Les Moyens techniques de la radio télévision dans les collections de l’INA

Bande magnétique audio 6,25 mm sur support papier, de marque Pyral ; photographe : Nicole Bouron Flacinet, 2014 © INA

Ce guide a été réalisé par Sébastien Bujan, documentaliste multimédia à l’INA.

Les techniques de fabrication et de reproduction du son et de l’image animée ont désormais près de 150 ans d’existence. Leur développement a permis la création des médias audiovisuels, accéléré le perfectionnement de la production des programmes, transformé les genres servant de cadre à ces programmes et amplifié leur pénétration des publics.

Ce guide des sources est un exemple de circulation à travers les collections de l’INA autour de ce thème des techniques audiovisuelles.
Les documents qui y sont proposés peuvent traiter directement des techniques (par exemple, le principe de fonctionnement d’un microphone) ou n’être qu’une illustration de l’utilisation de celles-ci (portrait d’un metteur en ondes).

Tous les documents référencés sont consultables, dans le cadre du Dépôt légal de la radio-télévision, dans les centres de consultation de l’INA.

Télécharger le guide en pdf >>

Le guide est articulé en trois parties : un choix d’objets et d’équipements ; des exemples de programmes transformés par l’évolution technique ; une liste de lieux et d’infrastructures appartenant à l’histoire de la radiotélévision française.

Les objets et équipements choisis correspondent à divers moments de la chaîne de production d’une émission :

– la prise de son, et plus généralement la manipulation du son

– la prise de vue, mais plus particulièrement la caméra de télévision

– la production des programmes (studios, régies, montage et traitement du signal)

– la transmission, la diffusion et la réception des émissions, de l’émetteur au téléviseur

– l’enregistrement et l’archivage, professionnel mais aussi grand public

La présentation des objets (essentiels, actuels ou obsolètes) est parfois accompagnée, dans les documents retenus, d’une description de la pratique des techniciens. Cette liste de sources est bien évidemment, au regard de la quantité des documents disponibles, non exhaustive.

Essai du dispositif vidéophone testé par les journalistes Jean Pierre Férey et René Marchand lors d’une émission tournée dans un studio de l’ORTF ; photographe : Jean Pierre Loth, 1970 © Ina

1. Objets et métiers

La prise de son : microphone, stéréophonie, haute-fidélité

La prise de vue : la caméra de télévision

Production

Transmission et réception

Enregistrement

2. Les évolutions techniques à travers quelques genres d’émissions

Les sports

Le journal télévisé

Divers : bulletin météo, documentaires, variétés, habillages d’antenne

3. Quelques sites historiques de la radiotélévision française

4. Sources écrites et phothèque

1. Objets et métiers

On trouvera dans cette première partie une sélection d’émissions couvrant une période allant de 1940 à 2020, pouvant traiter d’un objet précis (le magnétoscope, le micro), d’un métier (le preneur de son, ingénieur de la vision), mais le plus souvent de corps de métiers et des étapes techniques de la vie d’un programme.

Il s’agit principalement d’actualités, d’interviews et de reportages/documentaires, les quelques fictions citées étant plutôt proposées comme une piste pour une recherche portant, par exemple, sur la représentation des aspects techniques de la télévision par le cinéma (Adieu Philippine) ou bien de la télévision par elle-même (Speakerine). Les productions anglo-saxonnes constituent probablement un ensemble à explorer dans ce sens (Night Call).

Le progrès technique, l’histoire des pionniers, des inventeurs et expérimentateurs (Baird, Barthélémy) tient une bonne place dans les programmes jusqu’à la fin du XXème siècle, notamment grâce à des collections entièrement dédiées aux nouveautés de la radiotélévision (Micros et caméras, Toute la télévision), mais aussi à son passé (Notre télévision).

Certains programmes jouent à l’anticipation (Télévision œil de demain), tandis que d’autres deviennent la trace d’une histoire en train de s’écrire – non sans difficultés (En direct de).

Les émissions à destination des jeunes publics (C’est pas sorcier !, Les Sorciers de l’écran) se relaient pour vulgariser les aspects scientifiques de la radiotélévision.

Certaines conséquences des innovations, comme la prise de son amateur ou la vidéo légère expérimentale, trouveront des relais de diffusion auprès de personnalités (Jean Thévenot) ou d’organisations (Service de la recherche, Club d’essai).

Bien sûr, l’arrivée à la fin du XXème siècle du numérique, dans l’animation des images de synthèse, les techniques d’enregistrement et les supports de stockage (DAT, Beta Numérique, DV et ses successeurs), et finalement à toutes les étapes de la production et de la diffusion (normes DVB et ses déclinaisons), est un moment d’une importance considérable dans l’histoire des techniques audiovisuelles.

Mais l’ère numérique, qui est aussi celle de la disparition des pionniers, semble coïncider, dans les médias audiovisuels traditionnels, avec une diminution des émissions spécialisées, remplacées par des commémorations, des reportages sur l’électronique grand public et des chroniques du type ‘les coulisses de la télé’. Les effets de post-production (colorisation d’archives, motion capture) et la course à la définition de l’image retiennent l’attention des journalistes.

La recherche par objet est l’une des entrées possibles dans les collections de l’Ina. Ces objets et la plupart des métiers techniques, comme ceux d’ingénieur du son, d’éclairagiste ou de monteur, étant communs à plusieurs médias ou arts du spectacle, une recherche par métier ou par type de lieu fournira au chercheur un lot de résultats allant bien au-delà du champ de la seule radio-télédiffusion qui nous concerne ici. Encore une fois, l’exhaustivité n’est pas le but de ce guide.

La prise de son : microphone, stéréophonie, haute-fidélité

“My invention consists in a new and useful improvement in transmitters for electrically transmitting sound of any kind.”  (Mon invention consiste en une amélioration nouvelle et utile des émetteurs pour la transmission électrique du son de toute nature)

Emile Berliner, Combined Telegraph and Telephone, Specification forming part of Letters Patent No. 468,569, dated November 17, 1891. Application filed June 4, 1877, United States Patent Office.

Disque 78 tours à gravure directe, craquelé ; photographe : Nicole Bouron Flacinet, 2007 © INA

Le Micro cet inconnu, Magazine des arts sonores mécaniques, Paris Inter, 16.01 au 10.07.1950, 23×25’, collection d’émissions, magazine, production : José Bernhart

Production du Club d’essai de la RTF. Série d’émissions à propos des propriétés et usages du microphone en radiodiffusion.

Résumé de la 1ère émission : Entretiens avec le général Marien Leschi et Maxime Barroux, respectivement directeur des services techniques et chef des services d’exploitation de la RDF. Commentaires sur l’intérêt pour l’auditeur de connaître les aspects techniques de la radio. Les techniques de diffusion à l’étude dans les laboratoires : la modulation de fréquence et la modulation par impulsion.

Rubrique Guide pratique de l’auditeur, d’après le livre du même nom de Jean Walter Remouit. Conseils pour la réception.

Entretien avec le chef d’orchestre Roger Désormière. Les différences d’interprétation selon qu’une œuvre est jouée dans une salle de concert ou devant un micro.

Le Relief sonore, Connaissance de la radio, Programme National, 01.03.1950, 34’, causerie

La collection Connaissance de la radio présentait chaque mois des extraits des conférences données au Centre d’études radiophoniques.

José Bernhart, chef du service de la prise de son à la Radiodiffusion française, auteur d’un Traité de prise de son (Eyrolles, 1949) a donné le 4 mars 1950 une conférence sur le relief sonore. Pour des raisons techniques (les exemples ne pouvant être perçus au travers d’un récepteur radio), cette conférence a été remplacée par une émission en studio qui en reprend les thématiques.

Présentation des travaux de recherche menés avec Jean Wilfrid Garrett, metteur en ondes et compositeur, pour la restitution du relief sonore. Définitions de la haute-fidélité et de la stéréophonie ; extraits d’Au-delà de la nuit, production spécialement conçue pour la stéréophonie. Sont présentés également le phénomène d’écho et les tentatives d’enregistrement en stéréophonie ou en multipistes.

Le 19 juin 1950, Bernhart et Garrett, créateurs d’un magnétophone à deux pistes, réaliseront en ‘relief sonore’ la pièce Une Larme du Diable, radiodiffusée simultanément sur la Chaîne Parisienne et Paris Inter.

Voir aussi : https://revuemusicaleoicrm.org/rmo-vol8-n1/son-et-lumiere/

Et dans l’archive web média :

https://www.radiotsf.fr/une-premiere-mondiale-en-stereo-a-la-radio-francaise/

Le Relief sonore à la radio, Journal Les Actualités Françaises, 15.06.1950, 1’08, presse filmée

Actualité cinématographique présentant les débuts de la stéréophonie à la radio française. Vues d’auditeurs testant le phénomène à leur domicile, après des explications techniques. En studio, Gérard Philipe, Danielle Delorme et Marcelle Darrien, dirigés par René Clair, enregistrent la pièce Une Larme du diable.

Une Larme du diable, 19.06.1950, 1h11’, Chaîne Parisienne, réalisation : José Bernhart, Jean Wilfrid Garrett, direction artistique : René Clair

Production du Club d’Essai, sous la direction artistique de René Clair. Pièce de Théophile Gautier adaptée par Jean Forest. Première émission en stéréophonie, appelée aussi à l’époque ‘écoute en relief’. Cette émission a obtenu le Prix Italia 1951. La pièce commence après un quart d’heure d’explications sur la stéréophonie et de présentation de la pièce.

Voir aussi :

Une larme du diable : version en relief, 19.06.1950 ; Annonces avant la diffusion stéréophonique de Une larme du diable, PT, 23.06.1958 (rediffusion) ; Le Prix Italia décerné à René Clair pour Une larme du diable, 11.10.1951

L’Acoustique, Heure de culture française : Introduction à la connaissance scientifique, Programme National, du 01.04.1950 au 10.10.1951, 12×8’, collection d’émissions, causerie

Série de 12 causeries radiophoniques données par Jean Jacques Matras, ingénieur de la RTF, auteur d’ouvrages didactiques sur le son. L’application des principes de l’acoustique en radiodiffusion : enregistrement, acoustique des salles, haut-parleurs, etc.

Acoustique, 7 : les microphones, 31.05.1950, est un exposé scientifique et détaillé du fonctionnement des microphones.

Haute-fidélité ou haute trahison ?, Documents, Paris Inter, 01.10.1956, 26’, documentaire, présentation : Charles Imbert

Points de vue d’artistes et de techniciens sur la haute-fidélité. Les thèmes abordés sont : Les problèmes techniques (l’emplacement des micros, la question de la gravure…), comment effectuer le report le plus fidèle possible de la bande magnétique, le technicien doit-il être un artiste ?

Interviews de Monsieur Charlin, technicien-graveur, de Jean Germain, directeur artistique, physicien et pianiste, d’André Jolivet, compositeur.

Sa Majesté le son, Chaîne Parisienne, 14 épisodes du 26.12.1958 au 25.06.1959, durée variable, collection d’émissions, réalisation : Albert Riera

Émissions produites par Jean Ployé, avec Jean Thévenot, ingénieur RTF, Louis Wins, chef d’orchestre et compositeur, Nelly Caron, musicologue, et Pierre Auger, physicien, professeur à la Sorbonne.

Discussions et explications à propos de la nature du son, ses caractéristiques et ses propriétés. Les sons de la voix humaine, des instruments de musique. Les manipulations techniques du son, pour la reproduction et la diffusion.

La Haute-fidélité, La Science en marche, France III Nationale, 12.11.1959, 29’40, magazine, entretien, production : François Le Lionnais

Entretien à propos de la haute-fidélité avec les invités : Jean Jacques Matras, ingénieur général de la RTF, et Rémy Lafaurie, rédacteur en chef de la Revue du Son.

Les caractéristiques du son musical. Le développement technique et commercial du disque, de la radio et de la bande magnétique. Tentative de définition de la haute-fidélité. Comment effacer les défauts de la reproduction électro-acoustique. Explications concernant le spectre sonore, la bande passante, les phénomènes transitoires, la dynamique et la présence sonore. Remarques sur l’écoute, la perception de l’auditeur et les propriétés de l’oreille.

La Radio, Plein feux, 1ère chaine, 28.11.1959, 18’, magazine, reportage, réalisation : Ange Casta

Reportage tourné dans un studio de la RTF, abordant les sujets suivants : par quels moyens la radio parvient-elle à solliciter l’imagination de l’auditeur ? Aspects du travail du metteur en ondes (interview d’Albert Riera) et de l’acteur de fiction radiophonique. Visite d’un studio d’enregistrement et d’une cabine de régie. Principe et utilisation de la chambre d’écho. Le jeu de l’interprète avec l’espace et le micro. L’illustration sonore à la radio.

Histoire et souvenirs des débuts de la radio Française , RTF, du 10.01.1961 au 20.02.1962, 12×12’, collection d’émissions, entretien

Souvenirs parlés de Georges Geville, radioreporter, doyen de la radiodiffusion, ancien collaborateur du général Ferrié, auteur de Le Micro en balade : souvenirs de radio reportages (Société des éditions de radio, 1939).

Dans le 10e épisode, évocation des progrès techniques de la radiodiffusion dans l’entre-deux guerres. Les améliorations qui ont suivi le premier radio reportage, notamment celles des micros ; la fabrication d’appareils expérimentaux.

Souvenirs d’un radio reportage dans un train Paris-Rouen.

François Reichenbach et Pierre Etaix, Cinéma sans étoiles, 1ère chaine, 07.05.1962, 30’, magazine, reportage, réalisation : Pierre Neurisse

Magazine de reportages consacré au cinéma d’animation et au film documentaire. Rencontre avec le réalisateur François Reichenbach, qui présente sa conception du film documentaire, ses techniques de tournage privilégiant le matériel léger, portatif et discret.

Exemple de l’utilisation du micro-cravate, opposé à la perche. Tournage dans une rue animée.

Voir aussi : La Douceur du village, 2ème chaîne, 29.10.1967 ; Voici les marines, Cinq colonnes à la une,    1ère chaîne, 04.03.1960

La Haute-fidélité ; 1, Grandes enquêtes, France Inter, 16.03.1964, 10’, magazine, entretien, production : Jean Teitgen

Enquête en trois parties, produite à l’occasion du 6ème festival international du son, au palais d’Orsay. Dans la 1ère émission, entretien avec André Didier, professeur au conservatoire national des arts et métiers et Marius Constant, compositeur, chef d’orchestre. Les problèmes de la haute-fidélité et de la restitution du son par le microphone.

Chasseurs de sons, France Culture, du 06.11.1965 au 03.05.2002, 722 épisodes, durée et programmation variables, collection d’émissions

Magazine hebdomadaire, composé d’enregistrements sonores effectués par des amateurs, souvent inspirés de la vie quotidienne.

D’après une idée de Jean Thévenot, journaliste et producteur, à l’origine avec le Club d’essai des premières émissions diffusant des enregistrements amateurs (Place aux particuliers, Poste Parisien, 09.02.1948).

Voir aussi : On grave à domicile, 19.03.1948 au 05.11.1948 ; Aux quatre vents, 1951 à 1975.

Monographies de Jean Thévenot : L’Âge de la télévision et l’avenir de la radio, Les Éditions ouvrières, 1946 ; 30 ans d’antenne : Ma radio et ma télé des années 50, L’Harmattan, 2009

Webmedia : http://www.chasseursonimage.info/index.htm (archivé depuis novembre 2022)

Les Chasseurs de son à l’ORTF, Micros et caméras, 1ère chaine, 02.03.1968, 40’, magazine, reportage, réalisation : Jacques Locquin 

Interview de Jean Thévenot, des services techniques de l’ORTF, qui souhaite stimuler chez les auditeurs le goût de la prise de son et du montage sonore. Exemples de travaux amateurs réalisés dans le cadre de l’opération Chasseurs de sons.

Voir aussi : Les Chasseurs de son aux Fêtes de la vigne, Bourgogne actualités, 3ème chaîne, 07.09.1974

Le Son, Volume, 1ere chaîne, 27.05.1971, 42’54, magazine, réalisation : Claude Massot

Comment mettre en évidence la différence entre un son et un bruit ? Sont-ils les différentes phases d’un même phénomène ou sont-ils d’essence complètement différente ? Guy Reibel, directeur du groupe de recherche musicale de l’ORTF (GRM)  répond aux questions de Marc Gilbert.

Un ingénieur du son au travail rythme ce magazine dans lequel il n’y a ni présentateur, ni débat, et qui se présente sous la forme d’une suite de chapitres illustrés.

Voir aussi : Paul Bertaud, Ingénieur du son, Grand écran, RFI, 10.07.1994 ; Geoff Emerick : ingénieur du son des Beatles, L’Atelier du son, France Culture, 28.10.2011

Georges Savy, Chasseur de sons, Vivre à loisir, 3ème chaîne, 18.07.1974, 47’, série, documentaire, réalisation : Marianne Lamour

Portrait de Georges Savy, électricien, passionné de prise de son. Plusieurs séquences de prises de son (mariage gitan, chants religieux, musique folk) en extérieurs et en studio.

Échanges avec Jean Thévenot, producteur à l’ORTF, à propos de la pratique de l’enregistrement amateur. Formation d’un jeune apprenti à la prise de son et à la prise de vues en vidéo légère (Sony Portapak).

Glenn Gould : l’alchimiste, Chemins de la musique, 1ère chaine, 07.12.1974, 46’, documentaire en deux parties, réalisation : Bruno Monsaingeon

Le pianiste Glenn Gould enregistre plusieurs pièces classiques et romantiques en studio. Il parle de sa conception de l’enregistrement, de la prise de son.

Dans la seconde partie, nombreuses séquences où l’on découvre les échanges et les relations de travail entre l’interprète et les techniciens.

Les Visiteurs du mercredi : Le club : Les métiers de la télévision, TF1, du 28.05.1975 au 17.10.1979, 10 épisodes de durée variable, collection d’émissions, série, reportages, programme pour la jeunesse

Collection de rubriques présentant à un public d’adolescents les métiers techniques de la télévision.

Par exemple : La Prise de son en studio, 04.06.1975.

Un technicien explique de façon détaillée l’installation sur le plateau, les équipements en régie et l’enregistrement proprement dit. Échanges avec les musiciens, interprétation et enregistrement.

Anthologie musicale du preneur de son : les aiguilleurs des ondes, France Musique, du 03.03.1981 au 09.12.1981, 5x1h20’, collection d’émissions, entretien

Jacques Chardonnier, chef technique du groupe central de prise de son à Radio France, Guy Level, Jean Pierre Ruh, Guy Chesnais et Pierre Lavoix, preneurs de son pour Radio France, commentent divers aspects de leur travail. Leurs carrières, leurs relations avec les réalisateurs et les musiciens, l’évolution de la technique.

Ecouter… GRM, France Culture, du 27.12.1983 au 28.12.1983, 7 heures, collection d’émissions, documentaire, interview, émission à base de disques

Série de sept émissions, proposées par l’INA/GRM et présentées par Christian Zanesi, consacrées à la façon dont le groupe aborde le son à travers sa captation, sa transformation, son utilisation dans la composition et sa diffusion.

La première émission Les Microphonies, traite de l’utilisation du micro dans la prise de son. Extraits d’œuvres et de sons ; interviews d’ingénieurs du son et de compositeurs.

Pour la musique électroacoustique et l’Ina/Grm, voir aussi :

Acousmathèque, France Musique, de 1985 à 1990 ; Le Rythme et la raison, France Culture, 1992 ; Acoustique et musique, France Culture, 1972 ; Atelier de création radiophonique, France Culture, de 1969 à 2011

La Prise de son hier, aujourd’hui et demain, Désaccord parfait, France Musique, 22.03.1986, 2h46’, débat, retransmission, production : Jean Michel Damian

Emission en direct, dans le cadre du Festival du Son. Débat sur la prise de son avec : Pierre Valdert (chef du centre de production radio à la RTSR), John Rushby Smith (senior studio manager à la BBC), Pierre Lavoix (directeur du son à Radio France), Philippe Morin, Alain Marshall (directeur des Films du Silence), Georges Cabasse (constructeur de haut-parleurs), Georges Kisselhof (preneur de son), Jacques Chardonnier (ancien responsable du son à Radio France). Commentaires, accompagnés d’exemples, autour des progrès et des différences entre les prises de sons de plusieurs époques.

Ornithologue, A2 Le Journal 20H, Antenne 2, 27.05.1990, 2’, journal télévisé, reportage, journaliste : Thierry Hay

Jean-Claude Roger, ornithologue amateur, enregistre le chant des oiseaux. Il a eu l’idée de commercialiser des cassettes, accompagnées de livres explicatifs.

Prise de son dans la garrigue. Écoute d’enregistrements avec des stagiaires ornithologues.

Voir aussi : Jean-Claude Roché, ornithologue, Les Imaginaires, France Musique, 16.11.1996 ; L’Ornithologue Gaston Pic, V 12, France 3 Clermont-Ferrand, 06.04.1984

Silence !… Elle tourne, Atelier de création radiophonique, France Culture, 26.04.1992, 2h, création sonore, scénario : Norbert Aboudarham

Variations autour du thème du silence. Montage d’entretiens, de lectures et de prises de sons dans divers endroits caractérisés par leur silence.

Avec : Bruno Roncière, technicien du son ; Jacques Van den Driessche, responsable de la qualité à Radio France ; Jean-Pierre Beauviala, ingénieur, créateur de la caméra Aaton ; Victor Girard, psychologue ; Alain Gautre, comédien, auteur dramatique ; Jean Bailly, ingénieur du son ; Christian Petrogalli, sculpteur ; Père Jean Luc, moine bénédictin ; Pierre Befve, ingénieur du son ; Bernard Dufour, peintre ; Michel Guelin, radioastronome ; Jean Paul Meslet, mécanicien automobile.

Le Tailleur de sons Yann Paranthoën, FR3, 09.12.1991, 55’, documentaire, réalisation : Thierry Compain

Portrait du metteur en ondes Yann Paranthoën, réalisateur pour Radio France. Commentaires et explications à propos de son travail de prise de son et de montage/mixage, dans les studios et les couloirs de la Maison de la radio, mais aussi en extérieurs : sur les traces de Vincent Van Gogh ou en suivant la course cycliste Paris-Roubaix, par exemple.

Voir aussi : Les Lundis de l’Ina, 14.06.2010

Libre échange du 25 octobre 1995, Libre échange, Radio Bleue, 25.10.1995, 1h15, magazine

Pour la rubrique Pour mémoire : la radio a 100 ans. Interview de Jacques Chardonnier, responsable du Musée de la Radio et ancien responsable technique à l’ORTF, qui évoque l’histoire du micro : les précurseurs allemands, les micros à charbon.

La Prise de son est-elle encore un art ?, Ouvert le dimanche, France Musique, 05.03.2006, 58’, débat, production : Olivier Bernager

Émission consacrée aux techniques de la prise de son, avec Jorg Wuttke, directeur technique de la société Schoeps, Herbert Breslin, agent artistique et publiciste, Edwige Roncière, du service qualité de Radio France, Franck Jaffres, ingénieur du son, et Jean José Wanegue, ingénieur, journaliste.

Leur regard sur l’évolution de la prise de son à l’ère de la démocratisation des techniques d’enregistrement et de la multiplication des supports de transmission de la musique.

Le Truc : Le son, les micros = Das Ding : Der Ton, Mikrofone, Court circuit (le magazine), ARTE, 28.08.2009, 4’10, court métrage, réalisation : Fabrice Dugast

Court métrage d’animation. Collection de programmes didactiques donnant des conseils pratiques aux apprentis réalisateurs. Les différents types de microphones et leurs propriétés.

Micro : du microphone au tympan, Le Cri du patchwork, France Musique, 14.11.2017, 1h, magazine, production : Clément Lebrun

Analyse du son des plantes et son utilisation dans la musique, suivie d’un entretien avec les compositeurs Carole Rieussec et Jean-Christophe Camps, qui utilisent des extraits de leur bibliothèque sonore pour leurs performances électroacoustiques.

Making of Calls : Le dernier message, Making of, Canal +, 17.06.2019, 7’19, making of, journaliste : Benjamin Sibioude

Présentation du travail de prise de son avec les comédiens de la seconde saison de la série Calls, qui transporte le spectateur dans un univers angoissant fait d’expériences auditives.

Voir aussi : Calls, Canal+, 14 épisodes du 27.05.2019 au 10.12.2020, collection d’émissions, série  

[Podcasts et livres audio : le retour de la voix], LE 20H, TF1, 25.10.2020, 2’36, journal télévisé, reportage

Reportage consacré au succès des podcasts et des livres audio auprès d’une partie du public. Exemples d’une famille écoutant des fictions sur leurs téléphones.

Séquence sur les nouvelles manières de capter la voix : dans certains studios, technique de reproduction d’une écoute en trois dimensions, proche de la perception naturelle humaine. Interviews d’auditeurs ; Fred Testot, acteur ;  Vincent Elbaz, acteur ; Ludivine Ho, spécialiste du son binaural chez Audible ; Ainara Ipas, directrice des contenus chez Audible.

La prise de vue : la caméra de télévision

En France, René Barthélémy est l’initiateur de la première expérience de télévision, au mois d’avril 1931. Des studios sont montés en 1935 et un service de télévision, encore réservé à quelques privilégiés, est installé à Paris la même année.

L’image est analysée ligne par ligne et point par point au moyen d’un disque de Nipkow puis réassemblée par une cellule photoélectrique qui recueille les variations de brillance qu’elle transforme en courant électrique. Celui-ci est ensuite transmis sur une ligne téléphonique ou par voie hertzienne. En 1935, Barthélémy obtient une définition d’image de 180 lignes.

Les moyens électromécaniques employés pour les premiers systèmes de télévision apparaissent vites limités. La mise au point des éléments de la télévision électronique – restitution de l’image par écran cathodique et analyseur d’images électronique – concrétisées dans l’iconoscope, mis au point par Zworykin en 1929, ouvrent la voie de la télévision commerciale dont le véritable démarrage, aux États-Unis puis en Europe, aura lieu après la Seconde Guerre mondiale.

Texte : (Cartel de l’exposition permanente)  © CNAM

Cameraman filmant le match de rugby France-Ecosse au stade de Colombes avec une caméra HF, photographe : Aimé Dartus, 1969 © INA

Obsèques du Docteur Paul Nipkow, Journal Les Actualités Mondiales, Actualités Françaises, 18.09.1940, 0’38, presse filmée

Cérémonie officielle organisée par le régime national socialiste allemand. Obsèques de Paul Nipkow, inventeur du disque d’analyse d’image qui porte son nom (1885), équipement utilisé pour les premières expériences de télévision mécanique.

Télévision : œil de demain, Chaine non déterminée, 1947, 23’, documentaire, réalisation : JK Raymond-Millet

Docufiction d’anticipation. Reportage dans le présent et dans l’avenir, réalisé dans les studios de la télévision française. Quelques idées tirées de Cinéma total de René Barjavel.

Dans un premier temps, un exposé sur les techniques de la production télévisuelle en 1947 (caméras, plateaux, régie…). Le tournage a lieu en studio et les cameramen filment un spectacle de flamenco. Le film imagine ensuite, sous forme de saynètes burlesques, les utilisations et applications futures de la télévision dans différents domaines : le visiophone, le portable, l’internet, la télésurveillance et les images virtuelles.

La Télévision au service de la médecine : gastroscopie, Sciences d’aujourd’hui, 1ère chaine, 23.02.1956, 47’, magazine, production : Etienne Lalou

Emission en direct depuis la faculté de médecine, Paris. Utilisation de la télévision comme moyen de démonstration et d’éducation : une gastroscopie ou la visite de l’intérieur d’un estomac ; une endoscopie pour observer le cœur. Explications à propos des équipements spéciaux utilisés pour la prise de vue.

Voir aussi : la collection En direct de contient plusieurs émissions de vulgarisation scientifique utilisant des caméras spéciales. Par exemple : En direct du cerveau humain, 1ère chaine, 19.12.1956 ; La Circulation sanguine, 1ère chaîne, 15.12.1959

Le Docteur Pierre Thévenard, Cinéma sans étoiles, 1ère chaine, 01.10.1962, 26’, magazine, réalisation : Pierre Neurisse

Interview de Pierre Thévenard, médecin et réalisateur chargé des travaux cinématographiques à l’Institut Pasteur et président de la chambre syndicale des producteurs de court métrage. Présentation d’Aventures d’une mouche bleue, grand prix des festivals de Venise 1955 et Montevideo 1956.

Il souligne l’importance du matériel sonore. Rappel de ses premiers travaux cinématographiques à visée pédagogique, de ses études sur le cinéma à fort grossissement. L’utilisation de la radiocinématographie directe, et les exigences techniques de la synchronisation. Présentation de son matériel spécialisé installé à l’Institut Pasteur. Extraits de ses films.

Voir aussi : Radiocinématographie de la déglutition, Non Utilisés, Actualités Francaises, 1960

Réunion générale Groupe de recherche technique, non diffusé, 18.01.1963, base d’origine : radio, 1h47’, débat

Réunion du Groupe de recherche technique, Service de la Recherche, RTF. Georges Pierre, photographe, directeur de la recherche image, fait le point sur les photos-moteurs, puis il parle de Jean Dejoux, inventeur de l’animographe.

Francis Coupigny parle du cinéma-vérité et de la liaison entre la caméra et la prise de son, de la différence entre le portatif et le portable.

L’idée est lancée de faire un catalogue image des possibilités techniques des appareils, accompagné d’une documentation répertoriant les différents essais.

Pierre Schaeffer parle des partis-pris dans les prises de vues voulues ou spontanées, des corrélations entre style et technique.

Michel Oudin, Marc Gilles et Michel Trelluyer font le point sur les magnétoscopes et les caméras à visée électronique. Évocation des problèmes de standard.

En direct des épaves sous-marines, Micros et caméras, 1ère chaine, 24.09.1966, 17’, magazine, reportage, réalisation : Jacques Locquin

Description du dispositif technique mis en œuvre pour une émission tournée en direct depuis une falaise rocheuse difficilement accessible.

Voir aussi : la collection Micros et caméras, ainsi que son équivalent sous forme écrite, présente un intérêt certain pour toute recherche concernant les moyens techniques de la radiotélévision, période 1965-1975.

Métropoème : un état d’esprit, Banc d’essai, 2ème chaîne, 02.05.1970, 32’, création audiovisuelle, court métrage, fiction, réalisation : Sergiu Husum

Production du Service de la recherche. Au milieu de la foule du métro, deux inconnus se trouvent le temps d’un trajet l’un à côté de l’autre. A travers un regard à peine échangé, s’ébauchent des relations virtuelles.

Sorte de poème cinématographique utilisant la technique du transtrav, inventée par le réalisateur Sergiu Husum.

Le transtrav permet d’obtenir un effet de perspective relative et variable autour d’un sujet en premier plan sans changer le cadrage, grâce à la conjonction automatisée d’un mouvement de travelling et d’un effet de zoom se compensant mutuellement.

La Passion de John Baird, 1ère chaine, 03.04.1971, 1h27, téléfilm, réalisation : Robert Crible

Fiction. Dramatique tournée en studio.  La vie et l’œuvre du britannique John Logie Baird, inventeur d’un procédé de télévision mécanique (1926), et à l’origine de la commercialisation du Televisor (1930), premier récepteur de télévision européen.

Reconstitutions d’expériences et de démonstrations. Récit de la concurrence des systèmes à balayage électronique et tube cathodique dans les années 1930, qui rendirent obsolètes les inventions de Baird, basées sur le disque de Nipkow.

La photothèque de l’Ina conserve un reportage photo du tournage.

Voir aussi :

www.cinematheque.fr/fr/catalogues/appareils/collection/recepteur-de-televisioncnc-ap-15-1197.html

Les débuts de la télévision : John Logie Baird et René Barthélémy. Conférence de Don McLean et Bernard Tichit

André Coutant, inventeur ; 1, Les Archives sonores du cinéma français

3 émissions, enregistrées en 1974, durée totale 4 heures, base d’origine : radio, élément brut, entretien, journaliste : Philippe Esnault

Entretien en trois parties avec l’inventeur de matériel de prise de vues André Coutant, à l’origine du Caméflex et de l’Eclair 16, première caméra 16mm portable autosilencieuse (1963). Légère et mobile, conçue pour la télévision et utilisée par les cinéastes, elle permettait une utilisation efficace de la prise de son directe et synchrone.

(image : la caméra Eclair Coutant sur l’épaule d’un cadreur ; photographe : Laszlo Ruszka, 1963, © INA)

Voir aussi :

Méthode I, 1ère chaîne, 1963, 27’25, production du Service de la Recherche de l’ORTF, non diffusée. Essais de cinéma direct réalisés à l’aide de caméras Eclair Coutant par Mario Ruspoli dans un village des Cévennes.

Petite ville, 2eme chaîne, 6×25’, du 17.07.1967 au 24.07.1967, série documentaire, réalisation : Mario Ruspoli

Dans les fonds du CNC/AFF : Caméflex standard, 1947, 20’, production : Films spécialisés Eclair, démonstration de la Caméflex standard, brevet Coutant-Mathot.

Doc écrite : L’Aventure du cinéma direct, Gilles Marsolais, Seghers, 1974

Voir aussi : www.cinematheque.fr/fr/catalogues/appareils/collection/camera-film-16-mmap-11-2716-1-4.html

et : http://derives.tv/pour-un-nouveau-cinema-dans-les/

Saisir la guerre, Surpris par la nuit, France Culture, 04 et 05.07.2002, 2x1h30, magazine, production : Alain Veinstein

Emission en deux parties. Entretiens et témoignages à propos du travail des preneurs de son et des cameramen en période de guerre, sur les champs de bataille.

Alain Veinstein s’entretient avec Adrien Walter, Jean Forgue, Jean Marie Porchet, Alexandre Ballou, André Semama, Eric Rouleau, Paul Servan, Raymond Grosjean, Jean Reitberger, Eric Falaizeau.

La Vidéo numérique, La Suite dans les idées, France Culture, 11.01.2000, 45’, débat, production : Sylvain Bourmeau

Table ronde. Autour du premier numéro de la revue L’image, Le monde, échanges à propos des transformations apportées à la réalisation par les nouvelles caméras vidéo numériques. Invités : Judith Cahen (cinéaste), Laurent Roth (critique et rédacteur de la revue L’image, Le monde), et Jean Louis Boissier (artiste et professeur au département d’arts plastiques de Paris 8).

Premiers tours = Nipkowscheibe, Archimède, ARTE, 16.04.2002, 5’, magazine, reportage, journaliste : Laurent Duret

Reportage. Visite du Musée des Arts et Métiers de Paris (CNAM) en compagnie de Bruno Jacomy, responsable pédagogique du musée. Il présente la salle consacrée aux télécommunications, aux techniques d’émission et de réception d’image. Examen du récepteur (téléviseur) de René Barthélémy (1935) et du principe de fonctionnement du disque de Nipkow. Démonstration.

Nipkow, Baird et Zworykin : la télévision, Les Grandes dates de la science et de la technique, Encyclopedia, 25.05.2005, 20’, série documentaire

Biographie de trois personnalités de l’histoire technique de la télévision : l’allemand Paul Nipkow (1860-1940), inventeur en 1885 du disque d’analyse d’image qui porte son nom ; l’écossais John Baird (1888-1946), qui fit la 1ère démonstration publique de son système de télévision mécanique en 1926 ; l’américain d’origine russe Vladimir Zworykin (1888-1982), inventeur de l’iconoscope, un tube analyseur d’image breveté en 1923.

Reconstitutions à l’aide d’acteurs, d’images d’archives et d’animations infographiques. Production allemande, 1992.

Voir aussi : www.cinematheque.fr/fr/catalogues/appareils/collection/tube-de-camera-de-televisionap-14-2908.html

La Première télévision du monde, Rayons X, France 2, 23.04.2005, 2’30, animation, série, présentation : Grichka et Igor Bogdanoff

Récit de la présentation à la Royal Institution de Londres, par John Baird, en 1926, de son procédé de réception d’images nommé Televisor : une malle en bois munie d’un écran de cinq centimètres. Elle n’a pas de tube cathodique mais un disque de Nipkow, percé de trous et tournant à toute vitesse. C’est sur lui que se forment les images. Pour sa première expérience, l’assistance a pu distinguer un visage flou, la transmission s’effectuant entre deux pièces d’un hôtel.

Rappel de quelques grandes premières retransmissions télévisées.

La Télévision autrefois, 2000 ans d’histoire, France Inter, 18.12.2006, 28’, magazine, production : Patrice Gélinet

Entretien avec Patrick Mahé, auteur du livre La Télévision autrefois, Hoëbeke, 2006. Retour sur les grandes dates et les pionniers de la télévision française.

Japon. Anciennes et nouvelles inventions + recherches de Sony corporation, TF1 13 heures, TF1, 29.07.2007, 2’, journal télévisé

Reportage présentant les recherches de la compagnie Sony en électronique grand public. Rappel d’anciens produits développés par Sony : le téléviseur Trinitron, le walkman. Commentaires à propos de l’intégration de l’intelligence artificielle dans le matériel audiovisuel. Démonstration d’une caméra numérique de prise de vue panoramique, équipée d’un miroir hyperbolique (image).

Interview de Franck Nielsen, chercheur au Laboratoire de Recherche en Informatique de Sony Corporation.

La Preuve par l’image, Étincelles de génies, Planète, 16.10.2015, 55’, série, documentaire

Chaque épisode de la collection Étincelles de génies présente, à l’aide de reconstitutions, d’interviews et de documents d’archives les biographies de plusieurs inventeurs du XXe siècle.

Émission présentant la vie et l’œuvre de l’américain Philo Farnsworth (1906-1971), un fermier mormon inventeur d’un système de télévision utilisant le balayage électronique. Récit de la bataille juridique qui l’opposa à la compagnie RCA et son dirigeant David Sarnoff pour le contrôle des brevets de la télévision électronique. Production américaine, 2014.

Voir aussi  : www.technologyreview.com/2000/09/01/236187/who-really-invented-television/

A consulter dans l’archive web média :

https://achdr.over-blog.com/

Blog de l’Association du Centre Historique de la Diffusion Radiophonique

 

Quelques sources internet supplémentaires sur les pionniers de la télévision :

https://gallica.bnf.fr/html/und/objets/formats-et-usages-semi-professionnels?mode=desktop

https://www.itu.int/itunews/manager/display.asp?lang=fr&year=2006&issue=04&ipage=pioneer&ext=html

L’UIT est l’institution spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l’information et de la communication (TIC)

http://www.eng.cam.ac.uk/news/first-night-television

Page du département d’ingénierie de l’université de Cambridge

https://achdr.over-blog.com/

Blog de l’Association du Centre Historique de la Diffusion Radiophonique

https://www.histv.net/perskyi-1900

http://www.tvhistory.tv/Baird-Lecture-Slides.htm

Sites anglophones à propos de l’histoire de la télévision

https://journals.dartmouth.edu/cgi-bin/WebObjects/Journals.woa/1/xmlpage/4/issue/47

Un numéro de la revue The Journal of e-Media Studies (volume 5, n°1, 2016) est consacré à l’historiographie des origines de la télévision 

Production

Gros plan sur René Barthélémy 

René Barthélémy avec un iconoscope, Qu’est-ce que la télévision ?, Journal Les Actualités Françaises, 22.03.1951, © INA

René Barthélemy (1889-1954), pionnier de la télévision, est à l’origine de l’une des premières expériences de télévision française, pour le compte de la Compagnie des Compteurs, au mois d’avril 1931.

Ingénieur diplômé de l’École Supérieure d’Electricité (aujourd’hui Centrale Supélec), Barthélémy est engagé comme radiotélégraphiste à la Tour Eiffel. En 1929 il devient chef du nouveau laboratoire radioélectrique créé par la Compagnie des Compteurs (Montrouge, Seine) pour mener, suite aux premières démonstrations de John Baird en Grande Bretagne, des recherches sur la télévision.

Le 14 avril 1931, il réalise dans l’amphithéâtre de l’École Supérieure d’Electricité, à Malakoff, la première démonstration publique de son système, à l’aide d’un récepteur utilisant le disque de Nipkow et une caméra mécanique à miroir de Weiller à 30 lignes de définition. Le signal parcourt 2 kilomètres depuis le laboratoire de Montrouge.

Le ministère des PTT choisit en 1932 le système de Barthélémy pour un programme expérimental, Paris Télévision, une émission hebdomadaire d’une heure. Le ministère autorise la CdC à utiliser l’émetteur de l’école supérieure des PTT situé au 103 rue de Grenelle, et lui attribue un petit local au 97 de la même rue pour y créer un studio.

On y installe une nouvelle caméra qui offre une définition de 60 lignes et fonctionne avec un disque de Nipkow : l’image est analysée ligne par ligne et point par point, puis réassemblée par une cellule photoélectrique qui recueille les variations de lumière qu’elle transforme en courant électrique. Celui-ci peut ensuite être transmis sur une ligne téléphonique ou par une antenne diffusant sur les ondes hertziennes.

Un nouveau studio est installé rue de Grenelle, et un premier service de télévision, PTT Radio Vision, commence à émettre le 26 avril 1935. Il diffusera ses programmes sur la région parisienne grâce à un émetteur installé sur la tour Eiffel en octobre 1935. Barthélémy obtient une définition d’image de 180 lignes, et son récepteur Emyvisor à tube cathodique est commercialisé.

Les moyens électromécaniques employés pour les premiers systèmes sont rapidement dépassés par les  éléments de la télévision électronique – restitution de l’image par écran cathodique et analyseur d’images électronique -, l’iconoscope de Zworykin et le balayage électronique de Philo Farnsworth. Utilisés à partir de 1936, ils permettront le véritable démarrage de la télévision après 1945.

Malgré une santé fragile, Barthélémy poursuit ses recherches sur la haute définition et devient membre de l’Académie des Sciences. Il meurt en 1954 à Antibes.

Voir aussi   :

https://histoire-image.org/fr/etudes/14-avril-1931-premiere-demonstration-publique-television-france

Et dans l’archive web média de l’INA :

www.histv.net/barthelemy-bibliographie

http://819lignes.free.fr/Histoire_de_la_television_francaise.html

Prises de vue de télévision en studio, Actualités Françaises, non diffusé, 1947, 1’50, reportage, document muet

Sujet muet, non diffusé, des actualités cinématographiques. Une retransmission télévisée, par car régie, depuis une salle de spectacles. Vues des caméras en action autour de la scène. Vues d’une famille regroupée devant un téléviseur.

Messe Noël historique, 1ère chaine, 1948, 10’50, documentaire, réalisation : Borrah Minevitch

Court métrage présentant la première messe télévisée et retransmise en direct par les équipes de la RDF, à Notre Dame de Paris.

Les caméras de la télévision filment l’ensemble de la cérémonie. Un prêtre filme également avec une petite caméra. La messe est dite en latin et un moine fait la traduction pour la télévision. Le cardinal Suhard fait un discours vantant les mérites de la télévision.

Qu’est-ce que la télévision ?, Actualités Françaises, 22.03.1951, 2’05, presse filmée

Reportage de vulgarisation, avec une introduction de la speakerine Jacqueline Joubert (image). Résumé de la chaîne de production et de diffusion télévisée, depuis la caméra jusqu’à la réception à domicile. Schémas explicatifs et vues de techniciens au travail.

La télévision française inaugure un prototype de grue unique au monde, JT 20H, 1ère chaine, 29.05.1951, 1’40, journal télévisé

Document muet. Premiers essais de caméra dirigée par grue sur un plateau de télévision.

Le Sillage des ondes , F4, 106 émissions du 01.01.1953 au 18.05.1958, durée variable, collection d’émissions, causerie, bruitage image sonore, production : Bernard Blin

Magazine sonore du CER ou Centre d’Etudes Radiophoniques, mis en ondes par Philippe Guinard. Compte rendu hebdomadaire des travaux du CER. Interviews de chercheurs et diffusion de courtes séquences appliquant les principes mis en avant par ces chercheurs.

Les aspects techniques sont abordés.

Le Technicien vidéo, A chacun son métier, 1ère chaine, 04.05.1953, 16’, magazine, reportage, réalisation : Jean Prat et René Lucot

Collection d’émissions d’aide à l’orientation professionnelle. Reportage présentant les différents métiers techniques de la télévision : le reporter d’images, le monteur, l’ingénieur du son.

Exemple d’une émission utilisant un reportage film et un direct en plateau. Après le tournage d’un reportage, on suit le parcours des matériels (montage, synchronisation et sonorisation) vers la diffusion du sujet en télécinéma.

Deuxième séquence consacrée au tournage en studio. Réglage de l’éclairage et de la position de la caméra. Les images sont étalonnées et la qualité du son est vérifiée par un ingénieur du son.

Rôle de la régie, où se trouvent le réalisateur et la scripte, qui mélange les images des reportages avec celles du plateau de l’émission.

Transmission via l’émetteur de la Tour Eiffel.

Nouveau car de la télévision, Journal Les Actualités Françaises, Actualités Françaises, 27.05.1954, 1’50, presse filmée

Le Ministre de l’information, Emile Hugues et Wladimir Porché, directeur de la RTF, inaugurent un car de télévision destiné aux reportages en direct, équipé de caméras télécommandées.

Rappel, à base d’images d’archives, des travaux de Jules Etienne Marey sur la captation des images en mouvement.

Les Buttes Chaumont, En direct de, 1ère chaine, 15.05.1958, 49’35, magazine, reportage, direct, présentation : Jean Thévenot

Visité guidée, par Jean Thévenot, du Centre de télévision René Barthélémy situé aux Buttes-Chaumont, Paris, sur l’emplacement des anciens studios Gaumont.

Dans le studio 11, tournage de Télé-match. Interview du réalisateur Igor Barrère en régie. Cameraman filmant le générique de l’émission. Interview de Pierre Bellemare, animateur de jeux télévisés.

Le réalisateur Roger Benamou explique son travail et ce qu’est la régie. Interview d’une scripte. Présentations du travail du chef d’émission ; du responsable du son.

Visite de la salle des équipements. Des opérateurs rectifient l’image qui sort des caméras. Le truqueur officie au mélange d’images. Exemple d’effets spéciaux (trucages).

Rappel des expériences historiques de René Barthélémy, pionnier de la télévision en France.

Suite de la visite, explications à propos du télécinéma ; des caméras à tourelles ; du convertisseur de définition ; du kinescope.

Le chef du centre parle des installations techniques (climatisation, etc.). La visite se termine par les ateliers de menuiserie, de peinture et de pré-montage ; le magasin des costumes.

Les Cérémonies du 14 juillet à Alger, JT 20H, 1ère chaine, 14.07.1958, 5’20, journal télévisé

Diffusion d’un extrait du reportage en direct des cérémonies du 14 juillet 1958 sur la place du Forum à Alger, au pied de l’immeuble du Gouvernement général. Il s’agit de la première liaison télévision intercontinentale en direct, entre la France et l’Algérie.

Lille Paris, En direct de, 1ère chaine, 17.01.1959, 35’, magazine, reportage, direct, réalisation : Alexandre Tarta, présentation : Pierre Tchernia et Léon Zitrone

Première émission en direct à bord d’un train en marche, sur la ligne Paris-Lille, nouvellement électrifiée.

Le direct est perturbé par d’innombrables problèmes de transmission. Interviews d’employés de la SNCF et tentatives de liaisons par radiotéléphone entre le train et les studios de la rue Cognacq-Jay à Paris.

Antenne à quinze heures, 1ère chaine, 21.05.1960, 15’45, création audiovisuelle, réalisation : Yves Leménager et Jean Claude Bringuier

Fiction. Une avarie technique oblige les équipes de la RTF, sur plusieurs sites, à préparer dans l’urgence un programme de remplacement.

Aux studios de Cognacq-Jay le télécinéma prépare un dessin animé. Une speakerine s’installe pour une annonce d’excuse aux téléspectateurs. La scripte modifie la grille du programme.

A la tour relais de Meudon, un technicien du central de commutation coordonne les faisceaux.

En extérieurs, des techniciens procèdent à plusieurs opérations de manutention : installation d’un chemin de roulement caméra ; travail de charpentage pour une tour caméra. Installation de relais hertziens sur un pylône de chantier. Hissage, à l’aide d’un palan, d’une caméra et son pied.

L’installation terminée, les cadreurs sont à la manœuvre. Aux studios, on arme des bandes dans le télécinéma. Le réalisateur et son assistante coordonnent l’ensemble depuis le car-régie.

En direct de notre passé : vingt-cinquième anniversaire de la télévision française, En direct de, 1ère chaine, 27.01.1961, 1h06’, magazine, reportage, direct, présentation : Jean Thévenot

Retour sur les expériences pionnières de télévision menées en France dans les années 1930, à l’aide de reconstitutions en studio, d’interviews d’historiens et de pionniers de la télévision.

Expérience de transmission d’images entre Paris et Marseille par pantélégraphe, ancêtre du télécopieur.

Reconstitution sous forme de fiction des expériences de René Barthélémy.

Parmi les invités : André Didier, du conservatoire des Arts et Métiers, explique les principes de la transmission des images par télévision.

Jean Le Duc, Dimitri Strelkoff et Marius Lamblot racontent la création du premier service de télévision.

Souvenirs des speakerines Suzanne Bridoux et Suzy Winker ; Marcel Laporte, metteur en scène ; Jean Barthélémy, fils de René ; Maurice Ponte, qui parle des premières expériences d’émission hertzienne sur la Tour Eiffel ; Claude Darget ; Béatrice Bretty, actrice, et Jacqueline Guy, danseuse ; Jacques Donot, chargé de réaliser les émissions de télévision lors de l’exposition Internationale de 1937.

Hélivision, Economie et techniques françaises, Actualités Françaises, 1962, 6’, documentaire

Présentation de l’Hélivision, un système de potence et de cardan créé par le cinéaste Albert Lamorisse, qui atténue les vibrations du vol en hélicoptère lors des prises de vues aériennes. Démonstration avec le survol en hélicoptère de châteaux de la région parisienne, de routes de campagne.

Voir aussi : Discorama : émission du 23 septembre 1960, 1ère chaîne, pour une interview de Lamorisse à propos de l’Hélivision.

Secam, un système de télévision en couleurs pour l’Europe, 1ère chaine, 11.08.1962, 28’, documentaire, réalisation : Stanislas Fauré ; animation : Arcady ; illustration musicale : Jeanne Loriod, Karel Trow, Didier Duclos, Arcady ; conseiller technique : Gérard Melchior

Film industriel commandé par la Compagnie Française de Télévision.

Présentation du procédé Secam, le système français de télédiffusion en couleurs. Les explications techniques sont illustrées par des prises de vues réelles et des dessins animés.

Parmi les procédés et principes détaillés : la reconstitution de l’image par balayage du tube cathodique ; la reproduction de la couleur par synthèse additive. Le fonctionnement du tube tri-canon à masque perforé du système Secam. L’image couleur obtenue est la somme des informations de luminance et de chrominance.

Au delà de l’écran : émission du 10 mai 1964, Au delà de l’écran

1ère chaine, 10.05.1964, 30’, magazine, interview entretien, reportage, journaliste : Pierre Sainderichin

Interview du réalisateur Alexandre Tarta à propos des opérations techniques nécessaires à la réalisation de l’émission En direct de la tour Eiffel, diffusée le 3 mai 1964.

Voir aussi : Au-delà de l’écran, 1ère chaîne, 350 émissions du 3.10.1960 au 13.07.1968, collection d’émissions proposant des interviews et des reportages traitant de l’actualité du monde du spectacle et de ses coulisses (dont la radio-télévision).

L’homme qui mit au point le procédé français de télévision couleur, Journal Les Actualités Françaises, Actualités Françaises, 31.03.1965, 1’, presse filmée

Reportage illustrant l’adoption par l’URSS du procédé Secam de télévision en couleurs. Dans l’atelier de la Compagnie Française de Télévision, à Levallois, l’ingénieur Henri de France raconte brièvement la genèse de ce nouveau procédé dont il est l’inventeur.

Après l’accord franco-soviétique sur la télévision en couleur, Edition spéciale des actualités télévisées, 1ère chaine, 23.03.1965, 9’06, journal télévisé

Extrait de discours du ministre Alain Peyrefitte : l’adoption par l’URSS du Secam devrait encourager les pays européens à adopter un système unique de télévision en couleurs.

Retour sur la visite de la délégation française à Moscou en janvier 65.

A Levallois, mise au point des récepteurs dans les ateliers de la CFT. Commentaires à propos de la constitution d’un groupe de constructeurs Secam.
Interviews d’Henri de France inventeur du procédé Secam ; Henri Peyrolles, ingénieur ; Maurice Poute, CFT, qui remercie l’ORTF de son appui et de son apport technique.

Henri de France, Vocation d’un homme, 1ère chaine, 20.10.1965, 21’, reportage, magazine, interview, réalisation : Carlos Vilardebo

Rencontre, dans sa maison en Sologne, avec l’ingénieur Henri de France (1911-1986), inventeur du procédé Secam de télévision couleur. Après une présentation de son circuit de trains miniatures, Henri de France évoque sa carrière, ses brevets et sa passion de l’électronique ; comment il a fabriqué un système de transmission noir et blanc en 819 lignes.

Commentaires sur les moyens nécessaires pour la recherche.

Henri de France raconte la genèse de l’invention du procédé Secam.

Extraits d’un reportage sur le tournage dans les studios de l’ORTF de la première émission couleur Ainsi font font font.

Interviews de Roger Cahen et Henri Peyrolles, anciens collaborateurs de l’ingénieur.

Animographe Essais, Animographe, 1ère chaine, 1966, 12’23, élément brut, animation

Exemples de dessins animés à l’aide de l’animographe, création de Jean Dejoux (1922-2015), membre du Service de la recherche de l’ORTF.

A propos de l’animographe, voir aussi : Au-delà de l’écran, 1ère chaîne, 10.02.1963.

La 99ème minute, 1ère chaine, 23.08.1966, 1h25’, œuvre enregistrée en studio, scénario : Francis Didelot

Dernière pièce dramatique interprétée en direct à l’ORTF.

L’action se situe intégralement dans un studio de télévision à Paris.

Une vedette sur le retour tient le rôle principal d’une pièce policière jouée en direct. Le personnage est odieux et ses partenaires ont d’excellentes raisons pour le haïr. Au moment crucial de l’action, l’homme tourne vers sa poitrine un révolver et tire : il s’effondre.

Télévision en couleur : interview de Monsieur Dupont, JT 20H, 1ère chaine, 03.12.1966, 2’54, journal télévisé

Conférence de presse à la Maison de la radio, Paris, au sujet du passage à la couleur prévu pour 1967. Jacques Bernard Dupont, directeur de l’ORTF, évoque les étapes prévues : une installation progressive, la mise en œuvre des moyens, la formation des personnels, les nouveaux studios.

La Télévision en couleur, Sciences et techniques , France Culture, 22.09.1967, 2h03’, débat, production : Georges Charbonnier

Débat sur le développement de la télévision en couleurs et le système français Secam.

Avec : Maurice Ponte, PDG de la CSF ; Jacques Fagot, directeur technique de la compagnie générale des télécommunications ; le physicien Pierre Grivet ; Henri de France, créateur du Secam ; Michel Mercier, directeur de l’équipement et de l’exploitation à l’ORTF ; Emile Biasini, directeur de la télévision.

Échanges à propos des progrès accomplis dans le domaine des télécommunications. Explications concernant le principe de la télévision en noir et blanc / en couleurs ; les différents systèmes de télévision couleurs ; le procédé Secam. L’avenir de la télévision en couleurs ; le prix des récepteurs.

Voir aussi :

L’Avenir de la télévision en couleurs en France, Programme National, 13.09.1951, fragments de colloque avec Peter Goldmark, ingénieur chez CBS ; Le Procédé SECAM de télévision en couleur, base d’origine : radio, 01.08.1967

Le Mixage, Micros et caméras, 1ère chaine, 18.11.1967, 20’, magazine, reportage, réalisation : Jacques Locquin

Mise en valeur du travail de mixage des sons lors de la réalisation d’une émission.

Le responsable du service des mixages à la télévision expose les différentes origines du son dans une émission et le rôle du mixage.

Un bruiteur fait l’inventaire des objets utiles au bruitage et réalise quelques fonds sonores. Exemples de disques de bruitages techniques.

Visite guidée des salles d’enregistrement, de mixage, de projection.

Démonstration avec Marcel Bluwal et un ingénieur du son effectuant la bande son finale de L’Affaire Lourdes. Autre démonstration avec le film d’Alexandre Astruc Le Puits et le pendule : écoute des trois bandes séparées du film, montrant l’apport créatif du mixage.

Les Équipements vidéo, Micros et caméras, 1ère chaine, 28.10.1967, 17’55, magazine, réalisation : Jacques Locquin

Reportage faisant le point sur le nouveau matériel utilisé par les unités vidéo mobiles chargées des directs.

Le service de la recherche propose un matériel léger et maniable en miniaturisant les équipements, en utilisant les transistors et en réduisant les besoins en courant électrique. De nombreux croquis et interviews de professionnels expliquent le fonctionnement des équipements.

Extraits d’émissions. En conclusion, enregistrement d’une répétition de concert classique à la Maison de la radio.

Portrait : Henri de France monsieur TV couleur, Caméra 3, 2ème chaîne, 02.05.1967, 25’46, magazine, journaliste : Philippe Labro

Portrait d’Henri de France, l’inventeur du procédé Secam de télévision en couleurs. Rencontre dans sa propriété de Saint Cloud, où il fit l’essentiel de ses recherches. Henri de France rencontre Jean Luc Lagardère, président de Matra.

Interviews d’anciens collaborateurs et de Sylvain Floirat, président de la Compagnie française de télévision, employeur d’Henri de France.

Présentation officielle de la télévision couleur, 2ème chaîne, 01.10.1967, 9’06, déclaration, direct

Lors du passage du noir et blanc à la couleur (procédé Secam), qui s’effectue en direct sur la deuxième chaîne, allocution du ministre de l’information Georges Gorse entouré de Claude Mercier (directeur de l’équipement et de l’exploitation), Jacques Bernard Dupont (directeur général de l’ORTF) et Emile Biasini (directeur de la télévision).

Transmis en direct du studio 13 des Buttes Chaumont.

Monsieur Panne : 1ère partie, Animographe , 1967, 3’32, interlude

Interludes animés qui permettent de suivre Monsieur Panne dans des aventures catastrophiques qui provoquent le malheur des téléspectateurs et l’affichage du message Dans quelques instants, la suite de notre programme.

Réalisé à l’aide de l’animographe, machine inventée par Jean Dejoux du service de la recherche à l’ORTF. L’animographe permet de faire défiler les dessins au fur et à mesure de leur réalisation afin d’en tester immédiatement l’animation. Cette nouvelle technique permit aux dessinateurs d’améliorer la rapidité d’exécution et le coût de production des dessins animés pour la télévision.

Le service de la recherche réalisa ainsi la série des Shadoks.

Première expérience officielle de télévision, JT nuit, 1ère chaine, 26.04.1969, 3’02, journal télévisé, entretien

Retour sur les premières expériences de télévision qui eurent lieu en France entre 1931 et 1935. Souvenirs de Suzy Wincker, première speakerine de la Radio Vision PTT, et de Béatrice Bretty, comédienne, qui témoigne des désagréments lors de sa première émission le 26 avril 1935.

Vues photographiques du premier studio, du premier émetteur au sommet de la Tour Eiffel.

Retransmission de l’expérience d’Apollo XI, Micros et caméras, 1ère chaine, 09.07.1969, 31’49, magazine, reportage, réalisation : Jacques Locquin

Présentation des moyens techniques utilisés pour la retransmission du voyage spatial Apollo XI. Explications avec schémas de Monsieur Geoffroy, ingénieur en chef, à propos des techniques de retransmission internationale de l’événement.  Explications complémentaires de Jean Louis Guillaud, directeur de l’actualité télévisée.

Images des moyens techniques, du centre de la NASA à Houston, Texas, et de la base de lancement de Cap Kennedy, Floride.

Un centre de production télévision / Marseille TV, France 3 Provence Alpes, 1971, 38’15, documentaire, réalisation : Pierre Delouche

Documentaire sur la station de Marseille, réalisé par l’équipe Informations techniques du Service des études de l’ORTF, qui présente les moyens techniques et donne des exemples de réalisations de la station.

Vues du relais du Pic de l’Etoile, du parc Chanot et de la maison de l’ORTF.

Tournage en plateau du journal télévisé Actualités Méditerranée. Tournage d’un magazine à Saint Michel l’observatoire. Séquence avec l’équipe de tournage sous-marin, composée de plongeurs-cameramen.

Visite du laboratoire film, qui développe les pellicules 16mm.

Une interview au domicile de Jean Giono.

Tournage en studio du magazine Midi Variétés. Des décorateurs élaborent un plateau. Tournage en décors naturels ; préparation du tournage d’une série médicale dans une clinique marseillaise.

Exemples de sujets traités par les actualités régionales.

Spécial Radio, 1ère chaine, du 24.01.1972 au 25.06.1973, 57×5’, collection d’émissions, magazine, reportage, présentation : Jacques Sallebert

Série de reportages consacrés aux coulisses de la radio et à la préparation des émissions : Inter Actualités Magazine, Pop club ou Le jeu des 1000 francs.

Évocation des moyens techniques et des avancées technologiques comme la modulation de fréquence ou l’invention du cohéreur de Branly.

20 millions de caméra-citoyens, Arguments, 1ère chaine, 18.09.1972, 53’, documentaire, production : Jean Emile Jeannesson, réalisation : Claude de Givray

Documentaire du Service de la recherche présentant les expériences de télévision communautaire et participative au Canada, qui utilise les ressources de la diffusion par câble et de la vidéo légère.

A Gatineau, Québec, un câblodiffuseur met à la disposition des habitants un petit studio où chaque groupement réalise lui-même ses émissions. Des enfants préparent et réalisent une émission.

Commentaires sur l’animation socio-culturelle et interviews de dirigeants de la télévision canadienne.

Exemple d’une structure subventionnée qui aide techniquement les particuliers à réaliser des émissions.

Conclusion par Pierre Schaeffer, qui souligne l’importance du passage d’un état de téléspectateur passif à celui de téléspectateur “actif et participant“.

Cinéma d’animation : les classiques, Banc d’essai, 2ème chaîne, 14.06.1973, 47’, reportage, animation, interview entretien, réalisation : Jean Paul Pigeat

Long reportage présentant les expériences du Service de la Recherche de l’ORTF dans le domaine des films d’animation, avec les interviews de deux réalisateurs, Piotr Kamler et Peter Foldes, qui explique comment il utilise l’ordinateur pour transformer les images électroniques.

Diffusion de court-métrages, de films expérimentaux, d’un épisode des Shadoks de Jean Rouxel.

Les Archives sonores du cinéma français, Base d’origine : radio, entretien, élément brut

Fonds constitué d’entretiens audio avec des personnalités du cinéma, non diffusés, collectés par Philippe Esnault et versé à la Phonothèque de l’ORTF.

Ces entretiens ont été utilisés pour l’émission Cinéromans de Philippe Esnault et Janine Antoine, France Culture, du 16 au 27 août 1982, ainsi que pour la collection Cinémagazine, France Culture, entre 1972 et 1975.

Par exemple : Lucien Petiot caméraman, non diffusé ; Joé Noel bruiteur, non diffusé.

Voir aussi : Contre-champ : Joé Noël, bruiteur, France Culture, 24/12/1970

(image : Joé Noel, bruiteur en situation avec ses accessoire ; photographe : Louis Joyeux, 1959  © Ina)

Histoire de la radio, Aujourd’hui madame , 2ème chaîne, 23.01.1974, 56’, magazine, présentation : Jacques Garat

Discussion entre les invités à propos des débuts de la radio en France.

Avec : Pierre Miquel, directeur des services des documentaires à la télévision et auteur d’une Histoire de la radio et de la télévision (Perrin, 1973), Béatrice Bretty, comédienne, Jacques Donot, premier téléreporter en 1937, Jean Jacques Vital, Pierre Sabbagh et Pierre Schaeffer.

Évocation des récepteurs d’avant-guerre, des journaux parlés de Maurice Privat, de l’utilisation de la radio par les hommes politiques ; du statut juridique des radios ; de la réalisation des premiers reportages.

Échanges à propos du rôle de la radio pendant la guerre, des débuts de la télévision, de la publicité clandestine, de l’esprit pionnier des retransmissions en direct et des progrès techniques effectués.

Les Équipements, Les Visiteurs du mercredi : Le club : Les métiers de la télévision, TF1, 10.12.1975, 6’54, reportage

Dans les locaux techniques de la chaîne TF1, présentation du travail de l’ingénieur de la vision et de son équipe : le réglage et le contrôle de la couleur. La collaboration avec le directeur de la photo. Démonstration d’étalonnage vidéo.

TF1 en couleur, TF1 Actualités 13H, TF1, 21.12.1975, 2’20, journal télévisé, reportage

Depuis la Tour Eiffel, où est organisée la réception pour le passage de TF1 à la couleur, le ministre André Rossi, entouré d’Henri Marque, directeur de l’information, et de Jean-Louis Guillaud, directeur général de TF1, appuie sur le bouton lançant la diffusion du Journal Télévisé de 20 heures.

A la Tour Eiffel un écran diffuse le nouvel indicatif de TF1. Interview de Jean Louis Guillaud.

Voir aussi : Inauguration de TF1 en couleur dans la région Nord, Midi première, TF1, 22.12.1976

A l’heure de FR3 Nord Picardie, France 3 Pas de Calais, 1978, 24’, documentaire, réalisation : André Teisseire

Documentaire présentant les activités de la station FR3 Nord Picardie (télévision et radio publique régionale). On prend prétexte du reportage d’une jeune journaliste voulant expliquer à ses lecteurs comment fonctionne la chaîne régionale.

Visite des studios de la radio. On assiste à une conférence de rédaction du journal télévisé. Vues des équipements techniques, suivies de séquences sur la vie administrative de la station. Visite des laboratoires de développement film ; vues des salles de montage et de mixage. Tournage en extérieurs de la fiction Loup du bois et d’un reportage à la foire de Lille. Visite du centre d’Amiens et présentation des nouveaux équipements de régie.

Spécial Cognac Jay : émission du 18 août 1979, Samedi et demi, Antenne 2, 18.08.1979, 1h10’, magazine, réalisation : Pierre Lambert

Visite en direct des locaux de la télévision rue Cognacq-Jay à Paris. Gérard Holtz va à la rencontre des corps de métiers qui interviennent dans la fabrication d’une émission.

René Jamelot, responsable du laboratoire, explique le processus de développement des pellicules film et Andréa Negrelli parle du métier de monteuse.

Visite de la régie technique et présentation de l’équipe : illustrateur sonore, ingénieur du son, chef d’édition, scripte, réalisateur, truquiste, chef de production, la personne au synthétiseur.

Bernard Pradinaud sur le plateau du journal télévisé explique le fonctionnement du prompteur, puis Guy Bonnet, chef des équipements, parle du fond bleu qui permet des trucages.

Interviews d’un technicien TDF au télécinéma, un technicien de magnétoscope, un technicien TDF au centre nodal.

Radio portrait, Récré A2 : A2000, Antenne 2, 17.09.1980, 12’23, magazine, reportage, réalisation : Dominique Leridon

Cinq jeunes téléspectateurs visitent la Maison de la radio à Paris. Hugues Durocher leur présente un technicien à la console de prise de son, et leur explique la conception d’un journal radio.

Découverte du Centre Distributeur de Modulations.

Les enfants participent à une émission de radio animée par Gérard Klein et rencontrent une programmatrice.

Après un dessin animé didactique sur le son (dessins de Denis Dugas), visite d’un studio d’enregistrement de dramatiques radio où Jacques Chardonnier, chef du groupe central de prise de son, leur fait quelques bruitages.

Ils s’entretiennent ensuite avec un mixeur et un chef de cabine.

Historique TV, Antenne 2 Midi, Antenne 2, 14/04/1981, 6’28, reportage,  journaliste : Laurent Broomhead

La première caméra de télévision a été remise en route pour célébrer les cinquante ans de la télévision. La speakerine Michèle Maillet imite le texte et le ton d’une présentatrice des années 30.

Sur le plateau, Laurent Broomhead montre le fonctionnement de cette caméra prêtée par le musée du CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) en présence de Dimitri Strelkoff, un des pionniers de la télévision et collaborateur de René Barthelemy.

A base de photos anciennes, le journaliste retrace l’histoire de la première expérience de télévision.

Les Sorciers de l’écran, FR3, 27 épisodes du 23.03.1982 au 14.06.1983, collection d’émissions, programme pour la jeunesse, réalisation : Jean-Claude Demay

Série d’émissions permettant de découvrir les aspects techniques des métiers de l’audiovisuel (montage, mixage, etc.)

Par exemple : Voyage au centre d’une régie, FR3, 25.01.1983, 20’

Deux journalistes plongent, miniaturisés, au cœur des équipements d’une régie vidéo, à la manière des personnages du Voyage fantastique ou de Tron. Effets spéciaux et animations accompagnent les explications techniques.

Dossier : l’animation par ordinateur, Temps X , TF1, 16.05.1984, 53’26, magazine, réalisation : Jean Desvilles

Émission consacrée à l’anticipation, présentée par les frères Bogdanoff. Parmi d’autres séquences, André Martin, du service de la recherche de l’Ina, expose les nouvelles possibilités offertes par l’ordinateur en matière d’animation et notamment la création d’images synthétiques tridimensionnelles. Un chercheur explique la structure de ces images. Extraits de dessins animés par ordinateur dont La Maison qui vole.

Voir aussi, dans la base Autres fonds, chaîne Divers fonds vidéo :

Fonds Atelier image et informatique / Ensad ; Fonds FCAC 25 ans de la 3D française ; Fonds Maurice Benayoun ; Fonds Imagina

Rushes des locaux de FR3 Bourgogne, France 3 Bourgogne, 13.11.1984, 30’, élément brut, journaliste : Marie France Poirier

Succession de vues des locaux de FR3 Bourgogne à Dijon. Une régie, un plateau, la carte météo, le montage film et vidéo ; une passerelle de studio. La salle de rédaction, le standard téléphonique.

Vues de l’environnement extérieur des bâtiments. L’antenne parabolique sur la tour Bagatelle. Le laboratoire de développement des films, avec le passage des films dans les bains.

35 ans après…, Spécial 35ème anniversaire de la télévision régionale : les métiers de la télévision, France Régions 3 Lille, 26.04.1985, 27’, documentaire, réalisation : Pascal Goethals

Documentaire proposant au téléspectateur de découvrir les coulisses de FR3 Nord Pas de Calais Picardie, et par la même occasion, les métiers de la télévision. On verra, entre autres, en situation de travail : réalisateur, directeur de la photo, opérateur de prises de vues, assistant opérateur, ingénieur du son, perchiste, maquilleuse, assistant scripte, animateurs (banc-titre), étalonneur, éclairagiste, journaliste, secrétaire d’édition, monteur.

Voir aussi :

Monteur, Les Métiers de la télévision, France Régions 3 Lyon, 21.01.1982

Scripte, Les Métiers de la télévision, France Régions 3 Lyon, 14.01.1982

Nombre et lumière, Antenne 2, du 03.03.1986 au 24.03.1986, 4×45’, collection d’émissions, série, documentaire, producteur : Philippe Quéau

Co-production Ina. Série d’émissions sur les images électroniques et informatiques. La 1ère est une introduction aux techniques de traitement et de synthèse des images.

L’image et l’ordinateur : Michel Serres commente un panorama des images de synthèse qui doivent, selon lui, “être écoutées comme de la musique“.

Les images du corps : La représentation synthétique du corps humain, les images informatiques du cerveau, avec les réflexions de François Dagognet.

Les images de guerre : Les applications militaires de l’image de synthèse et leur importance stratégique, démontrée par Paul Virilio.

Les images de la nature : L’ordinateur crée des paysages fantastiques et des mondes virtuels. Bruno Latour évalue leur impact sur le travail du scientifique.

Voir aussi :

Art et ordinateur, Question de temps, Antenne 2, 20.04.1981 ; Juste une image, Antenne 2, du 28.04.1982 au 07.03.1983, collection d’émissions produites par l’Ina

Tout ce que vous avez voulu savoir sur la télé sans oser le demander où presque, Touche pas à mon poste, Antenne 2, 21.04.1986, 1h10’, création audiovisuelle, documentaire, réalisation : Jean Marie Perthuis

Longue promenade à travers les coulisses de la télévision française, agrémentée de nombreuses interviews de personnalités des médias.

Préparation de L’Heure de Vérité avec Raymond Barre ; conférence de rédaction d’un JT ; tournage d’un reportage en Pologne. Présentation du tableau bleu uni de la météo d’Alain Gillot Pétré.

Visite d’une régie vidéo. Les décors de Cocoricocoboy à la SFP ; le plateau de Droit de réponse et celui de Musiques au cœur.

Visite des installations techniques d’une retransmission sportive, diffusée en Eurovision depuis Val d’Isère.

Discussions en salle de montage sur un sujet de Moi je, et questions que se posent les responsables des émissions sur les sujets jugés difficiles ou dangereux.

Maxime Le Forestier, Matin bonheur, Antenne 2, 18.04.1988, 1h40’, magazine, réalisation : Gabriel Cotto

Pour la chronique Télé…bonheur, tournée dans les coulisses d’Antenne 2, du côté des techniciens.

Interviews d’un spécialiste des magnétoscopes qui refuse la spécialisation ; un préposé aux recopies des parallèles antennes ; un technicien chargé du visionnage et des recopies. Rencontre avec les assistants-réalisateurs et chargés de production.

Dans la salle de montage et devant la table de mélange, un technicien explique le fondu enchaîné et le système des volets de transition.

Histoire de France Musique, France Musique, 28 émissions du 01.01.1992 au 05.01.1992, collection d’émissions, émission à base de disques, document à base d’archives, production : Hélène Pierrakos et Gérard Gefen

Dans la 1ère émission Les mariés de la Tour Eiffel : les débuts de la radio, retour sur l’histoire de la TSF.

Évocation des premiers enregistrements phonographiques d’Edison et du premier récepteur radio d’Alexander Popov.

Souvenirs de Paul Castan, metteur en ondes, et de Jean Toscane, speaker.

Les informations à la radio avec Maurice Privat, présentateur du journal parlé en 1922. Guy Erismann parle des premières musiques radiodiffusées et de la réglementation des ondes avant 1939.

Séquences consacrées à l’apparition des postes à modulation de fréquence, des microsillons et de la stéréophonie.

A propos du travail du son à la radio : exemples d’enregistrements-tests réalisés avec différents microphones (omnidirectionnel, cardioïde, etc.)

Rappel de la première diffusion sur France Musique d’un disque compact (CD), le 11 décembre 1982. 

Les Bijoux de la Castafiore, Les Aventures de Tintin, France 3, 03.11.1992, 42’, animation, adaptation, série, programme jeunesse, réalisation : Stéphane Bernasconi

Adaptation de la bande dessinée d’Hergé. Le professeur Tournesol convie les habitants de Moulinsart à une séance collective de télévision avec le Supercolor-Tryphonar, son prototype de téléviseur couleur à écran géant. 

A vous Cognacq-Jay, Notre télévision, France 2, 15.07.1993, 50’35, série, documentaire, réalisation et présentation : Pierre Tchernia

Premier volet d’une série de six épisodes. Pierre Tchernia raconte les grands moments de la télévision française à partir de 1949.

Présentation des locaux de la rue Cognacq-Jay avec Pierre Badel, réalisateur, et Kurt Hinzmann, ancien directeur de Fernsehsender-Paris pendant l’Occupation.

Parmi les moments choisis : la première station régionale à Lille, les expériences de télévision collective. Les premières images d’Amérique en direct, via le satellite Telstar. L’apparition de la couleur et l’arrivée de la publicité.

La création de la 2ème et de la 3ème chaîne, l’éclatement de l’ORTF et la privatisation de TF1.

Souvenirs de Frédéric Mitterrand et Michel Royer. Roland Moreno conclut en parlant de l’utilisation de la télécommande qui a changé la façon de regarder la télévision.

Les Feux du direct, Notre télévision, France 2, 05.08.1993, 50’21, série, documentaire, réalisation et présentation : Pierre Tchernia

Quatrième émission d’une série de six. Émission consacrée au direct, ce qu’il en reste dans les mémoires et les pratiques actuelles (1993).

Des témoins (Alexandre Tarta, Pierre Badel, Igor Barrère) font revivre l’époque du direct, un mode d’expression, selon les intervenants, spécifique à la télévision, spontané et interactif malgré ses contraintes.

Pierre Bellemare se souvient des dramatiques, Pierre Badel évoque l’arrivée du kinescope. Exemples de retransmissions historiques, de dérapages et d’incidents. Interviews de commentateurs sportifs et de présentateurs.

Marc Chauvierre, Les Grands témoins de la télévision , Divers fonds vidéo, Fonds captations volontaires INA, enregistré en 1995, 1h31’, interview entretien, production : Jérôme Bourdon, réalisation : Dominique Froissant

Long entretien avec Marc Chauvierre (1900-1996), pionnier de la télévision en France. Il explique son parcours d’étudiant, de bricoleur, d’ingénieur, et sa recherche des solutions techniques qui contribuèrent à l’avènement de la télévision en France. Il évoque notamment les premières émissions, en 1931, dans un studio des PTT ; le souvenir de Georges Mandel, enthousiaste du petit écran ; l’évolution du nombre de lignes ; la bataille des standards Pal / Secam.

Voir aussi :

Dans la même collection, Albert Schimel, chef opérateur et directeur photo ; Michel Oudin, ingénieur d’exploitation

En documentation écrite : La Télévision hier, aujourd’hui, demain, Marc Chauvierre, éditions SEDET, 1975

Les Heures chaudes de la  télévision  française, L’Histoire immédiate, France Culture, du 11.08 au 15.08.1997, 5x1h, collection d’émissions, série, documentaire, production : Antoine Perraud

Histoire de la télévision française au XXe siècle. Cinq émissions avec des archives de l’Ina, des témoignages de pionniers (Pierre Dumayet, Marcel Bluwal, Jean Marie Drot, Pierre Tchernia, Claude Darget) et des analyses d’universitaires (François Jost, Jean-Noël Jeanneney).

Les aspects techniques sont abordés, en particulier dans la 1ère émission, De la naissance à la définition, à l’aide de nombreux documents d’archives dont on trouvera le détail dans la notice documentaire.

On y retrouve les grandes étapes de l’expansion du réseau, les principales évolutions techniques et les souvenirs des pionniers de la télévision.

Spéciale télé locales, TV+, Canal +, 02.05.1998, 1h, magazine, production : Marc Olivier Fogiel

Emission spéciale consacrée aux télévisions locales. Rencontre des acteurs de ces médias de proximité. Questions à propos de leurs buts, des moyens dont ils disposent et des modes de diffusion de ces chaînes.

Plusieurs reportages composent cette émission, on y visite diverses télés locales, dont les télés-brouettes : leurs programmes sont diffusés sur cassettes vidéos dans des lieux publics.

Les Coulisses de la télévision, M6 Kid, M6, 13.01.1999, 3h27’, tranche horaire, programme jeunesse, réalisation : Stéphane Bion

Émission consacrée à la fabrication des programmes de télévision, présentée par Nathalie Vincent depuis la rédaction de Plus vite que la musique.

Exposé des différentes étapes. Sur le plateau : l’installation des lumières, le réglage des caméras et des micros. Les préparatifs des animateurs en coulisses. Le travail de montage, d’infographie et de mixage. Une séquence présente les robots de diffusion (de cassettes beta) en action. Depuis la régie finale, on explique comment les images diffusées par M6 parviennent jusqu’au téléspectateur.

Adieu Philippine, Arte, 14.03.2000, 1h45’, long métrage, réalisation : Jacques Rozier

Long métrage de fiction, cinéma. A Paris en 1960, un jeune technicien de l’ORTF, sur le point d’être appelé pour le service militaire et dans la crainte de partir en Algérie, tente de séduire deux jeunes filles inséparables. Quelques scènes tournées sur les plateaux des Buttes Chaumont, où l’on aperçoit les réalisateurs Stellio Lorenzi et Jean Christophe Averty.

Court-circuit (le magazine), Arte, du 15.10.2001 au 28.06.2015, 738 émissions, collection d’émissions, magazine, reportage

Magazine consacré au cinéma de court-métrage. 22 émissions comportent une partie technique, didactique, à l’attention des apprentis réalisateurs : la rubrique Le Truc.

Par exemple : Le  Truc : le montage, la technique, Arte,  22.10.2008, 3’26 : Exposé des différentes techniques de montage film et vidéo (en 2008)

Ça vous regarde : comment fonctionne la télévision régionale ?, Ça vous regarde, France 3 Lorraine, 03.06.2005, 18’33, reportage, magazine, interview entretien, direct, présentation : Yannick Kusy

Visite en direct des régies techniques des centres de France 3 Lorraine Champagne Ardenne.

Explications à propos du dispositif de circulation des sujets Spider, du travail de la régie, du montage numérique, de la diffusion en TNT.

Interviews de Xavier Perez, chef de Centre France 3 Nancy ; Christophe Bens, chef de Centre France 3 Reims.

La Motion capture, Slash TV, France 5, 10.06.2005, 5’44, magazine, reportage, réalisation : Philippe Monneris

Magazine consacré aux nouvelles images. Reportage présentant la motion capture, technique permettant de capturer le mouvement, par exemple les gestes d’un comédien, qui seront retravaillés par la suite sur ordinateur.

Illustration avec le documentaire L’Odyssée de l’espèce et Skyland, série de science-fiction. Extraits de films et vues de tournages.

Interviews de Marc Miance (président d’Attitude studio), Sandrine Nguyen (directrice générale adjointe Attitude Studio), Rémi Brun (directeur Mocap) et Emmanuel Gorinstein (réalisateur de Skyland).

Voir aussi : L’Odyssée de l’espèce, France 5, documentaire en 3 épisodes du 15.08.2003 au 17.08.2003 ; Skyland, France 2, série en 26 épisodes du 26.11.2005 au 26.08.2007

Apocalypse : la deuxième guerre mondiale, France 2, 08.09.2009 au 22.09.2009, 6×52’, série documentaire, document à base d’archives, réalisation : Isabelle Clarke et Daniel Costelle

Récit de la seconde guerre mondiale à base d’archives colorisées, restaurées et sonorisées.

Voir aussi : Apocalypse : la première guerre mondiale, France 2, 18.03.2014 au 01.40.2014

En documentation écrite : Les Couleurs de l’histoire : la colorisation des images d’archives dans les documentaires télévisés, falsification de l’histoire ?, mémoire soutenu par Gauvain Siémons sous la direction de Myriam Tsikounas, Université Paris I, 2018

Télérama, n°3112, 02.09.2009 et n°3114, 16.09.2009, à propos des archives colorisées

Le Dernier Gaulois, un autre regard, France 2, 29.12.2015, 15’10, documentaire, making of, réalisation : Romain Landreau

Reportage présentant la genèse et le tournage du docu-fiction Le Dernier Gaulois. Interviews de Samuel Tilman, réalisateur, Clovis Cornillac, comédien, Fabrice Coat, producteur, Pascal Charru, membre de Fortiche Prod, qui a réalisé l’animation. Images du tournage en motion capture, et des différentes phases de production de l’animation.

Voir aussi : Le Dernier Gaulois, France 2, 29.12.2015

[La Colorisation des images], LE 20H, TF1, 11.11.2018, 3’, journal télévisé, reportage, journaliste : Antoine de Précigout

Reportage tourné à Londres et en France, consacré à la colorisation des images noir et blanc. Exemples de documentaires à base d’archives colorisées.

Interviews de Jordan Lloyd, coloriste du studio Dynamichrome ; François Montpellier, spécialiste de la colorisation au studio Imagincolor ; Emmanuel Allain, co-fondateur du musée D-Day Experience, à Saint Côme du Mont.

Du Noir et blanc à la couleur, 20h30 le samedi, France 2, 29.02.2020, 7’32, magazine, reportage, journalistes : James de Caupenne et Alexandre Paré

Reportage s’intéressant à la colorisation des images de la rencontre entre Charlie Chaplin et l’abbé Pierre, en 1954, effectuée aux archives Pathé Gaumont par Mélanie Montfort et Samuel François Steininger.

Récit de la recherche des couleurs d’origine, sur site. La colorisation est utilisée dans les documentaires à base d’archives pour effacer la distance et faciliter l’identification du public aux scènes diffusées.

Interviews de Samuel François Steininger, fondateur de Composite film, Richard Martinet, architecte, Mélanie Montfort, enquêtrice, Hugues Nancy, réalisateur.

Voir aussi, en documentation écrite :

Le Droit moral des auteurs d’œuvres audiovisuelles pendant la phase d’exploitation de l’œuvre (coupure publicitaire – logo – colorisation), mémoire soutenu par Sol Beraha sous la direction d’Emmanuel Derieux, IFP Université Panthéon Assas Paris II, 1989

Télérama, n°2064, 02.08.1989, à propos de la colorisation du film Asphalt Jungle

Transmission et réception

Ci-dessous, un exemple, parmi d’autres, des travaux d’un pionnier de la télévision, contemporain de Baird et Barthélémy : le 8 mars 1929 à Berlin, le hongrois Denes von Mihaly effectue une démonstration de son procédé de télévision Telehor, développé avec le soutien de l’industriel allemand AEG.

 « (…) l’ingénieur Mihaly vient de faire une découverte sensationnelle. Bientôt, dans la pièce commune, à côté du haut-parleur, l’amateur de TSF n’aura plus qu’un bouton à tourner pour assister à une représentation cinématographique se déroulant à des centaines de kilomètres de son domicile. Il est certain que la vogue de cet appareil sera considérable tant la joie sera grande, parmi les familles du monde entier, de voir en même temps que d’entendre grâce à la fée Radio. »  

Source et image : Le Radieux, avril 1929 ; documentation écrite Inathèque, n° DL : PU E PDF 04561929 INA 027

Gros plan sur le général Gustave Ferrié 

Sorti officier du génie de Polytechnique, le futur général Gustave Ferrié est le co-auteur, en 1899, du premier ouvrage français sur la TSF : La Télégraphie sans fil et les ondes électriques.

En 1902, il va la mettre en application sur le terrain après l’éruption de la montagne Pelée en Martinique. Se rendant sur place avec des installations fixes et mobiles, il rétablit la liaison entre la Martinique et la Guadeloupe en y installant deux postes de TSF.

De retour en métropole, il conduit des expérimentations en utilisant la tour Eiffel, construite pour l’Exposition universelle de 1889 et qui doit être démontée en 1909.

Gustave Eiffel, ami de Ferrié, accepte et finance le projet consistant à utiliser la tour comme support d’antenne. Les premiers essais avec les places fortes de l’Est et du Nord sont couronnés de succès. En 1904, la tour Eiffel devient officiellement une station de radiotélégraphie militaire. Dès 1907, des liaisons sont établies jusqu’en Tunisie, puis vers les États-Unis et dans le monde entier. Ce succès permettra de sauver l’édifice d’une destruction programmée. Les applications militaires s’étendront ensuite à des usages civils et la tour Eiffel servira à partir de 1921 pour la diffusion des programmes de Radio Tour Eiffel.

Elu à l’Académie des sciences et nommé inspecteur général de la télégraphie militaire, il reçoit en 1931 la médaille d’honneur de l’Institute of Electrical and Electronics Engineers et meurt à Paris en 1932.

Le Général Ferrié : de la galène au radar, 1ère chaine, 12.11.1949, 15’33, documentaire, réalisation : Edouard Tyborowsky

La vie et l’œuvre du général Ferrié (1868-1932), pionnier de la radiodiffusion en France au début du XXème siècle. Rappel des principales étapes de sa carrière, dont la création du laboratoire national de radioélectricité (LNR). Cette biographie permet de faire le récit des développements technologiques de la TSF et de la naissance de la télévision. Une séquence présente la fabrication en usine des postes de radios. Explications à propos des ondes ultra-courtes et du principe de fonctionnement des radars.

Image : diode redresseuse à vapeur de mercure, utilisée par les émetteurs radio

Voir aussi  :

https://www.defense.gouv.fr/terre/actu-terre/archives/gustave-ferrie-l-homme-qui-sauva-la-tour-eiffel

Et dans l’archive web média de l’INA :

https://www.franceinter.fr/histoire/la-radio-fete-ses-100-ans-1921-2021-retour-a-l-epoque-de-radio-tour-eiffel

Inauguration par Jean Teitgen de l’émetteur à haute définition de Lille, JT 20H, 1ère chaine, 27.04.1950, 3’36, journal télévisé

Inauguration à Lille du premier émetteur de télévision à haute définition, le système de télédiffusion noir et blanc en 819 lignes – une exception industrielle française.

Connaissance de la radio : Vers une radio aux mille chaînes par Maxime Barroux, Les Grandes conférences, Paris 4 Grenelle, 26.02.1951, 18’23, causerie

Dans le cadre des conférences du Centre d’Études Radiophoniques, conférence de Maxime Barroux sur la radio du futur et les possibilités nouvelles de la modulation par impulsion.

Elève de l’école Polytechnique, ingénieur civil de l’École nationale supérieure des télécommunications, Maxime Barroux (1908-1969) a publié, dans la collection Que sais-je ?, Les émetteurs de radiodiffusion et de télévision (PUF, 1967).

TV Hambourg – Paris – Londres, 1ère chaine, 1951, 10’32, documentaire

Production Condor film (Suisse). Une équipe de la télévision suisse part faire un reportage sur la télévision dans trois grandes villes européennes.

A Hambourg, visite du siège et des studios de la NWDR, installés dans un ancien bunker de DCA.

A Paris, rencontre avec un car de la RTF en train de faire un reportage. Jean Luc, le directeur des programmes, est favorable aux échanges avec la télévision suisse.

A Londres, visite du Victoria studio de la BBC où l’on tourne L’Heure des enfants. Interview du directeur de la BBC. Commentaires et anticipations sur la croissance de l’audience.

Le Câble hertzien, Journal Les Actualités Françaises, Actualités Françaises, 16.08.1951, 2’, presse filmée

Explication à propos du fonctionnement du réseau hertzien que les PTT vont adopter afin de développer les télécommunications.

Charles Brune, ministre des PTT, inaugure la liaison Paris Lille et visite les installations. Schémas explicatifs à propos des tours relais et de la propagation des ondes hertziennes.

Télévision quand tu nous tiens, La Vie à la campagne, 1ère chaine, 01.01.1952, 21’, reportage, réalisation : Roger Louis

Expérience de télévision collective menée en milieu rural avec le soutien de l’Unesco, dans les départements de l’Aisne et de la Marne. Dans plusieurs villages, les habitants ont acheté en commun un poste de télévision, installé dans l’école. Le soir après le repas, ils se réunissent pour suivre le journal télévisé et discutent des programmes au sein de télé-clubs animés par l’instituteur. Les enfants profitent également de séances de télévision éducatives. Vues des équipements de réception et de projection.

Inauguration du salon de la télévision, JT 20H, 1ère chaine, 04.10.1952, 3’, journal télévisé

Document muet. Au 2e salon de la télévision, à Paris, visite officielle de Messieurs Louvel, Marcellin, Porché, Angelvin et d’Arcy.

Vues d’équipements exposés : une caméra, un car régie, divers téléviseurs.

Télévision – Relais pour le couronnement, JT 20H , 1ère chaine, 01.06.1953, 3’, journal télévisé

Document muet. Vues des antennes relais utilisées entre Lille et Paris pour la retransmission, depuis Londres, du couronnement de la reine Elizabeth II.

Problèmes actuels de notre télévision, Tribune de Paris : Les hommes, les événements, les idées à l’ordre du jour, Paris Inter, 12.01.1954, 19’11, débat, magazine

Débat mené par Emile Dana, avec Max Brusset (Député URAS de la Charente Maritime, vice-président de la commission Presse Radio Cinéma, rapporteur du statut de la télévision à l’Assemblée nationale), Albert Gazier (député SFIO de la Seine, ancien ministre de l’Information) et François Mitterrand (député de la Nièvre, président de l’UDSR, ancien ministre de l’Information).

Discussion à propos du nouveau standard de définition de l’image (en 819 lignes) adopté par la France, du rôle de la télévision et du développement de l’industrie électronique française.

Toute la télévision, 1ère chaine, collection d’émissions produites entre 1954 et 1960, 8 émissions numérisées sans bande sonore, notices non indexées

Cette collection expose de façon détaillée l’histoire de la télévision, la fabrication des téléviseurs, les équipements utilisés pour le tournage des émissions, les studios, la réalisation des directs, le réseau de télédiffusion, etc.

Votre téléviseur, En direct de, 13.12.1960, 26’, magazine, reportage, direct, réalisation : Claude Dagues

Emission présentée par Jean Thévenot, réalisée en direct depuis une usine de téléviseurs.

Visite de la chaine de fabrication, guidée par le directeur de l’usine. Les différentes étapes de l’assemblage de l’appareil par les ouvrières : sertissage, soudures, câblage ; assemblage et réglage du tube cathodique.

Le téléviseur fabriqué est destiné au gagnant d’un concours proposé aux enfants.

Radio électronique, Economie et techniques françaises, Actualités Françaises, 1962, 7’, presse filmée, documentaire

Film industriel faisant le point sur l’évolution de la technique dans le domaine des tubes et plus particulièrement sur le vapotron. Son principe de fonctionnement et son élaboration par des ouvrières en usine. Coproduction Actualités Françaises / Centre National du Commerce Extérieur.

Les différentes utilisations du vapotron dans l’industrie électronique et notamment dans les relais et émetteurs de télévision. Séquence sur la transmission par satellite à Pleumeur-Bodou.

A Lannion, la réception de la première Mondovision, Journal Les Actualités Françaises, Actualités Françaises, 18.07.1962, 2’, presse filmée

Reportage sur les dispositifs techniques utilisés pour la première émission de télévision en Mondovision, via le satellite Telstar lancé depuis Cap Canaveral, Floride. Les installations de Pleumeur-Bodou, Bretagne, ont permis la bonne réception des images venues du continent américain.

Mondovision, Visa pour l’avenir, 1ère chaine, 20.07.1962, 42’, magazine, reportage, production : Roger Louis et Robert Clarke

Un état des lieux du domaine des transmissions et des télécommunications. Bref historique des différents types de transmissions et présentation du satellite Telstar.

Visite du chantier de construction de la station satellite de Pleumeur-Bodou.

Interview de monsieur Marzin, directeur du CNET. Commentaires sur l’utilité politique et économique des transmissions par satellite. Explications à propos du lancement et du fonctionnement du satellite Telstar. Comment établir, avec un réseau de satellites, des liaisons permanentes.

Présentation du Mazer, un amplificateur qui reçoit les signaux de Telstar. Dans la salle de commande et de poursuite, le responsable de la station explique le travail de son équipe.

Visite du centre de calcul de la station, où sont définies les trajectoires du satellite afin de positionner l’antenne. Interviews de plusieurs techniciens.

USA Europe Mondovision, 1ère chaine, 23.07.1962, 32’18, retransmission, direct, présentation : Joseph Pasteur et Michel Droit

Première liaison transatlantique en direct Europe-États Unis via le satellite Telstar. La diffusion se fait en mondovision, en simultané en France, en Algérie et aux Etats Unis.

Après un reportage sur les installations de Pleumeur-Bodou, les images provenant des États Unis, dont une conférence de presse du président John F. Kennedy, sont diffusées en direct.

Mondiovision : conférence de presse du Président Kennedy, via Telstar, non utilisés, Actualités Françaises, 1962, 1’12, presse filmée

Actualités cinématographiques américaines, en version originale non sous-titrée. Vues de l’oreille géante de Pleumeur-Bodou et de diverses installations intérieures. Le président Kennedy pendant sa conférence de presse, relayée vers l’Europe via Telstar. Le satellite relais. Schéma montrant le fonctionnement de Telstar. Production américaine, News of the day, 1962.

Sujet sur l’électronique, non utilisés, Actualités Françaises, 1963, 31’, documentaire

Document muet. Vues de l’émetteur du pic du Midi de Bigorre.
Premières images télévisées en direct des Etats Unis captées par la station de Pleumeur-Bodou via le satellite Telstar, images du centre électronique de la station. Vues du radôme. Images des deux radars et de l’antenne parabolique de la station.

Fabrication du tube électronique vapotron dans une usine de la Compagnie française Thomson Houston.

Images des installations de l’émetteur du sommet du Puy de Dôme.

Paris à l’heure de New York : émission du 11 avril 1963, Paris à l’heure de New York, 1ère chaine, 11.04.1963, 21’, interview entretien, magazine, direct

Jacques Sallebert et Robert Manuel présentent cette émission en direct de l’héliport de New York, par relais satellite via Pleumeur-Bodou.

Après un extrait en direct du journal télévisé de CBS, Jacques Sallebert reçoit deux invités arrivés par hélicoptère, Anne-Marie Peysson, en provenance de Paris, et le cinéaste Serge Bourguignon, qui revient d’Hollywood.

Club TV longue distance, JT 20H,  1ère chaine, 17.07.1964, 3’22, journal télévisé, reportage

A Villeneuve d’Ornon, les membres d’un club de radio-télé amateur installent des antennes de télévision. Interview du promoteur du club, destiné à recevoir les télés étrangères. Exemples de réception d’images en provenance d’Italie, d’Espagne, d’Europe de l’Est.

L’Eurovision, Micros et caméras, 1ère chaine, 09.04.1966, 21’, magazine, reportage, réalisation : Jacques Locquin

Dans les années 1950, l’ORTF a pris l’initiative de relier le réseau français au réseau anglais de la BBC, créant ainsi le premier maillon d’une infrastructure qui va devenir l’Eurovision.

Reportage à Paris et à Bruxelles sur le fonctionnement technique de l’Eurovision.

Interviews de réalisateurs et de responsables en charge de l’échange international de sujets ; ils exposent les différents aspects de la coordination technique nécessaire à la circulation des images en Eurovision.

La Bataille de la couleur, Panorama, 1ère chaine, 08.09.1967, 14’, magazine, reportage, réalisation : Gilbert Larriaga

Comment l’industrie française du téléviseur s’adapte à la transition vers le système en couleurs Secam.

Interviews de téléspectateurs au premier salon de la télévision couleur, porte de Versailles, Paris.

Explications sur le système Secam et le coût du procédé. Un ingénieur passe en revue l’évolution des tubes cathodiques depuis 1947.

Interview d’Henri de France, inventeur du Secam, qui parle de l’avenir de la couleur dans l’audiovisuel.

Des représentants de l’industrie électronique décrivent la fabrication en série des nouveaux téléviseurs, présentent leurs caractéristiques et justifient leur coût.

Le directeur général de l’ORTF, Jean-Bernard Dupont, revient sur la préparation de la télévision à l’avènement de la couleur.

La Mondovision : pourquoi faire ?, Un certain regard, 13.10.1968, 1ère chaine, 40’, documentaire, réalisation : Michel Pamart

Emission du Service de la recherche. Des téléspectateurs réagissent à la mondialisation de la télédiffusion. Commentaires sur l’intérêt du procédé et des programmes proposés.

Le 25 juin 1967, 500 millions de téléspectateurs regardent l’émission Notre monde, 18 pays participent à cette retransmission en mondovision.

Le service de la recherche en rend compte à travers les réactions de divers publics : une famille londonienne, un groupe de paysans d’Auvergne, une assemblée réunie à la Maison des jeunes de Montreuil, un groupe de Canadiens à Montréal. Interview de Noble Wilson, réalisateur à la BBC.

La Télévision de l’an 2000, Eurêka, 1ère chaine, 12.11.1969, 25’25, magazine, reportage, réalisation : Claude Ventura, Paul Ceuzin

Enquête sur la télévision de l’an 2000 évoquant le vidéophone, l’écran plat et en relief, la télévision par câble. Exemples de postes récepteurs de l’avenir.

A New York chez RCA, et chez Thomson CSF en France, présentation des recherches sur l’écran plat et les cristaux liquides. Interview de Georges Durand, du laboratoire de physique des solides d’Orsay.

A propos de l’holographie et des possibilités d’images en relief, interview de Georges Broussaud, chercheur chez Thomson CSF et auteur d’Optoélectronique (Masson, 1974).

Chez Bell Telephone, présentation du Picture Phone, un téléphone à écran avec zoom électronique.

Interview de Jean d’Arcy, directeur à l’information télévisée à l’ONU, ex-directeur de l’ORTF, qui parle de l’avenir de la télévision.

Visite d’une station de télévision par câble à Manhattan. Extrait d’un documentaire d’anticipation américain.

Voir aussi : La Télévision dans le collimateur, Apostrophes, Antenne 2, 13.06.1980

La Télédistribution 1 : le réseau, non diffusé, 1971, 12’, production : Henri Fabre

Table ronde organisée par le Service de la recherche. Introduction aux aspects techniques de la télédistribution par câble, qui permet d’acheminer des signaux de télévision jusqu’à l’utilisateur par un réseau de câbles coaxiaux.

Extrait d’un film scientifique produit par les PTT.

Table ronde réunissant des responsables techniques et commerciaux de plusieurs entreprises (Portenseigne, Société des Câbles de Lyon-Alsacienne, Compagnie Industrielle de Télécommunication) ; Maurice Rémy, ingénieur en chef Service des études ORTF ; Pierre Schaeffer, chef du Service de la recherche ORTF.

Échanges à propos du coût de l’installation et de la maintenance de la télévision par câble, qui permettra de faire circuler un grand nombre de programmes.

Le Laboratoire réception, 1ère chaine, 1971, 20’, documentaire

Documentaire produit et réalisé par le Service des études techniques de l’ORTF.

Exposé détaillé des méthodes de mesure et de détection des parasites affectant les transmissions. Exemple de test de transmission sur le terrain, dans la région de Pontarlier. Présentation du travail des équipes et des moyens techniques du laboratoire Réception du Service des études.

Les Sortilèges de la télévision, Les Grandes énigmes, TF1, 25.02.1976, 1h, magazine, production : Robert Clarke

Le contenu de cette émission peut se répartir en deux ensembles : les explications techniques sur le fonctionnement de la télévision à tube cathodique et les derniers développements en matière d’audiovisuel et de télécommunication (1976).

Parmi les équipements d’avenir : les nouvelles caméras mobiles, le satellite de télécommunications, le jeu vidéo d’arcade, le jeu vidéo individuel (Pong), le visiophone, le système Tic-Tac (ou Terminal intégré comportant un téléviseur avec appel au clavier), la télévision par câble et la télévision numérique.

Un reportage fait découvrir les travaux du Centre Commun d’Études de Télévision et Télécommunications (CCETT) à Rennes : l’enregistrement programmé pour magnétoscope grand public, le vidéodisque, le système de télétexte Antiope.

Par ailleurs, Max Debrenne, collaborateur d’Averty, présente les trucages électroniques tandis que d’autres invités expliquent les principes de la télévision analogique et de l’enregistrement sur magnétoscope.

Poste télé couleurs, Midi 2, Antenne 2, 14.03.1976, 2’54, journal télévisé

Un journaliste, dans un magasin de télévision, parle avec un revendeur des performances des téléviseurs (les standards techniques, les écrans plats, la télécommande, la télé couleur). Ils évoquent les prix.

Samedi et demi : la télévision de demain : émission du 12 mai 1979, Samedi et demi, Antenne 2, 12.05.1979, 1h, magazine, reportage, réalisation : Jean François Gauthier

Magazine en plateau, complété par plusieurs reportages, consacré à la situation présente (1979) et à venir de la télévision.

Sont abordés : le fonctionnement des échanges internationaux entre télévisions (EVN), les problèmes de réception des images dans un village, Chissey en Morvan, le 25e anniversaire de l’Eurovision. Interviews d’Alexandre Tarta, de techniciens de TDF et de Jean Autin, président de TDF et de l’UER.

Télé diffusion de France : modalités techniques de diffusion sur l’île de la Réunion, Télé Réunion, 1980, 7’41, journal télévisé, reportage

Explications techniques, avec carte géographique et images d’équipements TDF, sur l’organisation de la radiodiffusion sur l’île de la Réunion.

Le Vidcom, TF1 20 heures, TF1, 07.10.1980, 2’45, journal télévisé, reportage, journaliste : Michel Chevalet

Au salon Vidcom à Cannes, présentation des nouveautés en audiovisuel et en télécommunications : le satellite de télédiffusion ; le vidéodisque ; le réseau Télétel (Minitel) ; l’annuaire électronique ; la palette graphique. La téléalarme ou télésurveillance avec caméra vidéo.

Interview de Jacques Bisch, président de la Compagnie générale de vidéotechnique, à propos de l’avenir de ces nouveautés.

4ème chaîne TV, Antenne 2 Le Journal de 20H, Antenne 2, 01.05.1983, 1’55, journal télévisé, reportage

Présentation des conditions de réception de la future quatrième chaîne de télévision payante, Canal Plus.

Image : un décodeur et sa carte qui serviront au contrôle de péage.

Le Câble TV, Antenne 2 Le Journal de 20H, Antenne 2, 15.03.1984, 4’29, journal télévisé, reportage, journaliste : Patrick Hesters

Reportage tourné au salon du son et de l’image au CNIT, Paris, où se déroule une expérience de télévision câblée.Le système est viable techniquement, mais le passage à grande échelle pose problème et les décrets d’application du Plan câble ne sont toujours pas publiés. Interview de François Gerin, de la Direction générale des télécommunications.

Canal Plus, 13 h TF1 Le journal, TF1, 04.11.1984, 1’20, journal télévisé, reportage, journaliste : Michel Chevalet

Inauguration de la chaîne de télévision privée Canal Plus. Michel Chevalet, dans l’usine du fabricant à Strasbourg, montre les appareils dont il faut s’équiper pour capter cette chaîne : le décodeur, la prise péritel et son adaptateur.

Dossier : satellite eurovision, Soir 3, FR3, 27.01.1985, 3’12, journal télévisé, document à base d’archives, reportage

A l’occasion de ses trente ans, l’Eurovision vient de se doter d’un nouvel outil, le satellite. Retour sur l’histoire technique de la retransmission télévisée à l’échelle européenne et mondiale.

Visite du centre de télécommunications spatiales de Bercenay en Othe dans l’Aube. Interview de Paul Turbang, chef d’exploitation Eurovision.

TV 5 l’enjeu technique, Antenne 2 Le Journal de 20H, Antenne 2, 13.12.1985, 2’42, journal télévisé, reportage

La création de la 5ème chaîne de télévision et ses conséquences techniques.

Le gouvernement dépose un projet de loi permettant sa diffusion depuis la Tour Eiffel, indispensable pour une couverture complète de la région parisienne. Un émetteur provisoire est installé.

L’émetteur de la 5ème chaîne pourrait être construit sur la tour de télévision de Romainville.

La Nuit de la nouvelle télévision, lancement satellite TDF 1 : émission du 27 octobre 1988, FR3, 27.10.1988, 3h22’, reportage, retransmission, direct, réalisation : Adrian Maben

Emission en duplex entre Kourou, Toulouse et Paris, à l’occasion du lancement des satellites TDF 1 et Astra.

Plusieurs reportages et les explications des invités font patienter le téléspectateur en attendant le lancement de la fusée Ariane.

Démonstration de TVHD. Rappel de l’histoire des vols spatiaux habités. Explications à propos de la norme de diffusion D2MAC. L’histoire du projet de satellite TDF 1. Présentation du matériel qui permet de recevoir la diffusion par satellite. L’offre de programmes de La Sept. La télévision par câble à Boulogne Billancourt.

Enfin, lancement de la fusée Ariane depuis Kourou et suivi du satellite à Toulouse (CNES).

TVHD, A2 Le Journal de 13H, Antenne 2, 12.02.1991, 2’25, journal télévisé, journaliste : Patrick Hesters

Présentation des nouveaux téléviseurs en format 16/9ème destinés à recevoir des images en Haute Définition.

Commentaire à propos de cette nouvelle technologie ; vues d’une chaine de fabrication de téléviseurs, d’une régie et de divers équipements. Interview de Jean Michel Marchais, réalisateur, au sujet de la qualité d’image.

[Tous à vos postes], C’est pas sorcier : le magazine de la découverte et de la science, France 3, 04.12.1994, 26’, magazine, reportage, réalisation : Bernard Gonner

Emission de vulgarisation scientifique. Explications du fonctionnement de la télévision : les ondes électromagnétiques, les différences de fréquences ; comment l’image peut être transformée en signal électrique puis en onde. Le système des émetteurs ; la transmission par satellite.

Comment l’antenne reçoit l’onde et la transforme en image. La composition d’un téléviseur, le fonctionnement du canon à électrons et ses évolutions. Interviews de techniciens.

L’Odyssée du 16/9ème, Journée de la télé 1996, Canal +, 20.10.1996, 11’, court métrage, réalisation : Charles Dubois

Court métrage de fiction. Les tribulations et les déboires télévisuels d’une famille qui se dispute l’utilisation de leur téléviseur 16/9ème, du décodeur Canal Plus et du magnétoscope.

L’Ère de la télévision, Les Grands tournants de l’histoire, La Cinquième, 25’, 03.09.1999, série, documentaire

A l’aide de reconstitutions et d’images d’archives, biographie de David Sarnoff (1891-1971), président de RCA et du réseau NBC. Comment Sarnoff est parvenu, avec la collaboration de l’inventeur Vladimir Zworykin (1888-1982), à développer et diffuser la télévision commerciale dans les foyers américains après 1945. Production américaine.

[La Télévision numérique], C’est pas sorcier : le magazine de la découverte et de la science, France 3, 11.06.2000, 26’, magazine, reportage, réalisation : Catherine Breton

Emission de vulgarisation scientifique. La TNT, télévision numérique terrestre, devrait voir le jour en 2002. Exposé des bases techniques, des principes de fonctionnement de la télévision numérique. Rappel historique de la radiodiffusion en France depuis 1949. Interviews de Marc Tessier, président de France Télévision, et Marc-André Feffer, de Canal+, à propos des futurs programmes numériques.

Nouveau : [Télévision Haute Définition], Six’, M6, 08.07.2004, 1’57, journal télévisé, reportage

Reportage consacré au HD Forum et à l’annonce faite par Patrick Devedjian, ministre délégué à l’industrie, de l’arrivée de la télévision haute définition dans les foyers français. Le point sur cette innovation technique. Interviews de Patrick Devedjian ; un vendeur de la FNAC ; Nicolas de Tavernost, président du directoire M6.

[Premiers tests de la Télévision Numérique Terrestre], 20 heures le journal France 2, 16.01.2005, 1’39, journal télévisé, reportage

Le lancement des chaînes gratuites en TNT est prévu pour mars 2005. La TNT, Télévision Numérique Terrestre, s’annonce comme une révolution numérique dans le paysage audiovisuel français. Les premiers tests techniques sont prévus depuis la Tour Eiffel.

Interviews de Ghislain Achard, directeur général de France Télévisions et de Philippe Chazal, directeur général de France 4.

[La Télévision haute définition], La Vie des médias, TF1, 30.10.2005, 4’18, magazine, reportage

Reportage consacré à la télévision en Haute Définition, qui arrive sur le marché français : les enjeux et les perspectives offertes par cette innovation.

Interviews de Hazel Wright, directrice exécutive de BBC WW ; Cristiano Benzi, chef de projet d’Eutelsat ; Doug Hammond, directeur opérationnel de Shooting Partners ; Hans Mahr, conseiller exécutif Premiere ; Janet Anne West, DG de The Skills Zone ; Randall Dark, président de HD Vision Studios.

Télévision, spectacles : que nous réserve la science, Savoir plus sciences, France 2, 04.03.2006, 53’12, magazine, reportage, réalisation : Gilles Amado

Magazine composé de plusieurs reportages de vulgarisation scientifique. Présentation de quelques évolutions techniques en télévision, qui permettront aux téléspectateurs de la regarder presque en permanence.

Interviews de Victor Jachimowicz, vendeur de la Fnac ; Laurence Meyer, analyste des médias IDATE ; Laurent Herbillon, directeur marketing Bouygues ; Philip Plaisance, PDG Wonderphone ; Laurent Souloumiac, France Télévisions Interactive.

[Les émissions politiques désormais sous titrées], + Clair, Canal +, 31.03.2007, 2’31, magazine, reportage

Les émissions politiques et d’actualité seront sous-titrées sur toutes les chaînes, suite à une loi votée en 2005.

Les chaînes ont choisi des systèmes de sous titrages différents : la reconnaissance vocale pour TF1 et M6, et la vélotypie pour Canal +. Explications d’Evelyne Hamon, vélotypiste, sur le fonctionnement du clavier utilisé.

Commentaires à propos de la possibilité de rendre accessible les programmes en langage des signes. La prochaine avancée sera de rendre les programmes accessibles aux non-voyants, en audio vision.

Interviews de Jérémie Boroy, président d’UNISDA ; Alexandre Keiller, directeur général Red Bee Media France ; Alain Chartier, directeur d’antenne M6 ; Eric Jaouen, directeur diffusion à TF1.

Catch up tv, bluethooth, box : bluffez vos enfants, E=m6, M6, 13.04.2008, 24’57, magazine, reportage, production : Mac Lesggy

Magazine de vulgarisation scientifique. Émission consacrée aux services offerts par les nouveaux moyens et réseaux de télécommunication.

Explications sur ce que permettent les téléphones portables, la box internet, le Wi-Fi : regarder la télévision, télécharger des sons et des images. Visite d’une salle de dégroupage d’ADSL. Interviews de professionnels du secteur et de particuliers abonnés aux nouveaux services.

[Diffusion HD : une nouvelle révolution pour la TV], 20 heures, France 2, 30.10.2008, 1’35, journal télévisé, reportage

Comment recevoir les programmes de la TNT haute définition. Présentation des améliorations qu’apporte la haute définition et des principales évolutions techniques de l’histoire moderne de la télévision (le passage à la couleur, le 16/9e). Interview de Pascal Petitpas, de la direction technique de la FNAC.

Le Téléviseur Algol, Design, ARTE, 02.11.2008, 26’, documentaire, série, réalisation : Danielle Schirman

Documentaire consacré au téléviseur Algol, créé en 1964 par les designers italiens Marco Zanuso et Richard Sapper pour le compte de la société Brion Vega. Portrait des deux créateurs et présentation des particularités de ce téléviseur. Bref exposé de l’histoire de la télévision, de son développement et de la place qu’elle a prise dans la société.

La Télévision : 1ère partie, 2000 ans d’histoire, France Inter, 31.05.2010 et 01.06.2010, 28’, magazine, production : Patrice Gélinet

Emission en deux parties, consacrée à l’histoire de la télévision en France. Avec Marie Lherault, sociologue des médias, et François Tronc, directeur des antennes de la RTBF, auteurs de La Télévision pour les nuls (First, 2010).

Rappel de l’importance de la radio jusqu’aux années 1950. Commentaires à propos de l’amélioration de la qualité des récepteurs, la réduction de leur prix, l’apparition de nouvelles chaînes publiques et privées. La télévision équipe en 2010 97% des foyers français.

La Nouvelle star en 3D, Le 1945, M6, 26.05.2010, 1’19, journal télévisé, reportage

Reportage consacré à la diffusion en 3D de l’émission de variétés La nouvelle star. Vues du tournage et présentation des équipements utilisés. Les candidats regardent les images en régie à l’aide de lunettes spéciales. Interview de Christophe Foglio, directeur des moyens technologiques de M6.

Porn culture, Le journal du hard, Canal +, 01.11.2014, 3’58, magazine, reportage

Tour d’horizon des nouveaux équipements employés par la production pornographique. La probabilité d’un recours aux Google glass pour la scénarisation des futurs films pornographiques. L’utilisation de la caméra GoPro semble constituer une véritable tendance, avec ses sites internet et ses fans.

Pour l’avenir, les professionnels misent sur la caméra 4K, pour sa qualité d’images deux fois supérieure à la Full HD. Le casque intégral Oculus Real Porn immerge le spectateur à 360 degrés dans la scène.

[Télévision 4k : l’ultra haute définition entre en jeu], Le 1945, M6, 12.05.2016, 1’59, journal télévisé, reportage

Reportage consacré à l’ultra haute définition, un nouveau pas technologique dans le domaine de la résolution de l’image. Cette définition est présentée comme étant quatre fois supérieure à la haute définition. Micro-trottoir et interview de Fabienne Dulac, directrice exécutive Orange France.

Révolutions des sixties : Un ballon dans la lande : l’aventure spatiale de Pleumeur-Bodou, La Fabrique de l’histoire, France Culture, 01.07.2019, 52’, série, documentaire, production : Emmanuel Laurentin

Première émission d’une série de cinq consacrée aux révolutions des années 1960. Documentaire consacré à l’histoire du Radôme de Pleumeur-Bodou dans les Côtes d’Armor, pionnier des télécommunications spatiales, mis en fonction le 11 juillet 1962 avec la naissance de la Mondovision, et qui restera en activité jusqu’au début des années 1980. Interviews d’acteurs et de témoins de l’évènement, documents d’archives.

[La Retransmission des premiers pas sur la Lune en mondovision], 19 20 Edition nationale, France 3, 21.07.2019, 2’29, journal télévisé, reportage

Rappel du rôle de la station de Pleumeur-Bodou, Côtes d’Armor, dans la diffusion des images des premiers pas sur la Lune (1969). Interviews de Jean Pierre Colin, responsable de la télévision et de la téléphonie au CDT (Cité des télécoms), et d’Hervé Brusini, journaliste France Télévisions.

Enregistrement

Technicienne RTF manipulant un magnétoscope RCA 2 pouces ; photographe : Georges Chevrier, 1963 © Ina

Les disques gravés avec le procédé Phonovision contiennent les plus anciens enregistrements connus de télévision, de très courts extraits des émissions expérimentales de John Baird (1888-1946), gravés par ce dernier entre 1927 et 1928, moins de deux ans après sa première démonstration. Avec seulement 30 lignes par image, le signal vidéo pouvait être enregistré comme un signal audio sur des disques conçus pour le gramophone. Le Phonovision, techniquement très limité, sera vite abandonné par Baird.

Certains de ces disques ont été restaurés et numérisés par le chercheur britannique Donald McLean à la fin du XXème siècle (voir son site http://www.tvdawn.com/earliest-tv/phonovision-experiments-1927-28/, et la conférence donnée à la cinémathèque présente dans l’archive web de l’INA (hébergeur viméo) : https://www.cinematheque.fr/video/1085.html)

Le kinescope, un procédé utilisant la pellicule film 16mm (une caméra filme un écran de téléviseur) sera le seul véritable système d’enregistrement des émissions en direct jusqu’à l’invention du Video Tape Recorder, le magnétoscope à bandes.

Le principe de l’enregistrement sur bandes magnétiques est appliqué à la vidéo à partir des années 1950. Plusieurs entreprises proposent des solutions, mais c’est l’américain Ampex qui devancera ses concurrents et imposera son procédé, obtenant en 1957 un Emmy Award pour la mise au point du prototype du V-1000, son premier modèle de magnétoscope professionnel Quadruplex à bande 2 pouces et têtes rotatives.

En France, la bande vidéo 2 pouces sera utilisée jusqu’au milieu des années 1980.

70 ans de machines parlantes, Programme National, du 01.04.1947 au 30.10.1947, 18×30’, collection d’émissions, magazine, production : Jean Thévenot

Série d’émissions sur l’histoire des techniques d’enregistrement du son et de la parole, diffusées à l’occasion du 70ème anniversaire du phonogramme (30 avril 1877 : Charles Cros présente à l’académie des sciences son invention, le paléophone).

Interviews d’historiens, d’inventeurs et de techniciens. L’histoire de la reproduction, de la transmission et de l’enregistrement du son, depuis les boîtes à musiques jusqu’à la bande magnétique. Considérations sur l’avenir de l’enregistrement sonore.

L’expansion et l’avenir du disque, Tribune de Paris : Les hommes, les événements, les idées à l’ordre du jour, Chaîne Nationale, 09.02.1948, 19’23, débat, production : Jean Thévenot

Table ronde. La musique enregistrée est-elle un progrès pour l’humanité ? Le disque peut-il inciter l’auditeur à la pratique musicale ? L’avenir du disque est-il menacé ? La concurrence de la bande magnétique, du son optique et des nouveaux procédés.

Invités : Henri Barraud, compositeur, directeur de la musique à la RDF ; Eric Sarnette, de l’association de la presse phonographique ; Raymond Lyon, secrétaire général du Grand Prix du disque ; Lise Caldagues, chef des programmes de musique enregistrés à la RDF ; Maurice Dalloz, chef de la discothèque de la RDF.

Fabrication des magnétophones à Berlin, Journal Les Actualités Françaises : édition pour l’étranger, Actualités Françaises, 07.04.1949, 1’10, presse filmée

Document muet. Vues d’ouvrières et de techniciens de l’usine AEG de magnétophones à bande, à Berlin. En studio, séance d’enregistrement d’un pianiste.

Le magnétophone Dictafil, Journal Les Actualités Françaises, Actualités Françaises, 02.02.1950, 0’38, presse filmée

Bref sujet d’actualité. Des techniciens examinent un magnétophone Dictafil de la marque Gonod et Gabadou, destiné à l’enregistrement du son sur bobine de fil d’acier magnétique. Plusieurs plans montrent le déroulement du fil magnétique.

Une jeune femme enregistre un message, posté, reçu et écouté par un comédien en uniforme des troupes coloniales.

Voir aussi  : https://www.audiovintage.fr/leforum/viewtopic.php?t=36119

Le Magnétophone, Jeux de physique, 1ère chaine, 09.04.1960, 15’, magazine, réalisation : Jacques Planché

Émission de vulgarisation pour la jeunesse. A l’aide des collections du musée du CNAM, exposé historique de l’enregistrement magnétique. Principes de l’électro aimant ; reproduction de l’expérience de Poulsen. Présentation du magnétophone à fil de Stille ; du magnétophone à bande (exemple du modèle utilisé pour le tournage). Vues d’un opérateur de magnétoscope 2 pouces en action.

Services phonographiques de la RTF, En Direct de, 1ère chaîne, 25.11.1961, 35’, magazine, reportage, direct, production : Jean Thévenot, réalisation : Claude Dagues

Visite en direct de deux sites des services phonographiques de la RTF, avec la présentation des activités d’archivage, de documentation, de restauration des disques et bandes magnétiques.

Première partie aux magasins de stockage aux Essarts le Roi. Commentaires sur la nature et l’ancienneté du fonds.

Seconde partie au centre Pierre Brossolette à Paris. Des phonothécaires procèdent à l’audition d’enregistrements radiophoniques afin de rédiger des rapports d’écoute.

Explications à propos de l’identification artistique des enregistrements et la rédaction des fiches de documentation.

L’activité du service de restauration de la phonothèque. Des techniciens montrent par l’exemple les étapes de restauration mécanique de disques endommagés (filtrage, détopage).

La discothèque de la RTF, En Direct de, 1ère chaine, 28.10.1961, 41’, magazine, reportage, direct, production : Jean Thévenot, réalisation : Claude Dagues

Visite en direct de la discothèque centrale de la RTF au centre Pierre Brossolette à Paris. Gérard Michel, chef de service, présente les différentes activités : l’illustration sonore, la reproduction documentaire héliographique, les fichistes.

Le travail du programmateur musical : en direct et en duplex, réalisation d’une émission à base de disques demandés par des auditeurs (boulevard Montparnasse) qui réagissent à la diffusion.

La naissance d’un disque, Magazine international des jeunes, 1ère chaine, 05.01.1963, 28’53, magazine, reportage, réalisation : Gérard Pignol

Les différentes étapes de la fabrication d’un disque phonographique (Colargol au Pôle Nord, musique de Mireille). Enregistrement magnétique en studio avec des comédiens, mixage. Un dirigeant d’une usine Philips détaille les étapes qui mènent au disque microsillons en vinyle : fabrication des matrices, contrôles de qualité, pressage, écoute échantillonnée et emballage.

Le Car magnétoscope, Micros et caméras, 1ère chaine, 26.03.1966, 14’, magazine, reportage, réalisation : Jacques Locquin

Présentation du car magnétoscope de l’ORTF (Unité mobile et autonome de production), un camion portant à la fois les caméras électroniques et une installation d’enregistrement servant de studio ambulant et permettant de transférer des images tournées sur pellicules film en format vidéo magnétique.

Vues des techniciens au travail pendant le tournage d’une dramatique, Le Jeu des vacances. Interviews d’un responsable du car et du réalisateur Gilbert Pineau.

L’enregistrement magnéto et France Musique reçoit, Micros et caméras, 1ère chaine, 11.02.1967, 22’, magazine, reportage, réalisation : Jacques Locquin

A Cognacq-Jay, André Bertaux fait visiter son service, l’enregistrement magnétoscopique, avec la magnétothèque et le dispatching. Jacques Pierre, réalisateur, donne son avis sur le magnétoscope.

Une monteuse, démonstration à l’appui, explique le montage magnéto sur bande 2 pouces.

Voir aussi : https://landragin.pagesperso-orange.fr/ActuAV/rubriques/historique/histoiredelaTV(chabrol).htm

Réunion : présentation du magnétoscope, Bretagne actualités, France 3 Bretagne, 28.04.1971, 1’03, journal télévisé

Document muet. A Rennes, le Centre d’Information et d’essais magnétoscopes familiarise le public avec les techniques d’enregistrement magnétique du son et des images télévisées. Vues d’un magnétoscope à bande 1/2 pouce Philips.

Du magnétophone au magnétoscope, Les Gens et leurs idées, 3ème chaîne, 23.11.1973, 9’40, magazine, reportage, réalisation : Alain Michel Blanc

Reportage consacré à la pratique amateur de la vidéo et de l’enregistrement sonore. Le concours international du meilleur enregistrement sonore (CIMES) organisé par l’ORTF et la radio de Suisse romande accueille pour la première fois des documents enregistrés par magnétoscope. Un particulier utilisant un Sony Portapack parle de l’abolition de la frontière entre amateurs et professionnels.

Les Enregistreurs d’images, Les Après-midi de France Culture, France Culture, 14.08.1975, 1h25’, magazine, interview, production : Yves Loiseau

Tour d’horizon des innovations dans le domaine de la prise de vue et de l’enregistrement.

Interview d’André Coutant, inventeur de caméras : histoire de la caméra Eclair Coutant ; l’importance grandissante de la vidéo ; l’avenir du magnétoscope et du vidéodisque.

Puis, les invités : André Masson, inventeur d’objectifs ; Jacques Monory, peintre ; Jean Detton, cybernéticien ; Franck Vernpillat, journaliste à Zoom ; Alain Rafestin, cameraman, débattent de plusieurs sujets. Les sujets abordés sont : les recherches de l’Institut d’optique ; l’invention du zoom ; l’influence des appareils nouveaux sur les créateurs ; l’allègement du poids des caméras ; le magnétoscope et ses possibilités ; les synthétiseurs d’images ; les correspondances entre le réalisme au cinéma et en peinture ; l’hyperréalisme ; la banalisation de l’image et ses conséquences.

Le Magnétoscope, Les Visiteurs du mercredi : Les métiers de la télévision, TF1, 29.10.1975, 8’51, reportage, programme pour la jeunesse

Présentation et démonstration du magnétoscope deux pouces par une technicienne de la chaîne TF1. Les manipulations de la bande, la procédure d’enregistrement. Commentaire sur les études nécessaires pour apprendre le métier.

Le Magnétoscope, Les Visiteurs du mercredi : Les métiers de la télévision, TF1, 29.10.1975, 8’51, reportage, programme pour la jeunesse

Présentation et démonstration du magnétoscope deux pouces par une technicienne de la chaîne TF1. Les manipulations de la bande, la procédure d’enregistrement. Commentaire sur les études nécessaires pour apprendre le métier.

La Guerre des magnétoscopes, TF 4, TF1, 30.04.1979, 20’32, journal télévisé, reportage, journaliste : Claude Bertrand

Les problèmes posés par le développement des vidéocassettes grand public et de la ‘télévision à la carte’. La guerre commerciale entre les différents formats (VHS, Betamax, VCR). Le problème des droits d’auteurs et les garanties juridiques nécessaires pour lutter contre la fraude.

Interviews de consommateurs, de techniciens, de commerçants et d’éditeurs.

Interview du directeur du Vidéo club de France, qui pratique la location de programmes ; Eddie Barclay, producteur ; monsieur Caze, directeur du service juridique de l’Union européenne de télévision.

MIP -TV à Cannes, TF4, TF1, 22.04.1980, 10’38, journal télévisé, reportage, journaliste : Alain Schneider

Au salon du MIP TV à Cannes, présentation de quelques nouveautés.

Le magnétoscope à cassettes et le vidéodisque (image). Interview de Gilbert Magnon (Thomson CSF) sur le projet de vidéodisque et le programme de télétexte Antiope.

Interviews de Bernard Gensouf, directeur d’exploitation (TDF), sur l’utilisation expérimentale d‘Antiope et son avenir, de Jean-Philippe Lecat, ministre de la culture et de la communication : en 1984 il y aura un satellite français de télévision directe.

Interview de monsieur Cavaillon (SNIAS aérospatiale) sur l’avenir de la télévision par satellite.

Les Bandes magnétiques, Les Visiteurs du mercredi : Les infos, TF1, 17.06.1981, 5’35, magazine, reportage, programme pour la jeunesse

Reportage exposant les principales étapes de la fabrication des bandes magnétiques en usine. La fabrication des supports plastiques et de l’enduit magnétique à base d’oxyde de fer. Embobinage des bandes, découpe, contrôle qualité et emballage.

Ventes de magnétoscopes, Alsace soir, France 3 Alsace, 31.12.1981, 4’09, journal télévisé, reportage

Reportage sur le succès des magnétoscopes grand public. Dans un magasin en Alsace, interviews de clients, d’un vendeur, d’enfants.

Interview d’Abraham Moles, chercheur et professeur à l’institut de psychologie sociale des communications de Strasbourg, qui s’interroge sur les conséquences de la collection d’enregistrements personnels, une ‘mode culturelle’.

Les Magnétoscopes, Antenne 2 Le Journal de 20H, Antenne 2, 16.11.1982, 4’, journal télévisé, reportage

Exemples d’entreprises électroniques françaises profitant du succès des magnétoscopes grand public. Au Mans, visite de l’usine Celmans qui fabrique le magnétoscope V2000 sous licence Philips. Vues des chaînes de fabrication des circuits et des magnétoscopes. A Honfleur, visite de l’usine Akai. Vues des chaînes d’emballage et de fabrication des magnétoscopes VHS.

Interviews d’Henri Thorin, directeur de Radiotechnique ; d’une ouvrière.

A cœur ou à raison : émission du 14 novembre 1985, A cœur ou à raison, TF1, 14.11.1985, 43’, magazine, interview entretien, réalisation : Paul Robin Benhaioun

Étude de la place et du rôle des archives audiovisuelles dans la production télévisée, avec les interviews en plateau de responsables de l’Inca (Ina).

Denis Derrien, réalisateur de l’émission Denise Glaser ou le temps retrouvé, explique comment il a fabriqué ce montage d’archives.

Francis Denel expose les missions de conservation et d’exploitation des archives gérées par l’Ina. Denis Frambourt présente plusieurs types de supports son et image (disques anciens, bandes, cassettes, LaserDisc). Commentaires sur la valeur patrimoniale et sociologique des archives. Claude Guisard parle de la création et de la recherche à l’Ina.

Le compact disque, TF1 Vingt heures, TF1, 12.03.1987, 1’40, journal télévisé, journaliste : Michel Chevalet   

Au Salon international du son et de l’image vidéo, Paris, exemples de nouvelles technologies dans le domaine du son. Le CD compact disc, la cassette à enregistrement numérique DAT et le magnétophone qui permet d’écouter ces nouvelles cassettes.

En Allemagne de l’Ouest la société Thomson met au point un nouveau compact disque qui sera effaçable et réenregistrable : images du laboratoire de recherche.

L’Électricité magnétique, Trois deux un contact, FR3, 03.04.1987, 29’33, magazine, programme pour la jeunesse, réalisation : Bernard Losier

Co-production franco-américaine ; émission de vulgarisation à propos de l’électricité magnétique.

Une petite fille confectionne une bande magnétique ; en classe, on lui explique l’aimantation de la bande, la lecture de l’enregistrement mémorisé.

A La Villette, un professeur de géophysique explique les principes du magnétisme, fait l’historique des découvertes et expériences scientifiques.

Au Mont Valérien, un colombophile explique comment les pigeons sont équipés de pastilles-aimants pour leur observation. Documents américains : une équipe d’adolescents découvrent les propriétés des aimants et ses applications, dont le scanner.

Le Magnétoscope, La Vie secrète des machines, Planète, 22.04.2002, 30’, documentaire, série

Documentaire présentant l’évolution des techniques d’enregistrement magnétique. Explications du principe. Historique des enregistreurs analogiques, depuis le fil de Poulsen jusqu’au magnétoscope VHS grand public.

Production britannique, Channel 4, 1990.

Image : le Vision Electronic Recording Apparatus (VERA) de la BBC (1952).

L’Ina : la mémoire de l’audiovisuel, C’est pas sorcier : le magazine de la découverte et de la science, France 3, 21.11.2004, 26’20, magazine, reportage, réalisation : Christophe Renon

L’équipe de C’est pas sorcier se rend dans les locaux de l’Institut National de l’Audiovisuel (Ina) situés à Bry sur Marne, pour une présentation de cet organisme qui depuis 1975 est chargé de la conservation et de l’exploitation des archives audiovisuelles de la télévision et de la radio françaises.

Explications techniques sur le signal vidéo, la production, la transmission et l’archivage des programmes. Interviews d’Emmanuel Hoog, président de l’Ina, et de plusieurs collaborateurs.

France / Bry-sur-Marne : patrimoine : les archives sonores de l’Ina et leur conservation, TF1 13 heures , TF1, 11.06.2005, 2’, journal télévisé, reportage

Reportage consacré à la conservation des archives sonores à la phonothèque de l’Ina. La nécessaire restauration numérique des bandes magnétiques et des disques. Exemples de restaurations. Interviews de Vincent Fromont (image) et Maic Chomel, de la phonothèque de l’Ina.

Télécommande, walkman : quand la science révolutionne nos loisirs !, E=m6, M6, 04.09.2016, 8’, magazine

Reportage. Rappel, à l’aide d’expériences simples, des principes qui permettent la transformation du son en électricité et son enregistrement sur bande magnétique.

Évolution des techniques de télécommande : depuis les ultra-sons aux ultra-rouges puis aux ondes radio.

Interviews de Jalal Aro, conservateur au Phono Museum ; Tristan Briant, enseignant chercheur en physique à l’Université Pierre et Marie Curie ; Benoît Geller, enseignant chercheur en télécommunication à l’ENSTA Paris Tech de l’université Paris Saclay.

[Les Archéologues du son], LE 20H, TF1, 03.12.2017, 4’26, journal télévisé, reportage

Reportage consacré au travail des restaurateurs d’anciennes bandes sonores. Exemple du chercheur Henri Chamoux qui a inventé l’Archéophone, qui permet de lire et de numériser les cylindres de cire.

Une musicologue s’intéresse à la dimension historiographique du son et fait de la prise de son au Château de Versailles.

Interviews d’Henri Chamoux, ingénieur au CNRS (image); Mylen Pardoen, musicologue au CNRS.

Voir aussi, dans Autres fonds : Fonds Procès Rivonia Nelson Mandela, dont les dictabelts du procès ont été restaurés grâce à l’Archéophone. Le dictabelt, support cylindrique en vinyle souple pour l’enregistrement sonore, était utilisé dans les cours de justice ou lors d’écoutes téléphoniques policières, principalement entre 1950 et 1980.

La cassette audio ne perd pas la face, Le 1945, M6, 22.03.2019, 2’, journal télévisé, reportage

Reportage consacré au retour de la cassette audio, objet vintage pour un public de collectionneurs. De nombreux artistes rééditent leurs succès sur cet ancien support. Une petite entreprise de la Manche continue de fabriquer de la bande magnétique audio : visite de l’usine.

Interviews de Thomas Changeur, gérant de la Balade sonore ; Ronan Gallou, directeur général de Mulaan Industries.

Base Publicité

On trouvera dans la base Pub TV plusieurs centaines de films publicitaires concernant les équipements grand public (magnétophone, compact disc, magnétoscope, DVD, etc.), à partir de 1968.

Par exemple : Pioneer Laser Disc : lecteur laser de vidéo disques, 01.11.1990

Quelques sources internet supplémentaires à propos de l’enregistrement :

https://ethw.org/First-Hand:Bing_Crosby_and_the_Recording_Revolution

Un article du Engineering and Technology History Wiki (ETHW) sur les débuts de l’enregistrement magnétique aux Etats Unis

https://worldradiohistory.com/

Sources écrites numérisées en ligne. La radiotélévision américaine au XXème siècle. Site d’un particulier, accès gratuit.

https://www.labguysworld.com/

Site d’un collectionneur américain d’enregistreurs vidéo

http://pw1949.blogspot.com/2013/08/la-television-des-annees-60-les-debuts.html

La télévision des années 60: les débuts de l’enregistrement magnétique par RCA et Ampex

https://telesatmedias.com/histoire-des-enregistreurs-video/

Petite histoire des enregistreurs vidéo

https://moovee.tech/les-outils-du-montage-du-timecode-aux-apps-de-montage-sur-smartphone/

Une brève histoire du montage vidéo, du timecode aux applications sur smartphone

http://merlier.bruno.free.fr/index.htm

Site d’un collectionneur français d’enregistreurs vidéo

https://landragin.pagesperso-orange.fr/ActuAV/rubriques/historique/histoiredelaTV(chabrol).htm

Article sur l’histoire de l’enregistrement magnétoscope à la télévision française par André Bertaux, ancien chef de service à l’ORTF.  Page du site actuav.com, site d’information technique sur les médias audiovisuels.

2. Les évolutions techniques à travers quelques genres d’émissions

Les innovations techniques ont naturellement modifié les savoir-faire et les conditions de travail des techniciens mais aussi, pour le téléspectateur, l’aspect, le rendu des émissions. Aucun genre n’y échappe, mais certains sont plus directement concernés. On trouvera dans cette deuxième partie quelques exemples de ces transformations, généralement des reportages présentant les nouveautés ou décrivant les outils et les méthodes de travail – ce qui permet de les comparer dans le temps.

Mais un simple échantillonnage sur la durée suffirait à révéler l’influence sur la forme des programmes, de la mobilité de la caméra, des changements de définition et de ratio image, des effets spéciaux de post-production ou des améliorations dans la transmission du signal.

Pour une telle observation de la transformation technique des programmes, le travail consisterait à identifier, à l’image et au son, dans chaque génération d’échantillons, l’apparition (mais aussi la disparition) des procédés et des équipements.

En recoupant ces observations avec la documentation disponible, on pourrait, par exemple, repérer l’arrivée des caméras de reportages Sony avec magnétoscope Betacam intégré, adoptées par les JRI à partir de 1982 (voir le travail de Michel Parbot lors du débarquement américain sur l’île de la Grenade). Elles transformeront le travail du journaliste-cameraman-monteur mais aussi l’aspect de l’image vidéo des années 80/90 : les capteurs CDD remplacent les tubes dans les caméras, une étape dans l’histoire des techniques audiovisuelles.

Les sports

Comment est réalisé le journal télévisé par les reporters du Tour de France cycliste, JT 20H, 1ère chaine, 27.07.1950, 5’05, journal télévisé, reportage, journaliste : Pierre Tchernia

Le trajet d’une pellicule depuis le tournage du résumé d’une étape du Tour de France jusqu’à sa diffusion au Journal télévisé. Les cameramen à moto filment le peloton dans les Pyrénées. L’envoi par train de la pellicule. A Paris, développement et montage du film. Travail du journaliste avec le monteur pour préparer le résumé.

Les 24 heures du Mans, JT 20H, 1ère chaine, 14.06.1954, 9’20, journal télévisé, reportage

Résumé des 24 heures du Mans 1954 et images des coulisses, notamment du dispositif technique de la télévision, qui retransmettait cette course automobile pour la première fois.

Connaissance de la télévision. Un exemple de transmission en direct : le Tour de France, Micros et caméras, 1ère chaine, 18.09.1965, 5’17, magazine, reportage, production : Jacques Locquin

Reportage consacré au dispositif déployé pour la retransmission en direct du Tour de France.

A Roubaix, lieu d’arrivée de l’étape, une équipe de techniciens installe micros, postes de contrôle, câbles, liaisons hertziennes mobiles.

Le réalisateur Gilbert Larriaga teste son matériel. Des caméras fixes sont installées sur la ligne d’arrivée.

L’ingénieur en chef Bernard Gensous montre la liaison moto-hélicoptère qui permet la prise de vue directe.

Après l’arrivée des coureurs, dans les camions abritant des laboratoires de développement, de montage et de diffusion, les équipes travaillent à la fabrication du résumé filmé qui est diffusé en Eurovision.

Football et télévision, Micros et caméras, 1ère chaine, 29.04.1967, 14’, magazine, reportage, réalisation : Jacques Locquin

Reportage sur les moyens utilisés pour la retransmission d’une demi-finale de coupe de France de football à Limoges.

Interview de Pierre Badel sur la technique du direct pour les matches, l’art de filmer les actions selon le style des joueurs.

Installation des caméras sur le terrain vide. Pierre Badel étudie les emplacements éventuels des caméras. Interview de Mario Beunat, commentateur.

Techniques de tournage en direct, techniques de la caméra invisible, Micros et caméras, 1ère chaine, 04.02.1967, 16’, magazine, reportage, réalisation : Jacques Locquin

Reportage présentant les caméras portatives HF. Démonstration des motos caméras. Détail de la chaîne d’équipements qui permet la transmission des images. Présentation d’un hélicoptère équipé d’antennes émettrices et réceptrices. Exemple de liaison combinée moto-hélicoptère.

Matériel couleur pour les jeux olympiques, JT 13H, 1ère chaine, 16.01.1968, 2’, journal télévisé, reportage

Reportage. Le directeur de Thomson explique la couverture technique des Jeux de Grenoble, en Eurovision et en Intervision.

Bernard Gensous, ingénieur en chef de l’ORTF (image), parle des cars-régies et de leur disposition sur tout le site olympique ; des difficultés supplémentaires dues à la couleur. Nombreux plans de cars, cameras et régies mobiles dans la cour de l’entreprise Thomson.

Les Jeux olympiques à Grenoble : 1ère partie, Micros et caméras, 1ère chaine, 20.01.1968, 19’43, magazine, réalisation : Jacques Locquin

1ère partie de l’émission consacrée aux installations et moyens techniques mis en œuvre pour la couverture des jeux de Grenoble.

Visite du centre Malherbe et des différents lieux où se dérouleront les épreuves.

Interview de Raymond Marcillac. Monsieur Berger, ORTF, fait le point sur le nombre de journalistes et de cabines radio installées. Monsieur Geoffroy, ingénieur responsable du Centre de Vidéo, parle des cars de reportage image et des studios et salles de montage installés.

Un responsable du centre vidéo présente l’installation des caméras sur échafaudage et des “praticables” pour certaines épreuves.

Techniques déployées pendant le tour de France, Match sur la Deux, 2ème chaîne, 18.07.1973, 22’12, magazine, reportage

Long reportage montrant les moyens techniques utilisés pour retransmettre le tour de France cycliste 1973.

Les cameramen filmant à bord de motos. Vues des voitures et motos suiveuses, du car régie, des appareils de développement et de tirage film. Dans le car de montage, dérushage et enregistrement des commentaires pour le résumé de l’étape.

L’équipe du direct au travail pendant l’étape. Le réalisateur Gilbert Larriaga et Arthur Conte dans le car régie (image). A l’arrivée de l’étape, travail des commentateurs et des caméras fixes sur estrades.

Interviews du PDG de l’ORTF Arthur Conte ; Jacques Goddet, directeur du tour de France ; de techniciens.

ORTF : les nouveaux moyens techniques, Télé Sports, 2ème chaîne, 01.07.1973, 15’, magazine, reportage

Reportage présentant les nouveaux moyens disponibles pour les retransmissions sportives. Interview du responsable du groupe expérimentant ces équipements. Schéma au tableau noir pour expliquer les prises de vue en vidéo-mobile et le cheminement de l’image.

Présentation d’une nouvelle antenne à pointage automatique qui remplace l’antenne omni directionnelle. Maniement de la nouvelle antenne et des caméras légères portables. Interview de Gilbert Larriaga à propos de leur apport pour la retransmission du tour de France cycliste.

Huitième de finale Orantes-Ashe et fin du match Barthes-Parun, Tennis. Internationaux de France : Roland Garros, 2ème chaîne, 10.06.1974, 2h15’, retransmission, direct, interview, réalisation : Henri Carrier

En direct depuis Roland Garros, retransmission des internationaux de France de tennis. Christian Quidet visite le stade en compagnie du président de la Fédération Française de Tennis, Philippe Chatrier, à qui il présente brièvement les moyens techniques utilisés pour la retransmission : car régie, camion d’accompagnement, relais HF. Remarques sur les intérêts communs de la télévision et du tournoi de Roland Garros.

Voir aussi : Tennis à Roland Garros, Chaîne Parisienne, 28.05.1950

Reportage durant les internationaux de France de tennis à Roland Garros. Le commentateur est installé au court central. 

Jeux olympiques de Montréal : les moyens techniques de la retransmission, Stade 2, 18.07.1976, 7’21, magazine, reportage, interview

Interview de Jean Bourdon, ingénieur en chef Antenne 2, à propos des moyens matériels déployés pour la retransmission des Jeux Olympiques de Montréal. Vues de la chaîne des installations techniques depuis la tour Eiffel, le nodal, le convertisseur, jusqu’à la régie finale et les magnétoscopes.

Le Direct, Écran ouvert, FR3, 28.04.1983, 13’25, documentaire, réalisation : Gérard Poitou

Production Ina. La collection Écran ouvert présente les coulisses de la télévision aux enfants. Découverte du dispositif mis en œuvre pour la retransmission du match de rugby Agen / Bayonne. Le direct est réalisé depuis le car régie de la SFP.

Henri Carrier, le réalisateur, Henri Lamarre, ingénieur de la vision, Michel Ruby, ingénieur du son, Françoise Herman et Didier Levrat, cadreurs, parlent des préparatifs techniques et de la méthode de travail pour le direct.

Extraits de retransmission et de réactions de jeunes téléspectateurs.

Paris-Dakar : technique, Antenne 2 Le Journal de 20H, Antenne 2, 23.01.1986, 2’35, journal télévisé, reportage

Reportage sur les moyens techniques mis en place par Antenne 2 et Thomson pour la retransmission, par satellite, des images du rallye raid Paris Dakar.

Travail des cameramen en direct et contrôle sur écran des images de la course. Vues de la mise en place, de nuit, d’un émetteur satellite. Explications à propos du mode de transmission télespace.

Vues d’un monteur au travail dans un camion, d’un journaliste faisant son commentaire à l’étape. Interview d’Yves Devillers, Thomson.

Arbitrage et vidéo, Stade 2, France 2, 20.02.2000, 9’41, magazine, reportage, journalistes : Nicolas Vinoy et Emmanuel Roux

Reportage sur l’utilisation éventuelle de la vidéo pour aider l’arbitrage du football. Dans la tribune, pendant un match de rugby, travail du superviseur relié par une oreillette à l’arbitre de champ.

Tentative française de double arbitrage en match amical. Démonstration d’une intervention de l’assistant vidéo, utilisant un équipement LSM.

Interviews de Fred Godard, réalisateur, à propos des problèmes possibles posés par l’arbitrage vidéo ; Stéphane Moulin, arbitre international, à propos des problèmes d’interprétation ; Sepp Blatter, président de la FIFA.

Coulisses : Roland Garros, A toi l’actu@, France 3, 06.06.2002, 1’47, journal télévisé, reportage, programme pour la jeunesse

Reportage consacré au dispositif de retransmission des matchs du tournoi de Roland Garros. Visite des installations utilisées pour la réalisation du direct et présentation de quelques équipements : caméras, micros, car régie, salle de montage, cabines des commentateurs sportifs.

En route pour le Tour, France 2, 03.07.2004, 1h52’, magazine, reportage, direct, réalisation : Jean Marc L’Henoret

En direct de Liège et à quelques minutes du départ du prologue du Tour de France cycliste 2004, Gérard Holtz présente le dispositif mis en place par France Télévision pour la retransmission de l’épreuve.

L’Enquête de la semaine, Pour vos yeux, France 5, 02.03.2008, 5’06, magazine, reportage, réalisation : Philippe Monneris

Reportage consacré à la réalisation, en direct depuis le stade de France, de la retransmission du match de rugby France/Angleterre.

Détail des moyens de tournage : dispositions et types de caméras, travail des équipes pendant le direct.

Interviews de Pierre Martin, chargé de production ; Eric Derquenne, assistant réalisateur ; George Clancy, arbitre vidéo ; Jean Marc L’Henoret, réalisateur ; Guy Dentan, pilote caméra ; Vincent Tamisier, cadreur ; Matthew Griffith, réalisateur BBC ; Jean Abeilhou, commentateur ; Steve Walsh, arbitre.

[Les coulisses de Multifoot],  + clair, Canal +, 30.05.2009, 6’56, magazine, reportage

Reportage présentant l’organisation du multiplex de l’émission Multifoot, qui permet  de suivre simultanément, en direct, les dix matches du championnat de France de football.

Analyse du dispositif piloté depuis une régie centrale à Paris, tandis que le suivi et la coordination des équipes se fait, pour cette fois, depuis le stade de Bordeaux.

Interviews de Grégoire Margotton, Eric Besnard, Christophe Dugarry, Pascal Mathieu, respectivement journaliste, rédacteur en chef foot, consultant et réalisateur Canal+.

Les Effets visuels dans le sport, Slash TV, France 5, 10.06.2005, 3’18, magazine, reportage

Reportage consacré aux effets visuels utilisés dans la réalisation de directs sportifs. Exemple avec le match de championnat de France de rugby Stade français / Biarritz. Extraits du match et interview de Franck Poulain, truquiste vidéo chez Léo Vision, qui réalise quelques trucages pour les besoins du reportage.

1959 : Le Tour de France, Mystères d’archives, ARTE, 16.07.2011, 26’09, documentaire, document à base d’archives, série, réalisation : Serge Viallet

Retour au Tour de France cycliste de 1959 et analyse des conditions techniques de sa retransmission télévisée, avec pour la première fois l’utilisation d’un hélicoptère lors d’une étape de montagne.

Commentés off, de larges extraits des étapes, la présentation des favoris, les types d’images favorisés, les performances des techniciens.

Voir aussi : Tour de France cycliste : l’équipe de télévision sur le Tour, JT 20H, 04.07.1959

Tour de France : 15ème étape Clermont-Ferrand – Puy-de-Dôme contre la montre individuel, Cyclisme.Tour de France, 10.07.1959

Caméras embarquées dans le Tour de France, 13 heures , France 2, 20.07.2016, 2’, journal télévisé, reportage

Reportage sur l’utilisation par la télévision de caméras miniatures, de type GoPro, fixées sur les cadres des coureurs du Tour de France cycliste.

Cette nouveauté permet d’avoir des prises de vues depuis l’intérieur du peloton.

Les Coulisses de la télé, 12 13 Edition nationale, France 3, 07.06.2017, 1’46, journal télévisé, reportage

Reportage présentant la réalisation des directs depuis le stade Roland Garros, pendant les internationaux de tennis à Paris.

Interviews de Pierre Cecille, technicien d’exploitation visuelle, qui explique le fonctionnement du nodal ; Kenshi Fukuhara, producteur pour la chaîne privée japonaise Wowow ; Fred Godard, réalisateur France Télévisions, qui parle de ses intentions dans la réalisation des images.

La Spider cam à Roland Garros, 12 13 Edition nationale , France 3, 07.10.2020, 1’36, journal télévisé, reportage

Reportage présentant la spider cam, une caméra suspendue au-dessus des courts de tennis pendant les internationaux de Roland Garros, et qui permet d’obtenir des plans inédits.

Interviews du réalisateur du direct et du technicien en charge de la spider cam.

Le journal télévisé

12 heures pour un top histoire d’un journal, non diffusé, 1ère chaine, 1965, 20’39, reportage, réalisation : Maurice Beuchey

Programmé le 29.10.1965 dans le JT 13H, Douze heures pour un top (reportage tourné pour le Salon de la radio et de la télévision) ne passera pas à l’antenne.

Récit des différentes étapes de la fabrication d’un journal télévisé

Conférence de rédaction avec l’équipe des journalistes. Départ de l’équipe de tournage avec son matériel. Installation des caméras sur le lieu de tournage et enregistrement d’une interview.

Développement de la pellicule au laboratoire, montage. La régie au travail. La salle de rédaction. La chambre des bélinogrammes et les tiroirs des archives photos, qui aident à la préparation des sujets.

Le réalisateur en régie avant le début du journal. Derniers préparatifs techniques et début du journal, présenté par Léon Zitrone.

Reportage : le journal d’Antenne 2, Un sur cinq, Antenne 2, 02.11.1977, 12’02, magazine, reportage, journaliste : Dominique Duvauchelle

La fabrication du Journal de 20 heures sur Antenne 2. Patrick Poivre d’Arvor raconte la journée d’un présentateur. La rédaction de la chaîne au travail. Vues des matériels et des équipements. Interviews de techniciens.

Mise en place technique avant une interview en extérieur. Monteur à sa table travaillant avec un journaliste. Le centre nodal de Cognac Jay pendant les échanges internationaux.

Les Métiers de la télévision, Rencontres, France 3 Pays de Loire, 07.02.1980, 13’45, magazine, reportage, journaliste : Yves Rétif

Présentation des différents corps de métiers qui permettent de concevoir un journal télévisé régional. Chronologie des séquences, qui donnent la parole aux techniciens : conférence de rédaction, tournage de l’équipe de reportage film, travail du caméraman reporter d’image. Les cadreurs vidéo en plateau, l’assistant technique de production, le preneur de son qui se charge également du montage son. L’agent de laboratoire qui effectue les développements film, le monteur film, un technicien vidéo en régie, un autre au magnétoscope.

La télévision régionale, V 12, France 3 Alpes, 09.09.1983, 25’02, magazine, reportage, journaliste : Hugues Girard

Reportage présentant l’activité de la station régionale de Grenoble, et permettant de voir les équipes techniques dans diverses situations.

La préparation du journal télévisé, avec toutes les étapes depuis la conférence de rédaction jusqu’au lancement du JT en plateau.  

Extraits de magazines et tournage d’une émission en plateau, Les Adolescents. Tournage de coproduction avec le cinéma : La Femme de mon pote. Interviews de plusieurs dirigeants de FR3 à propos des missions de la chaîne.

La Chaîne , Antenne 2, 09.09.1988, 4×54’, adaptation, téléfilm, réalisation : Claude Faraldo

Adaptation en quatre parties du roman de Michel Drucker, paru en 1981. Le présentateur-vedette du journal de 20h de La Chaîne règne en despote sur la rédaction, et se livre chaque soir, au gré de l’actualité et de son inspiration, à des interventions très personnalisées, qui lui valent une grande popularité parmi les téléspectateurs. Avec Jean Carmet et Florent Pagny.

Regards : Fabrication du journal télévisé à FR3 Corse, Corsica Sera, France 3 Corse, 28.03.1990, 17’20, magazine, reportage, journaliste : Danièle Jammet

Le reportage, une production FR3/CRDP, se propose de montrer la fabrication du journal de FR3 Corse, du tournage jusqu’à la diffusion, en passant par le montage et le mixage.

Images de la vie de la station : la régie, la conférence de rédaction. Le travail des documentalistes. Départ de l’équipe de reportage, tournage avec micro trottoir. Montage du sujet, mixage et diffusion. Téléspectateurs regardant Corsica Sera et donnant leur avis.

Les Coulisses d’un journal télévisé, C’est pas sorcier : le magazine de la découverte et de la science, France 3, 27.10.1996, 26’51, magazine, reportage, réalisation : Franck Chaudemanche

Émission de vulgarisation scientifique. La préparation d’un journal télévisé (le 19/20 sur France 3) : la conférence de rédaction, un tournage, le montage, l’enregistrement des commentaires, les duplex avec un correspondant en direct, l’envoi des reportages pendant le journal.

Exemples de déformation de l’information par le montage et les trucages.

Le réseau d’échange d’images internationales (EVN) qui permet d’avoir des images d’événements lointains sans avoir de correspondant sur place.

Henri Sannier, directeur de l’information sur France 3, parle de l’utilisation des archives dans les sujets d’actualités.

Tournage de la météo. Un infographiste montre comment on confectionne une carte animée.

La responsable d’édition gère la machine qui envoie les reportages pendant le journal télévisé.

L’organisation technique de la retransmission en duplex et en direct, par l’exemple du Tour de France cycliste.

Séquences d’explications techniques : comment la caméra capte l’image, la différence entre caméra vidéo amateur et professionnelle, le montage, le tournage de la météo, la transmission de l’image à distance par satellite.

Interviews d’Elise Lucet, présentatrice du 19/20 ; Laurent Hamida, journaliste ; Benoît Van de Steene, de l’émission Arrêt sur image.

Sur la route de l’information, Fugues, France 3 Bourgogne, 10.09.2005, 26’15, magazine, reportage, réalisation : Laurent Champonnois

Reportage sur la fabrication des journaux télévisés de France 3 Bourgogne. A Dijon, les journalistes fabriquent le journal télévisé du soir. Nous les suivrons en reportage à Ligny le Châtel. A Besançon, filage du 12/14. Vues d’un véhicule DSNG (satellite news gathering : moyen mobile de diffusion). A Nuits Saint Georges visite de l’émetteur de TDF pour examiner le cheminement des images jusqu’au téléspectateur.

Lancement Franceinfo :, 13 heures, France 2, 01.09.2016, 1’55, journal télévisé, reportage

A l’occasion de son lancement officiel, visite des coulisses de la nouvelle chaîne d’information en continu du service public : Franceinfo :. Travail des équipes sur le plateau.

Mesdames, messieurs bonsoir, 70 ans du JT, France 2, 13.06.2019, 2h02’, programme atypique, document à base d’archives, réalisation : Philippe Miramon 

Émission spéciale pour le 70ème anniversaire du journal télévisé. A cette occasion, de nombreux présentateurs du JT égrènent leurs souvenirs. Les grands évènements de l’actualité sont évoqués, les coulisses du JT et les séquences marquantes du journal choisies par les téléspectateurs sont passés en revue.

Parmi plusieurs séquences : évocation de l’évolution des caméras. Dans un studio virtuel en noir et blanc, reconstitution du JT des années 50. Les incidents techniques et l’usage de l’oreillette. Le futur du plateau télévisé ; les évolutions à venir, le décor virtuel.

Divers : bulletin météo, documentaires, variétés, habillages d’antenne

[La Météorologie à la télévision], TV+, Canal +, 22.11.1997, 4’36, magazine, reportage

Montage d’archives de 1958 à nos jours sur la présentation du bulletin météorologique à la télévision française : style des animateurs, utilisation de moyens techniques, habillage des émissions, etc.

C’est au programme : [émission du 1er février 2000], C’est au programme, France 2, 01.02.2000, 1h20’, magazine, reportage

Reportage dans les coulisses de la météo. Laurent Romejko, animateur météo, parle de son travail et du procédé permettant d’incruster la carte à l’écran. Enregistrement des présentations.

L’histoire des présentateurs météo – 1/2, 13 heures TF1, TF1, 15.10.2004, 2’, journal télévisé, reportage

Sujet en deux parties. A l’occasion du premier forum international de la météo à Paris, retour en archives sur l’évolution de la présentation du bulletin météo à la télévision.

L’Hebdo du médiateur : [émission du 05 mai 2007], L’hebdo du médiateur, France 2, 05.05.2007, 21’34, magazine, réalisation : Daniela Suteu

Le magazine du médiateur de Midi 2 répond aux questions des téléspectateurs concernant les changements du système de présentation des cartes météorologiques.

La Télévision au service de l’armée, 1ère chaine, 1954, 4’, reportage

Document muet. Des manœuvres militaires sont organisées dans la campagne avec la participation des équipes de la télévision française, qui retransmettent en direct les opérations.

Après installation d’une caméra, les militaires assistent à une démonstration, puis à la présentation d’un car régie et des équipements utilisés pour fabriquer une émission.

La Mouche bleue, Sciences d’aujourd’hui, 1ère chaine, 06.04.1956, 8’, magazine, production : Etienne Lalou

Etienne Lalou s’entretient avec le professeur Pierre Thévenard à propos de son film Aventures d’une mouche bleue. C’est un film scientifique dont le sujet a été romancé. Pierre Thévenard parle du matériel qu’il a mis au point pour réaliser ce film : matériel de prise de vues à très fort grossissement dans l’espace, et matériel de radiocinématographie directe. Il montre cet appareillage et en explique le fonctionnement.

Six personnages en quête d’auteur, 1ère chaine, 11.02.1964, 1h47’, œuvre enregistrée en studio, réalisation : Jean Prat

Fiction. Pièce de Pirandello mise en scène et adaptée par Jean Prat qui a transposé la pièce sur un plateau de télévision.

Sur ce plateau où des acteurs répètent sous la direction d’un réalisateur, surviennent six personnages. Ces personnages abandonnés par leur auteur proposent aux acteurs de jouer leur propre drame.

Le sujet et la réalisation permettent de découvrir le studio sous tous les angles.

Au-delà de l’écran : émission du 23 mai 1965, Au-delà de l’écran, 1ère chaine, 23.05.1965, 20’25, magazine, reportage, réalisation : Richard Chaumont  

Reportage. Rue Cognacq-Jay, rencontre avec Maurice Fleuridas, chef du Service des génériques, l’atelier où l’on confectionne les génériques des émissions de télévisions. Illustrateurs au travail sur leurs planches à dessin, exemples de génériques.

Têtes de bois et tendres années : à bord d’un DC-8, Télé dimanche, 1ère chaine, 02.01.1966, 4h40’, retransmission, spectacle TV, réalisation : Pierre Sabbagh

Émission spéciale : une partie de l’émission se déroule en direct à bord d’un DC-8 en vol à 10 000 mètres d’altitude. Albert Raisner présente cette émission depuis l’aéroport du Bourget, puis à bord de l’avion (où une régie et la loge de maquillage ont été installées).

L’autre partie de l’émission se déroule depuis le Moulin de la Galette, elle est animée par Franck Alamo (duplex avec Albert Raisner) et Guy Lux. Liaison avec le centre relais de Limours, dont la parabole permettra de recevoir le signal depuis l’avion et depuis Marseille Marignane, où Claude François attend l’avion de Raisner.

Impossible n’est pas français, Micros et caméras, 1ère chaine, 29.07.1967, 13’, magazine, reportage, réalisation : Jacques Locquin

Reportage dans les coulisses du jeu Impossible n’est pas français, créé par Pierre Sabbagh et Guy Lux. Présentation des nouveaux moyens techniques utilisés pour diffuser ce jeu, en direct, simultanément à la télévision et à la radio, dont une caméra autonome dirigée par le réalisateur Guy Labourasse. Les réalisateurs radio, Pierre Codou et Jean Garretto évoquent les difficultés que représente le couplage radio et télévision dans une émission qui dure environ 9 heures.

Intervalle : moyens techniques de l’ORTF, 2ème chaîne, 1968, 10’, interlude, réalisation : André Fey

Interlude utilisant des images des moyens techniques de l’ORTF pour la télévision, depuis les émetteurs de la Tour Eiffel en passant par les régies et les studios. Les images sont accompagnées par une musique d’illustration.

Plurielles, Banc d’essai, 2ème chaîne, 24.07.1971, 6’45, création audiovisuelle, réalisation : Sophie Tamalon

Production du Service de la recherche ; documentaire de création, photomontage de mannequins de vitrines.

Les photos s’attachent à saisir les formes, les gestes, les matières et les couleurs des mannequins à divers stades de leur fabrication, qui s’enchaînent au rythme d’une musique électroacoustique.

Montage réalisé à l’aide du truqueur universel et du diafilm mis au point par le groupe de recherches technologiques et Serge Gaurel.

Inauguration de la troisième chaîne : télé rétrospective, 3ème chaîne, 31.12.1972, 26’, programme atypique, rétrospective, réalisation : Bernard Dézard

Une histoire de la télévision, proposée à l’occasion de l’inauguration de la 3ème chaîne couleur. Évocation des précurseurs comme Berzelius, un chimiste suédois, ou Albert Robida, qui avait imaginé le téléphonoscope (le théâtre chez soi). Illustration par des gravures et des dessins. L’histoire des pionniers avec les expériences de John Baird et René Barthélémy dans les années 30. Interview de Béatrice Bretty à propos des premières émissions en 1935.

Rappel des événements importants des années 40.

Interview de Pierre Sabbagh à propos de la première édition du journal télévisé et du premier reportage, le 29 juin 1949. Dessins d’humoristes à propos de la télévision avec notamment Sempé.

Les Sous titres à la télévision, Portes ouvertes : Le magazine des handicapés, TF1, 08.04.1981, 5’54, magazine, reportage 

Un ingénieur et un génétitreur expliquent comment ils fabriquent les sous titres pour déficients auditifs, et parlent des études en cours pour fournir un sous titrage direct à la demande du téléspectateur. Démonstration avec diverses opérations techniques, dont le choix de la typographie.

L’Équipe de la chasse au trésor, Face à vous, Antenne 2, 08.06.1981, 18’31, magazine, interview

L’équipe du jeu télévisé La Chasse au trésor est invitée pour présenter leur émission. Philippe Gildas, Jacques Antoine et Philippe de Dieuleveut parlent du travail sur le terrain et à bord de l’hélicoptère.

Claude Savarit parle de la réalisation, du travail des assistants et de la coordination entre Paris et le lieu choisi pour le trésor. Un court-métrage présente l’équipe technique en action. Extraits d’émissions (Suisse, Colorado, Groenland).

Essais de sous-titrage, Journal des sourds et des malentendants, Antenne 2, 17.10.1981, 9’26, journal télévisé

Extraits d’émissions anglophones avec essais de sous-titrages (différentes couleurs et différents caractères), présentés au congrès international de Linz  sur la télévision pour déficients auditifs.

Programme ABC news, sous-titre en anglais par le centre WGBH. Essai de sous-titrage anglais en direct (système palantype).

La Faune en France, Terre des bêtes, Antenne 2, 14.09.1983, 42’, magazine, reportage, réalisation : Laurent Charbonnier et Philippe Barbeau

Reportage sur les moyens techniques disponibles pour filmer les oiseaux dans leur environnement naturel. Exemple de réalisation d’une observation en zone humide.

A bout portant : Eddy Mitchell, A cœur ou à raison, TF1, 16.01.1986, 35’, interview entretien, réalisation : Jean Roger Cadet

Rediffusion d’A bout portant Eddy Mitchell, réalisé par Roger Sciandra en 1979, suivie de l’interview des producteurs de l’émission A bout portant, Brigitte Pétureaux et Jean Wetzel.

Ils évoquent les débuts de l’émission, les conditions de tournage et les techniques employées, celles du journal télévisé, caméra épaule pour saisir les vedettes ‘à bout portant’. L’équipe suivait le chanteur dans sa tournée et le filmait dans les conditions de la vie réelle. Rappel de la surprise des téléspectateurs face au montage des premières émissions.

Evocation des techniciens, du réalisateur Roger Sciandra et des intervieweurs Pierre Bouteiller, Pierre Vigne et Michel Lancelot.

Les Vampires de l’info, 52 sur la une : le magazine du grand reportage, TF1, 07.09.1994, 46’05, magazine, reportage, journalistes : François Guillaume et Tony Comiti

Reportage tourné à Los Angeles. Portraits de journalistes ‘chasseurs d’images’, qui quadrillent la ville à bord de leurs véhicules équipés de scanners pour capter les messages de la police, des pompiers, des services d’urgence et des ambulances.

Premiers informés, ils arrivent sur le lieu où vient de se produire un fait divers pour vendre les images aux chaînes de télé locales.

Interviews des journalistes Bob Cox et Ron Saenz, en action sur le terrain ; Warren Olney, un chroniqueur radio qui critique ce travail ; Gary Arnotte, créateur de l’agence Newsreal ; Bob Tur, qui dispose d’un hélicoptère.

Extraits de sujets filmés par ces chasseurs d’images.

Voir aussi : Night Call, Canal + Cinéma, 02.12.2015, 1h50’, long métrage, fiction

Babouins d’Ethiopie : les coulisses d’un film animalier, Histoires sauvages, France 2, 13.01.1996, 52’, documentaire, série, réalisation : Antoine de Maximy, Jean Yves Collet  

Making of du documentaire animalier Le Harem du babouin d’Ethiopie, dont l’équipe a tourné pendant trois mois sur les hauts plateaux éthiopiens dans des conditions climatiques difficiles et avec un matériel très spécifique.

Installation de ce matériel, dont une grue et une montgolfière, la cinébulle (image). Prise de son de musique traditionnelle.

Le tournage : repérage des singes, approche et habituation, montage et utilisation de la grue, de la montgolfière, d’un groupe électrogène pour un projecteur. Nombreux incidents (orage, atterrissage catastrophe de la montgolfière, ‘disparition’ des singes…)

Ce documentaire a remporté le Prix Spécial du Jury au Festival Jules Verne 1994 et le Prix Spécial du Festival International du Film d’Autrans.

Voir aussi : Guide des sources Inathèque : L’animal, chapitre Capturer l’image animalière : une série d’évolutions technologiques

[Techniques du documentaire animalier américain], 20 heures, France 2, 07.06.2007

TV+ Journal : reportage : télé achat, TV+, Canal +, 21.09.1998, 1’41, magazine, reportage

Reportage consacré à la vente aux enchères du matériel technique de France Télévision, à l’occasion du déménagement au nouveau siège. Des images de la vente alternent avec des micros-trottoirs d’acheteurs et l’interview de Maître Antoine Valentin, commissaire-priseur.

J’irai dormir chez vous, Canal +, du 01.07.2005 au 12.09.2005, 10×52’, documentaire, série, collection d’émissions, réalisation : Antoine de Maximy

Le réalisateur Antoine de Maximy teste l’hospitalité des habitants du pays visité pour connaître et comprendre leur mode de vie.

Harnaché d’un dispositif vidéo original (deux petites caméras, l’une braquée sur son visage, l’autre sur ce qu’il voit), de Maximy provoque les rencontres au hasard de son périple.

Zoom sur…: [Gérard Pullicino], Pour vos yeux, France 5, 09.03.2008, 5’42, magazine, reportage

Rencontre avec le réalisateur Gérard Pullicino qui travaille entre autres pour les émissions télévisées N’oubliez pas les paroles et Taratata.

Extraits de ces émissions, moments de l’enregistrement de deux émissions de Taratata ; interviews de Gérard Pullicino, Jean Philippe Bourdon, directeur photo, et  Patrice Cramer, ingénieur du son.

[Rendez-vous en terre inconnue, diffusée en audio description], 20 heures, France 2, 01.09.2009, 1’46, reportage, journal télévisé

Présentation de l’émission télévisée Rendez-vous en terre inconnue, avec Gilbert Montagné, tournée dans le Zanskar, en pays tibétain.

L’émission sera diffusée en audio-description. Présentation du procédé et extrait d’une séance d’enregistrement du texte par une actrice, en studio à Paris.  Interview de Viviane Ludwig, directrice artistique.

Une Nouvelle ère : 2ème partie, ORTF, ils ont inventé la télévision, France 3, 30.10.2020, 2h16’, documentaire, document à base d’archives 

Emission sur l’histoire de l’ORTF, composée d’images d’archives et de reconstitutions en studio avec des comédiens. Évocation des évolutions techniques des années 1960, du passage à la couleur. L’apparition de nouvelles émissions populaires comme La Une est à vous ou Les Dossiers de l’écran, qui inventent l’interactivité avec le téléspectateur (image : le service SVP).

Les premiers talk-shows. L’arrivée de la publicité, les débuts de la mesure d’audience (Audimat) et la naissance de la 3e chaîne.

Présidentielle : les coulisses du débat, LE 20H, TF1, 02.05.2017, 1’49, journal télévisé, reportage, journaliste : Julien Beaumont

Reportage consacré aux préparatifs du débat qui opposera demain soir les deux candidats du second tour de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Présentation en coulisses du dispositif et des conditions techniques du débat ainsi que du travail mené en régie par le réalisateur Tristan Carné.

Interviews de Sylvain Fort, directeur de communication d’Emmanuel Macron ; Tristan Carné, réalisateur ; Christophe Jakubyszyn, chef du service politique de TF1.

3. Quelques sites historiques de la radiotélévision française

Pour qui s’intéresse à la radiotélévision, la connaissance directe des lieux de production et de diffusion s’avère parfois impossible, les infrastructures des premières années ayant bien souvent disparu ou changé de fonction : Cognacq-Jay, Buttes Chaumont, studios de Joinville, laboratoires, sites de l’industrie électronique, etc.

Toutefois, et ce dès les débuts, cette part du patrimoine audiovisuel se trouve être le sujet de nombreuses émissions, quand les médias décident de parler d’eux-mêmes, de se présenter à leur public et d’organiser des visites guidées de leurs locaux (Micros et caméras, En direct de, Au-delà de l’écran).

Cette visite se fait aussi parfois par hasard, au détour d’un plan, d’un moment de direct qui permet d’apercevoir les coulisses et les dispositifs de la réalisation.

La documentation écrite (presse spécialisée, publications internes, études et rapports, fonds d’archives) et les collections photographiques numérisées par l’Ina représentent une source d’information complémentaire considérable (voir ci-dessous).

Afin d’accompagner les émissions citées dans les précédentes parties du guide, on trouvera ci-après quelques références pour un tour virtuel des bâtiments et des équipements.

Pour plus de résultats, on pourra interroger les bases de données en utilisant des noms de lieux, de matériels, d’entreprises ou des combinaisons de termes : studio et télévision, relais et hertzien, SFP, Thomson, Maison de la Radio, radôme de Pleumeur-Bodou, émetteur d’Allouis, relais du Pic du Midi et du Puy de Dôme, studios de Bry sur Marne, de La Plaine Saint-Denis, ou encore la Tour Eiffel, un monument qui est aussi la plus célèbre des antennes de diffusion.

Films sur tube 819 lignes, 1ère chaine, 1952, 4’, reportage

Wladimir Porché, directeur général de la Radiodiffusion française, fait visiter les studios de Cognacq Jay à un officiel, alors qu’on tourne une émission avec Charles Trenet : vues du plateau, du réalisateur en régie.

Le Roman d’amour entre la tour Eiffel et la télévision, Micros et caméras, 1ère chaine, 09.12.1968, 38’, magazine, reportage, réalisation : Jacques Locquin

Reportage consacré à l’histoire de l’émetteur de la Tour Eiffel, qui donne l’occasion de raconter celle des pionniers de la télévision en France. Rappel des expériences de René Barthélémy.

Interviews de l’actrice Béatrice Bretty, de chefs de centre de la Tour Eiffel et de responsables du ministère des PTT, d’Antoinette Carton, maquilleuse, et de deux techniciens, Roger Laurençon et Roger Renevret.

Séquences de reconstitutions extraites d’En direct de votre passé, commentaires explicatifs sur des images des locaux et des équipements.

Les Tours relais – les studios des Buttes Chaumont, Micros et caméras, 1ère chaine, 22.04.1967, 20’

Le premier reportage est consacré au rôle des tours relais. Certaines retransmissions, selon l’endroit où elles se trouvent, nécessitent l’installation de relais intermédiaires et amovibles. Exemple d’une installation avec transport par camion.

Second reportage : visite des nouveaux studios 15 et 16 des Buttes Chaumont. Commentaires à propos du système d’éclairage.

Voir aussi : Invité : Fabien Lepage, réalisateur d’un documentaire sur les studios des Buttes Chaumont, 12 13 Edition Paris Ile de France, France 3 Paris, 03.04.2015

Les Buttes, Notre télévision, France 2, 19.08.1993, 51’, série documentaire, réalisation : Pierre Tchernia

Ce sixième et dernier volet de la série est consacré aux studios des Buttes Chaumont. Pierre Tchernia et ses invités retracent l’histoire de ces studios, devenu le siège de la SFP (1993), et leur rendent hommage. De nombreuses anecdotes et souvenirs personnels émaillent cette promenade nostalgique.

Toutes les émissions de la collection Notre télévision présentent un intérêt pour la recherche.

Voir aussi, Web Media : http://plateauhassard.blogspot.com/2012/05/le-studio-des-buttes-chaumont-de-lortf.html

Cognacq-Jay, France 2, 24.08.1994, 1h30’, adaptation, téléfilm, réalisation : Laurent Heynemann

Adaptation du livre de Thierry Kubler et Emmanuel Lemieux Cognacq-Jay 1940 (éditions Plume, 1990). L’histoire se situe en août 1944 dans les locaux de la télévision nazie Fernsehsender-Paris, rue Cognacq-Jay.  La station est dirigée par un officier allemand, Heyzmann, un passionné de télévision qui décide, avant de quitter Paris, de préparer une dernière émission de prestige, tournée et diffusée en direct. Un lieutenant de la Gestapo surgit pour tenter de gâcher le spectacle et traquer les résistants et les déserteurs du STO.

Voir aussi : Kurt Hinzmann, Les Grands témoins de la télévision, Divers fonds vidéo, Fonds captations volontaires INA, enregistré en 1999 ; Répétition d’un ballet télévisé par Serge Lifar, Journal France Actualités, 26.11.1943

La Maison de la radio, Canal Plus, 01.03.2014, documentaire, réalisation : Nicolas Philibert

Voyage au cœur de la Maison de la Radio. Dans l’ambiance feutrée des studios d’enregistrement, les journalistes et leurs invités s’agitent tour à tour.

Promenade le long des corridors sinueux de la Maison de la Radio, perchée au-dessus de la Seine, dans le XVIe arrondissement de Paris.

Voir aussi :  Inauguration de la Maison de la Radio, 1ère chaine, 14.12.1963

Speakerine, France 2, du 16.04.2018 au 20.04.2018, 6×49’, feuilleton, réalisation : Laurent Tuel

Juillet 1962. Christine Beauval, speakerine vedette de la RTF, est une femme comblée qui mène de front sa vie d’épouse et de mère, ainsi qu’une carrière professionnelle ambitieuse. Mais, sous les projecteurs, au moment où elle devrait prendre la parole, son corps bascule soudain, ensanglanté. Quelques jours plus tôt, son mari Pierre a été nommé responsable Mondovision par son ami Eric Jauffret, ministre de l’Information. La promotion de Pierre Beauval va complètement bouleverser la famille.

Avec une reconstitution du centre de télévision de la rue Cognacq-Jay et des scènes tournées à la station de Pleumeur-Bodou (cité des télécoms).

4. Sources écrites et photothèque

Quelques fonds d’archives écrites disponibles à l’Inathèque :

Fonds TDF

270 cartons Cauchard

auteurs, ORTF ; RTF ; TDF ; donateur, TDF

Date de début   1929

Date de fin        1995

Ce fonds d’archives écrites versé en 2004 à l’Inathèque par le service de Documentation de TDF (Télédiffusion de France) couvre près de sept décennies de technique radiophonique et audiovisuelle en France, des années vingt aux années quatre vingt dix.

Il est essentiellement constitué de documents techniques : notices d’exploitation et spécifications d’ingénieurs, études internes et externes, brevets d’invention, textes d’interventions dans des conférences, cours de formation, compte rendus de laboratoires, brochures et photos de matériels et d’installations, ainsi que des rapports d’activité des services techniques; quelques publications périodiques, thèses, mémoires et monographies complètent ce fonds riche de plus de 400 dossiers

Fonds Comité d’Histoire de la Télévision : SECAM

Notes de titre    102 cartons Cauchard

Donateur, Comité d’Histoire de la Télévision

Date de début   1956

Date de fin        1985

Ces archives, précédemment conservées par le CHTV (Comité d’Histoire de la Télévision) qui les a versées à l’Inathèque en novembre 2005, sont issues des dossiers de travail de Michel Dubail ( directeur général de la CFT, et Délégué général d’Intersecam ).

Ce fonds d’archives écrites est constitué de documents relatifs à l’action diplomatique, politique et commerciale entreprise par la France, entre 1956 et 1985, pour amener les pays étrangers à adopter le système français de télévision en couleur (procédé SECAM ).

Fonds Léon Guinard

50 cartons Cauchard

auteur donateur, Guinard Léon

Date de début   1951

Date de fin        1993

Fonds d’archives écrites versé par Léon Guinard en mai 2009 et couvrant la période 1951 – 1993. Ingénieur de la vision et responsable de la salle technique des Buttes Chaumont, il a collecté et conservé des documents techniques, commerciaux et administratifs provenant de la RTF, l’ORTF, la SFP et de sociétés commerciales.

Fonds Christian Lhombreaud

46 cartons Cauchard

auteur, Lhombreaud Christian; donateur, Comité d’Histoire de la Radiodiffusion

Date de début   1929

Date de fin        2003

Archives écrites de monsieur Christian Lhombreaud (ingénieur de Thomson), versées par son fils en 2006, quelque temps après son décès. Ces archives sont axées sur la technique audiovisuelle : radiophonique comme télévisuelle et comporte de nombreuses monographies spécialisées, des collections de périodiques français et étrangers, des brochures, des cartes… et autres documents professionnels.

Fonds Michel Oudin : versement 2011

18 boîtes Cauchard

auteur donateur, Oudin Michel

Date de début   1971

Date de fin        2004

Ce fonds d’archives a été versé en 2011 par Michel Oudin, ancien directeur des services techniques de la SFP , qui a collecté et conservé de nombreux documents relatifs à la technique audiovisuelle.

Fonds Gérard Buisset

21 boîtes Cauchard

Auteur  Buisset Gérard

Date de début   1964

Date de fin        2017-10-09

Ce fonds d’archives écrites a été versé en 2018 par la famille de Gérard Buisset. Ingénieur du son et régisseur technique à partir de 1964, il crée en 1970 la société d’engineering R.E.D, Recording Electronic Design, spécialisée dans l’étude, la conception et la réalisation technologiques de studios (disques, radio, télévision et cinéma) et d’équipements audiovisuels (salles de spectacle, théâtres, stades, festivals…)

Fonds Comité d’Histoire de la Télévision : Jean Jacques Ledos

94 cartons cauchard + 14 fichiers

donateurs, Comité d’Histoire de la Télévision; Ledos Jean Jacques

Date de début   1955

Date de fin        1975

Ce fonds d’archives écrites a été versé par Jean Jacques Ledos (ancien professionnel de l’ORTF et de la SFP) au Comité d’Histoire de la Télévision (CHTV). En novembre 2005, le CHTV en a confié l’inventaire, la conservation et la mise à disposition à l’Inathèque de France (département du Dépôt légal de la radiotélévision de l’Institut National de l’Audiovisuel)

Ce fonds est constitué d’une documentation technique (notices et schémas relatifs à l’équipement audiovisuel des années soixante) et d’une collection d’albums photographiques et de boites de diapositives; ces photos ont été prises dans les décors des émissions de télévision tournées en studios (Buttes Chaumont).

Gros plan sur Eugène Aisberg

© DR

Ingénieur, journaliste et vulgarisateur dans le domaine de la technique radio, né le 10 septembre 1905 à Odessa et mort le 4 octobre 1980 à Paris.

Auteur de nombreux ouvrages de vulgarisation technique traduits dans plusieurs langues, dont J’ai compris la TSF (1929) qui deviendra en 1945 La Radio ?… mais c’est très simple !, un livre régulièrement réédité dans lequel Curiosus, Ignotus et l’oncle Radiol découvrent l’univers technique et scientifique de la radiodiffusion.

A l’origine de nombreux titres de la presse électronique en France, il a créé en 1934 la revue mensuelle Toute la Radio qui deviendra en 1962 Toute l’Electronique. Il a également créé les revues Télévision (1928), Electronique industrielle, Radio constructeur et dépanneur et Electronique Actualités.

Pendant la deuxième guerre mondiale, Eugène Aisberg publiera un livre expliquant comment mieux recevoir Radio Londres (BBC) sous le titre Amélioration et modernisation des récepteurs.

On trouvera à l’Inathèque plusieurs numéros des périodiques Toute la Radio, Toute l’électronique, Télévision, Electronique industrielle, ainsi que 11 de ses monographies, dont La radio et la télévision ?… mais c’est très simple !

Une liste des collections spécialisées disponibles :

Acustica

Antennes

Antennes : micro et caméra

Audio Visual

Audio Visual Communications

BKSTS journal

Broadcast communications

Broadcast technology

Broadcasting systems and operation

Bulletin

Bulletin du Comité d’Histoire de la Télévision

Bulletin de l’AFITEC

Cahiers de la production télévisée

DB the sound engineering magazine

Direct

HD, la lettre de l’image

Infotec

International Broadcasting

Invision

L’audiophile

La nouvelle revue du son

La technique cinématographique

Le haut-parleur

Le technicien film et vidéo

Micro et caméra

Plaisirs du cinéma

Presse radio film

Radio et TV

Radiodiffusion télévision

Resolution

Revue d’acoustique

Revue de l’UER technique

Revue de presse technique SFP

Revue du son

Revue française de radiodiffusion et de télévision

Son magazine

Sono

Studio sound

Télévision

Television broadcast

Television broadcast communications

UER revue technique

Vidéo actualité

Vidéo communication

World broadcast news

Zéro vu magazine

Quelques monographies disponibles à l’Inathèque :

Jean Thévenot, L’âge de la télévision et l’avenir de la radio, Les Editions ouvrières, 1946

Y.Ange, Centre d’enseignement de la radiodiffusion française, Les récepteurs de radiodiffusion, Eyrolles, 1949

Hazeltine Laboratories Staff, Principles of color television : all the information necessary for a thorough understanding of color TV and equipment, Chapman & Hall; John Wiley & Sons, 1956

Robert Aronssohn ; Albert Victor Jean Martin, Pratique et théorie des semi-conducteurs, Editions PEPTA, 1961

P. de Saunières, La prise de son en télévision, Chiron, 1963

Service des Études (Direction de l’Équipement) de l’ORTF, L’automation à l’ORTF dans le secteur technique et ses conséquences sur le personnel, Office national de radiodiffusion télévision française, 1966

R.Aschen ; L. Jeanney, Pratique de la télévision en couleurs, Librairie de la Radio, 1967

A.Dubec, Les récepteurs de télévision en couleur de type SECAM : établis pour les systèmes de normes B et G, D et K, K1, L, Compagnie française de télévision, [19??]

D.Sauvet Goichon ; ORTF, Présentation d’une méthode de conception assistée par ordinateur de diagrammes horizontaux d’antennes de télévision n° 7, Office national de radiodiffusion télévision française, 1973

EBU ; UER, Vocabulaire de l’UER relatif à l’enregistrement magnétique à la télévision = EBU vocabulary for television tape-recording, Union européenne de Radiotélévision, 1973

Lawrence Lichty ; Malachi Topping, American broadcasting : a source book on the history of radio and television, Hastings House, 1976

Denis Frambourt, Conséquences de l’évolution des technologies et des techniques sur l’évolution des professions de la radio télévision : bilan et perspective : mémoire pour le concours d’ingénieurs, Institut national de l’audiovisuel, 1978

Jean Jacques Matras ; préface H. Parodi, Radiodiffusion et télévision, Presses universitaires de France, 1978

René Lammer, Les systèmes de diffusion directe de signaux audiovisuels par satellite : état et perspective technologique ; conséquences sur l’évolution ou/et la création de systèmes de télévision : mémoire pour le concours d’ingénieurs, Institut national de l’audiovisuel, 1978

Philippe Berthet, Super 8 et vidéo légère : transfert, post production, distribution, Institut national de l’audiovisuel, 1980

David Samuelson, La caméra et les techniques de l’opérateur, Dujarric, 1981

Radio France, Un support pour la radiovision : le vidéodisque : éléments d’information n° 3, Radio France, 1981

Jean Michel Eberle, CSA Le câble dans tous ses états … : de la conception d’un réseau de vidéocommunication au fonctionnement d’un réseau de télédistribution, Mémoire de diplôme de l’Institut français de presse Université Paris II, Institut français de presse, [1983]

Michel Oudin ; collaboration Pierre Regnier, Les enseignements d’une première expérience mondiale de production et de post-production complète en télévision numérique, Symposium international de télévision de Montreux, 1985

Louis Goussot, Histoire des systèmes de télévision, Dunod, 1986

SFP, Équipements (vidéo, lumière, audio) des studios de production vidéo, Société Française de Production, 1986

Eugène Aisberg, Radio et télévision… mais c’est très simple ! : Initiation à l’électricité et à l’électronique, Editions Radio, 1991

Jean Herben, La télévision en couleurs : fonctionnement et maintenance, Dunod, 1991

Albert Abramson ; préface d’Erik Barnouw, Zworykin, pioneer of television, University of Illinois Press, 1995

Olivier Landau, La révolution du numérique dans la production audiovisuelle et cinématographique, Dixit, 1996

Jacques Guyot, Les techniques audiovisuelles, Presses universitaires de France, 1997

Synthèse de séminaire INA Formation, coordination Caroline Alazard et Didier Bailleux, La mise en œuvre de la télévision sur les réseaux hauts débits : synthèses et présentations, Institut national de l’audiovisuel, 2003

Jean Michel Mariani, Infrastructure technique d’une chaîne de TV : comment les nouvelles technologies transforment l’audiovisuel, de la production à la diffusion, Eyrolles, 2003

Olivier Chantriaux ; dir. de recherche André Kaspi et Maurice Vaisse, SECAM ou la diplomatie de l’audiovisuel (1964 – 1974), Université Paris I, 2004

Al Kovalick, Video systems in an IT environment : the essentials of professional networked media, Elsevier, 2006

Marie Lherault ; François Tron, La télévision pour les nuls, Éditions Générales First, 2010

Collectif, dirigé par Gilles Delavaud et Denis Maréchal, Télévision : le moment expérimental : de l’invention à l’institution (1935 – 1955), Apogée ; Institut national de l’audiovisuel, 2011

Alexis N. Vorontzoff, Bibliographie internationale des dictionnaires techniques du cinéma et de la télévision, Peter Lang, 2012

Daniel Bottin, Un héritage méconnu de l’occupation allemande : Cognacq-Jay et notre télévision en 441 lignes, Association du Centre Historique de la Diffusion Radiophonique, 2012

Jean Jacques Ledos, Petite contribution à l’histoire de la télévision, L’Harmattan, 2012

Jean Frédérick Lepers ; Jean Noël Portugal, Avenir à 10 ans des industries techniques du cinéma et de l’audiovisuel en France : une vision prospective, Centre national de la Cinématographie, 2013

Gauvain Siémons ; dir. de recherche Myriam Tsikounas, Les couleurs de l’histoire : la colorisation des images d’archives dans les documentaires télévisés, falsification de l’histoire ?, Université Paris I, 2018

Philippe Levrier, Une histoire de la télévision : rêve des ingénieurs et jouet des politiques, L’Harmattan, 2018

Philippe Tassi, Les médias et leurs fonctions : du Paléolithique au numérique, Editions Management et société, 2021

et via Web Media, les mémoires des étudiants de l’école Louis Lumière : https://www.ens-louis-lumiere.fr/memoires

Gros plan sur la publicité dans les périodiques

En tant que source complémentaire, la publicité de la presse écrite, généraliste et spécialisée, offre une très importante quantité de documents.

La simple chronologie de l’apparition des nouveaux équipements pourrait être associée à une observation et une analyse des discours, slogans et représentations visuelles utilisés pour faire la promotion de ces matériels.

Quelques exemples tirés de la Revue de l’UER (cahier technique) :

La Photothèque

La photothèque contient des fonds inhérents aux tournages des productions télévisées de la RTF, de l’ORTF, de la SFP et de l’Ina de 1950 à 1990 ainsi qu’aux enregistrements d’émissions radiophoniques de 1953 à 1974. Il s’agit de conserver des témoignages uniques des premières émissions télévisées enregistrées et non enregistrées, sauvegarder une mémoire visuelle des productions radiophoniques et mettre à disposition des sources d’illustrations pour les infrastructures radiotélévisées.

C’est ainsi que la photothèque de l’INA possède un fonds argentique de plus d’1 950 000 photos sur support argentique répartis sur près de 55 000 reportages. 610 000 photos ont déjà fait l’objet d’une numérisation.

Elle détient également des fonds extérieurs ayant fait l’objet d’une donation ou d’un mandat, dès lors que les contenus proposés soient liés au champ de la programmation audiovisuelle et radiophonique française

Parmi ces fonds se trouvent de nombreux reportages photographiques.

Les dates mentionnées dans les reportages sont indicatives ; ce sont les dates déposées par l’auteur du reportage elles différent donc généralement de celles de l’émission et du tournage. Ils peuvent également donner à voir des émissions non archivées et dont ils restent les uniques témoignages. Les fonds sont consultables sur rendez-vous pris auprès de la photothèque et relèvent d’une procédure particulière.



Citer ce billet
Documentaliste Ina Theque (2022, 22 novembre). Les Moyens techniques de la radio télévision dans les collections de l’INA. Carnet de recherche de l'INAthèque. Consulté le 23 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q4jf

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search