonctionnement, ses atouts, son financement et ses perspectives.

Magazine : Erasmus est mort, vive Erasmus +, Square, ARTE, 26 octobre 2014, 25min.

Dans ce magazine consacré aux enjeux européens, le thème abordé est le projet Erasmus. Pour aborder ce sujet, Vladimir Vasak s’entretient avec Marlène Mizzi de l’Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates. Ils évoquent aussi la présence des europhobes au Parlement européen.

Documentaire : Erasmus, notre plus belle année, France 2, 24 octobre 2017, 1h08.

A l’occasion des 30 ans du programme européen Erasmus, le journaliste Sébastien Legay, marqué par sa propre expérience à Amsterdam en 1992, a décidé de retrouver ses anciens colocataires pour partager leurs souvenirs de cette expérience. Ses commentaires sur des images d’illustration et des images d’archives alternent avec les témoignages d’anciens étudiants et amis, et les interviews d’une coordinatrice Erasmus, du réalisateur Cédric Klapisch, du secrétaire d’état chargé des affaires européennes en Italie, du premier directeur du bureau Erasmus, du fondateur de l’agence Erasmus France et d’étudiants.

6.    Les droits sociaux en Europe

Les droits de l’homme

La défense des droits de l’homme est un des piliers de l’unification de l’Europe. Le conseil de l’Europe, fondé en 1949, avait en effet pour vocation première de faire respecter la Déclaration universelle des Droits de l’homme de 1948. En 1950, ses membres signent la Convention européenne des Droits de l’homme, complétée au fil des années par de nouveaux protocoles.

Reportage : La Cour européenne des Droits de l’Homme, Résistances, Antenne 2, 6 juin 1985, 2min.

Dans ce court reportage, Dominique Torres présente la Cour européenne des Droits de l’Homme de Strasbourg, créée le 4 novembre 1950. Un commentaire sur des photos et des images d’archives alterne avec l’interview de Peter Leuprecht, directeur des Droits de l’Homme, qui déclare que certaines personnes, grâce à leur recours auprès de cette Cour, sont parvenues à un traitement à l’amiable avec leur pays d’origine.

Magazine : Valeurs partagées, Dédalus, La Cinquième, 11 décembre 1995, 3min30.

Ce reportage de Joël Perruchione souligne le rôle des trois valeurs partagées par l’Union européenne : la démocratie, le respect des droits de l’homme et la liberté.

Documentaire : Plus jamais ça, la Cinquième, 13 décembre 1997, 6min.

Dans ce court documentaire, Cindy et Sarah, lycéennes, interrogent Emma Bonino, Commissaire européen chargée de l’aide humanitaire, au sujet de sa mission de faire reculer la barbarie et d’obliger les gouvernants à respecter la vie humaine. Elle insiste sur la nécessité pour l’UE d’avoir une politique étrangère commune.

Magazine : Paroles d’Europe : les droits de l’Homme, Une Semaine sur Public Sénat, France 3, 29 octobre 2003, 10min.

Il s’agit d’un extrait de l’émission Paroles d’Europe dans laquelle Jean-Paul Costa, vice président de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, est interviewé à propos du respect des droits de l’Homme en Europe.

Documentaire : Le Voyage retour, ARTE, 17 février 2004, 48min.

Ce documentaire réalisé par Laura Ashton traite des expulsions d’immigrés clandestins vers leur pays d’origine, au mépris de la dignité humaine. Deux immigrés afghans et deux immigrés maliens, expulsés de France et d’Angleterre, ont été suivis tout au long de leur retour dans leur pays d’origine.

Les femmes

De nombreux reportages sur le statut des femmes en Europe évoquent leur accès aux libertés fondamentales (droit de vote, IVG,…), des figures féminines marquantes de l’Europe et la parité dans les institutions européennes. Depuis 1979, le nombre de femmes élues au Parlement européen est en constante augmentation et près de 40% des sièges sont occupés par des femmes en mars 2020. Les chiffes révèlent néanmoins des disparités entre les pays. Si l’Europe du Nord et de l’Ouest a élu plus de 40% de femmes aux élections de 2019, l’écart se creuse dans l’Est de l’Union, notamment en République Tchèque et à Chypre où moins de 20% des représentants élus au Parlement sont des femmes.

Collection : Aujourd’hui madame, 2ème chaîne, 1974, 56min, Magazine, 11 documents.

Ce magazine à destination des femmes est présenté par Alain Jérome et Evelyne Pages. Il propose un à deux (parfois plus) sujets intéressant les femmes ou parfois plus largement la société (les personnes handicapées, les vacances), avec des invités en plateau et un ou deux reportages. Une série de huit épisodes intitulée « Les Femmes de l’Europe » est précisément consacrée aux femmes des pays-membres de l’Union européenne.

Magazine : 4 femmes d’Europe, Euro 9, TF1, 14 mars 1979, 60min.

Tony Barry compare le pouvoir d’achat des consommateurs dans quatre pays européens : L’Irlande, l’Italie, la Grande-Bretagne et la Hollande. On suit quatre femmes de routiers dans leur vie quotidienne : Lucia Nicolli à Rome, Joan Reeves à Londres, Brenda Coyle à Dublin et Ina à Amsterdam. Elles parlent des problèmes de consommation, de défense du consommateur et de l’influencé du Marché commun sur la consommation des villes.

Journal télévisé : Interview d’Yvette Roudy : chômage des femmes en Europe, Soir 3, FR3, 8 mars 1984, 1min30.

Anne Rongere interroge Yvette Roudy, secrétaire d’Etat à la femme, qui parle des droits des femmes dans les différents pays européens et souligne la nécessité de faciliter leur entrée dans le monde du travail.

Documentaire : Féminisme, Mémoire de l’Europe, France 3, 15 octobre 1992, 53min.

Christian Paureilhe suit cinq femmes qui ont marqué le XXème siècle par leur engagement pour la condition féminine : l’Espagnole Rosa Chacel, philosophe, la Danoise Ulla Dahlerup, journaliste, la Luxembourgeoise Lilian Thorn-Petit, journaliste parlementaire, la Française Simone Veil qui en 1975 a fait voter la loi qui autorise l’interruption volontaire de grossesse, et la Britannique Shirley Williams, politicienne. A tour de rôle, ces témoins évoquent l’événement le plus marquant.

Reportage : Europe : encadré parité, France Europe Express, France 3, 23 janvier 2000, 3min.

Reportage sur la parité homme-femme en politique dans les principaux pays de l’Europe communautaire. La France arrive en dernière ligne en ce qui concerne la représentativité des femmes en politique. En alternance, commentaire sur images d’illustration et interviews.

Journal télévisé : Bruxelles – féminisme et parité au Conseil européen, TF1 13 heures, TF1, 19 novembre 2009, 1min30.

Alors que la commission Barroso II ne compte que huit femmes parmi ses membres, le reportage donne la parole aux eurodéputées qui manifestent à Bruxelles pour plus de représentation féminine dans les institutions européennes. Les images sont suivies d’une interview de Vaira Vike-Freiberga, ancienne présidente de la Lettonie venue animer un colloque sur la parité en politique.

Les droits LGBTI

La reconnaissance des droits des minorités sexuelles connaît un bond en Europe à partir des années 2000. En 2001, onze ans après le retrait de l’homosexualité de la liste des maladies mentales de l’OMS, les Pays-Bas deviennent le premier pays d’Europe et du monde à légaliser le mariage entre personnes du même sexe. Ils sont suivis en Europe par la Belgique (2003), l’Espagne (2005), la Suède, (2009), le Portugal (2010), le Danemark (2012), la France (2013), le Royaume-Uni (2014), le Luxembourg et l’Irlande (2015), l’Allemagne, la Finlande et Malte (2017) et l’Autriche (2019). En mai 2021, ils représentent la moitié de l’Union européenne. D’autres pays reconnaissent l’union civile (Italie, République Tchèque, Hongrie, Slovénie, Croatie, Grèce, Chypre, Estonie, Irlande du Nord). Enfin, le mariage homosexuel demeure interdit dans six pays européens (Lettonie, Lituanie, Pologne, Slovaquie, Roumanie, Bulgarie).

Journal télévisé : Les unions homosexuelles en Europe, Arte info, ARTE, 31 juillet 2003, 1min20.

Ce reportage rend compte des possibilités d’union entre homosexuels dans plusieurs pays de l’Union Européenne.

Magazine : L’Europe homo = Schwules Europa, Le Forum des Européens, Arte, 7 juin 2004, 45min.

Anne-Sophie Mercier et Matthias Beermann consacrent leur émission à la communauté homosexuelle dans l’Union européenne. Celle-ci souhaite aujourd’hui obtenir les mêmes droits que les couples hétérosexuels. Pour parler des droits des gays et des lesbiennes en Europe et réagir aux reportages diffusés, ils reçoivent le psychanalyste Jean-Pierre Winter.

Magazine : Le pouvoir homo, Le Forum des Européens, ARTE, 16 septembre 2006, 43min.

Le magazine consacre un thème à l’enjeu politique que représentent les homosexuels aujourd’hui en Europe et l’évolution des dirigeants politiques, des législations et des mentalités sur cette question de société. Michel Onfray, philosophe et essayiste, a été invité pour en parler.

Magazine : Etre homo en Europe, Avenue de l’Europe, France 3, 12 janvier 2013, 16min.

Véronique Auger consacre son émission à la perception de l’homosexualité en Europe et propose un tour d’horizon en trois reportages en Pologne, Savoie et Allemagne.

Magazine : Ni homme ni femme, troisième sexe !, Vox pop, Arte, 17 janvier 2016, 28min.

John Paul Lepers aborde la difficile reconnaissance en Europe du troisième sexe à travers les témoignages d’intersexués, de parents, d’élus et de militants.

Journal télévisé : L’Europe divisée sur la question des droits des homosexuels, Arte journal, 30 juin 2017, 2min.

Ce reportage présente les différentes positions des pays européens sur le mariage et l’union homosexuelle. Si l’Europe de l’Ouest a voté des lois en ce sens, en Europe de l’Est, c’est toujours interdit et l’homophobie latente entraine de nombreuses violences, notamment en Tchétchénie. Les images sont suivies d’une interview d’Igor Kochetkov, président du réseau LGBT de Russie.

Collection : Droits LGBT+ : de l’intime au politique, Cultures Monde, France Culture, 2019, 60min, Magazine, 4 épisodes.

En marge des élections européennes, Florian Delorme consacre le thème de la semaine à la reconnaissance des droits LGBT+ dans le monde et aux risques que les gouvernements conservateurs font peser sur eux. Les quatre épisodes qui se succèdent présentent respectivement les restes du clivage Est-Ouest sur cette question, les difficultés rencontrées en Afrique, le militantisme et les bouleversements d’une culture autrefois clandestine.

7.    L’Europe des sciences

Le rêve spatial

Dans les années 1960, l’Europe s’impose dans la conquête spatiale en créant deux organismes (Le CECLES et le CERS) et en lançant des satellites comme l’A1 Astérix en 1965 et Prospero en 1971. Il faut néanmoins attendre 1975 pour que les pays-membres créent l’Agence spatiale européenne, une organisation unique indépendante de l’Europe communautaire qui coordonne les activités spatiales et a depuis lancé des programmes célèbres comme Ariane et Galileo.

Reportage : L’Europe vue d’en haut, Eurêka, 1ère chaîne, 25 septembre 1968, 18min.

Reportage sur le lancement du premier satellite européen Esro-2, qui a été conçu et fabriqué en partenariat par plusieurs pays. Il s’agit d’un satellite uniquement chargé de recherches scientifiques, mis en orbite par un lanceur américain. L’administration du projet se trouve à Paris, le centre technique est à Noordwijk à côté d’Amsterdam, les liaisons avec le satellite s’effectuent depuis Redu en Belgique, et le traitement informatique des données à Darmstadt en Allemagne.

Magazine : Ariane ou l’indépendance, L’Or du ciel, TF1, 3 juillet 1979, 52min.

Cette émission de Claude Savarit et de Bernard Gonner permet de découvrir les dernières réalisations européennes en matière d’espace et de communication par satellite.

Documentaire : Arianespace : un avenir spatial pour l’Europe, Grand angle, France Culture, 10 novembre 1984, 60min.

Un documentaire sur les coulisses de la base spatiale de Kourou à l’occasion du troisième vol commercial de la fusée Ariane 3 et de la mise sur orbite de deux satellites de télécommunication.

Journal télévisé : L’ESA a 25 ans, TF1 Vingt heures, TF1, 19 avril 1989, 1min.

Pour le 25ème anniversaire de l’Agence spatiale européenne, Michel Chevalet présente une rétrospective des avancées de l’Europe dans la conquête spatiale.

Magazine : Les étoiles de l’Europe, Zoom Europa, Arte, 13 mai 2009, 6min.

A Kourou en Guyane, la fusée Ariane 5 doit décoller pour mettre en orbite les satellites Hershel et Planck, derniers nés de l’Agence Spatiale Européenne. Ils sont lancés pour sonder le cosmos et capter les origines de notre univers. Le commentaire sur images alterne avec les interviews de Eckard Settelmeyer, directeur de l’Observatoire de la terre, François Bouchet, directeur de recherche au CNRS et Jean-Jacques Juillet, directeur des programmes européens Thales Alenia Space.

Journal télévisé : Les 50 ans de l’Agence spatiale européenne, Journal télévisé 19h30, Télé Guyane, 18 janvier 2014.

Alors que l’Europe s’apprête à fêter les 50 ans de l’ESA, son agence spatiale, le reportage souligne les difficultés que connaît la conquête spatiale dans un contexte de crise économique.

Débat : Quel avenir pour l’Europe dans l’espace, Science publique, France Culture, 23 mai 2014, 56min.

Michel Alberganti reçoit Joël Hamelin, conseiller scientifique au commissariat général de la stratégie et de la prospective, Géraldine Naja, responsable des affaires institutionnelles à l’Agence spatiale européenne, et Jacques Villain, historien, pour évoquer la politique spatiale européenne face à la concurrence.

Magazine : Le port spatial de l’Europe, Matière grise. Les docs, TV5MONDE, 16 août 2014, 20min.

Matière grise consacre un sujet aux préparatifs du lancement de la fusée Ariane, l’un des emblèmes les plus célèbres de la conquête spatiale européenne qui s’envole régulièrement depuis le port spatial de Kourou, en Guyane française.

Entrée en service du GPS européen Galiléo, 20 heures, France 2, 15 décembre 2016, 1min, Journal télévisé

Ce reportage est consacré à l’entrée en service de Galiléo, un projet de constellation de satellites développé par l’Union européenne et dont le déploiement doit s’achever vers 2020.

Le nucléaire

Près de 30% de la production d’énergie dans l’Union européenne est consacrée au nucléaire. La France est le premier pays producteur d’énergie nucléaire, possédant 56 réacteurs et représentant à elle-seule la moitié de la production totale en Europe. Le nucléaire est aussi une importante force de dissuasion. Au sein de l’UE, l’arme nucléaire est possédée par la France et le Royaume-Uni et hébergée par la Belgique, l’Allemagne, les Pays-Bas et l’Italie à travers l’OTAN.

Débat : L’Europe et la défense atomique, Répliques, France Culture, 25 janvier 1986, 45min.

Alain Finkielraut et Gilles Anquetil présentent un débat avec Alain Minc, directeur à la Société Saint-Gobain, et Jean-Louis Gergorin, ancien chef du centre d’analyse et de prévisions du Quai d’Orsay, à propos du livre d’Alain Minc Le Syndrôme finlandais. Ils évoquent le problème de la force de dissuasion nucléaire en Europe et l’avenir des rapports entre l’Europe et les grandes puissances.

Christine Ockrent

Débat : La recherche européenne, France Europe Express, France 3, 19 avril 2005, 1h40.

Christine Ockrent  consacre l’émission à la recherche scientifique au sein de l’Union européenne et souligne les succès de la coopération scientifique en Europe : Airbus Industrie, l’atterrissage de la sonde Huygens sur Titan, l’exploration de Saturne, le programme Gallileo et l’accélérateur de particules du CERN. Les reportages s’accompagnent d’une discussion entre François D’Aubert, ministre délégué à la recherche, Claude Allègre, chercheur à l’Institut de physique du globe, Jacques Généreux, économiste, membre du PS, Alain Trautmann, biologiste à l’INSERM, Philippe Pouety, président du Conseil stratégique de l’innovation et Philippe Busquin, député PSE Belge au parlement européen.

Documentaire : CERN Experimental City, France 3, 25 mai 2018, 52min.

Anne de Manincor réalise ce documentaire sur le CERN, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire, le plus grand centre de physique des particules du monde. Il s’agit d’une véritable ville expérimentale, scientifique et internationale, où le langage commun est celui de la science et dont l’accélérateur de particules, monstre en quête de l’infiniment petit, est le coeur.

L’UE et l’écologie

La question environnementale apparaît dans le programme d’action de l’UE dès 1979 avec la directive « Oiseaux » destinée à protéger les oiseaux sauvages. Elle est ensuite inscrite dans l’Acte unique européen en 1986 et dans le traité de Maastricht en 1992, devenant un domaine de compétences de l’Union. Un an plus tard, l’Agence européenne pour l’environnement est fondée à Copenhague et rassemble aujourd’hui les 27 états-membres, le Liechtenstein, la Norvège, l’Islande, la Suisse et la Turquie. A mesure que les études annoncent un dérèglement climatique d’ampleur, l’Union européenne élargit son champ de compétences et lance de grands projets, comme le Pacte vert qui doit permettre à l’Europe d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Néanmoins, la politique de l’environnement demeure partagée entre l’Union et les états-membres. Dans la foulée des recherches scientifiques sur l’évolution du climat, de nombreux documentaires ont été réalisés sur les conséquences néfastes de l’activité humaine sur la planète et les moyens d’y remédier.

Jacques Perrin

Documentaire : Tchernobyl 10 ans après : nuages sur l’Europe, France 2, 13 avril 1996, 53min.

Ce documentaire produit et présenté par Jacques Perrin raconte l’accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl et ses retombées dix ans après. Les réalisateurs ont mené l’enquête pendant plusieurs années dans différents pays, filmant et recueillant des témoignages afin de dresser un bilan économique, politique, écologique et médical de la catastrophe. Les interviews et les images factuelles alternent avec des images d’archives.

Journal télévisé : L’air plus propre pour l’Europe : Quoten gegen dicke Luft, 8 et demi, ARTE, 17 juin 1998, 2min.

Ce reportage analyse les moyens employés par les pays de l’UE pour réduire les émissions de gaz à effets de serre et atteindre l’impératif de 8% de réduction annoncé lors de la conférence de Kyoto. Alternance d’un commentaire sur des images d’illustration et un carton animation et l’interview de Manfred Stock, climatologue.

Débat : Kyoto : l’Europe donne l’exemple, Le Forum des Européens, ARTE, 30 octobre 2004, 1h.

Anne-Sophie Mercier et Matthias Beermann reçoivent le scientifique danois Bjorn Lomborg, professeur de statistiques, ancien membre de Greenpeace et auteur du livre L’écologiste sceptique, un essai dans lequel il conteste les conclusions alarmistes des scientifiques sur le réchauffement de la planète, l’impact de l’homme sur le climat et l’efficacité des mesures préconisées par le protocole de Kyoto. Ce débat est illustré de nombreux reportages.

Magazine : Le pollution de l’Europe, France 3, Avenue de l’Europe, 9 septembre 2006, 9min.

Véronique Auger consacre l’émission à la pollution en Europe et les mesures prises dans l’Union, avec les exemples de Venise en Italie, Toulouse en France et Göteborg en Suède.

Documentaire : Energie le futur à contre courant, ARTE, 18 novembre 2008, 1h.

Ce documentaire réalisé par Claude Lahr a pour thème les choix énergétiques qui vont s’imposer à l’Europe dans les prochaines décennies. Partant du constat que le gaz et le pétrole devraient se tarir à courte échéance, mais aussi que d’ici 2030, l’Europe dépendra à 70% de ressources importées, de plus en plus rares, chères et localisées, le réalisateur part à la découverte d’autres manières de consommer et met en lumière de nouvelles formes d’approvisionnement en énergie.

Christine Lagarde

Documentaire : Europe, 180 jours pour convaincre, ARTE, 10 janvier 2009, 1h30.

Pendant six mois, Sergio Ghizzardi dévoile les coulisses de la présidence française de l’Union européenne, sur les pas de Christine Lagarde, Jean Louis Borloo, Nathalie Kosciusko-Morizet et Michel Barnier. Il évoque la crise boursière de 2008 mais aussi le dossier environnement à travers une interview de Guido Sacconi, rapporteur du projet de directive européenne pour diminuer les émissions de CO2 des voitures.

Documentaire : Nucléaire, la fin du tabou, ARTE, 22 septembre 2009, 43min.

Tombée en disgrâce depuis l’accident de Tchernobyl et réputée sale et dangereuse, l’énergie nucléaire est à nouveau reconsidérée par de nombreux pays européens, notamment par la France, et même par certains écologistes. En effet, face au réchauffement climatique et à l’épuisement des énergies fossiles, cette énergie émet peu de gaz à effet de serre et produit plus d’électricité que l’énergie renouvelable. Mais s’agit-il d’une énergie verte ? Barbara Necek et Anna Kwak proposent un retour sur l’histoire du nucléaire en Europe et posent la question du retraitement des déchets à l’exemple du travail réalisé au laboratoire de Bure.

Magazine : COP 21, Avenue de l’Europe, le mag, France 3, 21 octobre 2015, 1h.

Véronique Auger présente une émission consacrée à la future conférence sur le climat, COP21, organisée à Paris. Focus sur l’Europe et ses efforts en faveur de l’environnement à travers trois exemples, le Danemark, les Pays Bas et la Grande Bretagne. En fin d’émission, en compagnie de Jean-Christophe Ploquin, rédacteur en chef de La Croix, elle s’entretient avec Daniel Cohn Bendit, ancien député européen Europe écologie Les Verts.

Documentaire : Désobéissant.e.s !, ARTE, 27 novembre 2020, 1h22.

Face à l’urgence climatique, une frange importante de la jeunesse a fait le choix de la désobéissance civile et de l’action. En immersion, Adèle Flaux et Alizée Chiappini font le récit d’une mobilisation sans précédent.

8.    Pêche et agriculture en Europe

La PAC (1962) et la PCP (1983) sont deux volets majeurs de la construction européenne. Ils reflètent les visées productivistes qui prévalaient dans la création de l’Union. Après la guerre, il convient en effet de relancer la production alimentaire de l’Europe en ruine et de permettre aux agriculteurs d’obtenir des revenus satisfaisants. La PAC permet ainsi de moderniser l’agriculture en même temps qu’elle assure une sécurité financière aux agriculteurs, l’Europe rachetant les produits invendus à un prix minimum fixé. Quant à la PCP, si elle répondait à la même volonté de rendre la pêche plus productive, elle est aujourd’hui tournée vers une exploitation durable des ressources halieutiques et la préservation de la biodiversité marine. De même, la PAC a fait l’objet de nombreuses réformes et concilie désormais les intérêts agricoles et le développement durable.

Documentaire : Terres d’Europe, Fonds Agriculture et Pêche, 1er janvier 1953, 18min.

Ces images présentent la modernisation de l’agriculture européenne au lendemain de la seconde guerre mondiale, à travers l’exemple de plusieurs familles de paysans. Elles sont tournées dans la Beauce, en Autriche, en Allemagne et en Italie.

Voir aussi : Trois cent millions d’invités (01/01/1956)

Trois paysans d’Europe se parlent, Cinq colonnes à la une, 1ère chaîne, 9 mars 1962, 14min.

Après les conférences de Bruxelles sur le marché commun agricole, trois paysans agriculteurs aux exploitations similaires se rencontrent : un français, un italien et un allemand. Les trois paysans, installés à la table familiale, échangent à propos de leurs différents problèmes : mode de vie, problèmes agricoles, et nouveaux problèmes posés par le marché commun.

Magazine : la Pêche européenne, Thalassa : Le magazine de la mer, FR3, 24 mars 1979, 29min.

Cette émission est consacrée à la crise de la pêche européenne et pose, à travers plusieurs témoignages, la question des ressources et des outils de travail des pêcheurs. Les reportages sont tournés en Irlande et dans les ports français de Boulogne et de Lorient.

Reportage : L’agriculture française et le Marché commun, Le téléphone sonne, France Inter, 5 juin 1980, 32min.

Louis Perrin, président de l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture, est interviewé et répond aux questions des auditeurs sur les dangers du protectionnisme, sa préférence pour un élargissement de l’Europe étalé dans le temps, les débouchés qu’offrirait l’entrée de l’Espagne  dans la communauté, le cas particulier de la Grande-Bretagne et la nécessité de s’y adapter.

Collection : D’un Soleil à l’autre, FR3, 1982 – 1996, 30min, 27 documents.

Magazine mensuel puis hebdomadaire consacré à l’actualité du monde agricole. Il est divisé en quatre parties : actualités, dossier, entretien et une partie magazine avec des reportages sur l’agriculture. Au fil des diffusions, ce magazine alterne des reportages.

Voir : Dossier : la politique agricole commune (29/01/1984) ; Le livre de la semaine : la politique agricole commune (09/06/1991)

Magazine : Magazine agricole – la politique agricole commune, France 3 Lorraine, 17 janvier 1984, 16min.

Reportage sur la PAC, la Politique Agricole Commune, avec en introduction la comparaison des effets de la PAC sur l’exploitation de la famille Beuchee en France et celle de Pierre Buliard en Suisse.

Journal télévisé : Invité Open days : la pêche et l’Union européenne, L’invité du sommaire, France 3 Languedoc Roussillon, 11 octobre 2007, 8min.

Stéphane Ratinaud rencontre Marie-Hélène Aubert, vice-présidente du groupe Vert à l’assemblée européenne pour évoquer la pêche au thon, la politique des quotas et la menace d’extinction de l’espèce.

Magazine : Un demi-siècle de politique agricole commune, et maintenant ?, Le Téléphone sonne, France Inter, 30 juillet 2012, 40min.

Cinquante ans après la mise en place de la PAC, Pierre Weill réunit Jacques Pasquier, François Thabuis et Grégoire Lory pour discuter des problèmes qu’elle pose sur les plans économiques, sociaux et écologiques.

9.    La sécurité dans l’UE

La politique extérieure commune

A partir de 1992, l’Europe met en place la politique étrangère de sécurité commune (PESC), qui lui permet de s’exprimer d’une seule voix sur la scène internationale, de défendre ses intérêts sur le plan géopolitique et d’affirmer ses valeurs morales. Elle peut ainsi émettre des sanctions contre des atteintes aux droits de l’homme mais aussi intervenir dans l’aide humanitaire. Diverses forces armées sont mises à sa disposition, comme l’Eufor, l’EuroMarFor ou encore l’Eurocorps.

Journal télévisé : Eurocorps, TF1 20 heures, TF1, 5 novembre 1993, 1min40.

Ce reportage de Jean Pierre Férey parle de l’état major du corps européen Eurocorps, inauguré à Strasbourg par les ministres de la défense français, allemand et belge. Fin 1995, cet état major devrait être à la tête de 35000 hommes issus de ces 3 pays.

Magazine : Eurocorps, Reportage, ARTE, 24 janvier 1996, 35min.

Catherine Degrace et Jörg Krause nous proposent de découvrir le fonctionnement du corps d’armée européen composé de soldats français, allemands, luxembourgeois et espagnols. Les témoignages de trois d’entre eux et du général Helmut Willmann qui dirige le corps d’armée, mettent en avant le caractère unique de cette institution.

Magazine : L’armée aux cinq drapeaux, Top Défense , France 3, 27 janvier 1996, 30min.

Valérie Exposito réalise un reportage sur le Corps européen qui, crée officiellement en mai 1992 et déclaré opérationnel en novembre, a pour vocation d’intervenir dans le cadre de l’OTAN, de l’ONU et de l’UOE pour des missions de défense européenne, de gestion de crise dans le monde ou d’actions humanitaires.

Magazine : Les instruments et l’architecture de la sécurité européenne, Le Dessous des cartes, ARTE, 17 mai 1997, 10min,

Le Dessous des cartes consacre un grand nombre de numéros à la sécurité et aux moyens de défense de l’Union européenne.

Voir épisodes : « Les Instruments et l’architecture de la sécurité européenne » (17/05/1997), « Les Obstacles à une politique de sécurité commune » (24/01/1997), « Qui défend l’Europe ? » (10/02/2018)

Magazine : La politique extérieure de l’Europe, Travaux publics, France Culture, 29 avril 2005, 60min.

En direct de Blumeray, en Haute Marne, Jean Lebrun consacre son émission à la politique extérieure de l’Union européenne. Il reçoit le sociologue Henri-Pierre Jeudy, Philippe Moreau Defarges et Michel Roche, conseiller général de l’Aube. Plusieurs sujets abordés sont relatifs à la défense de l’UE en période de crise et les rapports qu’elle entretient avec son allié américain.

Interview : Les vicissitudes de la politique étrangère et de sécurité commune, Les Enjeux internationaux, France Culture, 20 février 2006, 10min.

Eric Laurent s’entretient par téléphone avec Christian Decobert, directeur du Centre de recherche en sciences sociales au sujet des difficultés de la mise en oeuvre de la politique étrangère et de sécurité commune, la PESC de l’Union européenne installée à Prague et d’une éventuelle politique de défense commune et de son positionnement face aux Etats Unis ou à la Chine.

Documentaire : L’Europe de la défense, ARTE, 9 mai 2006, 1h, 2 parties.

Arte consacre une soirée à la politique européenne de sécurité et de défense. Le documentaire « L’Europe de la défense », réalisé par Hervé Claude et Didier Thomas et diffusé en deux parties, est suivi par l’analyse en plateau de Karl Von Wogau, président de la sous-commission sécurité et défense au parlement européen.

Journal télévisé : Les premiers éléments du corps européen de gardes frontières et gardes côtes, I>TELE, 6 octobre 2016, 1min40.

Guillaume Auda parle des équipements mis à disposition de l’Europe pour assurer sa défense, qui se composent de nombreux avions, hélicoptères, navires de reconnaissance et véhicules de patrouille.

Magazine : Défense européenne : l’Eurocorps, Vox pop, ARTE, 2 septembre 2017, 3min.

Ce reportage présente le Corps européen, ou Eurocorps, un corps d’armée subordonné à aucune organisation militaire regroupant les contingents de cinq pays européens. Il se compose d’un commentaire sur images alternant avec les interviews d’Eric Hautecloque, Wolfgang Joppich, en charge des relations humaines, et Pierre-Yves Van Hauwaert, adjudant-chef.

Magazine : Défense, l’Europe serre les rangs, Avenue de l’Europe, le mag, France 3, 14 mars 2018, 1h.

En compagnie d’Olivier Danjean, député européen Les Républicains et spécialiste des problèmes de stratégie et de défense, et Henri Vernet, journaliste au Parisien, Véronique Augier évoque la défense européenne, les relations de l’UE avec l’OTAN, le rôle du pilier franco-allemand mais aussi la cyberdéfense.

Magazine : Une défense militaire européenne, C dans l’air, France 5, 12 novembre 2018, 4min.

Ce reportage est consacré aux moyens de défense de l’Europe alors que l’OTAN, financée à 70% par les Etats-Unis, incarne sa principale défense militaire et qu’Emmanuel Macron a émis le souhait de créer une armée européenne indépendante.

Documentaire : L’Europe et sa défense, le choix des armes, ARTE, 5 mai 2020, 52min.

Dans le contexte du repli nationaliste des Etats-Unis, de l’émergence des grandes puissances russes, chinoises et turques et de l’explosion du terrorisme islamiste, l’idée d’une armée européenne fait son chemin. En même temps, elle suscite des débats en Europe, certains pays craignant la sortie de la tutelle américaine. Au fil d’images d’archives et d’entretiens éloquents, Jean Crepu revient sur cette saga géopolitique et éclaire les défis politiques, militaires mais aussi industriels mis en jeu par ce projet stratégique.

L’UE et les attentats

Les attentats qui ont frappé l’Europe dans les années 2000 et qui se sont multipliés dans les années 2010 ont imposé à l’Union de renforcer la coopération judiciaire pour lutter contre le terrorisme. L’instauration de dispositifs de traçage et du mandat d’arrêt européen en 2002 est complétée par la création d’un réseau de sensibilisation à la radicalisation en 2012 et d’un centre européen de contre-terrorisme en 2016. Aujourd’hui, l’Union européenne prépare un nouveau programme européen de lutte antiterroriste avec un renforcement du mandat d’Europol, l’agence européenne de police criminelle.

Magazine : Le retour du terrorisme = Die Wiederkehr des Terrorismus, 7 et demi, ARTE, 4 décembre 1996, 33min.

Après l’attentat à la station RER de Port-Royal le 3 décembre 1996, Dominique Bromberger consacre ce magazine d’information à la lutte antiterroriste en France et en Europe. Michel Wieviorka, sociologue spécialisé dans le terrorisme, est interviewé en duplex pour évoquer les modes d’action du GIA et du FIS et les moyens employés par l’UE pour les contrer.

Magazine : L’Europe face aux attentats, Forum, ARTE, 29 septembre 2001, 3min30.

Un sommet extraordinaire des quinze s’est réuni à Bruxelles après les attentats du 11 septembre. A l’issue de la réunion tous les pays membres approuvaient une intervention militaire en réponse aux attentats. Le journaliste revient sur les réactions politiques et les conséquences des attentats en Europe.

Magazine : la montée du populisme ; la menace terroriste en Europe, Mots croisés, France 2, 27 mai 2002, 2h.

Arlette Chabot anime deux débats, l’un sur le populisme et l’extrémisme en Europe, l’autre sur la menace terroriste, en présence de nombreux invités politiques et spécialistes de ces questions.

Magazine : Spéciale : l’Europe et le terrorisme, France Europe Express, France 3, 13 avril 2004, 1h30.

L’émission est tout particulièrement dédiée aux menaces terroristes qui pèsent sur l’Union européenne. Pour évoquer ce sujet, Christine Ockrent invite Daniel Vaillant, député socialiste, Jean-Louis Bruguiere, magistrat spécialisé dans la lutte contre le terrorisme, Antonio Vitorino, commissaire européen en charge de la Justice et des affaires intérieures (en duplex depuis Lisbonne), Gilles Kepel, professeur à l’IEP, Gustavo de Aristegui, député espagnol du PPE (en duplex depuis Madrid) et Christian De Valkeneer, député espagnol du PPE (en duplex depuis Madrid).

Documentaire : Djihad ou démocratie, Au nom de l’Islam, France 3, 11 septembre 2009, 53min.

Second volet d’un documentaire en deux parties consacré aux mouvements islamistes dans le monde arabo-musulman et à leur affrontement avec l’occident et ses valeurs des années 1980 aux années 2000. Evocation plus particulièrement des attentats du 11 septembre 2001, du conflit israélo-palestinien, de la situation en Irak, en Afghanistan et en Iran.

Documentaire : Les démocraties et la lutte antiterroriste, La Marche de l’histoire, France Inter, 8 septembre 2011, 28min.

Jean Lebrun s’entretient avec le juriste Antoine Garapon à propos du terrorisme et des démocraties. Ils évoquent les instruments à disposition de l’UE pour parvenir à réprimer les actes terroristes tout en préservant les libertés des populations. Des témoignages et archives sonores illustrent leurs propos.

Magazine : L’Europe face à l’islam radical, Le Débat de France 24, France 24, 2 septembre 2014, 13min.

Vanessa Burggraf propose de faire le point avec ses invités sur la lutte contre le terrorisme islamiste et les moyens que mettent en place les pays européens pour lutter contre les djihadistes qui menacent le sécurité intérieure et s’enrôlent dans les conflits syriens et irakiens.

Magazine : Terrorisme : le défi à l’Europe, C dans l’air, France 5, 22 mars 2016, 1h08.

Yves Calvi consacre cette émission aux attentats de Bruxelles revendiqués par l’Etat Islamique. Il reçoit pour en parler Roland Jacquard, président de l’observatoire international du terrorisme, Mohamed Sifaoui, journaliste, Céline Berthon, secrétaire général du syndicat des commissaires de la police nationale et Béatrice Delvaux, journaliste Le Soir en duplex depuis Bruxelles.

10.    La culture en Europe

Culture et politique

L’Europe apparaît, au niveau mondial, comme un espace culturel incontournable. Ses pays ont un patrimoine culturel et historique très riche qu’ils tentent de préserver à travers des politiques de sauvegarde mais aussi des mesures protectionnistes. Les compétences de l’Europe en matière de culture sont très limitées, les états-membres définissant eux-mêmes leurs orientations et leurs priorités. Néanmoins, des actions ont été menées à l’échelle du continent pour donner de la vitalité à l’art et à la culture, comme la création du label Capitale européenne de la culture en 1985, l’organisation de l’Année européenne du patrimoine culturel en 2018 et, surtout, la mise en œuvre du programme Europe Creative, qui doit soutenir la création d’emplois dans le secteur culturel.

Edgar Faure

Journal télévisé : L’Europe et la culture, Antenne 2 Midi, Antenne 2, 6 juin 1979, 30min.

Débat sur l’Europe et la culture auquel participent Pierre Emmanuel (RPR), François Régis Bastide (PS) Edgar Faure (UFE) Jean Pierre Kahane (PC) et Françoise Giroud. Les thèmes abordés sont : les intellectuels et la vie politique, la culture européenne, l’emploi et les jeunes.

Magazine : Les Artistes s’engagent pour l’Europe, Paroles d’Europe, Public Sénat, 2 mai 2005, 50min.

Caroline de Camaret présente un numéro consacré à l’état de la culture dans l’Union européenne. Pour traiter ce sujet, elle reçoit Jorge Semprun, écrivain et ancien ministre espagnol et la Culture, Massimiliano Fuksas, architecte italien, Andrzej Sexeryn, sociétaire de la Comédie Française, et Jean-Noël Jeanneney, président de la Bibliothèque de France. L’émission est ponctuée d’un grand nombre de reportages qui évoquent le cas du patrimoine, du cinéma et de la musique.

José Manuel Barroso

Documentaire : Rencontres Europe et la culture, France 5, 05 juin 2005, 27min.

Un documentaire réalisé par François Chayé et Stéphane Mallard consacré au rôle de la culture dans la construction européenne. Il rend compte du colloque Rencontres pour l’Europe de la culture organisé à Paris début mai 2005 réunissant des artistes, intellectuels, hommes politiques de l’Union européenne. Alternance d’images d’archives, nombreux extraits de spectacles, d’images factuelles du colloque et d’interviews.

Destination Irlande (27/09/08)

Collection : Détours d’Europe, La chaîne parlementaire Assemblée Nationale, 2008 – 2010, 30min, 27 épisodes.

Ce magazine propose de faire découvrir chaque mois un pays de l’Union Européenne. Il ne s’agit pas d’une visite touristique mais d’une visite fonctionnelle.

Les tours d’Europe

Depuis les années 1950, des tours d’Europe sont diffusés dans des magazines et ont pour but de consolider l’unité du continent et de renforcer le sentiment d’appartenance à une communauté culturelle (Voir partie 1.3. Présenter la communauté européenne). Les sources référencées ci-dessous soulignent la diversité culturelle de l’Europe sur des thèmes spécifiques comme la littérature, la philosophie ou encore les vacances.

Collection : Culture européenne, France Culture, 1980, 45min, Documentaire, 4 épisodes.

Ce documentaire d’été produit par Georges Charbonnier souligne les éléments qui forment la culture européenne sur le plan artistique, politique, économique et technologique. Il donne la parole à de nombreux chercheurs qui, en évoquant l’importance des échanges culturels en Europe, soulignent l’existence d’une communauté européenne.

Documentaire : L’Europe des philosophes, Les Chemins de la connaissance, France Culture, 1995, 20min, 5 épisodes.

Mathieu Bénézet consacre le thème de la semaine aux concepts philosophiques auxquels se rattache l’Europe. Pour en parler, il reçoit chaque jour un philosophe différent : Denis Guenoin, Philippe Lacoue-Labarthe, Michael Hirsch, Kostas Axelos et Giorgio Agamben.

Documentaire : C’est beau l’Europe la nuit, Titre événement, 10 ans d’Arte, ARTE, 29 mai 2002, 80min.

Ariel Wizman et Frédéric Taddei proposent leurs déambulations nocturnes à travers l’Europe. A l’image de l’émission « Paris Dernière », nous suivons leur périple avec artistes, musiciens,  écrivains, photographes, professionnels de la télévision… Les séquences filmées s’enchaînent sans indiquer délibérément de repères géographiques, ceux-ci se trouvant dans le générique.

Collection : L’Europe des idées, France Culture, 2004-2008, 14 – 52min, Chronique

Chronique présentée par Geneviève Fraisse consacrée à un thème unique en rapport avec l’Europe, à la fois territoire et histoire en train de se construire. Elle propose une lecture philosophique et politique d’un sujet d’actualité directement relié à une question au Parlement européen.

Collection : Patrimoine européen : les grands dramaturges, ARTE, 2008, 43min, 10 épisodes.

Chaque jour pendant deux semaines, le réalisateur Matthias Schmidt retrace la vie d’un dramaturge européen ayant marqué son époque, parle de ses œuvres les plus illustres et évoque la manière dont elles ont influencé l’art dramatique à travers des entretiens de personnalités du spectacle.

Collection : L’Europe en bandoulière, Radio France Internationale, 2009, 50min, Magazine, 8 épisodes.

Cette série estivale se propose de traiter l’actualité européenne de manière légère, à travers des sujets sur les vacances des Européens, le camping ou encore les traditions de l’apéritif.

Emission du 30 mars 2019

Collection : Bons baisers d’Europe, France 2, 2018 – 2019, 52min, Magazine, 23 documents.

Accompagné d’un invité et de trois chroniqueurs, Stéphane Bern propose un tour d’Europe ludique et familial. Toutes les semaines, Abdel Alaoui, Enora Malagré et Julia Molkhou parcourent l’Europe pour explorer trois pays et les faire découvrir aux téléspectateurs.

Le cinéma

Berceau du cinéma, l’Europe est aujourd’hui un lieu de production cinématographique majeur et un foyer de la cinéphilie, abritant trois festivals internationaux prestigieux : le Festival de Cannes, la Berlinale et la Mostra de Venise. Pour donner de la vitalité au Septième art et résister à la suprématie américaine, l’Union européenne encourage la formation et la création audiovisuelle à travers le programme MEDIA, fondé en 1991 et intégré au programme Europe Creative depuis 2014. Elle a aussi crée le prix Lux, une récompense décernée chaque année par le Parlement européen à un film représentant les valeurs de l’Union.

Magazine : Le cinéma européen : courts métrages, Connaître le cinéma, France Culture, 7 mars 1964, 43min.

Jean Mitry et Philippe Esnault proposent un tour d’Europe du court métrage, suivi d’un débat en en compagnie du cinéaste Paul Paviot et des spectateurs du studio Parnasse.

Magazine : Profession cinéaste, deuxième : images d’Europe, France Culture, 12 mars 1991, 60min.

France Culture propose une réflexion collective sur l’avenir du cinéma européen à l’occasion de la première réunion du Groupement Européen des Ecoles de Cinéma et Télévision, qui s’est déroulé dans le cadre du festival Premiers Plans d’Angers (janvier 1991)

Fay Weldon

Magazine : Le cinéma européen, Metropolis, Arte, 22 janvier 1995, 60min.

Dans le cadre du Festival du cinéma européen au Luxembourg, Jacques Santer s’exprime sur les problèmes du cinéma européen et sur la question de la libre concurrence et des quotas du cinéma américain.

Isabelle Huppert

Documentaire : Europe 101 = Europa 101, Arte, 08 décembre 1996, 77min.

Réalisé par Jean Marie Nizan et Fraser Macnaught, ce documentaire sur la santé du cinéma européen face à son concurrent américain donne la parole à des cinéastes, producteurs et acteurs de divers pays d’Europe. Le tout est entrecoupé par de courts extraits de films et de tournage.

Documentaire : Le film européen : expression d’une identité culturelle, Arte, 6 mai 1999, 18min.

Ce documentaire Yannick Guigue est consacré au cinéma européen et à la dimension qu’il revêt pour des personnes qui le représentent. On y trouve des interviews de réalisateurs qui, comme Volker Schlondorff et Karim Traidia, déplorent l’omniprésence des films américains sur les écrans européens mais aussi une présentation du prix Europa, soutenu par le Conseil de l’Europe et décerné par dix institutions européennes à un film emblématique des valeurs de l’Europe.

Documentaire : Cinéma(s) d’Europe, Canal+, 3 décembre 1999, 27min.

Documentaire consacré au cinéma européen, à sa diversité culturelle, aux coproductions, à la concurrence face au cinéma industriel américain, à la difficulté de distribuer les films. Portraits croisés de Pedro Almodovar, Lars Von Trier, Ken Loach  et Aki Kaurismaki.

Magazine : Le cinéma et l’Europe = Der Film und Europa, Metropolis, Arte, 14 décembre 2002, 19min.

Présentation de la cérémonie des prix du cinéma européen qui s’est déroulée à Rome le 7 décembre 2002. Des interviews de cinéastes alternent avec des images de la cérémonie et des extraits des films primés.

Magazine : L’Europudding ou les coproductions européennes, Le Forum des Européens, Arte, 28 septembre 2002, 7min.

Afin de pouvoir résoudre le problème du financement lié à la réalisation d’un film, les producteurs européens ont trouvé un système appelé l’Europudding. Ces derniers unissent leurs moyens afin de produire un film européen à gros budget. Les journalistes Frédéric Boisset et Denis Leroy se rendent dans le sud du Portugal pour assister au tournage de Les Immortels, le sixième film d’Antonio Pedro Vasconcelos et exemple type d’europudding.

Magazine : Le financement du cinéma européen, Accents d’Europe, Radio France International, 22 avril 2004, 20min.

Stéphanie Braquehais propose une émission consacrée aux modes de financement du cinéma dans les pays européens.

Magazine : Cinéma européen, le déclin ?, Paroles d’Europe, Public Sénat, 13 décembre 2004, 50min.

Caroline de Camaret présente une émission consacrée à la situation du cinéma européen

Chronique : L’Europe des cinéastes : émission du 4 juin 2006, L’Europe des idées, France Culture, 4 juin 2006, 14min.

Geneviève Fraisse s’entretient avec Pascal Rogard, directeur général de la SACD et président de la Coalition française pour la diversité culturelle. Celui ci évoque le lancement en ligne de la charte du cinéma, destinée à soutenir la création cinématographique européenne.

Magazine : Cinéma : l’Europe fait de la résistance, Avenue de l’Europe, France 3, 15 mai 2010, 13min.

Véronique Auger consacre l’émission au cinéma en Europe à travers les exemples de la Suède, de l’Espagne et de la France. Alternance de plateaux et de reportages.

Voir aussi : La Semaine du cinéma européen (30/11/2016)

Collection : Cinékino, Arte, 2017, 26min, Série documentaire, 10 épisodes.

En 10 épisodes, la série Cinékino présente un panorama éclectique de 120 ans de cinéma européen.

La musique

Au même titre que le cinéma, la musique occupe une place singulière en Europe. Outre la Fête de la musique qui, depuis sa création en 1982 par Jack Lang, s’est répandue dans plusieurs pays-membres de l’UE, des festivals de musique à vocation européenne sont organisés sur le continent, comme l’Eurovision mais aussi l’EuropaVox, créé en 2006 et qui se tient chaque été à Clermont-Ferrand. La musique est aussi une industrie et, à ce titre, elle bénéficie du soutien de la Commission européenne, comme l’illustrent la création du Conseil européen de la musique ou encore des European Border Breakers Awards, qui récompensent les artistes dont le succès dépasse les frontières.

Documentaire : L’Orchestre des jeunes de l’Europe, TF1, 10 février 1982, 46min.

François Reichenbach a suivi pendant six mois la tournée d’un orchestre groupant 135 exécutants à travers toute l’Europe. Ce documentaire présente différentes images de répétition, des extraits de concert et diverses interviews des musiciens et chefs d’orchestre.

Magazine : L’Europe musicienne, France Culture, 1989, 60min, 5 épisodes.

France Culture propose de raconter cinq siècles de musique classique en Europe en diffusant des extraits de compositeurs français, allemands, autrichiens, italiens et anglais.

Magazine : Le Tour d’Europe des musiques, Musique et compagnie, France 3, 16 décembre 1995, 56min.

Alain Duault propose un voyage musical en Europe, qui présente des musiques populaires ou savantes enregistrées dans 7 pays différents d’Europe. A l’exception de Mozart aux Pays-Bas, toutes ces musiques ont un parfum national

Magazine : Musique en Europe, Alice, France 3 Midi Pyrénées, 1er octobre 1996, 28min.

Alice suit des tendances et des musiciens atypiques à travers l’Europe : Klaus, qui joue du violon pour les sans-abris dans les rues de Cologne, Jacek, un montagnard musicien à Cracovie, des amateurs de la nouvelle pop au Pays de Galles et le Creahm à Liège, un centre qui organise des ateliers musicaux avec des handicapés mentaux.

Collection : Jeunes talents, Mezzo, 2004 – 2005, 25 – 40min, Retransmission, 9 épisodes.

Il s’agit d’une série de retransmissions de concerts, enregistrés dans le cadre d’Europe en musique, un marathon musical parrainé par Pascal Dusapin, le 1er mai 2004, à la Maison des Cultures du monde à Paris. Ces concerts donnés par de jeunes interprètes offrent un panorama de la création musicale des pays concernés, à travers des oeuvres de compositeurs contemporains, parmi lesquelles certaines sont données pour la première fois en France.

Magazine : En avant la musique, Avenue de l’Europe, France 3, 1er mars 2008, 8min.

Véronique Auger consacre l’émission à la musique en Europe, aux structures d’aide aux musiciens et à la crise du marché du disque à travers les exemples de la Finlande, de la France et de l’Allemagne.

11.    Les médias en Europe

Des unions techniques

Les médias européens n’ont pas attendu les traités de la CECA et de la CEE pour s’unir. Dès les années 1920, des expériences transnationales sont réalisées sous l’égide de l’Union internationale de la radiophonie (UIR), comme le concert européen joué en 1929 depuis six pays pour célébrer le dixième anniversaire de la Société des nations. L’Union européenne de radio-télévision, qui succède à l’UIR en 1950, entend également rapprocher les Européens grâce aux ondes et retransmet des évènements comme le couronnement d’Elizabeth II en 1953. Dès lors, la diffusion en UER s’étend rapidement aux compétitions sportives et aux concours musicaux comme l’Eurovision, crée en 1956.

10eme anniversaire de l’UER, 1ère chaîne, 12 février 1960, 6min.

Dans le cadre des 10 ans de l’UER, la 1ère chaîne propose une rétrospective des grands moments de cette coopération européenne à travers des images des programmes diffusés en Eurovision.

Document à base d’archives : Images sans frontières : dix ans d’Eurovision, 1ère chaîne, 11 juin 1964,

Images sans frontières fait vivre les grands moments qui ont jalonné l’histoire de l’Eurovision depuis le 6 juin 1954, jour où le mot Eurovision s’inscrivit sur 4 millions de récepteurs dans 8 pays européens.

Collection :  Micros et caméras, 1ère chaîne, 1965-1972, 30min, Magazine.

Ce magazine de Jacques Locquin présente deux fois par mois toute l’actualité des programmes de l’ORTF. Le téléspectateur est invité dans les reportages à découvrir les coulisses de l’ORTF et les émissions en préparation en compagnie des réalisateurs et des producteurs. Les reportages sont aussi consacrés aux moyens techniques dont dispose l’ORTF en matière de radio et de télédiffusion, aux avancées technologiques de la télévision et de la radio, et aux grands genres télévisuels et radiophoniques.

Voir : « L’Eurovision » (09/04/1966), « Des ondes courtes à la mondovision : la DAEC » (25/10/1969) ou encore « Programmes de Noël et échanges internationaux : Michel Polac à propos de Post scriptum » (28/11/1970).

Magazine : Les échanges internationaux, Samedi et demi, Antenne 2, 12 mai 1979, 5min.

Gérard Merigaud tourne un reportage au siège de l’UER à Genève sur le fonctionnement des échanges internationaux entre télévisions. Il interviewe notamment Aline Renaud et Lucie Brillie, respectivement coordinatrices à Genève et à Paris, Rudolpg Dresmann et Sam Fry, producteur de la soirée « élection européenne » en eurovision.

Euronews

Le 1er janvier 1993, après la création de l’Union européenne, la chaîne d’information continue Euronews fait son apparition. Présentée deux ans plus tôt par l’UER à la Commission européenne, elle vise à combattre l’hégémonie de la chaîne américaine CNN International sur le plan de l’information et à affirmer la puissance de l’Europe de Maastricht dans le secteur médiatique.

D’abord disponible en cinq langues – français, anglais, allemand, espagnol et italien –, elle est aujourd’hui diffusée en quatorze langues, dont le russe, le turc et l’arabe. Euronews est diffusée sur une diversité de réseaux – hertzien, câble, satellite –, sur tous les supports et dans de nombreux lieux publics comme les hôtels, les aéroports, les gares. A travers l’offre Euronews Campus, elle est également présente sur des sites universitaires prestigieux comme l’ENA en France ou Harvard aux Etats-Unis.

Contrairement à la chaîne franco-allemande Arte, qui diffuse des programmes spécifiques dont l’identité culturelle est très marquée, Euronews se veut plus généraliste et diffuse toutes les demi-heures un journal télévisé sans présentateur. Les titres d’actualité sont entrecoupés par de brefs reportages sur l’actualité culturelle, le quotidien ou encore les nouvelles technologies.

Comme la plupart des chaînes, Euronews diversifie son offre et se tourne vers l’actualité locale à travers la création d’Africanews, Euronews Albanie et, plus récemment en 2020, Euronews Géorgie. Elle lance par ailleurs Euronews Radio en 2012, une radio numérique diffusant des titres d’actualité et des programmes musicaux.

A ses débuts, la gouvernance de la chaîne est attribuée à la SOCEMIE et la SECEMIE, qui fusionnent en 2008 pour devenir le Euronews SA, un groupe audiovisuel dirigé par Philippe Cayla puis Michael Peters dont le siège est situé à Lyon. Les records d’audience de la chaîne, en hausse depuis la pandémie de Covid-19 avec en moyenne 30 millions de visiteurs par mois tous supports confondus, lui ont permis de devenir la première chaîne d’information continue en Europe, devant CNN International et BBC World News.

Journée de captation : Euronews, 2002 –

Les journées de captation d’Euronews, non décrites, sont disponibles à la consultation. La chaîne est collectée depuis 2002.

– Fondation d’Euronews

Collection : Euronews, France 3, 1995 – 2017, 25min – 1h, Magazine.

Les titres d’actualité d’Euronews sont rediffusés tous les matins de 6h à 7h sur France 3.

Journal parlé : Présentation de la nouvelle chaîne Euronews en Rhône-Alpes et en Allemagne, Inter actualités de 07H00, France Inter, 1er janvier 1993, 1min30.

Alain Le Gouguec et Claude Cordier parlent de la création d’Euronews dont le siège est à Lyon. La nouvelle chaîne internationale présentera l’actualité du monde entier.

Journal parlé : Télévision : gros plan sur la chaîne Euronews, France Info, 1er février 2010, 2min30.

Philippe Cayla, PDG d’Euronews, est interrogé par France Info sur l’introduction des programmes en turc sur la chaîne, ce qui la rend désormais disponible en neuf langues.

Chronique d’Enguérand Renault. La chaîne Euronews traverse une période difficile, France Info, 21 février 2021, 32sec.

Enguérand Renault évoque la situation difficile de la chaîne multilingue, qui risque de perdre une grande partie de la subvention de 25 millions d’euros versée par l’Union européenne. Les députés européens ne sont en effet plus d’accord pour subventionner une chaîne dite européenne mais qui n’a plus d’actionnaires européens.

– La Documentation écrite

Rapport : Euronews = Euronews, Union européenne de radiodiffusion, 1991, 9p.

Ce rapport présente Euronews, une chaîne multilingue de télévision par satellite consacrée à l’actualité, dont le lancement est prévu pour le début 1992, à l’initiative de l’Union Européenne de Radiodiffusion. Elle sera diffusée en cinq langues (allemand, anglais, espagnol, français et italien) à l’intention des téléspectateurs de la zone européenne de radiodiffusion.

Mémoire : SALIMI-ASM Cyrus, Euronews : Une chaîne d’information continue à vocation européenne, dirigé par Henri Pigeat, Université Paris II Panthéon-Assas, Septembre 1994.

Travail de recherche sur la chaîne Euronews qui, à sa naissance, doit incarner l’unité de l’Europe sur les plans culturels et politiques et lui permettre d’être plus forte face à la concurrence américaine.

Thèse : HACHIMI Meriem, Information télévisée en continu et espace public européen : analyse en réception de la chaîne paneuropéenne Euronews, dirigé par Nicolas Pélissier, Université Côte d’Azur, 2017, 579p.

Thèse sur la construction de l’espace public européen à partir de son principal espace médiatique qui étudie la réception télévisuelle d’Euronews à partir de l’expression du citoyen/téléspectateur dans l’espace public.

Des programmes internationaux

Grâce à la diffusion en UER, des programmes internationaux voient le jour en Europe. Ils se présentent généralement sous la forme de concours permettant de faire découvrir les jeunes talents des pays européens mais ils peuvent aussi servir l’intérêt général, à l’instar des magazines consacrés à la santé.

Collection : Grand prix Eurovision de la chanson, 1ère chaîne, 1958-1994, 1h, Retransmission, 43 documents.

Ce Concours créé en 1955 et organisé pour sa première édition en 1956, met en compétition une chanson représentant chaque pays participant. L’Europe est largement représentée avec parfois une extension vers le Proche-Orient, comme la participation d’Israël.

Collection : Jeux sans frontières, 1ère chaîne, 1965-1997, 1h30, Jeu.

Ce jeu a été créé par Guy Lux, Pierre Brive, Claude Savarit et Jean-Louis Marest sur une idée originale du Général de Gaulle, et conçu comme « Intervilles » à l’échelle de l’Europe. Coproduit par de nombreux pays européens, ce jeu se déroule dans une ville européenne et oppose deux ou plusieurs équipes de nationalités différentes (la formule a évolué au cours des années). Il est présenté pour la France par Guy Lux, Léon Zitrone, Simone Garnier, et Claude Savarit, ainsi que par des animateurs vedettes des autres pays en compétition.

Magazine : Semaine européenne du cœur : Infarctus fléau du siècle, 1ère chaîne, 23 février 1971, 51min.

En France, l’infarctus frappe trois hommes pour une femme. En général, il frappe les hommes entre 50 et 60 ans et les femmes après 60 ans. De nombreux reportages, tournés dans les différents pays d’Europe permettent de dresser un état des lieux.

Retransmission : Concert UER : Journée mondiale de la musique : concours des Jeunesses Musicales, France Musique, 1er octobre 1979, 1h15.

La finale du neuvième concours internationale des Jeunesses Musicales à Belgrade est diffusée en Eurovision, rassemblant entre autres les auditeurs de Radio Bremen, la Belgische Radio en Televisieomroep, la Radio Television Espanola, Radio France, l’Osterreichischer Rundfunk,…

Retransmission : Concours Eurovision des jeunes musiciens 1996, France 3, 29 juin 1996, 50min.

Retransmission d’une partie de la finale : pour les quatre candidates que nous allons découvrir, nous voyons à chaque fois l’annonce en portugais puis en anglais de la candidate, une petite présentation composée d’images diffusées dans un encadré orange de la candidate dans son cadre de vie, puis son entrée en scène et son interprétation. Les quatre candidates sont Fanny Clamagirand pour la France, Hanna Heinmaa 18 ans, pianiste originaire d’Estonie, Lidia Baich 15 ans violoniste originaire d’Autriche et Julia Fisher 13 ans violoniste originaire d’Allemagne.

Episode Rendez vous sur le Bosphore (24/05/2004)

Collection : Eurovision backstage, ARTE, 2004 – 2007, 30min, Documentaire, 5 épisodes.

Feuilleton documentaire en cinq épisodes tourné à Istanbul dans les coulisses du concours Eurovision de la chanson 2004. Durant les dix jours qui précèdent le concours, il retrace les différentes étapes de l’épreuve en s’attachant particulièrement à six candidats.

France Gall

Documentaire : Les années Eurovision, France 5, 10 mai 2007, 52min.

Documentaire de François Hubert Rodier consacré à l’histoire du concours Eurovision de la chanson depuis sa création en 1956 jusqu’à nos jours. Le commentaire sur montage d’archives alterne avec l’interview croisée de différents protagonistes.

Documentaire : Je suis Frédéric, suivi de trois Personnologues, Documentaire européen, France Culture, 31 octobre 2011, 54min.

Cette émission chapeautée par Jean Lebrun propose une heure de documentaire, avec cette série du documentaire européen, produit par l’atelier de création sonore radiophonique de Belgique, réalisés par Christophe Ault pour « Je suis Frédéric » écrit par Damien Magnet, sur la vie d’un trisomique. Ensuite, « Personnologues », écrit par Sebastian Dicenaire a reçu le Prix des Radiophonies du meilleur texte en 2010.

Domenico Modugno

Documentaire : La grande histoire de l’Eurovision, France 2, 12 mai 2018, 1h45,

Dans le cadre de la 63ème finale d’Eurovision qui a lieu à Lisbonne, au Portugal, ce documentaire est consacré à l’histoire du concours Eurovision de la chanson, l’un des plus anciens programmes télévisés au monde. Un commentaire sur des images d’archives alterne avec des extraits d’archives et les interviews.

Collections consacrées à l’Europe (sélection non exhaustive)

Si d’après des études récentes, la question européenne est très peu évoquée dans les titres des journaux télévisés et radiophoniques, les collections de l’INA présentent une diversité de magazines d’actualité et de réflexion sur l’Europe. Ils relaient l’actualité politique et économique de l’Union mais peuvent aussi éclairer sur les avancées des pays-membres dans certains domaines ou, à l’inverse, pointer les défauts de l’UE.

RADIO

Carrefour de l’Europe, Radio France Internationale, 2006-2020, 20min, Magazine, 587 documents.

Cette émission hebdomadaire coproduite par RFI et la RTBF propose de décrypter l’actualité européenne de la semaine. L’émission enregistrée en studio est animée par Daniel Desesquelles avec la participation d’invités (journalistes ou personnalités) de différentes nationalités européennes.

Ici l’Europe, RFI – France 24, 2010 – 2020, 20min, Magazine, 229 documents.

Réalisée depuis le Parlement européen de Bruxelles ou depuis un studio à Paris, le magazine est entièrement consacré à l’interview d’un homme ou d’une femme politique occupant des fonctions dans un organisme européen, qui répond à des questions en lien avec l’actualité européenne.

Café Europe, France Inter, 2015 – , 5min, Chronique.

Chronique hebdomadaire présentée en direct le samedi par Stéphane Leneuf. Il aborde l’actualité, la vie pratique, la vie politique ou sociétale de l’Europe et, à partir de là, souligne les disparités d’un pays à l’autre de l’Union.

Le Vrai faux de l’Europe, France Inter, 2017 – , 3min, Chronique.

Un programme hebdomadaire présenté par Delphine Simon qui interroge les infos et les intox sur l’actualité européenne.

Accents d’Europe, Radio France Internationale, 2001 – 2020, Magazine, 4269 documents.

Réalisé en collaboration avec la BBC World Service, la Deutsche Welle, Radio Nederland et exceptionnellement Radio Lisbonne et RFI Bulgarie, ce magazine propose de s’intéresser à un sujet unique mais vu dans différentes sociétés occidentales.

TELE

Pareil pas pareil, La Cinquième, 1995 – 1998, 25min, Magazine, 68 documents.

Magazine de dix émissions destiné aux 15-25 ans et consacré à huit villes européennes. Jean-Marie Castille Jabouille va à la rencontre des jeunes habitant ces différentes villes et en trace le portrait. Le présentateur se déplace dans différentes villes européennes à la rencontre des jeunes qui y habitent et, à l’occasion d’interviews ou de mini reportages, s’intéresse à des thèmes qui leur sont familiers : mode, musique,…

France Europe Express, France 3, 1997 – 2007, Magazine, 195 documents.

Magazine mensuel d’informations tourné vers l’Europe présenté par Christine Ockrent avec la collaboration de Gilles Leclerc. Le magazine, qui se veut didactique et rigoureux, aborde les grands thèmes de société et les sujets d’actualité d’un point de vue européen, la position de la France étant toujours recadrée et comparée avec celles d’autres pays européens par le biais de reportages ou d’entretiens en duplex avec des invités étrangers. L’invité principal est une personnalité politique. Les invités secondaires sont en rapport avec le ou les thèmes abordés.

Avenue de l’Europe, France 3, 2006 – 2019, 15 – 60min, Magazine, 321 documents.

Magazine hebdomadaire consacré à l’actualité européenne présenté par Véronique Auger. Chaque émission aborde un thème de l’actualité des vingt-sept pays de l’Union Européenne et se compose d’une alternance de plateaux avec deux ou trois reportages qui rendent compte de l’application d’une décision prise à Bruxelles dans différents pays de l’Union Européenne. En fin d’émission, Lionel Cottu pose une question sur laquelle les téléspectateurs sont amenés à débattre sur internet.

Mémoire de l’Europe, FR3, 1992 – 1993, 52min, Magazine, 10 documents.

Série de dix émissions de 52 minutes proposant un regard sur l’Europe par chaque fois cinq personnalités culturelles ou politiques européennes. Ces personnalités s ‘exprimeront chaque fois en une phrase ou une idée sur un thème donné, l’émission étant découpée en plusieurs rubriques thématiques concernant l’Europe, son histoire, sa politique, sa culture et ses traditions, ses médias, sa technologie, etc…

Europeos, France 3 Alsace, 1995 – 2006, 26min, Magazine, 148 documents.

Magazine de la rédaction européenne présenté par Daniel Riot et exclusivement consacré à la construction européenne qui aborde chaque mois différents thèmes liés à l’actualité européenne : les citoyens face à l’Europe, la campagne de prévention de la lutte européenne contre le cancer ou encore l’Europe et les banlieues

Paroles d’Europe, Public Sénat, 2003 – 2006, Magazine, 92 documents.

Magazine hebdomadaire présenté par Caroline de Camaret dont l’objectif est de mieux faire connaître les enjeux européens et l’impact de la construction européenne sur la vie quotidienne des Français.

Ici l’Europe, France 24 – LCP, 2010 – , Magazine.

Ce magazine hebdomadaire réalisé en collaboration avec Public Sénat et présenté par Caroline de Camaret est consacré à l’actualité institutionnelle européenne et à ses rapports avec les institutions de la Ve République.

La Faute à l’Europe, France Info – LCP, 2017 – , Magazine,

Présentée par Yann Anthony Noghès depuis le Parlement européen, ce magazine quotidien relate l’actualité de l’Europe (sessions, débats, décisions prises,…).

Nous, les européens, France 3, 2019 – , Magazine.

Dans le contexte des élections européennes de 2019, cette émission présentée par Francis Letellier s’attache à chaque épisode à représenter la vie quotidienne de nos voisins européens et compare les pays-membres sur des thèmes précis comme l’écologie ou encore l’âge du départ à la retraite.

Documentation écrite

Dans le cadre du Dépôt légal, les sociétés de programmes déposent la documentation professionnelle et promotionnelle relative à la programmation et aux émissions. Sont ainsi conservés bulletins de presse, avant-programmes, programmes définitifs, rapports de diffusion, ainsi que des documents dits d’accompagnement, liés aux émissions et à la diffusion. À ces documents diffuseurs s’ajoutent des publications périodiques (journaux de programme, revues, etc…) des monographies et des fonds d’archives versés par des professionnels de l’audiovisuel ou des institutions.

En 2021, ce fonds comporte près de 22100 monographies, 770 collections de publication et 302 fonds d’archives

Travaux universitaires

ENGEL Frédéric, L’Europe, troisième force spatiale : le cas du satellite de télécommunications européen, mémoire dirigé par M.B. Dézert, Université Paris X, 1985, 182p.

Ce mémoire éclaire sur les liens unissant l’Europe à la conquête spatiale à travers la création d’organisations comme l’Agence Spatiale Européenne ou encore la CETS mais aussi les exemples de la fusée Ariane et des satellites. Il se compose de trois parties qui traitent respectivement des fondements de l’Europe spatiale, du satellite de télécommunications européen et des conséquences du programme spatial pour l’Europe.

CHERREAU Brigitte, Aspects de l’évolution du régime juridique de la télévision en Europe : réglementations nationales et construction européenne, thèse dirigée par Jacqueline Dutheil de la Rochère, Université Paris II Panthéon-Assas, 1992, 371p.

Brigitte Chéreau donne des exemples pour illustrer la diversité des règlementations qui régissent la télévision en Europe. Elle étudie les moyens mis en oeuvre par l’Europe pour surmonter ces différences et permettre la mise en place de la télévision transfrontière.

TRUCHET Sophie, L’influence de la télévision américaine sur la télévision en Europe : étude comparée des télévisions allemande et française des années 1960 aux années 1990, thèse dirigée par Maurice Vaisse, Université de Reims, 1998, 738p.

Sophie Truchet analyse l’influence de la télévision américaine sur les télévisions allemandes et françaises. Les trois parties de cette thèse portent respectivement sur l’histoire et la transformation des paysages audiovisuels de ces deux pays entre 1960 et 1990, le contenu des programmes qu’ils proposent à travers le cas spécifique de la fiction policière et l’éventuelle adéquation entre la présence massive des produits américains et l’évolution des modes de programmation.

ARQUES Corinne, Le sentiment des Espagnols et des Français sur l’Union européenne, mémoire dirigé par Bernard Piniau, Université Paris VIII, 2000, 64p.

A travers des rappels historique sur l’implication de l’Espagne et de la France dans la construction européenne, ce mémoire propose de mettre en lumière l’optimisme européen et l’esprit eurosceptique existants, respectivement chez les Espagnols et chez les Français.

FORET François, L’Europe en représentations : éléments pour une analyse de la politique symbolique de l’Union européenne, thèse dirigée par Philippe Braud, Université Paris I, 2001, 406p.

L’auteur analyse la manière dont l’Europe, en tant qu’organisation nouvelle, a fait du symbolique un moyen d’asseoir sa légitimité politique. Sa thèse se divise en trois parties, la première étudiant la production symbolique de l’UE et sa réception par le public, la seconde évoquant les registres de discours et la troisième soulignant le rapport de l’Europe au temps et à l’espace.

Monographies

-> Livres

DELAHAYE Yves, L’Europe sous les mots : le texte et la déchirure, Payot, 1979, 200p.

DOMENACH Jean Marie, Europe : le défi culturel, La Découverte, 1990, 156p.

Cet ouvrage évoque les défis culturels qui se posent à l’Europe pour affirmer son identité. Jean Marie Domenach réfléchit à la notion d’identité culturelle nationale et européenne, misant sur une Europe respectueuse des acquis de chaque partenaire, et préconise des actions pour réaliser ce projet dans le futur.

CROOKES Philipp & WEDELL George, Radio 2000 : les perspectives ouvertes en Europe aux radios publiques et privées, Institut européen de la Communication, 1991, 266p.

Cet ouvrage rend compte du développement de la radio à partir des années 1960, c’est à dire d’une évolution qui a représenté, pour les organismes de radio solidement implantés en Europe de l’Ouest, le national. L’ouvrage décrit l’évolution qui s’est produite jusque dans les années 1990 et qui va se poursuivre, alors que la technique numérique et de nouvelles conceptions contribueront à assurer à la radio sa place dans le paysage médiatique du XXIe siècle.

REGOURD Serge, La Télévision des Européens, La Documentation française, 1992, 337p.

Cette étude comparative porte sur les dispositions juridiques réglementant la télévision aussi bien que sur les programmes de fictions ou les caractéristiques des émissions de jeux, en passant par la place des télévisions locales ou les relations entre télévision et pouvoir politique.

MARCHETTI Pascal, La Production d’œuvres audiovisuelles dans l’Union européenne, éditions Economica, 1997, 374p.

Cet ouvrage reprend la thèse présentée en 1993 par Pascal Marchetti sur la croissance vertigineuse de l’offre des programmes de télévision au milieu des années 1990 et sur la manière dont l’Union européenne y répond à travers la création d’un espace européen de création et d’échanges de contenus.

HEINDERYCKX François, L’Europe des médias, Editions de l’Université de Bruxelles, 1998, 273p.

Cet ouvrage analyse les médias européens et leurs publics pour tenter de déterminer s’il existe des tendances communes d’un pays à l’autre ou si au contraire les particularismes locaux sont profondément enracinés rendant plus difficile une véritable intégration européenne.

BLANDIN OBERNESSER Annie, L’Union européenne et Internet, Apogée, 2001, 189p.

Générales ou ponctuelles, les questions posées par l’usage de l’internet en Europe sont nombreuses et interdépendantes. Chaque question a en effet son importance, que l’on s’interroge sur le choix des instruments propres à permettre le développement du commerce électronique, sur la façon de sanctionner les usages déloyaux des noms de domaines, d’assurer la protection des données personnelles des internautes ou encore de traiter le problème de la responsabilité des intermédiaires techniques. Tout en analysant les réponses apportées par le droit positif et celles proposées dans les textes en préparation, les auteurs de cet ouvrage ont souhaité inscrire leur réflexion dans un cadre plus large afin de mettre en évidence la spécificité de l’approche européenne qui se construit autour d’un objectif fondamental qui est l’équilibre entre une logique de marché et des préoccupations citoyennes.

GARCIA Guillaume, L’Union européenne et les médias : regards croisés sur l’information européenne, éditions L’Harmattan, 2003, 154p.               

L’ouvrage s’appuie sur le cas de la couverture de l’Union Européenne pour éclairer les différentes logiques organisant l’activité des médias ainsi que leurs articulations aux transformations du journalisme contemporain.

DEIRDRE Kevin, Europe in the media : a comparison of reporting, representation and rethoric in national media systems in Europe, Lawrence Erlbaum, 2003, 203p.

Analyse de la représentation de l’Europe et ses institutions dans les médias de huit pays européens.

BATZ Jean Claude, L’audiovisuel européen : un enjeu de civilisation, Séguier, 2005, 91p.

ALRIDGE Mark, Les lucarnes de l’Europe : télévisions, culture, identités 1945 – 2005, Publications de la Sorbonne, 2008, 377p.

Le livre propose de penser la double histoire de l’Europe et de la télévision à la lumière d’un double questionnement : Y a-t-il eu construction d’un espace audiovisuel européen ? Et, si oui, ce dernier a-t-il contribué à construire une Europe culturelle et à forger une identité européenne nouvelle ?

LABORIE Léonard, L’Europe mise en réseaux : la France et la coopération internationale dans les postes et les télécommunications (années 1850 – années 1950), Editions PIE – Peter Lang, 2011, 494p.

Léonard Laborie raconte l’histoire de la radio et de la télévision à travers un prisme européen en soulignant la portée internationale des réseaux de télécommunications. Il raconte la manière dont l’Europe, à travers la création de l’UIR en 1925 puis de l’UER en 1950, a institutionnalisé une communauté de réseaux.

BONNAIRE Anne-Coralie, L’Europe et les télévisions régionales, Connaissances et Savoirs, 2018.

Dans ce livre issu de son travail de thèse franco-allemande, Anne-Coralie Bonnaire replace la notion « d’espace public » dans un contexte européen et présente les systèmes médiatiques publics en Europe. En comparant les médias aux frontières des États allemand et français, l’ouvrage questionne l’image du « voisin » ainsi renvoyée.

-> Rapports / synthèses

Statuts de l’Union européenne de Radiodiffusion (UER) = Statutes of the European Broadcasting Union (EBU), 1970, 19p.

Cette brochure de 19 pages présente en anglais et en français les statuts de l’Union européenne de Radiodiffusion (UER), association régie par la loi suisse, dont le siège social est à Genève.

Union européenne de radiodiffusion, 1985, 35p.

Cette plaquette de présentation de l’UER contient des informations sur son organisation, ses ressources, son pouvoir sur la radio et sur la télévision, sa place dans le monde et ses aspects techniques et juridiques.

Europe 2000 : quelle télévision ? : rapport du groupe de prospective sur la télévision européenne, 1988, 204p.

Alors qu’un groupe de prospective s’est tenu pour discuter de l’état actuel de la télévision européenne et des perspectives d’avenir de l’industrie audiovisuelle en Europe occidentale, ce rapport réunit une abondance de matériel inédit dont le groupe s’est inspiré pour formuler des propositions destinées à libérer les forces créatrices de la télévision européenne à l’aube du XXIème siècle.

Périodiques

-> Collections

Revue de l’UER technique, 1958 – 1989, 190 numéros.

Revue bimestrielle publiée par le centre technique de l’UER, dont l’objectif est de documenter les décideurs et les acteurs des organismes de radiotélévision.

Europe télévisions, 1990 – 1995, 165 numéros.

Lettre bimensuelle puis hebdomadaire traitant de l’actualité télévisuelle en France et en Europe. Sociétés de diffusion, institutions, finances, productions et publicité, manifestations, audiences et programmations sont les rubriques récurrentes de cette lettre professionnelle constituée essentiellement de nouvelles brèves, avec parfois un dossier thématique.

Diffusion UER, 1992 – 2005, 43 numéros.

Le magazine trimestriel de l’Union européenne de radio télévision se présente comme « le trimestriel des membres de l’UER », dont l’ambition est définie dans le premier éditorial : « Rappeler les valeurs des services publics, illustrer leur sens de l’innovation et de la coopération au sein de l’UER … et que tous les domaines de la radio télévision, de la production au financement, en passant par les études d’audience et le développements juridiques, soient représentés dans cette nouvelle publication »

La Lettre de l’IDATE, 1993 – 2003, 38 numéros.

Lettre trimestrielle, en anglais et en français, de l’Institut de l’audiovisuel et des télécommunications en Europe. Think tank spécialisé dans l’économie numérique, les médias, l’internet et les télécommunications, l’IDATE réalise des études de marché et conduit des missions de conseil auprès de ses clients. Il propose chaque année un catalogue d’études et anime une conférence internationale annuelle, un club d’entreprises et une revue économique.

Trans Europe Images, 1996 – 2005, 8 numéros.

Ce bulletin est centré sur les activités d’Eureka Audiovisuel et se veut une tribune pour les professionnels de l’audiovisuel dont la sphère d’activité concerne le marché de la Grande Europe dans les domaines  suivants : formation à la gestion, aux nouvelles techniques audiovisuelles et à l’écriture de scénario, au développement et à la distribution.

La Revue européenne des médias, 2006 – 2020, 42 numéros.

Cette revue trimestrielle est consacrée à l’actualité des médias en Europe. Ses différentes rubriques sont réalisées en partenariat avec l’Institut de Recherche et d’Etudes sur la Communication (IREC), dirigé par Francis Balle, professeur à l’université de Paris 2. A travers cinq rubriques d’actualité complétées par des articles, elle a pour but de décrire et d’expliquer le développement de l’industrie des médias en Europe.

Unitaires

Patrick Madelin, « L’Europe des télévisions privées », Dossiers de l’audiovisuel, 01.09.1988, n°21.

A l’approche du référendum de 1992, ce Dossier évalue le poids des chaînes privées dans les pays-membres de l’Europe et étudie les enjeux stratégiques de l’union économique pour les entreprises de télévision du continent. Ce panorama permet à Patrick Madelin d’anticiper la télévision européenne de 1992 puis de l’an 2000.

Lucien Sfez, « Enjeux européens de la communication », Quaderni, 01.01.1993, n°19.

Ce numéro de Quaderni donne à voir un tour d’Europe des médias et notamment de la télévision. Sont évoqués les cas de la chaîne franco-allemande Arte, des télévisions hollandaises et italiennes et de la presse écrite en Roumanie.

Dominique Wolton, « La Cohabitation culturelle en Europe », Hermès, 01.01.1999, n°23/24.

L’objectif de ce numéro n’est pas de résoudre l’impossible question de l’identité culturelle européenne, mais plutôt de prendre le parti d’une réflexion centrée sur la cohabitation culturelle. Qui dit cohabitation dit respect des identités et recherche d’un mode de relation qui permette une certaine intercompréhension. Il s’agit ici d’éclairer par quelques exemples la cohabitation culturelle au sein de l’univers des Quinze et de comprendre comment sont perçues les relations entre l’Union et ses deux voisins du Sud et de l’Est.

Danielle Leboeuf, « Quels développements pour les télévisions de service public en Europe », Dossiers de l’audiovisuel, 01.09.1999, n°87.

Ce dossier étudie le rôle que doit jouer le service public dans un paysage audiovisuel européen en pleine mutation à l’aube du tout numérique.

Jacques Mousseau, « L’Europe sur les réseaux sociaux », Communication et langages, 01.03.2015, n°183.

Ce dossier répond à l’intérêt naissant des sciences de l’information et la communication pour les réseaux sociaux. Prenant l’Europe comme objet d’étude, il a pour objectif d’analyser les processus par lesquels les plates-formes, en tant que nouveaux dispositifs et marques médiatiques, sont approchés et travaillés par des professionnels de la communication et des représentants politiques.

« L’Europe, entre Brexit et élection », INA stat, 01.03.2019, n°53.

Analyse de la médiatisation de l’Europe et de l’Union Européenne en 2018 dans les journaux télévisés diffusés le soir sur les chaînes de TF1, France 2, France 3, Arte, M6 et Canal +.

 

Fonds d’archives

-> Archives institutionnelles

Fonds CSA versement 2012 : 396 cartons Cauchard.

Ce fonds comprend divers documents administratifs, documents législatifs, plaquettes d’informations, et articles de presse datés de 1984 à 1995 concernant l’Union européenne de radiodiffusion (UER), chargée de gérer les échanges d’actualités et de programmes sous le sigle de l’Eurovision ainsi que sa fusion en 1993 avec OIRT (Organisation internationale de radio-télévision d’Europe de l’Est).

-> Archives privées

Fonds Comité d’Histoire de la Télévision : Bernard Blin, 207 cartons Cauchard.

Ce fonds d’archives écrites a été versé par Bernard Blin au printemps 2006. Constitué d’une variété de types de documents, il témoigne de son activité professionnelle dans l’audiovisuel, des responsabilités et des missions dont il a eu la charge, durant une période qui s’étend de l’immédiat après guerre au début du XXIe siècle. Parmi les dossiers consacrés à l’Europe, on retrouve des revues et documents liés à la construction et à la coopération européenne (1973 – 1999), des archives du Conseil de l’Europe relatives à la réglementation des médias (1972 – 1994) ou encore des documents sur l’Institut européen de la Communication (1993 – 1999).

Fonds Jacques Durand : les pays étrangers, 34 cartons Cauchard

Deuxième partie du fonds versé par Jacques Durand entre 1995 et 2000, représentant ses archives personnelles pour une période de plus de cinquante années d’activité professionnelle. Elle est constituée de dossiers sur l’audiovisuel à l’étranger, notamment en Europe et aux Etats-Unis. On y trouve entre autres des études menées sur la radio-télévision dans les pays scandinaves, en Suisse, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en italien, au Portugal, en Espagne et au Danemark.

Fonds Guy Pineau, 111 cartons Cauchard.

Fonds d’archives écrites versées en 1997 par Guy Pineau couvre ses vingt deux années de recherches et d’études socio-économiques dans le domaine de l’audiovisuel et de la communication. Constitué essentiellement de documents de travail classés en dossiers thématiques, il couvre le champ de l’économie, du social, de la politique et de la technique pour l’audiovisuel public et privé en France et à l’étranger entre 1967 à 1997. Ce fonds comporte de nombreux dossiers, articles de presse et rapports sur l’audiovisuel européen (chaînes locales, télévision par câble et satellite, programmes étrangers,…).

Fonds Régine Chaniac, 49 boîtes Cauchard.

Ce fonds déposé par Régine Chaniac rassemble ses documents de travail sur la télévision en France et en Europe de 1975 à 2005. Il contient des études sur la fiction en Europe, la production audiovisuelle, la programmation ou encore la sociologie des médias.

WEBMEDIA :

Les sources du web présentent de nombreux documents sur l’Europe et notamment sur l’Union européenne. Son histoire et son fonctionnement font l’objet de nombreuses vidéos de réflexion et de vulgarisation sur les plates-formes Youtube, Dailymotion ou encore Vimeo. Il existe aussi des podcast consacrés à l’actualité européenne ou à l’engagement citoyen pour l’Europe. Concernant les sites, ceux des institutions européennes ne sont pas archivés par l’INA mais nous retrouvons les sites des chaînes et des services audiovisuels de l’Europe. Enfin, la question européenne est très présente sur Twitter, à travers des articles de presse automatiquement relayés sur le réseau mais aussi dans des commentaires critiques ou élogieux émis à l’égard de l’institution européenne.

 

Sites

https://www.arte.tv/fr/ : Site de la chaîne Arte (archivage depuis 2002)

https://fr.euronews.com/ : Site de la chaîne Euronews : (archivage depuis Décembre 1998)

https://multimedia.europarl.europa.eu : Site de la chaîne de télé en ligne du Parlement européen (archivage depuis 2008)

https://www.thebrusselsbusiness.eu : Plate-forme interactive et participative sur le fonctionnement de l’UE et de ses représentants.

https://europhonica.eu : Emission mensuelle produite à l’occasion des sessions plénières du Parlement européen à Strasbourg. (archivage depuis 2015)

https://remaradio.eu : Site de la web radio Réseau Européen de Musique Ancienne (REMA) crée par le Ministère de la Culture et la Commission européenne. (archivage depuis 2000)

https://www.circom-regional.eu : Site de la CIRCOM, une organisation internationale étudiant de manière politique, innovante et concrète les télévisions des régions d’Europe pour contribuer au développement de la culture et des identités régionales. (archivage depuis 2012)

http://www.fenetreeuropetv.com : Site institutionnel dédié à l’actualité européenne. (archivage depuis 2001)

http://toideurope.eu : Site d’une association française souhaitant promouvoir les attentes des jeunes européens. (archivage depuis 2017)

http://www.generation-what.eu : Site de Génération What, un programme édité par France Télévisions qui propose des autoportraits d’une génération dans toute l’Europe auprès des jeunes de 18 à 24 ans. (archivage depuis 2016)

Podcast

RFI – Allô Bruxelles – 24 documents – 2015

Du lundi au vendredi, un invité répond aux questions de RFI sur la vie quotidienne de plus de 500 millions d’Européens.

C L’Info – Brexit Stories – 7 documents – 2018

Correspondant à Londres, Alexander Seale rebondit sur les récents évènements liés au Brexit.

Voxe – TMTP : Toi-même tu peux – 19 documents – 2019

Podcast qui présente des jeunes de moins de 35 ans qui changent le monde. Leur message ? Toi-même tu peux t’exprimer.

Euradio – Europ’Cast – 203 documents – 2019 – 2020

Podcast quotidien et thématique sur l’Europe produit par Euradio et diffusé sur des plates-formes de podcast, sur les antennes d’Euradio et sur les réseaux sociaux.

Vidéos

L’Union européenne, une union d’états (11/12/2013) – Hébergeur : YouTube – Chaîne : Les Bons profs

 Cette vidéo destinée à préparer les élèves de troisième à l’épreuve d’histoire-géographie du brevet explique les origines et les enjeux de l’Europe dans le monde contemporain à partir d’un plan écrit au tableau.

Micro-trottoir sur l’Union européenne (14/05/2014) – Hébergeur : YouTube – Chaîne : agenceinfolibre

Ce micro-trottoir réalisé avant les élections européennes de 2014 interroge les Français sur leurs sentiments à l’égard de l’UE.

Les élections européennes et les institutions européennes (17/05/2014) – Hébergeur : YouTube – Chaîne : e-penser

A l’approche des élections, Bruce Benamran décrit le fonctionnement de l’Europe et le rôle des futurs députés élus au Parlement européen.

Le gros débat sur l’état de l’Union Européenne au Parlement Européen (20/09/2016) – Hébergeur : YouTube – Chaîne : Accropolis

Jean Massiet évoque les évolutions de l’Union européenne et l’état actuel du Parlement européen.

Antoine Demor – L’Union européenne (18/10/2016) – Hébergeur : YouTube – Chaîne : Youhumour

Antoine Demor commente avec humour le fonctionnement de l’UE et certains sujets d’actualité comme la présence du Front national au Parlement européen, la crise de la dette grecque ou encore le projet de sortie du Royaume-Uni. 

Histoire de l’Union européenne (21/05/2017) – Hébergeur : YouTube – Chaîne : TéléCrayon

La voix-off raconte de manière ludique l’histoire de l’Union européenne à partir de dessins et de cartes superposées.

Qu’est-ce que l’Union européenne ? (28/02/2018) – Hébergeur : YouTube – Chaîne :Toute l’Europe

Toute l’Europe raconte les origines, les objectifs de l’Union et la manière dont les décisions y sont prises.

L’Union européenne est-elle vraiment démocratique (19/05/2019) – Hébergeur : YouTube – Chaîne : HugoDécrypte

A l’approche des élections européennes, HugoDécrypte collabore avec Kurzgesagt et s’interroge sur le fonctionnement et l’intérêt de l’UE à partir d’animations d’oiseaux.

Le Parlement européen #InstancesPolitiques E03 (21/01/2019) – Hébergeur : YouTube – Chaîne : Voots – Vulgarisation politique

Une vidéo sous forme de dialogue qui parle des prérogatives de l’Union européenne et du fonctionnement des institutions.

Brexit – la fin de l’Union européenne ? (25/03/2019) – Hébergeur : YouTube – Chaîne : Tatiana Ventôse

Tatiana Ventôse éclaire les raisons qui ont conduit le Royaume-Uni à sortir de l’UE et les implications du Brexit sur l’Europe.

La réponse de l’UE face à la crise du coronavirus en 9 minutes (02/03/2020) – Hébergeur : Youtube – Chaîne : Osons causer

Ludovic Torbey explique les solutions de l’Union européenne pour résoudre la crise, parmi lesquelles le lancement d’une cagnotte européenne.

Twitter

La recherche de la proposition « Union européenne » dans le DL Web fait apparaître près de 50 000 tweets archivés depuis 2014. Il s’agit la plupart du temps d’articles de presse qui abordent le sujet et sont relayés sur les réseaux sociaux.

Le réseau Twitter présente des archives plus intéressantes en période de campagne électorale. Les élections européennes de 2014 et 2019 sont effectivement fortement suivies sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, la plupart des candidats y possèdent un compte sur lequel ils partagent leur conception de l’Europe, à l’instar de François Xavier Bellamy (@fxbellamy), Marine Le Pen (@MLP_officiel), Yannick Jadot (@yjadot), Jean-Luc Mélenchon (@JLMelenchon), Nathalie Loiseau (@NathalieLoiseau) ou encore Jordan Bardella (@J_Bardella).

Les partis politiques et les coalitions qui se sont formées durant les campagnes européennes sont également très actives sur Twitter, à l’instar du parti français Renaissance (@Renaissance_UE). On peut également y trouver des partis européens comme le Parti populaire européen (@PPE), le Parti vert européen (@europeangreens) ou encore le parti libéral Renew Europe (@RenewEurope).

Enfin, des institutions comme le Parlement européen (@PE_FRANCE) ou le Conseil de l’Europe (@CoE_fr) relaient l’actualité européenne sur Twitter, de même que les représentants qui y ont siégé comme Jean-Claude Juncker (@JunckerEU) ou Ursula von der Leyen (@vonderleyen).

Du 1er janvier au 31 mai 2014, les principaux hashtag associés à l’Union européenne sont des émissions politiques comme Des paroles et des actes et Mots croisés.

Du 1er janvier au 31 mai 2019, les hashtags renvoient plutôt au contexte qui entoure les élections européennes, comme la crise des Gilets Jaunes ou la présidence d’Emmanuel Macron.

Retour au sommaire


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search