La circulation des polémiques dans l’espace médiatique

Alan Ouakrat, enseignant-chercheur en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université Sorbonne-Nouvelle, a analysé à l’INAthèque des sources issues des collections du Dépôt légal de la radio, de la télévision et du web média et exploité des jeux de données fournies par le lab de l’INA pour une étude quali-quantitative de l’écho médiatique de deux articles à vocation polémique publiés par l’hebdomadaire d’opinion Valeurs actuelles : une fiction de sept pages parue en août 2020 ciblant la députée Danièle Obono  — pour laquelle les responsables du magazine ont été condamnés en appel pour injure publique à caractère raciste  — et une tribune signée par des généraux appelant “au retour de l’honneur et du devoir au sein de la classe politique”, publiée en avril 2021.

Suivant une analyse de données transmédia finement objectivée, un article intitulé Des discours de haine au coeur du débat public , paru dans le numéro 241 de la  revue Réseaux, met en lumière “les jonctions et les ponts” entre différentes composantes de l’écosystème médiatique (radio, télévision,Twitter)  et documente par une approche comparée ” les logiques de propagation et d’occupation de l’espace médiatique” de ces deux événements issus des pages de Valeurs actuelles. L’article établit ainsi que “les discours de haine peuvent se situer au coeur du débat public lorsqu’ils sont relayés par les principaux médias”

Comparaison dynamique temporelle polémique Obono : TV, Radios, PQN, Twitter (n=258)

Comparaison dynamique temporelle polémique militaire : TV, Radios, PQN, Twitter (n=844)

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
claudemussou (3 janvier 2024). La circulation des polémiques dans l’espace médiatique. Carnet de recherche de l'INAthèque. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vemd


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search